Actu Ile de La Réunion

JP Virapoullé : “Le budget 2009 de l’Outre-mer, c’est 1 milliard d’€ pour les charges sociales”

C’est aujourd’hui que le budget 2009 de l’Outre-mer de 1,97 milliard d’euros en autorisation d’engagement et 1,88 milliard en crédits de paiement, revient en deuxième lecture devant l’Assemblée nationale, après son vote vendredi dernier par le Sénat. “C’est le lever de rideau aux grands projets de Nicolas Sarkozy”, a dit le sénateur de la Réunion.


En introduction à cette discussion budgétaire,  Jean-Paul Virapoullé a fait “deux remarques importantes”.
“Tout d’abord, presque soixante ans après la départementalisation, et il est bon de dire à la gauche comme à la droite, que la France et l’Outremer peuvent être fiers de ce qu’ils ont réalisé pendant ces décennies, fiers sur le plan de la santé, du logement, des grands équipements, du niveau de vie…”
Le parlementaire y ajoute d’emblée un bémol. “Je ne veux pas dire que tout est accompli, mais je veux dire que dans cet océan de misère qui nous entoure, où les gens vivent avec moins d’un euro par jour, il est bon aussi dans le cadre d’une société de responsabilité partagée, de bien regarder autour de soi avant de formuler un jugement souvent trop négatif”.
La deuxième remarque de Jean-Paul Virapoullé, “c’est que nous sommes pratiquement, avec cette loi de finances, en lever de rideau, par rapport aux grands projets présidentiels, du vote de la loi pour le développement économique de l’Outre-mer”.
Selon l’élu saint-andréen, un deuxième grand chantie découlera du premier, “La Réunion va devenir le département français pilote, en matière d’énergie renouvelable”.
“Au regard de tout cela, ce qu’on peut dire de positif et de négatif dans ce budget : de positif, il est en augmentation tant en autorisation d’engagement qu’en crédit de paiement, c’est-à-dire en liquidités réelles”.
“Les crédits logement sont en hausse, les crédits de la continuité territoriale seront centralisés au niveau de l’Etat, et je l’espère mieux gérés. Et, le point négatif, 53 millions ne me paraissent pas suffisants pour faire baisser suffisamment le prix du billet d’avion. Je considère ça comme un acompte pour l’avenir…”, a dit Jean-Paul Virapoullé, sénateur de La Réunion.

Lundi 1 Décembre 2008 - 13:34
Jismy Ramoudou
Lu 1489 fois




1.Posté par haltela le 01/12/2008 19:02
Tout va bien Sénateur!
Pas un mot sur le démembrement de la loi de défiscalisation et une son corolaire immédiat le chômage ; tout autant que les conséquence sur les emplois induits touchant au BTP ....
C'est vrai qu'en regardant autour de nous des peuples qui crèvent de la famine a 1 euros par jour il y a lieu de se satisfaire et de se taper sur le ventre et d'encenser notre dictateur et son valet cocotiers JEGO !!!


2.Posté par Nounours le 01/12/2008 23:19
Juste un petit mot pour Haltela.

Il s'agit du budget de l'outre-mer et non de la réforme de la loi programme.

C'est pourquoi le sénateur n'évoque pas la question de la réforme de la défiscalisation qui est une disposition qui sera débattue probablement l'année prochaine mais par lors du débat sur le budget de l'outre-mer.

En espérant vous avoir éclairé.

Bien amicalement

3.Posté par boyer le 02/12/2008 11:53
l'innovation de la "creation du fond d'investissement special" alimenté par la reprise de l'ITR c'est la concretisation du PDA de Verges en 1995.

Verges a visionné, l'UMP l' a fait.

Pierrot Dupuy nous expliqué que l'artisan de cette "vision" était un cadre des Sucreries de Bourbon.


4.Posté par CORDOT le 02/12/2008 14:38
Le sénateur est un malin et il sait se placer surtout qu'à L'UMP local, c'est la débandade et Dieu sait combien le pouvoir parisien ne sait plus à qui se confier et sur qui compter à la Réunion.
Virapoullé a toujours eu horreur du vide, surtout en politique...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales