Politique

Jean-Claude Juncker : "Sans les RUP, l'Europe existerait moins"

Vendredi 31 Mars 2017 - 13:12

Didier Robert remettant au nom de tous les présidents de RUP le mémorandum contenant 150 propositions au président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker
Didier Robert remettant au nom de tous les présidents de RUP le mémorandum contenant 150 propositions au président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker
Moment solennel ce matin dans l’hémicycle de la Commission européenne à Bruxelles : Didier Robert, en sa qualité de président par intérim de la Conférence des Présidents des Régions ultrapériphériques, a remis officiellement à Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne, le mémorandum regroupant 150 propositions élaborées par l’ensemble des délégations des RUP, fruit de nombreuses réunions et communications entre les différentes régions concernées.
 
Auparavant, dans un discours émaillé de bons mots et de plaisanterie qui ont détendu l’atmosphère, le président Juncker avait tenu à réaffirmer combien les RUP étaient importantes pour l’Europe.
 
"La Commission va bientôt présenter de nouvelles orientations. Nous avons voulu le faire avec vous", a-t-il rappelé. "Notre communication sera nourrie de nos débats et de vos propositions. Chacune de vos régions a des spécificités distinctes et la Commission continuera à les prendre en compte".
 
Il est bien évidemment revenu sur les conséquences de l’"arrêt Mayotte" de décembre 2015 de la Cour de Justice Européenne qui "a renforcé la prise en compte de ces spécificités. Cet arrêt va dans la bonne direction. Nous avons donc une base solide pour donner un nouvel essor à ce partenariat".
 
Après avoir rappelé que les aides européennes représentaient un montant de 6,5 milliards sur la période 1204 à 2020, il a repris un certain nombre d’exemples montrant à quel point l’Europe peut changer la vie quotidienne des habitants des RUP.
 
Mais attention, a t-il dit, "l’Europe n’est pas compétente pour tout. Nous ne devons promettre que ce que nous pouvons tenir".
 
"Vous n'êtes pas suffisamment fiers de ce que vous êtes et des atouts que vous apportez à l’Europe", a poursuivi Jean-Claude Juncker. "La biodiversité dans les RUP est exceptionnelle. Elle fait votre richesse. Energies renouvelables, lutte contre réchauffement climatique, économie circulaire, vous êtes en pointe dans ces domaines. J’invite l’Europe continentale à suivre l’exemple des RUP".
 
Le président de la Commission européenne s’est dit conscient que "parfois, certains d’entre vous peuvent se sentir éloignés et oubliés. Je peux vous assurer que ce n’est pas l’approche de la Commission. Vous êtes tous des terres européennes dans le monde. Sans vous, nous existerions moins".
 
Et il a conclu en affirmant qu’il avait la ferme intention de rendre visite à chaque RUP avant la fin de mon mandat.
 

Les présidents de régions ultrapériphériques posant pour la traditionnelle photo autour du président Juncker
Les présidents de régions ultrapériphériques posant pour la traditionnelle photo autour du président Juncker
Pierrot Dupuy
Lu 3816 fois



1.Posté par Algue no stick le 31/03/2017 14:23 (depuis mobile)

Pas suffisamment fier??? Il déconne à plein tube le JCJ

2.Posté par GIRONDIN le 31/03/2017 14:56

1 algue no stick
Excellent !
Question fierté il s'y connaît le bougre, fossoyeur de l'Europe avec son paradis fiscal!

.....montant de 6,5 milliards sur la période 1204 à 2020..
1204 avant ou après JC?

Soit une année de ce que nous donnons en + !

3.Posté par tonton le 31/03/2017 15:56

Et nous, avec l'Europe, nous n'existons plus, Mr Junk-er.
(pas d'erreur de frappe).

4.Posté par DOGOUNET le 31/03/2017 16:07

INVERSION dans le titre: Sans l'Europe, les RUP n'existeraient pas ! Transmis aux adeptes de MLP.

5.Posté par li le 31/03/2017 17:30

C est l histoire d un mec qui vit dans une région ultra périphérique
Un mec ultra
Comme ils disent
Jamais avare de propositions
Avec ses copains il en a trouvé 150 à soumettre
Pas 149 pas 151
150
L autre lui a répondu
Regarde moi ça, aucune fierté

Et mec c est à l Europe de démarcher
Et à nous de disposer
Que serait certaines de ces grandes contrées sans nous

6.Posté par Carlo le calamar le 31/03/2017 17:46

Is it Virapoullé derrière tout à gauche là?

7.Posté par tonton le 31/03/2017 17:49

@4; Exactement; sans Europe on sera le centre du monde (et les autres "nos RUP")

8.Posté par Simandèf le 31/03/2017 17:56

Sans les RUP, l'Europe ne serait rien.

9.Posté par JORI le 31/03/2017 18:48

4.Posté par DOGOUNET le 31/03/2017 16:07
++++++1

10.Posté par Bayoune le 31/03/2017 18:48

LE JCJ in boug intélizan, il se rend bien compte que sans nos océans, l'europe ne serait pas grand chose. C'est bien nous qui faisons les richesses de l'europe et de la France. Que serait la France sans ses colonies, pardon sans ses provinces d'Outre mer. Alà nou zéro-péun, notre réniyonité kaput, noute lidantité kaput nou lé devenu des populations FRANCAISE de l'outre mer???

11.Posté par Fidol Castre le 31/03/2017 20:51

Si Junker n'est pas à jeun, ça ne sert à rien de lui donner un papelard. Il va juste dégueuler dessus.

12.Posté par Sans Juncker, l'Europe existerait plus? Et sans l''''Europe , les RUP existeraient davantage? le 01/04/2017 08:58

1 - Comme le rappelle le FN (c'est malheureux d'invoquer ce parti, mais son interpelletion est légitime): la France ne "paye"-t-elle pas trop à l'Europe, et de toute façon, en versant 21,5 milliards d'euros en 2015, elle ne dispose plus de ces ressources et n'en a plus la maîtrise (décision de Bruxelles, sous conditions) dont elle dépend de plus en plus; elle ne maîtrise plus son budget. C'est un vrai problème.

Article du 2 octobre 2015 de France Inter: https://www.franceinter.fr/emissions/le-vrai-faux-de-l-europe/le-vrai-faux-de-l-europe-02-octobre-2015://

"Marine Le Pen affirme aussi que la France donne toujours plus que ce qu'elle reçoit de l'Europe. Vrai ou faux ?

Vrai. La France, est bien le deuxième contributeur net au budget européen, autrement dit nous donnons environ 7 milliards de plus que nous ne recevons.

Mais on ne peut pas dire que ce soit des pertes sèches. La France, pays riche, aide les pays dont l'économie est en train de se redresser. C'est bon pour nos exportations
."


2 - Par ailleurs, je ne sais pas ce que ça valent ces 150 propositions pour les RUP, mais ce que je crois savoir via les médias à propos du "super" président de la commission Juncker m'inquiète fortement.

Extrait d'un article de Politis du 6 novembre 2014: https://www.politis.fr/articles/2014/11/juncker-au-centre-dun-scandale-fiscal-impliquant-340-multinationales-28907/:://

"Quarante médias internationaux s'appuyant sur des documents obtenus par le Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ) viennent de révéler l'existence d'accords fiscaux secrets entre le Luxembourg et 340 multinationales, dont Apple, Amazon, Ikea, Pepsi ou Axa. Ces accords, qui permettent à ces firmes de minimiser leurs impôts, représentent des milliards d'euros de recettes fiscales perdues pour les États où ces entreprises réalisent des bénéfices, selon l'ICIJ et ses médias partenaires, dont Le Monde en France, The Guardian au Royaume-Uni, le Süddeutsche Zeitung en Allemagne, l' Asahi Shimbun au Japon. Ils ont été passés entre 2002 et 2010, soit à une période où Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne depuis le 1er novembre, était aux commandes du Luxembourg. Ministre des Finances du Grand Duché du 14 juillet 1989 au 23 juillet 2009, il a également été son Premier ministre durant près de 19 ans, du 20 janvier 1995 au 4 décembre 2013. Non seulement M. Juncker ne pouvait ignorer les pratiques mises à jour par l'ICIJ, mais aux postes qu'il occupait il les organisait."

Extrait de médiapart du 14 juin 2016 qui rappelle ce scandale mais aussi son penchant pour l'alcool (il n'est pas le seul, certes):

https://blogs.mediapart.fr/jean-paul-baquiast/blog/140616/jean-claude-junker-du-paradis-fiscal-au-paradis-artificiel://


"b[Jean Claude Junker. Du paradis fiscal au paradis artificiel]b"

"Les preuves sont désormais multiples de l'addiction pour l'alcool (bier or stronger)) du Président de la Commission européenne Jean Claude Junker. Le sujet fait désormais l'objet, non seulement des conversations dans les cercles bruxellois, mais de nombreuses allusions ou images dans les médias internationaux.

En témoigne la vidéo référencée ci-dessous que vient de publier RTNews. Certains parleront d'un photo-montage malveillant, d'autant plus que l'évènement filmé était relativement ancien et lointain (Mai 2015 en Lettonie). Mais il n'est pas le seul, comme en témoigne un recensement rapide de l'Internet.

Le phénomène n'est pas anodin, même si de nombreux hauts responsables politiques n'en sont pas exempts, notamment à l'occasion de fin de manifestations diplomatiques. Il faudrait au contraire s'interroger sur le choix par le Conseil européen de Jean-Claude Junker comme président de la Commission européenne. Non seulement ses activités comme chef du gouvernement du Luxembourg, pays emblématique des paradis fiscaux, auraient du le disqualifier, puisque Junker ne pouvait pas les ignorer, même à supposer qu'il ne les ait pas encouragées. Mais aujourd'hui sa propension à l'alcool vient s'ajouter aux raisons qui devraient justifier sa mise à l'écart.


Vous avez dit Europe? Du lard RUPestre?

13.Posté par Oscar DUDULE le 01/04/2017 10:06

Juncker a déclaré les aides européennes représentaient un montant de 6,5 milliards sur la période 1204 à 2020,

Et les états concernés ont donné combien ?
Pour la France, elle verse, chaque année , 7 milliards de plus qu"'elle ne reçoit.

Extrapolons : La Réunion représente environ 1, 5 % de la population Française. 1,5 % de 7 milliards, cela fait un peu plus 100 millions.
Si ces aides étaient versée directement sans passer par la commission de Bruxelles la Réunion pourrait avoir , 100 millions d'aide supplémentaire, sans que La France dépense plus.

Il faut aussi rappeler r la position de M.Juncker lorsqu'il était premier ministre du Luxembourg, qui a fait perdre plusieurs milliard au fisc Français.
Ce monsieur a aussi déclaré, qu'il ne voilait pas que les traités Européens soient soumis à un référendum du peuple. Bel exemple de démocratie.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter