Politique

Jean-Claude Fruteau demande au Premier ministre de justifier ses "tergiversations"

Pendant que la ministre de l'Outremer poursuivait, hier mercredi, sa visite au Maïdo afin d'apporter son soutien a tous les hommes qui combattent le feu, le député Jean-Claude Fruteau a souhaité poser une question au Gouvernement relative à la gestion de l'incendie.


Jean-Claude Fruteau, député de La Réunion et maire de Saint-Benoît, a interpellé le gouvernement, lors de la séance des questions au gouvernement, sur la gestion de lʼincendie qui ravage lʼîle depuis maintenant huit jours.

Face à lʼampleur de la catastrophe qui frappe les Hauts de lʼOuest de La Réunion, Jean-Claude Fruteau estime que les mesures nécessaires n'ont pas été prises en temps utile. Entre autres, il met en cause la "lenteur de la prise de décision du Ministre de lʼIntérieur" concernant les Dash 8 qui ne sont opérationnels qu'à partir de jeudi matin. "Que de temps perdu alors que près de 3.000 hectares ont été frappés par les flammes", ajoute le député.

Dès lors, Jean-Claude Fruteau ne comprend pas pourquoi la mobilisation de ces moyens a été aussi tardive alors même que le plan de lutte contre les feux de forêts, adopté il y a quatre mois, prévoit que "face à une situation de crise, le préfet sollicitera lʼengagement des moyens nationaux (DASH 8 de la sécurité civile)".

Considérant que ces tergiversations ont été et sont toujours dommageables pour la lutte contre lʼincendie, il a enfin insisté sur les différences de traitement opérées par le Gouvernement entre la métropole et lʼOutre-Mer.

Dans les prochains jours, il rencontrera les autres parlementaires de La Réunion pour étudier la possibilité de demander une mission dʼinformation sur la gestion de cette catastrophe qui a décimé une grande partie de la flore du Parc national de La Réunion.

Voici l'intégralité de sa question :

"Ma question sʼadresse à Monsieur le Premier ministre.

Monsieur le Premier ministre, Depuis huit jours maintenant, les Hauts de lʼOuest de La Réunion sont ravagés par un incendie dʼune violence jamais rencontrée sur lʼîle. Je tiens à saluer ici le courage de tous ceux (pompiers, militaires, agents de lʼONF, personnels communaux, ...) qui, au péril de leur vie et dans des conditions presque insupportables, ont combattu et combattent encore ce sinistre.

Mais depuis des jours, les parlementaires et les élus locaux demandent à lʼEtat la mobilisation de moyens de lutte aériens adaptés à lʼampleur de la catastrophe. Pendant tout ce temps, vous êtes restés sourds à ces appels de détresse. Tardivement hier, le Ministre de lʼIntérieur sʼest enfin résolu à déployer les avions Dash 8 réclamés. Je regrette que cette décision nʼait pas été prise plus tôt, à lʼimage de la gestion de lʼincendie de lʼan passé et comme le prévoit le plan de lutte contre les feux de forêts adopté il y a 4 mois.

Au delà des considérations techniques embrouillées et embarrassées du Ministre de lʼIntérieur, une réalité demeure: près de 3000 hectares du Parc national de La Réunion inscrit au Patrimoine mondial de lʼUNESCO ont été dévastés, entraînant la perte irrémédiable dʼune flore unique au monde.

Alors, là où le Ministre de lʼIntérieur voit des "polémiques politiciennes", nous voyons les conséquences dʼune absence de stratégie du Gouvernement face à lʼampleur de la catastrophe. Une fois encore, nous constatons que lʼOutre-Mer nʼest plus une priorité pour ce Gouvernement. Une fois encore, nous constatons que vous ne nous avez pas accordé dʼemblée la totalité des moyens qui auraient été mis en oeuvre ici en France hexagonale. Une fois encore, je constate que votre inaction souligne le mépris que vous avez pour lʼOutre-Mer !

Monsieur Le Premier Ministre, quelles explications pouvez-vous donner aux Réunionnais pour justifier tant de tergiversations ?
"
Jeudi 3 Novembre 2011 - 07:47
.
Lu 1220 fois




1.Posté par aucun coupables, aucun responsables? le 03/11/2011 07:02
les contradictions:

NKM: Les dash serve a noyer les points chauds


le prefet, le SDIS: les feux sous terrain doivent etre éteints par l'homme

rappelons que vendredi 28 octobre, soit 30 heures avant que le contrôle soit perdu (1000ha, "ils ont vu la mort", les agriculteurs touchés) le feux était STABILISE, les conditions météo vendredi soir favorables aux pompiers.

les pilotes du dash ont dit qu'ils étaient en mesure d'intervenir vendredi

2.Posté par a qui profite le crime? le 03/11/2011 07:20
tres interessant debat hier soir sur RFO:

on a pu voir tous les opportunistes sortir du bois après avoir ete silencieux pendant une semaine; Et le pire ont été les allusions faite par le parc et le CG974 sur leurs intentions de livrer le cœur du parc ...aux activités economiques. (En plus du beton de l'observaoire astronomique, la charte du parc a acté la construction d'un hotel au Maïdo)

la question est donc: a qui va profiter le crime?

3.Posté par Midnight le 03/11/2011 07:55
Elle est bien bonne on juge, juge mais on est toujours la pour critiqué comme Mr Fruteau sale raciste va vous faites pas mieux que votre homologue mme Bello je suis sur qu'on aurais de quoi rigolé si on confié la tête du pays a des rigolos comme vous.

Inutile de salué le courage des personnes qui se battent pour éteindre l'incendie ils font que leurs boulots voyez vous.

4.Posté par P Collet le 03/11/2011 07:55
Il est pas mal du tout comme député M. Fruteau. Au moins lui il passe pas une grande partie de son temps à incendier ses petits camarades du PS péi.

Mais qu'est ce qui lui est arrivée à NKM pour avoir une voix pareille ?

5.Posté par JOSEPH le 03/11/2011 10:47
BRAVO MONSIEUR FRUTEAU : vous avez fait ce que doit faire tout député : faire entendre la voix du peuple ! Et puis comme dirait P COLLET ( poste 4), "vous n'incendiez pas vos camarades du P.S. "et ne cherchez pas à éliminer tel ou tel qui pourrait vous faire de l'ombre ) !!!

6.Posté par ndldlp le 03/11/2011 16:00
enfin un député qui utilise les mots à bon escient..

7.Posté par noe le 03/11/2011 16:48
M. le Député Fruteau a raison de poser cette question au 1er Ministre ...
On a pris trop de retards pour l'envoi des Dash ...3000 ha de forêts , de broussailles , d'herbes folles sont partis en fumée ...beaucoup d'espèces endémiques ont disparu ...

Bien sûr que la Nature revivra de ses cendres mais pour l'instant ce n'est pas joli !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales