Faits-divers

Jaloux du maire de St-Pierre, a-t-il vraiment voulu immoler l’amour de sa vie ?


Ils totalisaient plus de 25 ans de vie commune et ont eu trois grands et beaux enfants. Pourtant, un jour maudit, il l’a aspergée d’essence, en a fait autant sur lui-même et menacé de craquer l’allumette qu’il tenait à la main.

Comment ont-ils pu en arriver là ? L.V., grande et belle jeune femme, est secrétaire du maire de Saint-Pierre. Lui, H. P., petit entrepreneur en espaces verts, gros travailleur, a bénéficié de nombreux contrats communaux. Tous deux honorablement connus.

"Un couple victime des commérages et de la beauté de cette femme", a sobrement dit Me Max Hoareau avec sa délicatesse coutumière. Ce qui n’explique rien.

Il faut dire que lorsque cette affaire a éclaté, la commune de Saint-Pierre en est restée comme deux ronds de flan car personne n’y a compris goutte. HP est connu de tous, apprécié de tous. Qualifié de calme, serviable, bon copain, gros travailleur, non fumeur, non buveur, il n’a jamais encouru seulement une contravention ni, encore moins, donné à penser qu’il pouvait péter les plombs à ce point. Fallait-il alors qu’il en eût très gros sur la patate ? Les débats n’ont apporté qu’un peu de lumière sur cette malheureuse histoire dont bien des points sont restés dans l’ombre.

Et d’abord : où, hormis l’accusé, sont restés les protagonistes, le sénateur-maire de Saint-Pierre et l’ex-compagne du prévenu ? Car cet homme est quand même passé à deux doigts des assises ! On a manqué d’explications, là…

A partir de 2008, le ménage fout le camp à vau-l’eau. Dans ses déclarations aux enquêteurs, l’épouse dit qu’il était devenu un tyran domestique, épluchant son téléphone, lui interdisant de conduire, surgissant à l’improviste sur son lieu de travail, l’espionnant sans cesse.

Sa version à lui est toute différente : il ne supporte plus les infidélités qu’il prête à sa compagne, infidélités que la rumeur communale ne fait qu’amplifier.

Un témoignage capital sur ce point : "Le ladi lafé est plus pratiqué dans les locaux communaux que le travail administratif", nous confiait une employée communale venue apporter son soutien à HP. Elle-même vient de subir une semaine d’hospitalisation pour stress intense.

HP n’a pas supporté que sa concubine reçoive (et accepte) des cadeaux de prix du sénateur-maire, chaussures de grand faiseur, parfums de luxe. Le généreux donateur a dit aux enquêteurs qu’il a l’habitude de récompenser ainsi ses collaboratrices zélées. Toujours est-il que ces "petits" cadeaux et autres récriminations d’ordre ménager ont valu par deux fois à la compagne de recevoir des gifles. Que HP met sur le compte de l’énervement.

A partir de là, même si la cohabitation persiste, les concubins font chambre à part. Jusqu’à l’étincelle fatale, si j’ose m’exprimer ainsi.

Dans un local communal, HP surprend sa compagne enlaçant le sénateur-maire. Elle, elle a prétendu aux enquêteurs que Michel Fontaine souffre des yeux et qu’elle lui administrait un collyre.

HP a-t-il réellement eu l’intention d’enflammer son amour et s’immoler à ses côtés ? Il prétend que c’était pour l’obliger à parler "car elle ne disait rien depuis longtemps ; je voulais qu’on ait une explication ; je ne voulais pas forcément mettre fin à notre vie commune, mais parler, juste parler", dit-il avant de fondre en larmes ; ce qui a poussé la présidente Ramage à interrompre l’audience quelques minutes, le temps qu’il reprenne ses esprits.

D’un bout à l’autre de l’instance, HP ne variera pas : il n’avait aucune intention de mettre ses menaces à exécution, surtout pas devant leurs enfants effarés,  assistant à la terrible scène.

HP a aujourd’hui fait, semble-t-il, le deuil de sa vie conjugale. Selon les diverses expertises psychologiques, cet homme d’intelligence normale vit dans une perpétuelle et forte tristesse, n’a plus d’appétit, a conscience de sa culpabilité et n’est absolument pas dangereux.

Me Boyer-Roze, pour la victime, a insisté sur le fait que cette femme veut vivre sans l’impression de menace pesant sans cesse sur ses épaules, sans harcèlement. "Après des débuts sereins, elle a ensuite vécu dix ans sous sa coupe. L’a-t-elle trompé ? On ne sait, mais… ils n’étaient pas mariés !" Oups !

Le procureur Martin Genet a souligné une violence aggravée par les liens du mariage et les moyens utilisés, la terreur de la victime et des enfants, insistant (ça n’est jamais de trop) sur le fait "que les violences n’ont jamais lieu d’être !"

Me Hoareau n’a pas cherché à justifier les actes de son client, surtout pas en rejetant la faute sur une tierce personne. Le défenseur a mis en lumière le contexte de l’affaire, l’ambiance (un peu) spéciale que crée le travail en commun au sein d’un groupe nombreux, "l’effet d’entonnoir" et les dégâts terribles des ladi lafé. "Un couple victime des commérages et de la beauté d’une femme".

HP repart avec une condamnation à 18 mois dont six avec sursis. Il devra rester loin de la rue où habite son ex ; ne pas s’approcher à moins de 50 mètres de la mairie de Saint-Pierre ni de sa victime si par hasard leurs chemins se croisaient ; payer 1000 euros d’amendes et recevoir des soins.
Vendredi 14 Novembre 2014 - 11:06
Jules Bénard
Lu 5374 fois




1.Posté par met encore.!!! le 14/11/2014 11:48
il se passe toujours quelque chose a st pir......???

2.Posté par EXCLAVE le 14/11/2014 12:16
C ZISTWAR DE CASSAGE DE MÉNAGE ,NANA DES TONNES DÉN ST PIERRE.
LES MARIAGES QUI TRANSFORME EN DIVORCES,LES SÉPARATIONS DE L'ENFANT
QUI VOI PA MAMAN ,PAPA TOUS LES JOURS,
MATIN,MIDI ET SOIR.C DE LA POLITIQUE DE LA
DIVISION AU SEIN DES FAMILLES RÉNIONNAISE A ST PIERRE!!!!!!!!!!! !!!!!!!!!!!@%

3.Posté par noe le 14/11/2014 13:51
Un méchant qui n'arrive pas à contenter sa femme et laisse le soin aux autres de l'habiller avec du luxe !
et sa jalousie se réveille comme par hasard pour une paire de chaussures de luxe !

4.Posté par Jules Bénard le 14/11/2014 15:02
à posté 2 : quand ou gaingn pas écrire, essaye pas !
à posté 3 (noe) : votre couiillonisse est aussi épaisse que la peau de serpent qui vous enveloppe. Je vous plains (...)

5.Posté par EXCLAVE le 14/11/2014 16:02
ZINFOS974SOLDAT@REUNIONFRAÇAIS.
A POST4 ,DI A OU BIEN QUE LA PA OU QUI ÉCRIT ,C L'ORDINATEUR QUI ÉCRIT PO OU,DONC OU LÉ ASSISTÉ PAR L'UMPOUL BLEU.JE PEUX DÉSSINÉ TON PORTRAIT SI TU VEUX AVEC DES DÉCORATION EN PLUS SI TU VEUX ,S KE OU VEU ?RÉPONSE,
MI VA ENVOY SA PAR SOCOUP VOLANT PO OU.CHÉ LE PROCHAIN ÉDITEUR.

6.Posté par Jules Bénard le 14/11/2014 18:50
à posté 5 : un grand savant a dit que seule la connerie humaine pouvait donner une idée de l'infini. Je vois que vous lui donnez raison, à votre corps défendant sans doute, mais raison quand même. Paradoxalement, vous méritez des félicitations, cher improbable.

7.Posté par Alain BLED le 14/11/2014 19:05
Mon cher Jules, ces gaîtés de la correctionnelle ont du te faire pleurer de rire...sans besoin de collyre :))

8.Posté par EXCLAVE le 14/11/2014 20:07
@POST 6 ET 7.
GRACE A ZINFOS 974 REUNION ,LE PEUPLE A LA PAROLE ,DU JAMAIS VUE A L'ILE DE LA RÉUNION,NOUS SOMMES LA PRESSE DE LA RUÉL DU 20ÉM SIECLE. =20/20 . SIGNÉ,

ZINFOS974SOLDATRÉUNIONFRANÇAIS.

9.Posté par louboutin le 14/11/2014 20:32
Mettre du collyre ds les yeux de son patron...... à mourir de rire. Ils sont la risée de toute la réunion.

10.Posté par lan le 14/11/2014 20:36
Dès son premier voyage officiel en Libye en octobre 2005, Nicolas Sarkozy a demandé un appui financier à Mouammar Kadhafi lors d’une rencontre en tête-à-tête, selon Ziad Takieddine, présent sur place ce jour-là. Peu après, Brice Hortefeux rencontrait secrètement Abdallah Senoussi, acteur clé de la corruption franco-libyenne, lors d’un déplacement à Tripoli. L’enquête des juges permet de reconstituer petit à petit la mise en place d’un financement occulte en 2007.

11.Posté par rsl le 14/11/2014 21:20
Le monde des hommes ,c'est une "coucherie".L'humanité est née d'une coucherie..................Cela me fait bien rire le mélange des corps légalement ou illégalement.
Le monde ne serait pas ce qu'il est sans "les coucheries".Vive les coucheurs et les coucheuses.Bien coucher ou mal coucher....................c'est très philosophique!

12.Posté par Lolo LOCO le 15/11/2014 08:19
le bougue il a pris 18 mois avec sursis. Tout comme le gars qui voulait "satisfaire" une petite de 13 ans (lire prédateur sexuel et faux cul...) un maire qui fait des cadeaux de parfums et chaussures à ses employés méritants; quelle générosité!
Et au final,les politiques et les grands de ce monde ne paie jamais pour leurs crimes.
Elle est pas belle la vie?

13.Posté par LAMENTABLE le 15/11/2014 10:42
LAMENTABLE CETTE AFFAIRE!!!
On n'excuse pas le geste de H.P: [ "Un couple victime des commérages et de la beauté d’une femme"]b. MDR!!! si j'étais juge je demanderai un suivi psy pour les 2, et antécédents de cette femme.
"Le généreux donateur a dit aux enquêteurs qu’il a l’habitude de récompenser ainsi ses collaboratrices zélées. " PTDR: avec l'argent du contribuable? pour une" beauté" qui ne sait pas taper un courrier dans un modèle type en réseau?!!

14.Posté par JANGO le 15/11/2014 16:33
Dans cette affaire, une infime partie provoque un tollé de l'entourage, si l'enquête était bien mener on aurait découvert de ce qui fait tourner le monde !!!!
1/3 de la vérité est sorti de cette histoire ... Heureusement !!!!
à méditer !!!!!

15.Posté par ZembroKaf le 15/11/2014 17:03
Le généreux donateur a dit aux enquêteurs qu’il a l’habitude de récompenser ainsi ses collaboratrices zélées.

et pour ses collaborateurs zélés....des savates "2 dois" MDR !!!
C'est pour cela qu'à Saint Pierre les hôtels poussent actuellement !!!!

16.Posté par kld le 15/11/2014 18:06
"Jaloux du maire de St-Pierre" ..................wouarf ......................

17.Posté par Sans pitié le 16/11/2014 02:16
@Post 12 : Non, il a pris "18 mois dont 6 avec sursis", donc il va rentrer pour 12 mois. Un homme sans histoires, entrepreneur ... pour avoir MENACÉ d'allumer l'allumette (en s'étant aspergé d'essence lui aussi).
Aucune compassion de la part des juges, qui auraient pu se contenter du sursis en plus des interdictions qu'ils ont infligées à cet homme. Je serais curieux de voir comment ces mêmes juges auraient réagi s'ils avaient été à sa place.
Sans doute, ils auraient eu de bons avocats qui auraient plaidé la détresse sentimentale, etc ...
A l'heure où on évite de saturer les prisons, voilà le verdict.
En tout cas, les ladilafés ont beau être ce qu'ils sont, quand ils sont insistants on devrait peut-être s'interroger.
J'espère que l'homme fera appel de sa peine de prison ferme.

Par contre là, un petit détail : "Ils totalisaient plus de 25 ans de vie commune" et "L.V., grande et belle jeune femme". Jeune femme ... flatteur pour une femme qui d'après mes calculs a quand même la quarantaine.

@ZEKSKLAV : FÉ PA IN KONT EK SET I MOUKAT A OU SAK INSTAN A KOZ BANA I KONÉ ÉKRIR FRANSÉ KOREK. OU EXPRIM A OU, OU RAVAZ PA DOMOUN, RYIN KE BON DIÉ POU ZIZ A OU. WAY A OU LARG PA, NOU LÉ LIB, SI PLÉ PA ZOT AN SORT A ZOT PA LA EK SA NOU.

18.Posté par ONE le 16/11/2014 06:55
Arrêtez de salir le nom de notre maire! Quand un homme est généreux, a bon coeur et ne voit pas les choses en mal on s'acharne sur lui. Il ne va quand même pas offrir un boudou ou une paire se savates deux-doigts! C'est à la qualité des cadeaux qu'on reconnait les bonnes manières et l'élégance d'un homme.

19.Posté par @one le 16/11/2014 10:05
la pa besoin nou po sali lo maire!! li fé sa tou seul!
"C'est à la qualité des cadeaux qu'on reconnait les bonnes manières et l'élégance d'un homme".
Ou lé sourd et aveugle ou koi?!! ou sinon ou koné pa lo boug!!! li lé pa à son coup d'éssai!! li tire balle dans son pied, les femmes c'est son talon d' achille .

20.Posté par ONE le 16/11/2014 12:03
@post 19. Vous préférez sans doute qu'il donne des blâmes ou des mises à pied comme ailleurs? Je ne connais pas le "boug" comme vous dites. Mais ce maire pour moi est un vrai monsieur, un gentleman. Dans cette société on n'a plus de gentlemen. On préfère les hommes qui brutalisent leurs femmes. Alors quand un vrai gentleman apparait on le critique. Notre maire s'il n'était pas aussi bon n'aurait pas été réélu à chaque fois. Son talon d'Achille c'est son bon coeur.

21.Posté par ti kaf le 16/11/2014 16:28
Des louboutin qui fini en loboudin
Avec le maire on fait le sting minimum
Le problème avec le string on l'a toujours dans le cul

22.Posté par @one le 16/11/2014 17:41
Ma fini tir la paille dan mon zié enlève la poutre dan la vot! ma la vot po li parské navé rien en face é nullement po so "bon cèr". mi répèt ou koné pa lo boug!!! alé marché donc!!
Entre nous:c'est c'est lui qui est a blâmé et doit être mis à pied!!! RDV au prochaine élection: Abstention ou blanc!! STRING COLOR MDR!!
Pour info: suis ex UMP.

23.Posté par EXCLAVE le 16/11/2014 18:05
@17 ,OK LO FRÉR ,A ZOT SI PARÉY NOU VA MONT A ZOT KÉL KOTÉ BRINZÉL I CHARGE NOU.

ZINFOS974SOLDATRÉUNIONFRANÇEINTER

24.Posté par EXCLAVE le 16/11/2014 18:23
A NUMÉRO 19 ,CONCERNANT LES ÉLÉCTIONS.
EN 2001 ,2 CANDIDAT,LI RENT PROMIER TOUR,
EN 2008,2 CANDIDAT,LI RENT PROMIER TOUR
EN 2014,9 CANDIDAT,LI RENT PROMIER TOUR,
SA Y'APEL Z'ELECTION MALAKI.
RESPECT IN PÉ LO DROIT DE L'HOMME.
SIGNÉ:DANS LA RUEL,

ZINFOS974SOLDATRÉUNIONFRANÇEINTER

25.Posté par Nom d''''une pipe! le 16/11/2014 18:25
Des Louboutin, c'est bien ces chaussures de pouffes avec lesquelles elles se ridiculisent en se tordant les chevilles!!!!
À moins que ce ne soit des godasses inventées par Christine Lou...Boutin....ça lui irait bien!

26.Posté par EXCLAVE le 16/11/2014 19:26
EXCUSÉ @`19 ,C'ÉTÉ PO LO NUMÉRO 18 SA.
É TARD PA, A OUSI LI VA DONNE A OU IN SOULIÉ TALON PLUS ACCOMPAGNÉ AVEC LA FICÉL.SIGNÉ DANS LA RUEL,

ZINFO974SOLDATRÉUNIONFRAÇEINTER

27.Posté par inconito le 17/11/2014 12:08 (depuis mobile)
@EXCLAVE pren pa en compte sa bana i di !!!! C ke des rageux sa !!! Et puis la zot lè fort pou koz su internet seumen zote !!!

28.Posté par ti kaf le 17/11/2014 17:12 (depuis mobile)
Ces z'histoires de cul ça sent toujours de la merde

29.Posté par rosedesiles le 18/11/2014 10:10
salut toute, les gents de la commune de saint-pierre y. zote i vois pa ke toute ban fame les dans la mairie de saint-pierre i mete soulier talon ben le mére lé la po acheté po bana sa c l'argent noute z'impot sa inkiéte pu theu aprés i donne a zote un ti boudou po sucé hemmmmmmmmmmmmmmmm c bon .

30.Posté par Jules Bénard le 20/11/2014 14:18
Vos commentaires, presque tous, sentent la merde et je pèse mes mots. Vous n'êtes que des émetteurs d'ordures ! Je n'envie pas votre bassesse d'esprit.
Michel Fontaine n'est certes pas mon meilleur ami. J'ai cependant essayé de rendre compte de cette navrante affaire en mettant de côté mes ressentiments personnels.
Vous ? Vous vous vautrez dans la fange.
Bravo l'humanité !

31.Posté par Paradis le 21/11/2014 17:32
Fais pas trop la bile J.B !!! avec un titre aussi racoleurs on se vautrent dans la fange....sur l'autre médias s'est plus critiques qu'ici.Nous ne vivons pas au "pays de Candy " non plus........a force de les retoqués bientôt les" émetteurs d'ordures" déserterons ce site, tant mieux direz-vous!!!
Perso: la pub du site et vos prises de position aux commentaires m'exaspère.
Une astuce: bloquer tous les commentaires à vos articles

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 08:55 Quatre blessés graves en cette fin de week-end

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales