Economie

JB Caroupaye : "Les maires n'ont pas intérêt à revenir sur les 8 centimes"

Des maires réticents face à l'amputation qui est faite sur la part communale d'octroi de mer, ce qui entraîne des demandes de plus en plus insistantes de leur part sur la compensation de cette perte par la Région... Il n'en fallait pas plus pour s'interroger sur l'avenir de la baisse des prix de l'essence à la pompe.


JB Caroupaye : "Les maires n'ont pas intérêt à revenir sur les 8 centimes"
Moins 8 centimes sur le gasoil et l'essence dès le 1er mars : c'est le résultat obtenu de haute lutte, et quelques millions de dégradations publiques et privées plus tard, par le mouvement mené par Jean-Bernard Caroupaye.

Devant l'urgence de la situation, des promesses politiques avaient été annoncées. Depuis trois semaines et ces accords de principe, des interrogations légitimes apparaissent dans les discours des maires. Comment compenser les millions qui ont servi et serviront à la baisse du prix du carburant jusqu'à décembre ?

Devant cette menace de voir cet engagement remis en cause sur le court terme, nous avons souhaité interroger le principal acteur de la contestation sociale de février 2012.

Pour Jean-Bernard Caroupaye, pas de doute, une parole donnée est une parole tenue. "Il faut bien qu'il y ait quelqu'un qui fasse l'effort". Pour le coup, c'est à la collectivité qu'est revenue la plus grosse sollicitation. Mais l'intéressé affirme qu'il ne lâche pas l'affaire avec les pétroliers. "C'est aussi à eux de porter l'effort sur la baisse des carburants". Pour rappel, sur les 8 centimes de baisse, la SRPP s'était engagée sur 2 centimes sur le litre de super. "Seulement" ajoute Jean-Bernard Caroupaye qui ne décolère pas face au maintien par la même société de son droit de "frais de passage sur le gasoil", là même où la CCIR avait sacrifié cette option.

Pour en revenir aux efforts publics, Jean-Bernard Caroupaye "ne croit pas que les collectivités vont revenir sur leur engagement. Tout simplement parce que la situation est encore tendue". Selon lui, la solution d'urgence impose en effet aux mairies de remettre à plat leur champ d'intervention, ou alors de tailler "sur leur budget de fonctionnement".

Le tableau ne serait pas complet si Jean-Bernard Caroupaye n'évoquait pas ce qu'il appelle l'attitude en faux semblant de la préfecture. Il y a trois semaines, "on remet une liste de questions aux services de la préfecture. Au final, lors de la réunion, une série de questions sont restées sans réponse. Mettez tous les chiffres sur la table !" ordonne-t-il. "La population doit savoir que l'Etat protège son coffre-fort : la SRPP".

Un point sur lequel il se trouve en total accord avec le maire de Saint-Leu. "Au Port, quand j'ai fait cette appel solennel aux élus, je l'ai fait à tous les élus de la Réunion, il y en a qu'un seul qui est venu s'allonger comme moi devant les barrages de gendarmes, c'est Thierry Robert. Je ne le connaissais pas avant ça. Seulement son frère avec qui je siège à la CCI. Il a été le seul !"

Si les 8 centimes ne sont pas maintenus, ce serait une "trahison"

Concernant le "grand débat" sur la question du carburant, Jean-Bernard Caroupaye préfère utiliser le terme de "réunion stérile" où la Préfecture préférerait "passer par des chemins compliqués pour embrouiller les esprits". "On nous fait croire que la formation des prix est compliquée. Je dis qu'elle est simple. Mais ce sont eux qui essayent de la rendre compliquée". A se demander s'ils ne sont pas les "avocats de la SRPP".

D'ailleurs, il décline sans détours l'invitation faite à une délégation réunionnaise de se rendre à Singapour pour y appréhender le circuit économique à sa base. "Je sais comment ça va se passer. On va aller là-bas et ils vont nous raconter ce qu'ils veulent. je n'irai pas à Singapour comme ils nous l'ont proposé".

"Mais je n'ai pas d'inquiétude sur les 8 centimes". Si ce n'était pas le cas, "ça serait non pas tromper la population mais une trahison !" dit-il sur un ton déjà offensif, comme à chaque fois.

Quant aux pressions reçues en coulisses lors de ces jours agités de février, il espère les évoquer un jour, une fois l'atmosphère apaisée...
Mardi 13 Mars 2012 - 07:30
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 3431 fois




1.Posté par robin le 13/03/2012 07:37
question:Comment compenser les millions qui ont servi et serviront à la baisse du prix du carburant??

rien de plus simple obligé les maire a remboursé dans son intégralité tout l'argent qu'ils ont volé...

2.Posté par yeux ouvert le 13/03/2012 07:54
monsieur croupaye comment pouvez vous dire te tels annerie
dire que vous ne connaissez pas thierry robert dont la société que dirige son frère en ce moment est rattaché au groupe GRP.

de plus le maire de st leu est transporteur par le biais de son frère.

vous vous foutez vraiment du monde. autant je suis pour le mouvement de protestation mais vous n'êtes qu'un pantin dans les mains de thierry robert.

3.Posté par Denis rupella le 13/03/2012 05:42
Mr caroupaye , tout a sa réduction de son prix de l essence, intimide les municipalités.. Mais a t il réfléchi que les frais de fonctionnement ce sont d' abord des emplois dans les mairies.. Dit il a demi mot, qu il faut sacrifier des emplois dans les mairies pour payer SA baisse de l essence?

4.Posté par JOSEPH le 13/03/2012 09:09
Je n'ai pas beaucoup apprécié les tergiversations de monsieur Caroupaye (blocages ,levées des blocages ,re-blocages des routes ) et encore moins son " cinéma "(couché sur la chaussée devant les forces de l'ordre , impassibles , bras croisés ! ) lors des évènements récents . En revanche , je lui donne entièrement raison ,QUAND IL DÉCLARE :"LES MAIRES ( j'ajouterais les élus l) N'ONT PAS INTÉRÊT A REVENIR SUR LA BAISSE DES 8 CENTIMES" !!!

5.Posté par The voice le 13/03/2012 09:27 (depuis mobile)
Pour la maîtrise de l'énergie, de plus en plus de communes françaises font des économies conséquentes en gérant l'eclairage de la voie publique. Quelle économie cela pourrait représenter à la Réunion?

6.Posté par Manie le 13/03/2012 09:33
Sauf que Thierry ROBERT siège à l'Association des Maires avec ses amis maire élus du CG ! Il mange à tous les rateliers celui là !!!!!!!!!!!

Et qu'il a une société de transport, tout comme Caroupaye !

Caroupaye est entrain de lui donner un coup de main pour les Législatives ! Encore une belle magouille d'un Maire qui a 34 ans et qui se prend pour le ROI de la Réunion !!!!

Ha bas ces gros gourmands du pouvoir !

7.Posté par gars la kour974 le 13/03/2012 09:59
d'aprés tous les maires,le fait d'avoir participer aux efforts sur la baisse de 8cts sur les carburants,cela va jouer un role négative sur le bon fonctionnement de leurs mairies.Aprés arréte dit n'importe koué,la moitié demoun y travail là dan,y emprofite du systéme depuis des années! déjà mette l'ordre, et zot va voir ke néna un tas de gaspillage toute l'année!!!!

8.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 13/03/2012 10:18
"Ils n'ont qu'à tailler dans leur budget de fonctionnement"

Ben tiens, dit comme ça, ça paraît si facile.Mais les budgets de fonctionnements, ce sont des dépenses pour lesquelles on s'est engagé et dont on sait qu'elles vont tomber: salaires, essence, électricité, impôts... Pas le genre de trucs où l'on peut se contenter d'une délibération pour annuler: ça va passer par des ventes d'actifs ou plus probablement vu la structure des budgets communaux par des licenciements...

9.Posté par Lebon le 13/03/2012 10:24 (depuis mobile)
Fin mars la srpp augmente les prix de 7 centimes !

10.Posté par noe2012 le 13/03/2012 10:42
Un des meneurs de l'autre jour pour "incitation aux émeutes et à la casse" , est encore en liberté ?

Et il ose donner des leçons à des maires fraîchement élus par le peuple ?

Il ferait mieux de s'occuper de ses affaires de camions !!!!!

11.Posté par tic tac tic tac le 13/03/2012 11:55
c encore de l'arnaque cette baisse de 8cts, vu ke c nous le peuple ki allons payer sur nos impot c 8cts. mai dite mrs caroupaye pourkoi vous baissez pa vo prix aussi?

12.Posté par Pipoteur le 13/03/2012 11:56
Faire baisser les carburants avec les impôts quoi de plus normal d'après Caroupaye! mais faut-il avoir un petit pois dans le cerveau pour ne pas savoir que l'argent des impôts ne tombe pas du ciel! Et que forcément ça va se traduire à un moment ou à un autre par une augmentation des impôts locaux!
"Casse toi pôv' con"

13.Posté par LIAM le 13/03/2012 12:20
M.CAROUPAYE si les maires ne tiennent pas leurs engagements vous allez faire quoi : déclancher la nuit des émeutes dans toutes les villes...

14.Posté par ndldlp le 13/03/2012 12:40
que les maires aillent quémander une DGF égale à celle des communes de Métropole..Soit nous sommes dans le droit commun, soit nous n'y sommes pas.. il en pense quoi, le grand 3V ex maire de St André ?

15.Posté par Bernard le 13/03/2012 13:28
Les collectivités locales (mairies, departement, région) n 'auraient jamais dù accepter de participer à cette baisse mais uniquement la srpp et l'etat .
Les collectivités locales vont devoir augmenter les impots locaux dès 2013 pour compenser le budget lié a leurs participations.
POUR info, le BRENT va continuer a augmenter jusqu'a 140 dollars à cours termes. Actuellement il est 124 dollars .
Qui va financer cette hausse à la Réunion ? Les con sommateurs reunionnais
Qui va s'en mettre pleins les poches :L'etat et la SRPP

16.Posté par charlotte le 13/03/2012 13:37
Tiens il se réveille celui-là ! Il ferait mieux de se faire oublier pendant un bon momnet. Les mairies vont augmenter les impôts pour compenser cette perte d'octroi de mer : tous les contribuables qui paient des impos vont payer, comme d'habitude !!!!!!

17.Posté par Job le 13/03/2012 14:41
Vous êtes tous bien méprisant. le pôvre Caroupaye va encore être obligé de se rouler par terre devant les mairies. Il nous refait un caca mou, cet agitateur de troubles. il cherche désespérément que l'on s'intéresse à lui, le reste il s'en moque comme de sa première pampers qui n'est pas si loin.

18.Posté par LAZARET le 13/03/2012 16:08
Pas trop intelligent , l’argent des commune va permettre une augmentations des impôt , voir de diminuer investissement sur les commune , qui sortira perdent de cette mascarade la populations. LE monopole est toujours présent , et la marge de ses gros patrons et toujours aussi gros. vous avais divisée la populations en créant des rayons pour les pauvre et des rayon pour les riche dans les grand surface .et les meme problème de ses dernier jour vont refaire surface a la fin de l'année car les décision prise sont précaire .

19.Posté par Boudinblanc le 13/03/2012 16:11
Ils ont surtout pas interet à nous taxer sur les impots oui !

20.Posté par Jacques le 13/03/2012 16:51
Le Caroupaye devrait déjà faire un travail sur lui même afin d'être moins agressif, et il pense seulement à son intérêt.
Il faut savoir que Monsieur ne reconnait pas ses erreurs, ... enfin il marche jamais sans son comptable, bcp de personne connait pourquoi ils sont si proche.

21.Posté par virginie de st leu le 13/03/2012 17:38
j avais confiance a mr Caroupaye il ma decu il est complice avec Thierry Robert
il a trompé la population de la Reunion

22.Posté par jyves974 le 13/03/2012 20:12
Les maires peuvent toujours couper les aides sociales.

23.Posté par tampon na pu argent le 13/03/2012 21:40
tampon le maire lé surement pas d acccord la commune est en faillite

24.Posté par olive974 le 14/03/2012 05:44
il devrait travailler un peu de temps en temps, il pourrait ainsi plus facilement payer ses factures , au lieu de passer ses journées à se montrer dans les médias et à pleurer
c'est maintenant qu'il commence à réfléchir, il était temps

25.Posté par Boudou le 14/03/2012 07:16
Ce M. Caroupaye, est un pantin, sans cervelle, dénué de bon sens. (...)
Tout comme son compère de la Mairie de St Leu, ils ne pensent qu'à l'argent ...
Faut vraiment être vide d'intelligence pour en arriver là.
Comment arrêter ces fous dans leurs élans ? Car c'est devenu ne nécessité !
À bon entendeur ...

26.Posté par TIT YAB DES HAUTS le 14/03/2012 07:34
Au post 3:
Réflechissez vous aussi avant d'avancer des arguments futils .
Oui, on peut réduire les frais au sein des collectivités tout simplement en réduisant les avantages de certains élus et agents.
A savoir:
-la réduction de la flotte de véhicule mis à disposition pour les agents
-Réduire les cartes SRPP
-Rentrer les véhicules de service , je dis les véhicules de service et pas de fonction tous les weekend dés le vendredi.
Limiter les frais de bouche ou autre abus
Et enfin , réfléchir à une vrai politique de transport à la Réunion.
Dans une grosse colectivité , certains agents ont eu l'habitude d'avoir une voiture de service et d'autre de fonction et en plus de faire des demandes de remboursement de frais kilométriques de leur gros 4*4 BMW ou de leur Audi Q5,Q7 et j'en passe.
Alors , Messieurs , donnez l'exemple , montrez vous digne de vos mandats et arretez d'utiliser notre argent à vos fins personnelles ou autre.
Les services de controles de l'etat ont-il un regard la dessus ?

27.Posté par dom le 14/03/2012 08:58
le guignole il pense que les maires sortent l'argent de leurs poches et l'argent de la collectivité c'est pas pour payer l'ésence des patrons

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales