Economie

“J’ai été licencié à cause de l’incertitude sur la défisc”

Mathieu a 37 ans. Il est marié et père de trois enfants. Ce dessinateur qui habite et travaille à Saint-Pierre, nous a appelé pour nous dire qu’il a été licencié par son entreprise, “parce que les appartements ne se vendent plus, car les investisseurs métropolitains sont réticents à cause de l’incertitude sur la défiscalisation”.


“J’ai été licencié à cause de l’incertitude sur la défisc”
“J’ai été convoqué il y a cinq jours, mon patron m’a expliqué que l’entreprise n’a plus d’argent, car les appartements ne se vendent plus. D’une part, les investisseurs métropolitains sont de plus en plus frileux et d’autre part, le prix de l’immobilier baisse”.
Ce contexte n’est pas pour rassurer les banques de la place, qui exigent un grand nombre de critères avant d’investir dans un projet immobilier. “Ces institutions financières investissent si et seulement si le taux de réservation des appartements, est au minimum de 40 %”.
Un paramètre qui a conduit des promoteurs à mettre en place une technique particulière. “L’entreprise privée achète ou réserve elle-même un nombre d’appartements ou de maisons, et ce pour atteindre le taux de 40 % de réservation, et inciter les banques à investir”.
“C’est un peu comme un chanteur du Top 50 qui achète un million de ses disques pour être disque d’or. Quand il est disque d’or, il sait que ses disques vont se vendre”.
Seulement pour les salariés du BTP à La Réunion, ce n’est pas le top, c’est plutôt le flop en matière d’emploi. “Hier, j’ai été à l’ANPE, il y avait plusieurs ouvriers du BTP qui étaient venus aussi s’inscrire comme demandeurs d’emploi”.
“La modification certaine de la défiscalisation entraîne déjà des vagues de licenciement dans le BTP. Ce dispositif qui a permis à un grand nombre de métropolitains d’acheter des appartements ou des maisons à La Réunion, avait créé beaucoup d’emplois”.
“Il est vrai que les gens préfèrent acheter de l’immobilier que payer des impôts. La fin de ce système est en train de mettre La Réunion à genoux”, conclut Mathieu.
Selon les responsables économiques, 5 à 10.000 emplois devraient être supprimés, seulement dans le BTP, d’ici la fin de l’année.

Mercredi 1 Octobre 2008 - 13:45
Jismy Ramoudou
Lu 971 fois




1.Posté par Anonyme le 01/10/2008 14:20

Eh! alors c'est une surprise?

Normal, tout le monde doit être licencié, vu que les banques n'ont plus de sous.

Le seul truc qui me tarabuste, c'est que les élections américaines ont lieu dans un mois (à peu près), et quelle stratégie prépare les stratéges de la maison Blanche avec ce coup d'éclats qui mobilise le Monde, je n'ai pas encore la réponse.

Tout cela est de la poudre aux yeux (l'écroulement des couilles des bourses), quel est le truc qui se prépare.

Attendez-vous à savoir. Comme disait une vieille chroniqueuse : Geneviève Tabouis.

2.Posté par Trouillomètre au maximum le 01/10/2008 14:28
A priori ces appartements défiscalisés servent à loger du monde.
Si la défiscalisation n'avait pas été abandonnée, on aurait continué à construire donc à loger du monde.
Ce beau petit monde de locataires qui n'a pas les moyens d'acheter va se loger où ?

3.Posté par Anonyme le 01/10/2008 14:47
Tu n'as jamais campé sous un filaos, trouillomètre, c'est génial (fourmis, moustiques,araignées et des trucs encore plus sympa)?

4.Posté par patrick floc'h le 01/10/2008 14:56
Pendant ce temps nos amis les fonctionnaires veulent partir en retraire avec des bonus régaliens d'un autre temps des colonies, alors qu'il va y avoir 25000 chômeurs de plus d'ici janvier 2009 cherchez l'erreur qui fait de la richesse qui ruine se pays?

5.Posté par Boyer le 01/10/2008 15:47
6 milliards pour dexia
600 millions pour Glitner
Bradford & Bingley
fortis= 11 milliards
Hypo Real Estate = 35 milliards
northern rocks: 50 milliards

il est temps de dégraisser les libéraux qui pompent l'argent du public. ils ont nationalisé 100 fois que de Gaulle en 1946

6.Posté par patrick floc'h le 01/10/2008 19:51

5. Posté par Boyer le 01/10/2008 15:47
6 milliards pour dexia
600 millions pour Glitner
Bradford & Bingley
fortis= 11 milliards
Hypo Real Estate = 35 milliards
northern rocks: 50 milliards

il est temps de dégraisser les libéraux qui pompent l'argent du public. ils ont nationalisé 100 fois que de Gaulle en 1946

Mais mon pauvre vieux vous avez loupé un passage du film vous n'avez pas compris que se sont les ultra libéraux Américains qui ont permis pour faire plus polémique : L'avortement du bébé/foetus Paulson ?
D'ailleurs le times titrait que cela aller ressembler à si tromper à une capitalisations des états unis de France ...J'adore l'humour ironique caustique du times magazine envers la politique économique de la France donneuse de leçon ... Argamenon économique autant en finir et laisser pourrir les banquiers vive la catastrophe au Congres les ultra libéraux ont eu raison de s'abtenir : la chambre des représentants a rejeté le plan Paulson de 700 milliards de dollars pour tenter de sauver les banques americaines.

7.Posté par bertel le 01/10/2008 19:58
Moi ! J'adore Boyer !

_merci_ pour les chiffres !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales