Blog de Pierrot

Je porte plainte contre Paul Vergès, Nassimah Dindar, Gilbert Annette...

Mardi 3 Novembre 2009 - 10:23

Je porte plainte contre Paul Vergès, Nassimah Dindar, Gilbert Annette...
Parfois, je ne pouvais m'empêcher d'esquisser un sourire en lisant des commentaires reprochant à Zinfos de ne faire que dénoncer, sans que personne ne porte plainte contre les faits révélés.

Ça me démangeait de révéler que j'avais porté plainte dès le 25 juin 2009 auprès du Procureur de la République contre Paul Vergès, Pierre Vergès, Nassimah Dindar, Gilbert Annette et Monique Orphée pour prise illégale d'intérêt.

En fait, je reproche à ces cinq personnalités politiques (voir le texte complet de ma plainte ci-dessous) d'avoir embauché des membres de leurs familles dans les différentes collectivités dont ils ont la charge, en violation de l'article 432-12 du Code pénal.

Dans une démarche fort courageuse, François Muguet, le procureur de la République au Tribunal de Grande instance de Saint-Denis, n'a même pas daigné me faire savoir qu'il ne comptait donner aucune suite à ma plainte, ce qui me contraint aujourd'hui, le délai de latence de trois mois étant largement dépassé, à déposer la même plainte, mais avec constitution de partie civile cette fois-ci, entre les mains de Mme Brigitte Lagière, doyen des juges d'instruction au même tribunal.

Si je ne vous avais pas parlé de ma plainte à l'époque, c'était pour éviter que le Procureur ne se saisisse de ce prétexte pour ne pas y donner suite. Aujourd'hui, je peux la rendre publique puisqu'avec la constitution de partie civile, je suis certain qu'il y aura une enquête.

Cette procédure de plainte avec constitution de partie civile a un avantage et un inconvénient. L'avantage, c'est comme je l'ai dit, d'être certain qu'une enquête sera diligentée. L'inconvénient est qu'il me faudra payer une consignation d'un montant que le juge fixera....

Je porte plainte contre Paul Vergès, Nassimah Dindar, Gilbert Annette...
Qu'est ce que je reproche à tout ce beau monde?

1) En ce qui concerne Paul Vergès, d'avoir embauché sa fille Françoise en tant que directrice technique du projet de la Maison des Civilisations et de l’Unité réunionnaise et son petit fils Maël à la SR21, une SEM de la Région. Maël Vergès a depuis démissionné pour être embauché à CBO Territoria, mais le délai de prescription n'est pas forclos et ces faits peuvent donc encore faire l'objet d'une plainte.

Au passage, le même reproche de prise illégale d'intérêt peut être fait à Pierre Vergès, le PDG de la SR21...

2) Concernant Nassimah Dindar, la liste des membres de sa famille embauchés au Conseil général est longue comme le bras. Je n'en ai donc retenu que certains, les plus voyants (voir la liste dans la plainte ci-dessous). Il appartiendra à l'enquête de mettre en lumière la liste complète...

3) Pour Gilbert Annette, on peut lui reprocher l'embauche de son fils Didier au Cabinet, tandis qu'il a accordé une promotion à sa belle-fille qui vient d'obtenir le poste de DGA (directrice générale adjointe) en plus de ses fonctions de directrice de l'Urbanisme.

4) Enfin, au passage, j'ai appris que le frère de Monique Orphée venait d'être embauché à la CINOR, ce qui lui vaut d'être également citée dans ma plainte.

Je porte plainte contre Paul Vergès, Nassimah Dindar, Gilbert Annette...
Que dit la loi ?

Selon l'article 432-12 du Code pénal, la prise illégale d'intérêts est "le fait, par une personne dépositaire de l'autorité publique ou chargée d'une mission de service public ou par une personne investie d'un mandat électif public, de prendre, recevoir ou conserver, directement ou indirectement, un intérêt quelconque dans une entreprise ou dans une opération dont elle a, au moment de l'acte, en tout ou partie, la charge d'assurer la surveillance, l'administration, la liquidation ou le paiement. Il est puni de cinq ans d'emprisonnement et de 75.000 euros d'amende".

Pour Me Régis de Castelneau (Gazette des communes du 7 février 2000), cet article signifie que la décision publique doit être “chimiquement pure et ne souffrir aucun soupçon de pollution par un intérêt privé”.

L'article 432-12 ratisse très large et il est revenu aux tribunaux, et notamment à la Cour de Cassation, grâce à des arrêts portant sur des exemples concrets, de déterminer jusqu'où pouvait aller cette mise en cause pour prise illégale d'intérêt. Et force est de constater qu'ils se sont montrés sévères dans l'application de la loi.

C'est ainsi qu'il a été estimé qu'une employée d'une structure intercommunale, qui était mise à la disposition de plusieurs communes depuis 15 ans, et qui avait souhaité travailler à temps plein sur la commune centre qui l’emploie déjà à 80 %, ne pouvait le faire au motif que son beau-frère avait été élu maire de cette commune.

Je porte plainte contre Paul Vergès, Nassimah Dindar, Gilbert Annette...
Où commence la prise illégale d’intérêts ?

Selon l'Observatoire des risques juridiques des collectivités territoriales, "la philosophie générale du délit de prise illégale d’intérêts est de réprimer toute collusion réelle, apparente ou même supposée d’un intérêt public avec un intérêt privé.

Dès lors, peu importe que l’élu ou le fonctionnaire concerné ait retiré ou non un avantage personnel. Et il n’importe pas davantage que la collectivité ait ou non été effectivement lésée.

La rédaction de l’article 432-12 du Code pénal est très large, s’agissant de réprimer la prise d’un “intérêt
quelconque”. Autant dire qu’il n’y aucune limite textuelle quant à la nature et à l’intensité de l’intérêt en cause. De fait, la Cour de cassation considère qu’un intérêt moral ou un intérêt indirect, par interposition de personne, suffit à caractériser le délit.

A ainsi été condamné l’élu, président d’une Chambre de commerce et d’industrie, qui avait accordé une concession du domaine public à une entreprise dans laquelle son gendre exerçait des fonctions de directeur technique (Cass crim 5 novembre 1998, bull 289).

Dans un autre arrêt rendu la même année (Cass. Crim 22 septembre 1998), la Cour de cassation a condamné l’élu qui avait obtenu la signature par le président de son assemblée territoriale de deux contrats de travail en faveur de son épouse et de sa sœur. Le fait qu’il s’agissait en l’espèce d’emplois fictifs n’a certes pas incité les juges à la clémence mais l’on peut penser que le délit aurait été caractérisé même sans cette circonstance aggravante.

Une incrimination tous azimuts

Tout est question d’appréciation au cas par cas par le juge. Ainsi, le très officiel Rapport de la Cour de cassation de l’année 1999 reconnaît une incrimination tous azimuts : du conjoint au gendre en passant par le concubin de l’enfant (situation soumise au tribunal correctionnel de Draguignan, qui, par jugement du 22 décembre 1997, a retenu le délit), jusqu’à l’ami ou la... “connaissance”, de sorte que “la situation délictueuse s'arrête là où le soupçon n'a plus cours et qu'il appartiendra aux juges du fond de faire le partage, dans cette dernière hypothèse, entre les cas où la décision publique ne peut être soupçonnée de partialité et ceux où elle peut l'être. Il s'agit d'une question de fait.”

Et l'Observatoire des risques juridiques des collectivités territoriales de constater que "la reconnaissance d’une telle subjectivité n’est pas forcément rassurante".

Pas d’exonération par l’antériorité

Autre exemple donné par l'Observatoire : "Mme T. a été recrutée par voie de concours avant que son beau-frère ne soit élu maire. Cette circonstance serait-elle de nature à écarter la mise en jeu de sa responsabilité ? Rien n’en moins sûr…

En témoignent trois récentes questions parlementaires : un maire nouvellement élu peut-il renouveler
sans commettre une prise illégale d’intérêts le contrat de sa fille qui avant son élection était employée en CDD par la commune comme femme de ménage ? Les trois réponses sont concordantes sur le fond : “Lorsqu’un agent appartenant à la famille de l’autorité territoriale est recruté sans concours, un tel recrutement peut-être constitutif d’une prise illégale d’intérêts si l’élu concerné est l’exécutif de la collectivité au jour où intervient la décision, qu’il s’agisse d’un recrutement initial ou d’un renouvellement de contrat, même dans des conditions similaires de durée et de rémunération”.

Par contre, "on peut penser qu’un fonctionnaire en poste a droit au maintien de son emploi quand bien même l’un de ses proches serait élu maire. En effet, il n’y a pas de nouveau contrat de travail et le maire hérite des fonctionnaires en place". Il en va différemment quand il s'agit d'une titularisation ou d'une promotion survenue après l'élection du nouveau maire, parent de l'agent en cause. C'est ce que je reproche à Gilbert Annette qui a accordé une promotion à sa belle fille.

Au passage, notons cette remarque intéressante de l'Observatoire : "La non participation du maire à la délibération n’y change rien : selon l’article L 2122-18 du Code général des collectivités territoriales, il est en effet seul chargé de l’administration de la commune et s’il peut déléguer ses fonctions ou sa signature (article L 2122-19 du CGCT) c’est toujours “sous sa surveillance et sous sa responsabilité”.

Pour ceux qui douteraient de l'application de ce texte de loi, je voudrais leur rappeler que le maire de Cilaos a récemment été condamné pour des faits beaucoup moins graves : avoir octroyé un contrat aidé à une amie avec laquelle il avait eu une relation passagère... On est loin des embauches sur des emplois pérennes avec des salaires mirobolants...

Enfin, je ne porte plainte que contre la Région, le Département, la ville de Saint-Denis et la CINOR parce que ce sont les collectivités dans lesquelles je suis contribuable. C'est ce qu'on appelle en droit "l'intérêt à agir". Mais, bien évidemment, je sais que les mêmes abus existent dans d'autres communes. Aux autres citoyens de prendre leurs responsabilités...

                                                                      


COPIE DE LA PLAINTE
                

                                                                      Madame Brigitte LAGIERE
                                                                      Juge d’Instruction
                                                                      Tribunal de Grande Instance
                                                                      Champ Fleuri
                                                                      97490 SAINTE-CLOTILDE


Madame Le doyen des Juges d’Instruction,

Compte tenu du mutisme du Parquet suite à ma la plainte au Procureur du 25 Juin 2009, je dépose plainte avec constitution de partie civile entre vos mains pour prise illégale d'intérêt contre Mme Nassimah Dindar, Présidente du Conseil Général, contre le maire de Saint-Denis, Monsieur Gilbert Annette et contre Madame Monique Orphée, 1ère adjointe au maire de Saint-Denis.

Les faits sont simples.

1 – S’agissant de la Région tout d’abord, M. Paul VERGES a recruté sa fille Françoise Vergès à la Région Réunion, alors qu’il a la charge en tant que président de cette collectivité. Elle occupe la fonction de directrice technique du projet de la Maison des Civilisations et de l’Unité réunionnaise.

Par ailleurs, le petit fils de Paul Verges, M. Mael Vergès, à travaillé jusqu’à une date récente à la SR21, société d’économie mixte dont la région est actionnaire. Je note que le délit est également constitué à l’encontre de M. Pierre Vergès, PDG de la SR21 et père de M. Mael Vergès.

2 - S'agissant du Département, je constate que les emplois familiaux prospèrent soit au Conseil général même, soit dans des organismes satellites.

Ainsi, Mme Dindar a, pendant un temps (2007-2008), fait travailler son propre fils, M. Abdul Hack Mangrolia, au Cabinet du Département. Vous conviendrez avec moi que la loi n'exclut nullement du périmètre délit les emplois de Cabinet.

De plus, la compagne de ce dernier, Rizwanah Omarjee, duquel il a eu deux enfants, a été embauchée à l'accueil de l'Agence départementale d'insertion (ADI), présidée par Mme Dindar. Elle a été titularisée en un temps record.
Son neveu, M. Adam Mangrolia, travaille également à l'ADI de même que la tante par alliance de Mme Nassimah Dindar, Mme Kretif Haliman, née Badat.

M. Imrane Ingar, le fiancé de la fille de Mme Nassimah Dindar, a, de son côté, obtenu un emploi au SDIS (Service départemental d'incendie et de secours), organisme présidé aussi par Mme Dindar.

3 - S'agissant de la mairie de Saint-Denis, M. Gilbert Annette a recruté son fils M. Didier Annette au Cabinet.

Par ailleurs, il a accordé une promotion à la femme de son autre fils, Christophe, à la direction de l'Urbanisme. Mme Paramée avait certes été embauchée sous la période Victoria, mais sa promotion est survenue après l'élection de M. Gilbert Annette.

4 - Mme Monique Orphée, 1ère adjointe, a également embauché son frère Johnny à la CINOR dont elle est élue.

Je tiens à ajouter que bien qu'ayant attentivement lu les textes de loi et les nombreuses jurisprudences sur le sujet, je n'ai trouvé à aucun moment d'éléments tendant à accorder un statut spécifique aux emplois de Cabinet, qui les aurait exclus du champ de la prise illégale d'intérêt.

J’ajoute que pour avoir octroyé un simple CES à une personne avec laquelle il a eu une liaison passagère le Maire de Cilaos a récemment été condamné par la Cour d’Appel de Saint-Denis.

Or, les faits qui nous occupent sont beaucoup plus graves.

Des élus locaux sont régulièrement condamnés à la Réunion comme en Métropole, pour avoir embauché un membre de leur famille. Dans un contexte social difficile, dans lequel des dizaines de milliers de Réunionnais recherchent ou perdent un emploi, vous conviendrez que le trouble à l'ordre public occasionné par ces pratiques népotiques connues de tous, est considérable.

J’offre de régler la consignation que vous fixerez.

Je vous prie de croire, Madame Le doyen des Juges d’Instruction, à l'assurance de ma considération distinguée.


                                                                                                       P. DUPUY



P.J. : Plainte au Procureur en date du 27/05/2009 restée sans réponse.
Pierrot Dupuy
Lu 28664 fois


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

169.Posté par SOCRATE le 12/09/2011 11:45

a quoi bon polémiquer ,porter plainte etc....? ça fait des années que la dynastie Verges sévit, et la Nassimah commence elle aussi.Tout le monde le sait,tout le monde parle,tout le monde condamne , mais tout le monde REvote pour les mêmes pourris!!!
Expérience inédite à faire : le jour des votes ,chacun reste chez soi et ne vote pas.
nombre de votants :zéro.
ça interpellera certainement les pouvoirs publics et SURTOUT ,il n'y aurait AUCUN pourri élu : faute de combattants ,le combat cesse !!

168.Posté par Jojo le 01/06/2011 19:27

Up alors?
DU nouveau.

167.Posté par Attache-moi le 17/01/2011 18:51

Et maintenant Pierrot, on en est où ? L'enquête préliminaire a-t-elle abouti ?...

166.Posté par fredboyer le 05/05/2010 07:04

ou en est cette affaire?

(Réponse de Pierrot Dupuy : La Région, le Département et la mairie de Saint-Denis ont transmis les dossiers des personnes concernées aux gendarmes de la section de recherches qui instruisent le dossier, dans le cadre de l'enquête préliminaire ordonnée par le Procureur de Saint-Denis. Les choses avancent...)

165.Posté par ELEPHANT le 05/01/2010 19:09

bonjour, je réponds un peu tard a créole qui dit que les zoreils viennent prendre la place des gens de la Réunion . Je suis zoreil et est vecu a la réunion vingt ans je n'étais pas fonctionnaire travail au smic mais je te dis que tu as ENTIEREMENT RAISON , que la solution est tres facile mais que personne dans les politiques ne veut prendre. Les pourcentages 53% 35% et toute la suite des avantages doivent être supprimés . Si un parisien veut venir travailler a la réunion il vient avec le coeur non pour s'engraisser. Si un gars de l'Aude va travailler sur Paris il n'a pas de supplément alors pourquoi un gars de l'Aude qui va travailler a la Réunion aurait un supplément . Je pensais que la Réunion était un département français !!!! non ? encore une fois d'ACCORD AVEC TOI ;

164.Posté par cocu le 31/12/2009 16:22

Quelque containte ,quelque violence qu,on emploie pour contenir un peuple,il n,est que deux moyens d,envenir à bout .celui d,avoir toujours prête à mettre en campagne une bonne armèe comme les romains ; ou celui de le detuire,de le dissiper ,de le diviser, de manière qu,il lui soit impossible de se rassembler pour nuire.
Les chefs renaissent comme les têtes de l,ydre.
quelle folie pour des èlus de la rèpublique misère misère courage peuple veillant
cocu

163.Posté par anonyme le 05/12/2009 05:51

Tous ces commentaires résonnent comme le grondement d'un fleuve, qui finira par déborder, lorsque toutes les voies de régulation seront obstruées : la digue censée canaliser les eaux sera la première à en pâtir, si elle surestime sa hauteur par rapport à la puissance du déferlement qui couve.

Si être aveugle peut être utile dans l'obscurité, devenir sourd au milieu d'une cacophonie peut s'avérer fatal pour un muet.




162.Posté par Vive la magouille ! le 04/12/2009 23:37

Et oui comme pour moi, deux plaintes déposées voilà quelques années contre un certain Président d'une institution locale et restées sans suite à ce jour.... Et ce fameux président qui continue à parader encore de nos jours. Je veux bien espérer Pierrot que tes plaintes aboutissent pour que nous puissions encore croire en la justice de notre pays, mais pour le citoyen que je suis, permets-moi d'être très dubitative. Tu as été courageux et je t'admire. J'attends le suite....

161.Posté par pierre le 21/11/2009 10:14

ben vous voyez, il vont dépénaliser, c'est bien de ce que disait dans le post précédent (ASSOS ARAD) pourquoi portez plainte, ils vont tout simplement rendre ces pratiques légales, parce que ils en profite tous de ce système pourris. et je te place ma famille, mes amis, ceux qui marchent pour moi, et voilà...

Pierrot, ton combat est perdu d'avance, sarko est le premier à montrer l'exemple avec son fils gens, chirac l'a fait avec sa fille, miterrant à planqué mazarine et l'a entretenu avec sa mère avec les deniers de l'état, appart, voiture, chauffeurs, garde du corps, la polygamie est interdite, mais même tes collêgues journaliste qui étaient tous au courant l'on caché. et en plus, tout le monde était attendri lorsqu'on a découvert le pot au ROSE de la ROSE !!!!!

C'est comme ça, et donc, je dis et persite, les élus d'ici ont RAISON d'en profiter.

tiens, je pense que je fais essayer de me mettre sur une liste (tu sais comme on se met à son compte !!) et tenter d'en profiter aussi, après c'est un boulot comme un autre !

160.Posté par boyer le 12/11/2009 07:17

Mediapart nous apprend que le delit de favoritisme va être dépénalisé dans le projet de loi du 28 octobre pour affaiblir les chambre regionale des compte.

Pour constituer le delit, il faudra prouver:
- que la faute était intentionnelle,
-que l'élu a été dûment informé et a donné un ordre écrit.

Des preuves presque impossibles à réunir

159.Posté par Plainte contre Sarko ? le 11/11/2009 08:44

Et la plainte contre Sarko c'est pour quand ?

158.Posté par Mme ALONZO le 10/11/2009 13:19

j'espère que cette plainte aboutiera à quelque chose et que ce sera la fin du pistonnage familliale ! pourquoi faire cumuler les membres de sa familles plusieurs postes alors qu'il y a tant de chomeurs à la Réunion ? ah ben faut bien financer les multiples villas ou appartements hein !!! vue que niveau repas, téléphone, factures, voiture, maison de fonction sont payés par les contribuables !!!

après faudrait que les réunionnais comprennent et ne font pas l'autruche au moment de voter juste parce qu'on leur propose monts et merveilles ...

157.Posté par Mme ELLAMA le 10/11/2009 13:14

On en a assez qu'il y ai des incompétents pour des postes qui demandent de l'expérience et beaucoup de connaissances. Tout ça pour que toute la ptite famille gagne super bien leur vie... alors qu'il y a tant de gens compétents à la Réunion pour ces postes !

c'est une très bonnes initiatives Mr DUPUY

156.Posté par Mr ELLAMA le 10/11/2009 13:11

Enfin quelqu'un qui ose dénoncer ses pratiques ! merci Mr DUPUY d'essayer de faire rétablir la justice

155.Posté par GERLU le 09/11/2009 03:19

Monsieur Dupuy, je vous tire mon chapeau, fallait oser, je suis persuadé que beaucoup de Réunionnais sont avec vous dans cette initiative, faute de moyens et de maitrise des lois n' ont rien fait, et les choses ont commencé à changer la semaine dernière à en croire la presse avec les 12 plaintes déposées simultanément, mais que Margie Sudre y mette son grain de sel me parait déplacer, il y a bien longtemps qu'elle aurait du ouvrir sa bouche, maintenant elle devrait plutot la fermer, contrairement à vous elle n'a plus de légitimité... ENCORE BRAVO... GERLU

154.Posté par Mathieu le 08/11/2009 00:14

Enfin une personne qui agit, l'on dira que je suis jeune et que la politique, je n'y connais peut être pas grand chose, mais ce que fais M. Dupuis c'est ce que bon nombre de réunionnais aurais aimé faire, mais le courage leur en a manqué. Les dynasties prennent elles un nouveau cap? Enfin un homme de courage, qui à la valeur et le respect de ses opinions. Un Eliot Ness local, je l'espère. L'on rencontre donc encore dans le monde d'aujourd'hui(et de la presse en particulier) des gens ayant la conviction et capable de mener de grand combat (sans parti pris). J'adresse mes félicitations à vous M. Dupuis pour votre travail de journaliste et le courage que vous avez d'effectué votre travail si élégamment et de nous montrer des vérités. Je pense que pour la consignation, une collecte devrait être lancé, avant de permettre la poursuite de cette démarche citoyenne.

153.Posté par beurlieusard le 07/11/2009 18:02

je suis de tout cœur avec vous mr dupuy .Vous prenez la voie des grands hommes .Peu d honnêtes gens ont le courage de mener des combats contre les injustices de la république .il existe déjà le problème des cumuls de mandats qui ronge nos impôts et donne a des élus des salaires et des retraites fabuleuses sur notre dos alors que ce cumul pourrait faire vivre plusieurs familles au lieu d une (Cela provoque un dégout chez les gens compétents exclues ex richard durn tuerie de nanterre maitrise en sciences politiques)
Mais alors en plus cette caste d'élus se permet de nommer des proches à des postes publics alors que ceux ci auraient certainement pour beaucoup ratés les concours s il les avaient passés .Ils se goinfrent d argent publics jusqu'à ce que le peuple vomisse , prennent les honneurs et les avantages en nature pendant que la populasse subit la pauvreté et la misère. MODE d 'emploi pour une vie sereine , devenir élu , maire ,président d administration ? cumuler les mandats , caser sa famille a des postes au frais de l 'état , fictifs c est encore mieux cela permet a la belle-fille de garder les gosses et de pas payer la crèche ou la nounou.VOILA OU L ON EN EST ;
De plus quand on voit la tentative de sarko de caser son fils a la tête de l 'epad alors qu il a déja un poste grassement payé on ne se demande pas qui donne l exemple.
Il faut de plus en plus de gens réactionnaire a ces situations car cela s apparente maintenant a de la résistance car tous les arcanes du pouvoirs , justice comprise tentent d infléchir et de détourner cette tendance toujours a leur profit.
il faut dénoncer ces abus de pouvoir surtout pendant les élections et ne pas réélire tout ceux qui ne respecte pas les règles c est la seule façon de stopper ces pratiques .
VIVE LA FRANCE ET VIVE LA RÉPUBLIQUE

152.Posté par Remoi le 07/11/2009 16:38

Je porte plainte contre Paul Vergès, Nassimah Dindar, Gilbert Annette...

...puis dans les faits: ".....contre Mme Nassimah Dindar, Présidente du Conseil Général, contre le maire de Saint-Denis, Monsieur Gilbert Annette et contre Madame Monique Orphée"

Paul Verges non mentionné dans la Plainte déposée!
J'ai loupé un épisode?

cordialement, luc

(Réponse de Pierrot Dupuy : J'ai déjà répondu : C'était un oubli au moment de la frappe, qui a été réparé...)

151.Posté par Créole le 07/11/2009 16:36

Pourquoi nous porte pas plainte contre tous ces gens qui debarquent pou prend la plasse des réyonnais? Dans l' enseignement,le corps hospitalier, les services de l'état, les entreprises privés, les bailleurs sociaux...etc. Le réseau i marche bien pour faire venir son cousin, son copain, la mémé..... La réunion lé jolie, créole lé gentil (ou lé couillon). Pendant ce temps, certains i veut détourne nout attention pour des emplois occupé par des réyonnés. Créole, prend le temps, regarde autour de ou, analyse bien, ........demain quand ton marmaille i finira ses études, lu va reste a terre.

150.Posté par quichotte le 07/11/2009 16:25

Je dis bravo tout simplement ! et l'assignation en refere de la Région contre zinfos (qui paye l'avocat?) fait partie d'une communication pour intimider ceux qui ont osé et qui ont envie de crier haut et fort leur indignation devant les agissements népotiques de certains.
A tous , ne cedez pas à cette manoeuvre, la Dignité des Réunionnais n'appartient pas à quelques familles, c'est l'affaire du PEUPLE
Les plus à blamer sont ceux qui acceptent ,activement ou en restant passif que continuent ces embauches au nez et à la barbe des élus trop content de garder leur avantages...
oté créole....ETC...


149.Posté par Insoumise le 07/11/2009 09:21

Ces élus nous prennent pour des cons. Ils ont raison! Nous le sommes.
Nous continuons à la maintenir en l'air ou nous les remettons en l'air pour continuer à les adorer, à les supplier de nous accorder leurs grâces, comme ils les accordent à leurs proches, preuves irréfutables de leur toute puissance.
Le bon peuple croit en Dieu et en ses élus. Il mérite ce qui lui retombe sur la gueule, non? Ne dit-on pas "Bienheureux, les simpes d'esprit"!!!!!

Quoiqu'il en soit, je serai peut-être de vos soutiens le moment venu.

148.Posté par danreu le 06/11/2009 23:46

J'adhère complètement à votre démarche même si les pouvoirs en place semblent inamovibles !
La classe politique, à titre personnel, donne une image désastreuse : népotisme (en effet) à tous les niveaux, magouilles, conservation du "pouvoir" à n'importe quel prix, et j'en passe. Alors que ces "élus" sont censés représenter notre pays, nous défendre et donner l'exemple !!!
Bravo,Pierrot Dupuy, qui osez dénoncer ces scandales connus sur la place publique mais jusqu'à présent jamais sanctionnés.
Bon courage et bonne chance.

147.Posté par MRS le 06/11/2009 15:16

Citoyen
je suis d'accord avec vous, quand je dis qu'il y a surement des personnes qualifiées qui n'ont pas accès à ces postes, je pense bien entendu à ceux qui ont passé les concours de la Fonction Publique, ont fait des sacrifices pour progresser et valoriser leurs compétences et qui se trouvent exclues de fait car les postes ne sont pas ouverts à candidature puisque attribués directement selon des critères plus que discutables...
Si Seulement les "amis" ainsi placés faisaient bien leur boulot, mais on tombe généralement sur des incompétents de première, qui ont de plus un pouvoir de nuisance du fait de leur incompétence justement...


146.Posté par Vomitomètre au maximum le 06/11/2009 13:46

Il faut ouvrir une page pour les paiements en ligne !
Il faudra limiter le montant des dons, sinon il y aura top de pognon ...
Il arrivera un moment où le flot des mécontents ne pourra plus être contenu. Même les magistrats déculottés seront obligés de faire quelque chose.

145.Posté par boucan le 06/11/2009 13:45

D'accord complètement avec les auteurs des posts 143 et 139.
Mais quand on voit la production de certains zavocats (marrons) et la finesse de leurs argumentaires je me dis qu'il serait dommage qu'ils ne se mobilisent que pour nous faire la leçon (sur les recrutements et leurs procédures,sur le talent des élus dénoncés ,sur leur savoir-faire exemplaire et incriticable) et nous convaincre de l'inconsistance de nos positions et particulièrement de celle de Mr DUPUY.Aussi puiqu'en chacun d'eux sommeille un expert ,notamment du droit ,je pense qu'il ne serait pas inutile qu'ils transmettent aux autorités judiciaires leurs précieux plaidoyers !
Une ultime mention pour l'un d'entre-eux, Luc Mariaye,l'auteur de "celà n'est pas ma tasse de thé". Loin de moi la prétention de délivrer,à un personnage d'une si grande élégance et tenue (voir ses interventions suite au papier sur Pierre Vergés) une quelconque observation mais je crois qu'il devrait renoncer à ses métaphores ce qui lui éviterait entre 2 postures de commande de s'exposer au retour de sa véritable personnalité,du refoulé pourrai-je dire autrement, lui qui reproche à Mr Dupuy de s'énerver!!!

144.Posté par Vomitomètre au maximum le 06/11/2009 13:42

BEEEUUURRRGGGHHHT sur :

74.Posté par Luc Mariaye le 04/11/2009 08:04
"Je porte plainte contre Paul Vergès, Nassimah Dindar, Gilbert Annette". Excusez-moi de le dire cela fait à la fois grand guignol et légèrement Don Quichotte. C'est sans doute cela qui plaît et rend admiratif les fans de Pierrot Dupuy! Disons que cela ne coûte rien de brosser l'opinion dans le sens du poil.

143.Posté par mansour le 05/11/2009 22:49

Les raisonnements de certains zinfonautes voulant au mieux minorer au pire disqualifier la démarche exemplaire de Mr Dupuy valent leur détour:
" Ce n'est pas ma tasse d thé " (post 90) ;"opération bling-bling" (post 131) pour ne prendre que ces 2 exemples prolongés ,personnalité de leurs auteurs aidant , de "conseils" pontifiants ou de commentaires,comme l'a écrit fort justement un zinfonaute, condescendants ou méprisants et pour Mr DUPUY, au mieux un benêt,au pire un manipulateur et pour tous ceux, dont moi, qui saluent et approuvent la démarche de l'auteur des populistes ou des aigris et des imbéciles,voire les trois .
Eh bien messieurs ce qui est dénoncé ne vous en déplaise c'est avant d'etre une affaire de DROIT une affaire de principe et d'éthique .
Ce qui est en jeu c'est le socle démocratique ce qui est pratiqué par ces élus c'est la corruption des principes démocratiques .La démocratie ce n'est pas solliciter des mandats pour les mettre au service des siens !
Ce qui est en jeu c'est une conception de la société et de ses idéaux de justice et d'égalité des chances .Quelle méritocratie avec de tels recrutements avec de telles pratiques?
Alors que dans le meme temps avec un cynisme, dont les limites sont chaque jour reculées un peu plus,ces élus viennent avec des trémolos dans la voix pleurer sur le kaf ou nos ancètres esclaves,ou notre réunionnité dont ils seraient les défenseurs exigeants et exclusifs.
Peu m'importe que Melle VERGES soit détentrice d'un doctorat en sciences politiques dans une université américaine ,qu'elle soit devenue la spécialiste de l'esclavage et la créolisation dont le monde entier nous envie les travaux, par contre la recruter dans une structure voulue par son père ,financer avec des fonds publics et sous la direction de son père hors toute procédure administrative dans des conditions et sur des modalités sur lesquelles l'INSTUTION refuse de répondre sur injonction de son président de père ne m'est pas du tout indifférent.
Des zélotes viennent nous expliquer que tout celà est réglementaire eh bien on verra !
Que tel ou tel pense tirer profit de cette initiative de Mr DUPUY sans doute mais je vois pas en quoi celà devrait nous amener à supporter de tels actes ,un tel détournement ,une telle corruption de l'esprit public.
La démarche de Mr DUPUY c'est justement le contraire du populisme ,les échanges provoqués sont pour moi,sans emphase aucune,l'apprentissage commun du vivre ensemble démocratique.Rien de moins .
Les démarches de Madame DINDAR et de Messieurs ANNETTE et VERGES sont celles de Roi-nègres .Rien de moins.
Puisse ensuite le droit faire son travail mais sans exigeance et mobilisation civique point de droit!
Félicitations MrDUPUY.


142.Posté par grimace le 05/11/2009 22:33

Pierrot, peux-tu nous dire ce qui peut se passer s'il est bien reconnu que les personnes citées occupent les emplois dont tu parles dans les collectivités ? Seront-elles licenciées ? Que risquent les responsables de ces emplois ? Merci de m'éclairer.

141.Posté par Kanou le 05/11/2009 21:18

Et la fille d'ibrahim dindar qui a été recrutée à la CINOR sous l'ère victoria, on n'a pas droit à une plainte là aussi ???

140.Posté par Garou le 05/11/2009 20:54

Pierrot, le LKP te kiffe !

(Plié de rire)

139.Posté par citoyen le 05/11/2009 19:47

Post 110 de NDLP: merci pour toutes ces infos et précisions.

Réponse au post 120 de MRS.

Merci de votre commentaire fait en toute simplicité et courtoisie et qui me permet d’apporter des précisions à mon point de vue.

- Déjà vous reconnaissez qu’il n’y a quasiment jamais égalité de compétences, donc ... faux débat.

- Ensuite, vous reconnaissez l’aspect subjectif du recruteur qui fixe ses critères, fait son appréciation.... etc. Il en faudrait donc plusieurs pour éviter un parti pris particulier. Et cela suppose un minimum de barrières morales.....Quand on voit la réalité, même dans le privé (voir l’article sur les discriminations raciales et autres....), hum hum hum...

- Surtout, n’oublions pas que si votre point de vue est acceptable dans le privé, dans le public non :

· d’abord, les personnes recrutées sont payées par des fonds publics qui viennent en définitive en presque totalité de l’impôt (dans le privé, cela vient le plus souvent de fonds privés et aux risques des bailleurs de fonds). Or, les fonds publics doivent être utilisés dans l’intérêt général et au mieux et non pour poursuivre l’intérêt particulier (financier, politique, etc) de tel ou tel.

· ensuite, il existe les Centres de gestion (CDG) de la fonction publique territoriale et le Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT) qui sont chargés de la formation et du recrutement des fonctionnaires territoriaux. C’est le mérite et l’ancienneté d’inscription sur les listes d’aptitude qui comptent a priori.

· MALHEUREUSEMENT, la loi permet néanmoins aux présidents d’exécutifs locaux (maires, président de CR, CG ...) de recruter directement des personnes sans passer par le CDG ou le CNFPT.

· Si cela se conçoit pour certains emplois en nombre très limité appelés emplois fonctionnels (directeur de cabinet, ...), cela est anormal voire inadmissible pour tous les autres emplois. Car alors, pourquoi passer des concours et s’inscrire sur les listes d’aptitude des CDG... ?

· Ce système de recrutement direct par les maires, Pdt de CR, CG... etc est une catastrophe car il leur permet de placer leur famille (népotisme), de récompenser leurs troupes (abus de bien public), de garantir leur carrière par le placement d’hommes de paille.... (carriérisme, macchiavélisme) ou monnayer leur position (concussion). Au lieu de la méritocratie, on a la médiocratie = gabegie.

· Etes-vous au courant que la Réunion détient un autre record national : celui du plus fort taux d’emplois précaires dans les mairies, devant les autres DOM (tous les 5 ans, juste après les municipales, on ne renouvelle pas les CDD en place, mais on recrute de nouveaux CDD renouvelables tous les ans, jusqu’aux prochaines élections. Si le maire est réélu, on titularise, et encore ; sinon, c’est fini, au pôle emploi...) ?

· Le seul point sur lequel je vous rejoins, c’est la faible « élasticité » dans le public : il y a des « buses » qui restent et qu’on ne peut « déloger » (alors que dans le privé, ça traîne pas..), d’où oui, un réflexe de prendre ceux-celles que l’on connaît.

· C’est la seule raison valable qui pourrait faire que je vous puisse être d’accord du bout des lèvres....abstraction faite de toute autre considération (politique, financière, familiale...) évidemment. Mais quel politique se base sur cette seule considération pour recruter en dehors du CDG ? Hum hum.. Je suis vraiment très très très sceptique..... et, non vraiment, je préfère le recrutement via le CDG et le CNFPT.

· Il y a là une vraie réforme à faire dans la fonction publique territoriale ; mais ça n’a pas l’air de préoccuper grand monde (politiques... etc) apparemment.... !Ben tiens, ça les arrange tellement, surtout qu’en plus, la plupart du salaire des CDD aidés est payé par l’Etat, c’est à dire QUI ? Les CONS-tribuables bien évidemment.... !

· Alors, si en plus on peut plus recruter fiston, fifille, neveu, nièce, ...etc Mais où va-t-on, je vous le demande ? Allez les gars, c’est pas des plaintes qui vont nous empêcher de jouer au jeu (des 7 familles) ! (bien sûr, c’est de l’humour là, je précise, au cas où...).


Précision au post 131 : M. COCARD

Je vous renvoie à mon post n° 115 : qu’on soit d’accord ou non sur les idées de M. DUPUY, et qu’on cause sur les impacts de cette plainte notamment au plan commercial (pour son site : je trouve que c’est un publicité bien méritée), il l’a fait et a osé. En cela, il nous donne une belle leçon de citoyenneté. Beaucoup devraient s’en inspirer, et au moins réagir à leurs niveaux de responsabilités....

C’est bling bling dites vous, moi je trouve votre post ron-ron. Dommage. Entre critiquer et agir, mon choix est vite fait, vous l’aurez compris.

Le seul point sur lequel je vous rejoins, c’est que passé l’effet d’annonce, les difficultés pour aboutir seront vite là. Mais quelle publicité ! Rien que pour ça, il fallait le faire.

Mais contrairement à ce que vous croyez, malgré des avis des services juridiques certainement pris, je pense pour ma part que plus d’un ou d’une est en train de devenir nerveux et de s’inquiéter pour l’avenir.... A mon avis, ils n’ont pas tort....

138.Posté par hurracan le 05/11/2009 17:59

Bravo pour l'initiative,

J'ai essayé avec mon syndicat la même démarche il y a quelques années, mais sans succès. Les juges Guadeloupéens faisant preuve de la même grande indulgence à l'égard des élus.

Toutefois, votre essai interpelle et je vais tenter de sensibiliser le LKP à votre démarche.

En effet, il s'agit certainement de la grande des "pwofitasyion" que de réserver l'emploi public à ses parents amis et alliées, quand autant de jeunes guadeloupéens restent exclus de l'emploi public et que la fonction publique territoriale soit devenue une fonction privée territoriale.

L'embauche massive de ces "parents amis et alliés" (chez nous associé aux avis d'obsèques) ayant accompagné, tout comme les avis d'obsèques, la mort financières de nos collectivités.

Bon courage, je constate une fois de plus la vivacité de votre corps social, un niveau de citoyenneté certainement plus élevé que chez nous, et vous en félicite.

137.Posté par Cambronne le 05/11/2009 14:04

136.Posté par Phyllie le 05/11/2009 13:10

Merci Phyllie je constate que vous êtes peut être la seule intervention qui a pris conscience de la problématique pour souligner l'importance des compétences qui ne sont effectivement pas en adéquation avec les enjeux et la responsabilité de ce poste qui doit être attribué et revenir de droit à un ingénieur voir un architecte Urbaniste DPLG de préférence un vraie responsable de maitrise d'œuvre pas une improvisation d'une maitrise d'ouvrage mal ordonnancé car les erreurs au final couteront aux contribuables ,avec des égarements et un cahier des charges jamais respecté faute d'avoir aussi eu recours pendant toute la phase préparatoire, d'un OPC digne de ce nom , mais foutaise à quoi peu servir un OPC pourtant il a un sens logique de coordonnateur et planificateur sur les études et le choix des entreprises retenues, établissant le planning général et les plannings détaillés d'exécution pour les activités liées pendant toute la durée du chantier. .

136.Posté par Phyllie le 05/11/2009 13:10

Françise Verges est directrice technique du projet, ses compétence ne sont pas en adéquation avec ce poste qui devrait revenir à un un ingénieur ou un architecte en bref à un responsable de maitrise d'oeuvre.
Dans un projet de ce type il ya toujours un maître d'oeuvre c'est obligatoire. C'est un poste très "pointu" sur le plan admisnistratif et sur le plan de la conception technique à proprement parlé.
J'ai la faiblesse de croire que les compétence en sciences humaines de Françoise ne l'ont pas préparées ce type de projet. A chacun son métier. A moins qu'elle ne sorte du chapeau un titre d'ingénieur ou d'architecte !!!!!

Alors grosse coquille, simple bourde ou malversation c'est à la justice de nous le dire .

"Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait".
Michel audiard: ("Les tontons flingueurs").




135.Posté par thibaud le 05/11/2009 09:19

post---131-----une jurisprudence ne présente pas de caractère rétroactif, à proprement parler; ; il arrive que l'on assiste à une évolution voire à un revirement de cette jurisprudence.....et que des juges n ' interpretent plus un article du code pénal de la meme façon qu ' antérieurement......la nouvelle lecture du texte faite par les juges s'appliquera meme à des faits commis antérieurement à cette nouvelle lecture......conclusions à tirer aux cas présents.....que je ne connais pas assez dans les détails..
En revanche, une nouvelle loi ne peut pas , en matière pénale , avoir d'effet rétroactif.

134.Posté par zarboutan le 05/11/2009 08:36

Méfiant de nature et prompt à éviter le piège du populisme, j'avoue que là mon estime grimpe en faveur de P. Dupuy. C'est du concret, c'est responsable, et les infos glanés servent enfin à quelque chose. On peut même penser que d'autres plaintes pourront suivre pour donner le coup de pied salutaire dans la fourmilière politique.
Bravo donc, bonne continuation, mon énergie et mon soutien vous sont acquis.

133.Posté par paul Belloc le 05/11/2009 08:30

Sam Boat évoque feu Michel Debré.
Il ne faut pas croire que ce dernier avait le nez propre. Maintenant qu'il est mort des bouches s'ouvrent. On a des détails sur la manière avec laquelle il finançait ses campagnes électorales à La Réunion mais aussi lorsqu'il était candidat à la présidentielle. Disons pour aller au plus court que de véritables rackets étaient organisés. N'ouvrons pas la boite de Pandore et Paix à son âme.

132.Posté par Sam Boat le 05/11/2009 07:55

Quand on constate ce qui se passe à La Réunion, depuis quelque temps déjà, et l'initiative des 12 associations et celle de Pierrot participent à cette description, on a froid dans le dos de penser ce qu'aurait été une Réunion indépendante ou autonome prônée par certains. Il est clair que l'absence de libertés, le népotisme et la cupidité auraient régné. Ce serait les plus faibles qui en souffriraient comme dans les pays du quart-monde. On a peine à imaginer les exactions qui auraient été commises. Pour la partie de la polulation éprise de liberté et de justice, la seule issue aurait étéde quitter l'île.
Je crois qu'il faut rendre ici hommage à tous ceux qui se sont toujours battus pour une identité de statut avec la métropole (même si certains inconvénients existent) pour éviter toute dérive. Je pense à feu Michel DEBRE et à tous les véritables grands hommes de La Réunion.
A la veille de la réunion à haut niveau des Etats Généraux "des Outre-Mers", les décideurs seraient bien inspirés de prendre en compte ces données.

131.Posté par gilbert cocard le 05/11/2009 07:49

Je ne crois en votre initiative qui ressort du bling bling et je m'explique.
Un ami travaillant dans la direction des ressources humaines d'une des collectivités en cause m'explique que chaque recrutement fait l'objet d'un examen attentif de la part de la DRH. L'avis du service juridique est souvent demandé. Il n'est pas question seulement du point soulevé dans la plainte.Ensuite l'arrêté de nomination est soumis au contrôle de légalité. Plus le recrutement est délicat (plus il est élevé dans la hiérarchie et plus il est politiquement brûlant) plus il est supervisé.
Cela m'empêche pas des bourdes. Cela s'est déjà vu et on a procédé, lors du fracas médiatique et partisan à des rectifications.
A priori donc les recrutements que vous visez ont été examinés attentivement avant d'être réalisés. Les contrats passés renferment des éléments permettant d'éviter les problèmes.
Cela dit, je le répète des erreurs sont encore possibles. IL y est tout aussi possible que la jurisprudence a évolué. Est-elle alors rétroactive?
Or, contrairement à ce que vous pensez, ce genre de recrutement est plus pratiqué par les petits élus (adjoints ou simples conseillers) que par les "chefs". dans ma commune je connais deux familles d'élus qui ont réussi à faire embaucher entre 50 à 70% de leurs familles dans la collectivité ou ses structures connexes.
Votre initiative est, à mes yeux, un rideau de fumée qui cache d'autres pratiques plus exécrables. Ne parlons pas de ce qui se passe ailleurs comme à l’Université ou de véritables mafias interdisent le recrutement de jeunes réunionnais au profit d’amis, de proches qui s’installent dans des fromages à vie.
Si vous prenez le cas de Vergès, il est question au mieux du recrutement de 2 personnes et au plus de 3 (si vous comptez le petite fils) Vous n’êtes pas assuré que cela s’est fait dans les règles. Vous faites tout un foin là-dessus. J’ai le sentiment que vous cherchez à détourner le débat sur d’autres sujets.
Et ce n'est pas par hasard que votre initiative débouche sur un défoulement populiste qui parlera de collusion, de loups ne se dévorant pas entre-eux en cas d'échac. Cela est couru d'avance. j'en prends les paris. Mais c'est sans doute le but recherché.

130.Posté par Cambronne le 05/11/2009 07:04

Il paraitrait que pour être Conservateur de musée il faut avoir des qualifications spécifiques

Hors un conservateur de musée exerce des fonctions scientifiques de haut niveau mais également doit remplir des compétence de tâches administratives. Il est responsable de l'enrichissement, de la conservation, de l'étude, de la mise en valeur et de la diffusion des collections dont il a la charge.

En règle générale il doit requérir des dispositions sur des connaissances générales en archéologie, en histoire, en histoire de l'art, en ethnologie, ou en sciences de la nature, des connaissances spécialisées, et la maîtrise de langues étrangères.
Il est demandé d'avoir une connaissance concrète des oeuvres, ou une pratique du terrain ou de la recherche, dans les spécialités présentées.

Constat sur la procédure et première étape d'un recrutement , pour toute collectivité qui souhaite recruter un conservateur en Chef pour son musée, est d'une obligation de s'affranchir que le poste figure sur l'arrêté fixant la liste des établissements ou services dans lesquels peuvent être créés ces emplois;
déclarer la vacance du poste en question , si celui-ci existe déjà, auprès du CNFPT (obligation réglementaire); et enfin question financière prévoir la création et la budgétisation de ce poste s'il n'existe pas encore.

C'était juste pour dire que souent des fils et filles d'eux et "de" échapperaient à la procédure républicaine , comme quoi les Jacobins font bien les choses lorsque cela concerne leurs progénitures ...On n'est jamais mieux trahi que par les siens

129.Posté par francine,on doit agir au conseil général le 05/11/2009 06:07

En effet il s'en passe de bonne au conseil général mais cette fois ci on espère bien que cette présidente va tomber ,disparaître à jamais ,on n'en veut plus..Depuis son mandat ,elle a pille toutes les caisses du conseil général,nous agents du conseil général somme bien étonnés qu'elle continue illégalement à utiliser tous les services du conseil général uniquement pour sa propagande politique. Tous les emplois aidés ,qu"elle recrute uniquement pour son partie politique,le service de communication totalement dévoué pour ses campagnes politiques, des cocktail quelques soient l'intitulé et dont les invitations sont en rapport pour ces élections ,un exemple la remise de la marianne d'or ou les invités du conseil général été encore une fois tous ses militants et ces cadres lèches bottes,sans dignité.Encore une fois comment se fait il que les autres élus laissent faire ,qu'ont ils en échange ,pour restés silencieux, voila ou va votre argent .

128.Posté par Phoenixia le 05/11/2009 01:43

35.Posté par chikun le 03/11/2009 18:51
22.Posté par Phoenixia le 03/11/2009 17:26
[... suite à mon poste et un peu tard mais..]
Ca mouille sec (rires) dans les mairies , le CG, le CR.

Les alimentaires se renseignent.....

Dis donc Chikun, je dois me sentir concernée par ce moucatage gratuit et à l'emporte-pièces?
Parce que si t'es pas curieux de savoir ce que ça pourrait donner, moi oui et ce bien que je ne sois pas dans le lot de concernés directement par l'affaire ( ou même dans un cas similaire).
ça s'appelle avoir l'esprit ouvert et s'intéresser aux affaires politiques tout public...

Merci à ce propos à Nicolas de Launay de la Perrière d'avoir répondu à ma question. ;)

127.Posté par White Case le 04/11/2009 23:29

Freedom va retransmettre en direct le rendez-vous jeudi devant le tribunal de Champ-Fleuri (à 10h30?)
Commentaires libres par téléphone !!
merci freedom ;- )

126.Posté par mansour le 04/11/2009 22:25

complètement d'accord avec le post 118

125.Posté par boucan le 04/11/2009 22:12

74: nouveau pseudo pour une posture qui se veut plus présentable que celle de feu metAnler et autre soliste où la condescendance a remplacé les invectives mais avec un objectif identique nous enfumer pour les besoins de la Cause!
Nul doute que nous serons amenés à le recroiser notre sémillant d é t a c h é si je puis dire!
Pour ma part nul besoin d'etre "fan de Pierrot Dupuy" pour me réjouir de son initiative!

124.Posté par Biloute le 04/11/2009 21:36

Bravo MR Dupuy pour votre courage ! Certains de nos élus devraient se remettre en cause pour mener leur véritable mission au service de la société réunionnaise et non pour leur fratrie.
Cette situation ne concerne pas seulement les présidents des collectivités mais aussi à un de ses vice-présidents et maire d'une petite commune du Sud ouest. Ce maire a embauché son fils dans un établissement scolaire du secondaire en plein milieu d'année et ceci grâce à l"'intercommunalité"!!!!!!
Devinez????

123.Posté par jujuBES le 04/11/2009 21:34

Et freedom!!
un zinfonaute sympa pourrait il nous faire une synthèse de ce que raconte la radio de Camille Sudre sur le sujet.
merci d'avance

122.Posté par chapali le 04/11/2009 21:15

Eh ben, oui, mon ami Pierrot, à la Réunion, c'est comme ça depuis plus de 40 ans, c'est à dire depuis que les élus se tirent dans les pattes en public et mangent dans la même marmite ensuite... du moment que la progéniture est "placée" ! Ne t'inquiète pas, ta plainte sera sûrement classée à la verticale et la majorité des réunionnais aura oublié cette histoire jusqu'aux prochaines élections, en mars 2010 ! Nos chers édiles qui donnent à manger à ceux qui sont repus et non à ceux qui en réclament seront de nouveau élus et on repartira comme avant... Tu peux être sûr que, parmi eux, après avoir versé le surplus de leurs indemnités aux différents partis politiques, certains auront déjà investi pas mal de nos impôts dans les différentes structures existantes pour être sûr d'avoir une pierre marquée à leur nom !!!
Pour éviter ça, il faudrait monter "une révolution !", mais peu de gens ici auront le courage de se soulever contre cette "macrocratie"...
En tous cas, chapeau pour cette initiative !

121.Posté par Jineli le 04/11/2009 20:57

En voyant l'engouement des gens, et la volonté d'un changement profond des choses, je pense que zinfos 974 a la capacité et le potentiel de provoquer une révolution intellectuelle et mentale qu'il faut à la Réunion, afin d'ouvrir les yeux de tous ces moutons affaiblis et bernés par le système....Je me suis toujours dis, à la Réunion pour mettre à plat cette république bananière il faut un meneur avec un carisme et un intellect remarquable. A quand ce grand mouvement Pierrot????

120.Posté par MRS le 04/11/2009 20:34

A citoyen
quand on postule à un poste, il est évident que personne n'a le même parcours, par contre le poste en question requiert un certain nombre de compétences que le recruteur estime indispensable. Celles-ci ont pu être acquises de différentes manières et c'est lors de l'entretien final que des aspects psychologiques interviennent notamment...
J'aurais tendance personnellement si j'étais dans la peau d'un décideur/recruteur/drh de prendre si j'ai plusieurs candidats de valeur quelqu'un que je connais, c'est peut être bête mais on peut estimer que je limiterai le risque de me planter sur la personne...
En revenant aux différents cas exposés, je répète encore faudrait-il que d'autres personnes qualifiées (et surement plus qualifiées) aient pu avoir l'occasion de défendre leurs chances...
Enfin l'exemple de Mme T. (post 110) amène aussi à se dire que comme toujours il n' y a pas de vérité absolue, après tout cette Mme T. est tout à fait qualifiée... Tous les fils et filles de (et autres liens de famille) ne sont pas des pistonnés et des incompétents... même s'il y a des dérives népotiques intolérables aussi bien à La Réunion et qu'au plus haut sommet de l'Etat.

1 2 3 4
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter