Politique

Jean Erpeldinger (EELV St-Paul) : "Notre 1er mai et le sien"

Lundi 30 Avril 2012 - 07:33

Les propos de Nicolas Sarkozy sur le "vrai travail" ne cessent de faire réagir. A la veille de la fête du Travail, Jean Erpeldinger, au nom d'Europe Ecologie, revient sur sa vision du quinquennat du président-sortant.


Jean Erpeldinger (EELV St-Paul) : "Notre 1er mai et le sien"
"Ainsi, pour Nicholas Sarkozy, il y aurait d'un côté les "vrais travailleurs qui ne demandent rien à personne" et les autres. Tout un programme, mieux que ça, un rêve pour les patrons, des travailleurs qui ne revendiquent pas !

Voilà un Président qui en cinq ans a réussi l’exploit d’augmenter de plus d’un million le nombre de chômeurs et qui entreprend à la veille du deuxième tour des élections présidentielles de vouloir célébrer "sa" fête du travail avec "sa" conception du travailleur, celui qui "travaille plus pour gagner plus" et  ne se syndique pas car il n’aurait pas de revendications.

Pourtant depuis cinq ans les salariés subissent des agressions permanentes, restructurations, licenciements, fermetures d’entreprises, précarisation croissante de leur statut, etc., leurs revendications sur les salaires et les conditions de travail sont ignorées, leur droit à la retraite est remis en cause, c’est pourquoi cette nouvelle provocation du Président des riches ne peut rester sans réponse.

Europe-Ecologie Les Verts dénonce cette volonté  de diviser le pays et d'affronter les syndicats, pour mieux  soumettre les travailleurs à un régime d’austérité sans précédent. Si l'organisation de la mobilisation reste la prérogative des syndicats et de leurs adhérents, les écologistes seront présents ce 1er mai pour  défendre les droits salariés et redire leur attachement à la réduction du temps de travail, au droit à la formation tout au long de la vie, à la réduction des inégalités dans l'entreprise (une échelle de salaire de 1 à 20), à l'amélioration des conditions de travail et la prise en compte de la pénibilité...

Pour nous, le 1er mai reste la fête de tous les travailleurs sans aucune exclusive, un moment fort de mobilisation, de revendication.

EELVR appelle donc à  participer massivement le 1er mai 2012 au défilé syndical unitaire qui aura lieu à Saint-Pierre."


Jean Erpeldinger, élu écologiste, syndiqué.
.
Lu 1086 fois



1.Posté par Grain2sel le 30/04/2012 10:13

Si le 1er est la fête du travail, alors pourquoi ne rien faire ?

On devrait offrir une journée de travail à son patron. Comme ça... Juste pour le plaisir... :)

2.Posté par 1er Mai le 30/04/2012 13:12

Vous devriez cherché d'abord se que c'est le 1er mai avant de dire tout sa

3.Posté par Alain Busser le 30/04/2012 22:25

Pour honorer les travailleurs, on leur permet, un jour par an, de payer sans avoir à travailler pour cela. En contrepartie, quelques semaines plus tard, on leur demande l'inverse: Travailler le lundi de Pentecôte sans être payé. Comment ça s'appelle, travailler sans être payé?

4.Posté par Moimoi le 01/05/2012 08:26

Les Verts sont Rouges. C'est pourquoi je n'aime pas les Verts ! Ils avancent masqués derrière le mot écologie.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter