Politique

JR Mondon, président de la CESR : “Il y a nécessité de modifier la Lodeom”

Le Conseil interministériel de l’Outre-mer a eu lieu ce soir. Il sera présidé par le chef de l’Etat, Nicolas Sarkozy. Les mesures qui seront annoncées s’appuieront sans sur les décisions contenues dans la Lodeom. Selon Jean-Raymond Mondon, président du Conseil économique et social de La Réunion, certains articles de la Lodeom doivent être modifiés.


A votre avis, ces Etats généraux ont-ils mis en exergue les vrais obstacles au développement économique de La Réunion ?
Je pense que les Etats généraux, c’était au départ pour répondre à une crise sociale et sociétale au niveau de l’Outre-mer. Cette crise aurait nécessité d’urgence prise sur le très court terme. Nous constatons aujourd’hui que ces mesures n’ont pas été à la hauteur de ce qu’attendaient les populations de l’Outre-mer. J’ai eu un contact les autres présidents du CESR, ils sont d’accord sur ce point.

A terme à quoi peut-on s’attendre ?
Maintenant en ce qui concerne, une vision à moyen et à long terme, il y a un certain nombre de pistes qui a été évoqué, mais ces pistes on les connaît depuis longtemps. Car avant les Etats généraux, il y a eu les Assises de l’Outre-mer et plusieurs rencontres sur l’Outre-mer. Alors faut-il s’attendre à des décisions qui ne correspondent pas aux attentes de la population, nous irons dans ce cas vers de nouvelles déceptions.
 
Quelle serait la mesure à prendre pour le développement économique de La Réunion ?
S’il y avait une seule mesure à prendre en terme d’organisation des politiques au niveau de La Réunion voire de l’Outre-mer, ce serait la création d’un outil d’évaluation des politiques publiques. Ce serait un organisme autonome et indépendant, ayant accès aux différentes informations, qu’elles soient au niveau européen, de l’Etat, du Conseil général, du Conseil régional ou des mairies, de manière à pouvoir évaluer la mise en œuvre des politiques publiques à La Réunion.

Ce soir, le Conseil interministériel de l’Outre-mer s’appuiera également sur la Lodeom pour apporter des réponses à l’Outre-mer. A votre avis, cette Loi d’orientation est-elle une bonne base de travail ?
Le Conseil économique et social de La Réunion a été très critique sur la Lodeom. Sur la mise en œuvre d’un certain nombre de mesures, il y avait des manques. L’organisateur général de ces Etats généraux nous avait dit que s’il y avait nécessité la Lodeom pouvait être modifiée.

Il y a nécessité à modifier cette Loi d’orientation ?
Les nouveaux décrets sont en train d’être soumis à concertation au niveau du CESR. Nous constatons que ce que nous avons craint, est en train de se réaliser, et que les décrets ne correspondent pas à la réalité de l’Outre-mer. Donc, il y a nécessité de changer ou de modifier cette Loi d’orientation, en particulier sur le logement. On voit bien les dégâts actuels.

Nous avons également besoin de déclinaison en matière de construction de logements sociaux. Il faut relancer le bâtiment, on ne peut pas se satisfaire d’avoir autant de licenciements au cours de ces derniers mois. Il faut aussi des mesures en matière de formation.

La suite et la fin de l’interview sur la vidéo…

Vendredi 6 Novembre 2009 - 10:21
Jismy Ramoudou
Lu 1047 fois




1.Posté par Cambronne le 06/11/2009 11:03
Il y a nécessité à modifier cette Loi d’orientation ?
Les nouveaux décrets sont en train d’être soumis à concertation au niveau du CESR. Nous constatons que ce que nous avons craint, est en train de se réaliser, et que les décrets ne correspondent pas à la réalité de l’Outre-mer. Donc, il y a nécessité de changer ou de modifier cette Loi d’orientation, en particulier sur le logement. On voit bien les dégâts actuels.

Tiens il y en a qui ne manque pas d'air "On voit bien les dégâts actuels."
Qui sont les responsables du chaos total ?
La crise foutaise elle a le dos large
Non en réalité aucune ligne de conduite objective des politiques avec un amateurisme relevant de l'arnaque et des corruption que l'on découvre ici et là ..

2.Posté par jean NAIMAR le 06/11/2009 13:05
1.Posté par Cambronne le 06/11/2009 11:03

MERDE Cambronne, tu nous fatigues a raconter tes inepties

3.Posté par William le 06/11/2009 15:32

JR Mondon sera que quelle liste pour les régionales ?

4.Posté par nicolas de launay de la perriere le 06/11/2009 23:21
la mesure de l'efficacité des politiques publiques localement est une question récurrente chez le CESR depuis au moins, 2001...8 années de questionnement et aucune avancée ..? est ce raisonnable ou le CESR devrait il revoir la composition de ces membres..?

5.Posté par Cambronne le 09/11/2009 06:46
4.Posté par nicolas de launay de la perriere le 06/11/2009 23:21
la mesure de l'efficacité des politiques publiques localement est une question récurrente chez le CESR depuis au moins, 2001...8 années de questionnement et aucune avancée ..? est ce raisonnable ou le CESR devrait il revoir la composition de ces membres..?


Vous parlez d'une affaire d'un club ou ne siège que des gens si respectables si représentatifs du monde économique que l'on en viendrait à dire qu'ont ils fait de si remarquable depuis toutes ces années ?

6.Posté par Cambronne le 09/11/2009 06:50
2.Posté par jean NAIMAR le 06/11/2009 13:05
1.Posté par Cambronne le 06/11/2009 11:03

MERDE Cambronne, tu nous fatigues a raconter tes inepties

A bon c'est tant mieux vous savez quoi mes inepties ce qu'elles vous disent ? imaginez vous même .0. "Sonne"
quand au reste si vous pensez que des Mondon et toute l'armée de baltringues qui gravitent depuis des lustres ont une solution miracle personnellement je doute des compétences (...) car même les branches pourrissent sur l'arbre ...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales