Politique

Jean-Alain Cadet, candidat sur le canton de la Plaine des Cafres

Connu pour appartenir au réseau associatif local, Jean-Alain Cadet franchit le pas et présente sa candidature sur le canton de la Plaine des Cafres. Plébiscité lors de la désignation interne d'Europe Ecologie Les Verts, il se propose de faire de la politique "autrement" mais aussi de "penser global et agir local".


Jean-Alain Cadet, candidat sur le canton de la Plaine des Cafres
Retenu à plus de 97% par les adhérents d'Europe Ecologie les Verts le 30 octobre dernier, le représentant des Consom'acteurs se lance désormais dans la politique. Premier objectif, la bataille des cantonales sur le secteur de la Plaine des Cafres. Un secteur dont il souhaite entendre et comprendre les attentes pour mieux les appliquer. "Le temps des promesses d'emplois alors que l'emploi n'est pas de la compétence du Conseil général doit être révolu", explique le militant associatif accompagné, pour l'occasion, de sa suppléante Danon Lutchmee Odayen.

Considérant que la politique d'insertion du Département n'est pas adéquate et qu'il faut "éviter d'utiliser les contrats aidés comme régulateurs de l'emploi à la Réunion", Jean-Alain Cadet se propose de créer un GIP relatif au secteur de l'économie sociale et solidaire. Plus précisément, il s'agira de "mettre en collaboration étroite et non politicienne avec l'État, le Conseil régional et les collectivités locales" afin de proposer un panel de formations et engager les Réunionnais en phase d'insertion dans une voie où il existe de vrais débouchés, estime le candidat des Verts.

Les touristes ne font "que passer à la Plaine des Cafres"

Autre sujet abordé, les personnes âgées. L'acteur associatif estimant qu'il devient de plus en plus urgent de prendre en compte cette population souvent délaissée : "C'est de la responsabilité du Conseil général de trouver le moyen d'aller à leur rencontre et de tout faire pour que chaque retraité puisse, après des années de labeur, avoir une vie décente".

Quant au tourisme et à l'agriculture, Jean-Alain Cadet dénonce également l'absence de retombées économiques concrètes sur un canton pourtant limitrophe du Piton de la Fournaise : "Force est de constater que tout ce monde (les touristes) ne fait que passer à la Plaine des Cafres pour se rendre au volcan et qu'il y a peu de d'impacts pour l'économie du canton". Résultat, il propose que les agriculteurs du secteur soient aidés dans un processus de diversification de leurs activités vers l'écotourisme ou l'agriculture biologique. Un créneau qui permettrait de faire connaître le savoir-faire culinaire, l'artisanat, les ballades dans cette partie des hauts de l'île.
Reste maintenant au candidat et à son équipe à se mobiliser et à arpenter le terrain pour tenter d'appliquer une formule qui lui est cher : "Penser global, et agir local"...

Jean-Alain Cadet, candidat sur le canton de la Plaine des Cafres
Mercredi 1 Décembre 2010 - 18:29
Ludovic Robert
Lu 2357 fois




1.Posté par par moi meme le 02/12/2010 12:13
Defaud, Grondin, Cadet, jolie photo : que des anciens de Parnoumimm

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales