Social

JP Virapoullé : “Le Cospar doit signer… mais à la préfecture !”

Le sénateur de La Réunion demande au Cospar de ne pas importer la crise antillaise dans l’île. “Nous avons des acquis considérables aujourd’hui dans nos mains”. L’élu souligne par ailleurs que la Région Réunion n’a pas à vouloir “commander” puisqu’elle n’apporte rien à la hausse des salaires.


Jean-Paul Virapoullé n’en démord pas. Les éléments sont en place pour un accord sur l’augmentation des salaires aussi bien pour les travailleurs du privé que ceux des collectivités locales, ayant un revenu inférieur à 1,4 Smic. “Il y a les 100 € de l’Etat et les 50 € du Médef”.
Excepté que le Cospar ne cesse de répéter “nous voulons 200 €, et nous ne signerons que lorsque nous aurons la garantie qu’aucun Réunionnais n’aura été oublié dans le protocole”. De son côté, Paul Vergès s'interroge sur les critères choisis. “D’accord pour les 1,4 Smic et pour les autres ? Et pour ceux qui en ont le plus besoins ?”
Jean-Paul Virapoullé contre-attaque en disant qu’il y a dans le protocole d’accord intermédiaire proposé par le préfet de La Réunion, Pierre-Henry Maccioni, suffisamment d’acquis :“la baisse de 50 € des charges de loyer, celle du carburant et des gaz…” pour motiver une signature du Cospar.
“Comment peut-on laisser nos compatriotes nécessiteux dans le besoin ? Cette avancée permettra ensuite de nous concentrer sur la baisse des prix. Maintenant, nous sommes armés pour gagner cet autre bataille. J’ai fait voter à l’article 1 de la Lodéom un texte de loi historique”.
“Cet amendement va permettre aux consommateurs des quatre Dom de dire ou on négocie, ou on règlemente. Moi, je suis pour la négociation : c’est-à-dire définir la liste de produits de première nécessité et conclure un accord avec la grande distribution. Si l’accord n’est pas appliqué, c’est la loi qui prime”.
Selon Jean-Paul Virapoullé, il y a de la part de l’Etat, la volonté “de faire sauter les verrous qui bloquent l’économie des Dom. Nous allons faire sauter les causes d’enrichissement sans raison. Mais, nous ne sommes qu’au début de ce combat”.
Jean-Paul Virapoullé affirme que le Cospar est également dans cette logique. “Le Collectif n’a pas peur de signer, le Collectif a peur que son patron qui tire les ficelles depuis la pyramide renversée, soit dépassé par les événements. Je dis à celui qui tire les ficelles : le temps de la subversion est terminé. Les Réunionnais sont des gens libres, responsables et éclairés qu’il faut les respecter. Je dis à la Région : respect à nous”
“Et nos compatriotes n’aiment pas qu’on tire les cartes sous la table. Ils n’aiment pas qu’on piège leur avenir. Ils n’aiment pas qu’on donne un coup de pied dans leur marmite de riz… Alors, le Cospar devrait, en son âme et conscience, participer à la libération de la vie économique de La Réunion. Pour cela, il faut signer le protocole d'accord intermédiaire... mais à la préfecture”, a conclu le sénateur Jean-Paul Virapoullé.
Lundi 16 Mars 2009 - 17:43
Jismy Ramoudou
Lu 1252 fois




1.Posté par Cambronne le 16/03/2009 18:41
Bizarre vous avez dit bigearvous me ferez 50 pompes bande de petits salopards tiens hier il y a encore un soldat français qui est tombé pour rien en Afghanistan, et l'autre agité qui ose adresser des condoléances à la famille ...ils ne manquent pas de culot les jacobins , alors ici comment le match Verges Virappoulé va t"il finir qui va payer la note ?

2.Posté par Ulysse le 16/03/2009 18:42
JP Virapoullé fait un peu de pédagogie.
Il y en a sacrément besoin car entre les accords acquis en Préfecture, ce qui a pu être voté par les parlements, les déclarations de Jego, c'est une cacaphonie sans nom ...
Tout cela laisse bien évidemment libre champ à ceux qui veulent tirer les ficelles ...

Le Cospar semble en veilleuse jusqu'à jeudi pour en remettre une couche question grand bazar.
Par leur apathie et leur incapacité à réagir, à être présent, à aider à faire les synthèses indispensables, les politiques de droite sont en train de se prendre un sacré ... costard.
Sauf peut-être Jean-Paul Virapoullé trop seul hélas.

3.Posté par Jeff le 16/03/2009 19:59
Il me plait bien le Virapoulé, depuis qu'il n'est plus maire de Saint-André, il est devenu intelligent.

Un petit effort Vira, et un jour t'abandonnera ton projet délirant car techniquement stupide, je parle du port EST.

4.Posté par collectif des dijoux le 16/03/2009 20:09
etonnant cospar!
obligez d eprendre ses ordres chez verges!

5.Posté par A. LEBON le 16/03/2009 20:41
Je ne suis pas politisé, je suis citoyen et je dis bravo aux hommes qui ont le courage de dénoncer la manipulation du mouvement COSPAR.

Ce mouvement est piloté depuis le départ par Paul VERGES et le PCR.

En premier lieu je dis OUI, car il est nécessaire de se faire entendre pour faire bouger les lignes. Il y a trop de situation d'injustice à La Réunion. Le pouvoir d'achat n'est pas l'affaire de quelques syndicalistes qui ne sont pas concernés par ce problème (leur train de vie est autre) mais, nous devons reconnaître qu'ils ont été choisi pour défendre des causes.

Mais nous voyons là, les limites du système. De natures alimentaires ils sont tombés entre les mains d'un grand stratège politique au service de sa propre réussite. Les membres du COSPAR (pas tous, fort heureusement) sont pris dans le jeu, dans le piège et ne peuvent plus penser librement.

Alors, j'espère que la population intelligente et silencieuse sera à même de conseiller ses frères et soeurs, familles qui sont aujourd'hui au sein du mouvement COSPAR pour qu'ils prennent les bonnes décisions pour l'avenir de nos enfants, pour qu'ils refusent la manipulation qui s'est mise en place au service d'un seul homme (que je respectais auparavant).

Aujourd'hui La Réunion mérite mieux que la manipulation qui nous est proposée. Nous avons besoins d'Hommes et de Femmes qui nous tirent vers le hauts indépendamment de leur couleur politique.

Nous avons besoin de plus de transparence :
. sur le mécanisme des prix,
. sur le mécanisme de l'octroi de mer,
. sur les pratiques des sociétés en situation de monopole,
. sur les pratiques des banques, des assurances,

Nous devons faire la lumière :
. sur le coût et surcoût sur les services : téléphonie, Internet, Bouquet satellite, ...
. sur le surcoût des pièces détachées, le prix des véhicules,

Autant de revendication intelligente pour améliorer le pouvoir d'achat des Réunionnais mais surtout l'égalité face à la vie.

Les personnes âgées, les plus démunis, les demandeurs d'emploi, de logement, l'ensemble de la population ne doivent pas rester en marge de la société.

Acceptons de nous changer pour changer le monde.

Oui, Mesdames, Messieurs du COSPAR le temps de la raison et de la responsabilité est venue.
Oui, nous sommes d'accord que vous puissiez poursuivre les négociations pour l'ensemble de la population,

Mais de grâce, soyez à l'écoute des parole de Monsieur AUBRY, prenons ce signe fort de l'évènement de Cambuston pour faire le bon choix.

Que l'Esprit Saint vous éclaire et vous guide.

6.Posté par nicolas de launay de la perriere le 17/03/2009 01:23
A. Lebon, afin de t'aider à trouver cette transparence, je t'invite à exploiter les très nombreuses informations à disposition du public ... comptes des entreprises au greffe du tribunal de commerce, comptes des collectivités locales disponibles sur le site du ministère de l'intérieur, données financières des douanes, etc...etc...


7.Posté par GRENADE974 le 17/03/2009 07:36
JPV n'a pas parlé de la pêche à la légine, monopole qui lui a été réservé par l'état français....Qu'il arrête de se faire passer pour ce qu'il n'est pas !!!!!

8.Posté par darkalliance le 17/03/2009 08:29
Lui faire une invitation pour un haut lieu de Cambuston ... : il en ressortira très inspiré !

9.Posté par andremctp le 17/03/2009 09:02
Franchement soyez un peu logique. Quelqu'un ici parle du Cospar piloté par Vergès et le PCR. Avez vous déjà vu un mouvement social soutenu par la droite? Moi jamais. Quant à Vira il est pou lé riches. Il est assez fin communicateur, je le concède. Avez vous remarqué qu'il parle toujours français sauf à certains moments clé de sa déclaration pour faire croire qu'il s'intéresse aux braves gens de La Réunion?
En 1968, les accords ont été signés au Ministère du Travail rue de Grenelle , d'où leur nom, mais ni à Matignon , ni à l'Elysée, alors pourquoi exiger leur signature à la préfecture ?
Pire, le Grenelle de l'Environnement n'a pas été signé au Ministère du Travail, et bien sûr j'en connais la raison puisque Grenelle est devenu un mot générique.
Alors JPV retourne sur tes bâteaux et bon vent. On te rappellera si le Cospar a besoin de toi.....

10.Posté par Freud et Lacan le 17/03/2009 11:36
Le COSPAR pourrait aller à Cambuston avant la manif faire un peu de racolage car il semble que le peuple est plus fidéle à Jésus qu'au collectif!.....quand à la récupération c'était évident puisque le Cospar n'est que la liste future pour les régionales

11.Posté par Tamarin des Hauts le 17/03/2009 14:05
Jean-Paul Virapoullé est le spécialiste des combats d'arrière-garde, avec une prédilection pour le refus systèmatique de tel ou tel projet avancé par la gauche, sans jamais craindre de se contredire (contre l'assemblée unique, maiségalement contre la bi-dép') et sans jamais avancer de contre-proposition (il est contre le tram'train, mais pour quoi, au juste?).
M. Virapoullé est à l'image de la droite réunionnaise: vide de toute proposition, mais pleine d'ardeur contre celles qui sont formulées par la gauche. Et si d'aventure une proposition vient du PCR, alors, c'est pire: il fait une éruption de boutons, aggravée par une gratelle chronique.
Quant à celles et ceux qui lui emboîtent le pas dans ses divagations et ses allégations à l'emporte-pièce, ils voient du rouge partout: le COSPAR? piloté par le PCR . La région? Un dangereux repaires de rouges au couteau entre les dents ! Le département (surtout depuis que Virapoullé père et fils y ont été délogés à grands coups de suffrage universel dans le train)? Une base arrière du PCR et tutti quanti!
Le même Virapoullé qui défendait hier le droit commun (La Réunion, c'est la France!) et qui y est allé de son petit amendement dans la Constitution pour que l'on ne déroge pas au sacro-saint droit commun, le voilà qui vote ce qui ressemble fort à une loi-péi! Attention: le grand écart, même à un train de sénateur, conduit irrémédiablement à la déchirure musculaire!
Le moins que l'on puisse dire, c'est le sénateur de Saint-André ne...légine pas sur les moyens!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales