Politique

JC Fidji : “Le rapporteur a conclu à l’annulation de mon élection cantonale”

Jean Jacques Morel (à droite sur la photo), candidat malheureux lors du scrutin de mars 2008 dans le canton La Source – Bellepierre, attend le délibéré du Conseil d’Etat avec sérénité. Jean-Claude Fidji dit afficher la même sérénité alors que le Rapporteur public a conclu au rejet de sa requête hier.


JC Fidji : “Le rapporteur a conclu à l’annulation de mon élection cantonale”
“Alea jacta est !”. Le sort en est jeté. Pour Jean-Jacques Morel, l’annulation de l’élection cantonale de son concurrent de mars 2008, était “une évidence”, avant même la décision du tribunal administratif.

Le TA lui a donné raison dans sa décision du 2 octobre 2008. Jean-Jacques Morel espérait alors que Jean-Claude Fidji retournerait tout de suite aux urnes.

“Qu’on soit élu avec une, cent ou cinq cents voix d’avance, on est élu”
, avait dit Huguette Bello dont l’élection municipale avait été aussi annulée, ce jour-là. C’est également sur cette base que Jean-Claude Fidji a formulé son recours devant le Conseil d’Etat.

L’audience a eu lieu hier. Le conseiller général n’a pris connaissance des résultats de sa requête qu'en fin d’après-midi seulement. “J’ai eu mon avocat au téléphone. Il m’a informé que le rapporteur a conclu au rejet de ma requête”. Pour faire simple, le rapporteur a demandé au Conseil d’Etat de confirmer l’annulation de l’élection cantonale de Jean-Claude Fidji sur La Source – Bellepierre, prononcée en première instance par le tribunal administratif.

“La décision a été mise en délibéré, l’arrêt devrait intervenir dans une quinzaine de jours”, a indiqué le service presse du Conseil d’Etat.
Jeudi 25 Juin 2009 - 08:05
Jismy Ramoudou
Lu 636 fois




1.Posté par Saint paulois le 25/06/2009 10:19
Félicitations à M MOREL. Supporté par saint paul

2.Posté par grosse nouille calibre 12 le 25/06/2009 15:08
Et pour ma part, je doute que vous sachiez interpréter la loi;

A propos de la mise en application de la loi n° 2005-843 du 26 juillet 2005.M. Bertrand Pancher, rapporteur, a rappelé que la loi du 26 juillet 2005 a transposé plusieurs directives communautaires en modifiant divers pans du droit de la fonction publique. Elle avait quatre principaux objectifs; dont celui là;
—" le troisième objectif est de lutter contre la précarité des agents contractuels,
en évitant que des agents soient employés pendant plusieurs années en restant
en contrat à durée déterminée. La loi a prévu qu’au bout de six ans sous contrat
à durée déterminée (CDD), le contrat d’un agent ne peut être renouvelé qu’en
contrat à durée indéterminée (CDI) "
OUI!!!!! mais A CONDITION QUE L'ON RENOUVELLE LE CONTRAT!!!

http://www.assemblee-nationale.fr

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales