Faits-divers

Jamel Kada a été interpellé et mis en garde à vue


Jamel Kada a été interpellé et mis en garde à vue
Voilà près de deux années que sur Zinfos974, et dans l'ensemble de la presse locale, l'histoire des Kada est relatée. Ce couple ne cesse d'alerter les tribunaux et la mairie de Saint-Denis à propos d'une construction litigieuse voisine de sa maison, rue Sainte-Marie, qui a le don de leur pourrir la vie. Et depuis tout ce temps, M. Kada démontre par ses multiples actions qu'il n'abandonnera jamais la lutte, malgré une aggravation des relations entre voisins.

Ce jeudi matin, l'affaire une pris une nouvelle tournure. Hier, en fin de journée, les services de police récoltent des informations selon lesquelles Jamel Kada serait en possession de produits dangereux.

Dans l'intérêt général, comme l'indique la police nationale, une équipe est déférée ce matin même à son domicile. Mis à part des bouteilles de produits inflammables, rien de suspect n'est trouvé par la police scientifique.

Sous contrôle du Parquet, Jamel Kada est tout de même interpellé et emmené au commissariat Malartic. La police décide de le mettre en garde à vue afin de définir les intentions exactes de l'homme.

Si pour le moment, rien ne permet donc d'accuser Jamel Kada sur des intentions éventuelles, voilà un nouvel épisode qui n'apaisera aucunement l'ambiance dans la ruelle. Venue sur place en soutien du couple, Margaret Robert-Mucy témoigne: "Il m'avait envoyé un message m'expliquant être à bout".

Jeudi 6 Juin 2013 - 10:58
Gabriel Kenedi sur place
Lu 3260 fois




1.Posté par oo7 le 06/06/2013 18:14 (depuis mobile)
Pourquoi on le met en GAV si on n'a rien trouvé chez lui??

2.Posté par Lashley le 06/06/2013 19:53 (depuis mobile)
Justice est faite !

3.Posté par PAYET le 06/06/2013 20:11
Cette famille se bat depuis 2 ans pour défendre ses droits ; leur maison à été mise en péril à cause de çette construction et on dirait qu'aujourd'hui ce sont eux les coupables!!
Leurs actions doivent sûrement déranger des gens bien placés et une mise en garde à vue semble un moyen de les faire taire....
Je leur renouvelle mon soutien et espère que justice sera enfin rendue. Que les coupables de cette grosse magouille soient punis et non les innocents!!
Elle est belle notre république !!!!


4.Posté par Bayoune le 06/06/2013 20:55
Post 1 - c'est la coloniale qui agit, l'arbitraire c'est ainsi. pendant ce temps fait comme si il ne se passe rien.

5.Posté par Arret ek sa le 06/06/2013 21:14
De qui se moque t-on à la mairie de Saint-Denis ? Ce père de famille se bat de façon légitime pour qu'une construction illégale soit reconnue comme telle et c'est lui que l'on met en garde à vue !
Pourquoi ne met t-on pas en grade à vue ceux qui menacent directement la sécurité de ses enfants et des voisins ainsi que ceux qui ont délivré ce permis et sont chargés de surveiller la régularité de cette construction.
A Bois de Nèfles une construction illégale d'un bâtiment de 6 logements de 3 niveaux (situé dans le périmètre de protection des Bâtiments de France) sans permis de construire. Depuis 1 an ni la police ni la mairie ne prennent les mesures qui s'imposent malgré les multiples courriers.

Ecoeurant !

6.Posté par Djamel kada le 08/06/2013 23:02
Toute la semaine a été constructive j'ai vu le maire, je lui ai dit ses quatre vérités, vendredi je me fais agresser à la hache à mon domicile, samedi j'ai à nouveau le maire sur festival, je lui ai dit ses cinq vérités, le lendemain, je suis provoqué chez moi : tous les beaux panneaux ont été volés... Et jeudi, je me fais arrêter à cause d'une dénonciation calomnieuse pour possession de C4, (un explosif), et je suis relâché dans la journée, parce que la police a bien compris la manoeuvre pour me nuire. On croit que je vais arrêter mon combat pour le droit ? Quelque soit les gens derrière ce complot, d'ailleurs on se demande à qui cela peut profiter, ils se mettent le doigt dans l'oeil. Je suis debout, et personne ne m'empêchera de défendre mes droits. Quant à toute cette mise en scène pour me nuire, elle prouve que je dois certainement gêner beaucoup de gens. Ils ont été prévenus dès le départ, je ne LACHERAI PAS. C'est clair?

7.Posté par ASSOCIATION STOP INJUSTICE le 09/06/2013 09:58
Nous sommes avec la famille KADA, nous ne lâcherons rien, nous pouvons témoigner cette famille est bien sous tous rapports, elle revendique son droit, et elle a bien raison, car il est bafoué.
Nous étions avec Jamel rencontrer le Maire,il a même interrompu sa réunion, il nous a dit des belles paroles, comme à son habitude, mais rien ne bouge, alors que c'est lui le responsable de la situation qui se détériore.
Pourquoi il défende K.M. ? quel intêret a t'il dans l'affaire ? pourquoi protége t'on Moh.Kha. ?il va falloir que la police inspecte comme il se doit.........mais va t'elle pousser les investigations jusqu'au bout, ou
bien le Procureur comme souvent classera l'affaire.
L'heure est venue à l'apaisement, quand même car la violence n'arrange rien, une bonne médiation
s'impose,et nous allons tout faire pour qu'elle est lieu................
Entre gens intelligents, cela peut se faire..............
Courage la famille KADA, nous sommes à vos côtés..............

8.Posté par kada le 09/06/2013 21:56
Nous sommes dans une république bananière. Ce sont des méthodes d'intimidation et de voyous essayant de nous discréditer alors que nous nous battons pour défendre nos droits. C'est très grave cette soi-disant information comme quoi on avait du C4 du plastic dans notre maison... Ils ont sorti l'armada pour rien trouver.Tout ce montage c'est juste pour nous impressionner et pour nous faire peur... Nous pointons du doigt la mairie depuis le début, nous avons mis toutes les institutions locales en porte à faux parce qu'aucune ne fait son travail dignement et on les dérange, parce qu'on dit la vérité. Et surtout, nous avons une maison qui se dégrade au vu et au su de tous de part un bâtiment illégal et dont les fondations sont remises en question par 2 diagnostic de solidité faite par des bureaux d'études de la mairie. C'est révoltant, écœurant de voir ce genre de méthode pour intimider toute une famille et laisser libre cours aux pires dérives et à la fraude. A bas les magouilles !

9.Posté par Isa le 09/06/2013 22:15
Je me dis je prends enfin 5 min pour lire mes mails et je tombe sur le c... En lisant et voyant tout ça ! Mais c pas possible c'est une fiction ! Je suis sidérée c'est de la pure folie ce qui arrive à la famille KADA ! Non mais c'est le monde à l'envers quand même ! Et cet enf... De propriétaire qui n'a pas le courage ou plutôt les cou..... De montrer son visage sur le reportage d'antenne réunion. Ah bravo MONSIEUR Annette il doit être lourd le pot de vin !!!! En tous les cas je suis de tout cœur avec cette famille, comme vous le dites! nous on vous connaît et Quelqu'un d'autre vous connaît mieux que nous encore, de là-haut IL veille sur vous, et grâce à LUI, tôt ou tard, la vérité se saura et les vrais coupables paieront.

10.Posté par Mouvement pour la loi le 12/06/2013 16:12
L'arbre qui cache la forêt date du permis 21 octobre 2010 sur un peril , qui cause des désordres chez les Kada sans parler de toute les fraudes urbanismes sur cette construction

arét de manipulé les creole est autre la Magouille tout simplement a grand echelle



Dossier complet officiel de la mascarade

le proprietaire le grand menteur venez sur place une catastrophe de responsabilité de la mairie de st denis

kada ne demande que justice contre fraudeurs avéré ,
kada a toujours réglé dans les régles de l art son conflit avec la Mairie est le proprio

on veux le faire taire !

11.Posté par kada mohamed le 19/06/2013 19:32
tout le monde est complice le maire les juge le gign et hollande fo pas ns la faire

12.Posté par le hasard exciste ou pas ! le 23/06/2013 22:08
S'il assure avoir "connaissance du dossier", le maire du chef-lieu explique que "dans la gestion des contentieux, nous nous référons à la justice. Nous demandons à la justice de trancher". Autrement dit, il n'a pas répondu favorablement à la demande de Jamal Kada qui souhaitait que la mairie scelle le bâtiment en attendant les décisions de la justice.

Jamal Kada s'est dit satisfait "d'avoir été entendu" mais le promet : "je ne lâcherai rien !". "On a un dossier en béton qui démontre toutes les magouilles. S'il ne veut pas trouver de solutions, on va aller plus loin. Je mettrai tout en évidence", menace Jamal Kada.

Vendredi 31 Mai 2013 - 12:10

le 06 JUIN 2013 Jamel Kada interpellé et mis en garde à vue dénonciation calomnieuse

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales