Politique

Jean-Claude Fruteau explique son abstention sur la LODEOM


Jean-Claude Fruteau explique son abstention sur la LODEOM
Jean-Claude Fruteau, député socialiste de la 5ème circonscription, nous a envoyé un communiqué dans lequel il affirme s’être battu jusqu'au bout dans l’hémicycle pour faire adopter des amendements qu’il avait déposés sur le texte de la LODEOM.
 
Ainsi, constatant le refus du le Gouvernement d’accepter les amendements qu’il avait déposés pour le rétablissement de l’égalité sociale, pour des raisons techniques et le manque d’informations sur les conditions de la formation des prix, il a fait adopter deux amendements sur la continuité téléphonique et numérique. Ces amendements visent à la réalisation de deux rapports par l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes qui devront être remis au Parlement dans un délai maximum de neuf mois. Sur la base de ces deux rapports, le Secrétaire d’Etat s’est engagé, au nom du Gouvernement, à prendre toutes les mesures permettant de résoudre notamment les contraintes liées à la surfacturation de l’itinérance.
 
Sur la question du logement, même s’il reste septique quant à la réorientation de la défiscalisation en faveur du logement social, Jean-Claude Fruteau note néanmoins que le travail parlementaire a permis l’amélioration de ces dispositions. Il se félicite ainsi de la "sacralisation" de la Ligne Budgétaire Unique comme le socle du financement du logement social Il a également fait adopter différents amendements qui améliorent les dispositions pour les primo accédants, pour le bouclage budgétaire des projets de construction de logements sociaux (autorisation du cumul LBU / défiscalisation) et qui étend les bénéfices de l’amendement Payet aux personnes handicapées (et ce, contre l’avis du Gouvernement).
 
Enfin, s’agissant du combat qu’il mène depuis plusieurs mois sur le dossier de la bagasse, Jean-Claude Fruteau se félicite de l’adoption de l’amendement n° 401 qu’il avait déposé et qui permet la mise en œuvre d’une juste valorisation dont les bénéfices seront partagés entre tous les acteurs. Il souligne que ce vote, contre l’avis du Président de la Commission des Affaires Economiques, Monsieur Patrick Ollier, constitue une avancée remarquable pour l’ensemble de la filière tant du point de vue agricole, qu’économique et contribuera à assurer la promotion du développement durable.
 
Sur le vote final de la loi, il s’est abstenu considérant que certaines demandes majeures n’avaient pas été satisfaites comme par exemple l’encadrement des prix des produits de première nécessité. Cette abstention est également motivée par les incertitudes qui planent toujours sur les capacités réelles de la défiscalisation à relever le défi de la construction de logements sociaux.
 
Dès à présent, il importe de préparer, dans la plus large consultation possible, le déroulement des Etats Généraux afin que ceux-ci puissent déboucher sur des nouvelles mesures législatives.

Jean-Claude Fruteau
Vendredi 10 Avril 2009 - 15:40
Pierrot Dupuy
Lu 568 fois




1.Posté par Juriste le 10/04/2009 16:15
Ah Ah!!!!!
Avec ça les Réunionnais va aller la boutique

2.Posté par Cambronne le 10/04/2009 16:50
C'est à cela que l'on reconnait au carnaval de Rio les faux-cul, ...

Ceux qui viennent s'expliquer en tournant du postérieur pour oser se justifier comme après les provocations coutumières du palais Bourbons par une simple dispute de gamins jouant aux billes..

"Certes le Baron Jean-Claude Fruteau doit être certainement tous les jours aux côtés des chefs d' entreprises, des salariés de la région est de Saint André Bras Panon Saint Benoit Sainte Rose qu'il préside comme bon Parlementaire français cumulard qu'il est du Palais Bourbons voir même à Strasbourg il a bien évidemment fait énormément pour l'emploi dans l'Est excusez moi pour cette euphémisme en forme de boutade car si c'était le cas n'y aurait il pas moins de chômeurs à la Réunion ? "... ah !ah ah ! y doivent se marrer les chefs d'entreprises ainsi que les salariés du privé dans la région EST de la Réunion en écoutant les arguments poisseux du Baron Jean-Claude Fruteau !"Soit il est très méprisant, soit incompétent, soit obstiné. Sans doute un peu des trois."

ben vous savez quoi qu'est ce que l'on a que faire des explications tordues et malveillantes pour l'avenir de la Réunion quand le Baron Jean-Claude Fruteau en bon fonctionnaire Jacobin Professeur agrégé de Lettres, n'est pas capable de faire des lois pour attirer un peu plus d'investisseurs pour relancer l'économie générateurs de véritables emplois et en finir avec le fonds de commerce de nos politiques qui est d'entretenir l'assistanat par la sainte mère providence ...

3.Posté par Le babouck le 10/04/2009 18:20
et son petit toutou de LECONSTANT - VERY VERY INCOMPETENT comme 1er adjoint , Président de la CIREST et surtout conseiller général.
Combien gagne votre toutou mr FRUTEAU??? Soyez honnête, n'oublier pas son salaire de Proviseur aussi!!!

4.Posté par Gérard Maillot le 10/04/2009 20:58
Je suis un "toutou"...On ira jusqu'au bout avec notre maire!
A St Benoit, nous avons une des meilleures équipes d'élus et d'administratifs de La Réunion...JCF ne peut pas tout faire!
Sans rancune?

5.Posté par nicolas de launay de la perriere le 11/04/2009 00:06
quel courage politique !!! foutor !

6.Posté par Le babouck le 11/04/2009 13:25
pour Gérard Maillot
Sans rancune, t'inquiète pas!!!
Mais il que sache quelque chose, effectivement vous avez la meilleures équipes d'élus MAIS EN COMMENCANT PAR LE BAS.
Grand prometeur et petit donneur
Mé tracasse pas na voir si au prochaine éléctions très prochainement le RESULTAT.

7.Posté par lol le 11/04/2009 15:42
L'article et les propositions de Jean-Claude FruteauRomain sont justes et crédibles , j'y adhère totalement. Mais hélas , ce n'est pas encore le chemin pris! du moins dans l'île d la Réunion , ce n'est pas encore le cas . Aux Européennes , mr Anette , secrétaire fédéral et maire de saint-denis, nous impose une candidate (sa belle fille) qui malgré sess, compétence n'aura pas les votes de nombreux militants (es) ,j'ai bien dis nous impose, aucune concertation, aucun programme, rien.

De plus le secretaire de la section de saint-paul, mr Lasson , crée les lois comme il se le sent , c'est à dire à son avantage, en reniant toutes procédures propres au PS. Il se permet même de menacer violemmentet et d'injurier, les militants pro-ségolène! Cela sans aucune, réprobation des instantes dirigeantes locales!

Circulez, il n'y a rien à voir.........Croyez-vous que nous militants pouvant voter pour Mme Bareights?, je pense que notre vote sera blanc ou encore , pourquoi pas NPA ?

8.Posté par Gérard Maillot le 11/04/2009 20:30
7. Posté par lol le 11/04/2009 15:42
"Aux Européennes , mr Anette , secrétaire fédéral et maire de saint-denis, nous impose une candidate (sa belle fille) qui malgré sess, compétence n'aura pas les votes de nombreux militants (es) ,j'ai bien dis nous impose, aucune concertation, aucun programme, rien."

On ne choisi pas sa famille...Dans tous les cas, je n'irai jamais contre ma famille!
Un petit clin d'oeil à mon bof...Je t'aime quand même...

9.Posté par Cambronne le 12/04/2009 13:51
La plupart ont été tués à l'arme blanche, lors de la fuite de l'armée catholique et royale vendéenne devant les soldats républicains les 12 et 13 décembre 1793.

"Il y aurait au total 2.000 corps enterrés dans le centre-ville du Mans", évalue Pierre Chevet, responsable scientifique de l'opération.
La chute du faucon noir chanté par le remarquable Denez Prigent est tout l'émergence du mot libre et libéralisme au sens noble du terme Celtique la fenêtre sur l'horizon des morts engendré par les massacres des Jacobins depuis 1793

D'alleurs pour paraphraser les cercles se rassemblent à travers l'Europe pour dénoncer les actes ignobles de cette France donneuse de leçons
Pour l'historien Reynald Secher, avec au grand jour

"la découverte des charniers du Mans oblige l'Assemblée nationale à se pencher sur la reconnaissance du génocide vendéen".

"Si le Parlement ne le faisait pas, nous réfléchissons actuellement, avec d'autres universitaires et des politiques, à saisir la Cour pénale internationale de La Haye à plus ou moins brève échéance", déclare cet historien à l'origine de la thèse du "génocide vendéen" en 1986.

Selon lui, la "volonté exterminatrice des révolutionnaires" est maintenant établie dans plusieurs documents.
Monsieur le Président Sarkozy devra revoir ses jugements à présent sur les pêcheurs Bretons
Pourtant
Partisan de cette thèse, Hervé de Charette a été à l'origine, avec huit autres députés UMP et MPF (villiéristes), d'une proposition de loi à l'Assemblée nationale en 2007 pour la "reconnaissance du génocide vendéen de 1793-1794", restée jusqu'à présent lettre morte.

10.Posté par Nicolas le 12/04/2009 22:13
Ils étaient où les députés réunionnais quand la loi HADOPI était débattue?
dois-je rappeler que cette loi est anticonstitutionnelle ET liberticide?

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux."
Thomas Jefferson

Et je trouve lamentable qu'il n'y ait eu aucun "journaliste", ni aucun article la dessus!

11.Posté par nicolas de launay de la perriere le 13/04/2009 00:07
si elle est anticonstitutionnelle, elle sera retoquée par le conseil constitutionnel..

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales