Politique

JC Fruteau : 'La réforme de l'ITR aura des conséquences catastrophiques'


JC Fruteau : 'La réforme de l'ITR aura des conséquences catastrophiques'
Dans un communiqué transmis à la presse, Jean-Claude FRUTEAU, Député socialiste de la 5ème circonscription de La Réunion, affirme avoir pris connaissance de la volonté du Gouvernement de s'attaquer progressivement à l'Indemnité Temporaire de Retraite (ITR) dont bénéficient les personnes retraitées de la fonction publique d'Etat qui vivent dans les territoires ultramarins.
Il considère que "l'article 62 du Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale (PLFSS), au motif
de corriger certains abus, porte une attaque supplémentaire contre le pouvoir d'achat des  Réunionnais car la surrémunération profite finalement à l'ensemble de l'économie réunionnaise".
S'il partage l'idée selon laquelle "il est nécessaire de supprimer certains effets d'aubaine suscités par
l'ITR, il constate néanmoins que cette réforme aura des conséquences immédiates très négatives
pour le développement global de La Réunion. Ce démantèlement des acquis sociaux tire
indéniablement l'ensemble des Réunionnais vers le bas alors que la détresse sociale est beaucoup
plus forte à La Réunion que dans l'hexagone et que le coût de la vie y est plus élevé".
En outre, il déplore "l’accumulation de mesures gouvernementales catastrophiques pour l'ensemble
des outremers (plafonnement des niches fiscales vidant de son sens la défiscalisation, remise en
question des exonérations de charges sociales, report de la loi programme pour le développement
Outre-Mer, ...).
Il considère que les réformes en cours ne contribuent, d'une part, qu'à "l'aggravation de la situation financière des ménages Réunionnais et, d'autre part, qu'à la détérioration de la santé des entreprises au moment même où, plus que jamais, elles ont besoin d'être soutenues. Il redoute vivement l'impact économique de ces mesures puisque les gains budgétaires réalisés par l'Etat ne seront pas réinvestis dans l'île".
Jean-Claude FRUTEAU tient à exprimer sa ferme intention "de s’opposer cet automne à ces réformes
aveugles afin que la culture des coupes budgétaires sans discernement et sans évaluation approfondie n'affecte pas les personnes les plus défavorisées et les classes moyennes. Enfin, il souhaite que la solidarité nationale ne soit pas seulement incantatoire, mais qu'elle s'exprime et soit mise en oeuvre pour le bien-être de tous les Réunionnais dans le cadre d'un plan d'ensemble cohérent et réfléchi".
Mardi 7 Octobre 2008 - 20:06
Pierrot Dupuy
Lu 2092 fois




1.Posté par la nonyme le 07/10/2008 20:51
Sus aux privilèges et à bas l'ITR, je n'ose pas ajouter vive l'IRT, parce que c'est pas mieux

2.Posté par darkalliance le 07/10/2008 21:18
Là où l'Union pour un Maximum de Prélèvement passe, tout trépasse .... fini le temps de l'herbe grasse. Régime pain sec et eau pour tous.

3.Posté par franck974 le 07/10/2008 21:34
je suis contre cet ITR totalement injustifiable vis a vis de la population réunionnaise et encore plus vis a vis de la population métropolitaine.
par contre, je m'interroge effectivement sur les conséquences indirectes de cette réforme sur d'autres éventuelles, autrement plus lourdes effectivement à la Réunion, comme la question des surrémunération. Le Ministre des DOM a confirmé leur maintien et heureusement, mais qu'en pensera bientôt l'Europe, au même titre que la réforme OCM sucre, l'octroi de mer .
2013 sera une année charnière, et donc plutôt sportive...

4.Posté par boyer le 07/10/2008 22:16
pour une fois je suis d'accord avec Mr Fruteau:

"un démantèlement des acquis sociaux qui tire indéniablement l'ensemble des Réunionnais vers le bas alors que la détresse sociale est beaucoup plus forte à La Réunion que dans l'hexagone et que le coût de la vie y est plus élevé"

5.Posté par Traine savate le 07/10/2008 23:17
cela sent à plein nez la pêche aux voix car avec un tout petit peu de bon sens Mr Fruteau sait trés bien que c'est cette discrimination qui crée l'apauvrissement des humbles..........si ces privilégiés n'avaient pas ces avantages, les prix que ce soit l'immobilier ou les biens de consommation,seraient moins élevés;
Il y a d'un coté les nantis d'un système administratif qui ne se justifie plus et qui crée une société à 2 vitesses.
La population de base réunionnaise ne bénéficie pas de ces privilèges et de ce fait à un pouvoir d'achat limité et il restera toujours limité tant que l'égalité de traitement n'aura pas été rétablie....................la fraternité pronée par certains socialistes a là une belle occasion de s'exprimer et de remettre à plat une situation qui n'a que trop durée.......il n'y a pas de prime pour la vie chère ou le climat pour le réunionnais qui part en métropole et son déménagement ne lui est pas payé.............alors un peu de descence et regarder la réalité avec de bonnes lunettes

6.Posté par bertel le 08/10/2008 06:31
Vous avez tout compris Traine savate. Je vous félicite pour votre brillante analyse. - sic -

En passant, vous devriez quand même prendre en compte au moins les deux faits suivants.

1 - La situation des salariés de l'état, oui ce sont des travailleurs avec pour patron l'état, n'a pas cessé de se dégrader depuis 20 ans. En quoi cette perte de pouvoir d'achat a-t-elle profité aux autres travailleurs ?

2 - Il faudra que vous m'expliquiez également par quel mécanisme économique le fait de retirer d'une zone une masse monétaire améliore la situation économique de cette zone ?

Aujourd'hui ce sont les fonctionnaires, ils ont bon dos, comme les pharmaciens hier. Cela va continuer car cela fonctionne très bien. Le bon peuple a tout compris : aucune tête ne doit dépasser... Un pour tous, tous au fond ! Bien sûr votre catégorie professionnelle sera épargnée... lol
Demain, il va s'en trouver un pour dire que finalement le SMIC est trop élevé ici car les travailleurs sont au soleil alors que ceux de métropole sont dans le froid. On proposera alors une décote du SMIC pour que "justice soit rendue", si je transfère votre brillante analyse... du nivellement par le bas.

Deux petits mots en créole pour terminer :
"Cé pa an regardan manger dan zassièt out camarad que ou va ranplir out zassièt!... "

Je vous souhaite quand même une bonne journée. :-o))

7.Posté par jed le 08/10/2008 07:10
L'ITR comme toute prime de vie chère alimente la surrémunération qui alimente elle même la cherté des produits. Ce qui représente une aubaine pour les collectivités qui peuvent prélever à leurs profits l'octroi de mer.
Si on supprime les indexations, les recettes d'octroi de mer baisseront mécaniquement, ce qui explique la réaction des hommes politiques.
De toute façon, il s'action d'un plan d'ensemble gouvernemental qui commence par supprimer les indexations afin de pouvoir mieux faire disparaitre cette taxe infame qu'est l'octroi de mer.
Vive la suppression de l'ITR et des niches fiscales.

8.Posté par Brian de la Giroday le 08/10/2008 07:17

j'invite tout les chefs d'entreprises et tous les patrons à la manisfestation a 16 heures devant le prefecture. Le CAC 40 a perdu 9 points et en plus on veut nous empecher de defiscaliser alors que les pieces detachées porches coutent à la Réunion 350% plus cher qu'aux bahamas. le lingot d'or est en train de prendre +5% et collisimo refuse de livrer au dela de 10KG. Nous sommes penalisés par rapport a nos collegues suisses

A la fin de la manifestation le medef nous offre une coupe de l'amitié, au local du lion's club. Venez nombreux

9.Posté par momon papa l�l� le 08/10/2008 07:43
au risque d'en surprendre quelques uns je ne suis pas forcément contre... ce que j'aimerais par contre c'est que les syndicats et autres lèvent la population pour que l'ensemble des salaires à la Réunion soient tirés vers le haut tant il est scandaleux par exple de voir le "salaire" des caissières de supermarché et les contrats aidés précaires dont elles "bénéficient" au titre d'une aumône pour la paix sociale... Un exple qui peut être reproduit à l'infini ici. si l'état reconnait à juste titre la cherté de la vie sur notre cailloux et à ses salariés il est normal qu'il le reconnaisse aussi pour les plus démunis par exple en mettant en place l'APL pour le logement qui n'existe pas ici...et pourtant...
Pour faire bref il serait temps que les luttes soient communes plutôt que de caste: genre, quant on manifeste ou proteste contre les prix trop élevés, le logement etc... que les "privilégiés" ou plutôt justement rémunérés s'interressent aussi à la question en s'y joignant... les soucis des uns sont aussi ceux des autres figurez vous... la transversalité dans le combat est indispensable... ça fait moins d'un côté lutte de privilégiés et donc forcément incomprise par ceux dont le seul souci est de ne pas être expulsé ( voire affaire Mimose et le peu de mobilisation) ou de "roder sa pitance"... le manque de transversalité dans ces combats pour une vie digne et responsable est l'image de la Cité...

c'est dit

patrick

10.Posté par BEBRINTING le 08/10/2008 08:11
Qui a commencé à s'attaquer aux Fonctionnaires, les Socialistes. C'est JOSPIN qui a déja modifié le système pour les Fonctionnaires affectés dans les DOM et Tom. Tous les mêmes!!!!!!!!!!!!!

11.Posté par jean le 08/10/2008 09:59
en voilà un qui est train de s'apercevoir qu'il va y avoir un problème ....
et oui traine savate, je crois que tu as pas bien compris ce qui est train de se passer ....
ou tu as vu que les prix vont baisser avec la suppression de l'ITR ? pffffff
fraichement quelque uns sont naïfs, c'est pas possible ou alors pire ? ;-))

quand il y aura plus d'ITR et de surrémunération tout sera moins cher c'est évident pfffffffffffffffff

12.Posté par Paul le 08/10/2008 10:21
Mr Fruteau a bien raison:retraité de l'EN (agrégé hors classe),avec une ITR plafonnée à 10000€ par mois ,il va perdre 400€ par an.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales