Social

Jacqueline Grondin continue sa grève de la faim

Évacuée dimanche après-midi par les pompiers pour un malaise, Jacqueline Grondin n’a pas souhaité rester à l’hôpital. Ressortie le soir même, elle continue sa grève de la faim et entame ce matin son 16ème jour de grève.


Jacqueline Grondin continue sa grève de la faim
Jacqueline Grondin avait prévenu ses proches, "ce n’est pas un arrêt, je continuerai le combat".
Il ne lui a fallu que quelques heures à l’hôpital pour reprendre ses esprits et Jacqueline Grondin est retournée à l’intérieur de sa camionnette blanche.
"Elle boit énormément d’eau et évite tout mouvement pour ne pas s’épuiser d’avantage. On évite même de lui parler", explique son compagnon Raphaël Dijoux.
Ce matin, Jacqueline entame son 16 ème jour de grève alors qu’une issue pourrait bien voir le jour. En tout cas, il est envisagé de mettre en place une table ronde. Sera-t-elle fixée cet après-midi ou plus tard, rien n’était certain hier soir.
Quoi qu’il en soit, Raphaël Dijoux espère au moins y voir un représentant de la Drass, qui "ne peut pas rester insensible après le rapport qu’elle a publié".
Pour lui, une solution est envisageable. "Au regard de cette situation, il est évident que Jacqueline Grondin ne pourra pas reprendre ses fonctions au CAT où elle travaillait. Mais on veut qu’elle soit accueillie dans la nouvelle structure qui devrait s’ouvrir au mois de juin 2009, le FAO de Petite île avec un nouveau directeur", explique le compagnon.
Le comité de soutien se serait agrandi. Diverses associations ont apporté leur soutien à la jeune femme, souligne Raphaël.
Voir le précédent article : Elle stoppe provisoirement sa grève de la faim après un malaise
Mardi 17 Février 2009 - 07:37
Melanie Roddier
Lu 1687 fois



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales