Politique

J-Y Langenier veut que la puissance publique brise le monopole de la SRPP

La campagne des législatives donne des idées aux candidats à l'Assemblée nationale. Jean-Yves Langenier, maire du Port et donc candidat sur la 2ème circonscription, émet une "réflexion" qui reviendrait selon lui à ce que l'Etat "reprenne la main" sur le travail effectué aujourd'hui par les sociétés pétrolières, "de l'approvisionnement au stockage".


Au bon souvenir de l'époque où il présidait l'atelier "carburants" de l'observatoire des prix alors qu'il était encore élu au Département, Jean-Yves Langenier sort de sa botte un article de la Constitution.

"Il est dit très clairement dans le Préambule de la Constitution que "tout bien, toute entreprise dont l'exploitation a ou acquiert les caractères d'un service public national ou d'un monopole de fait doit devenir la propriété de la collectivité"" (Alinéa 9 du Préambule de la Constitution de 1946 repris dans la 5ème Constitution). De cette "réflexion" qui sert à "nourrir le débat", le candidat à la députation estime que "la situation de monopole n'est pas acceptable".

"Là où il y a monopole, c'est la collectivité publique qui doit prendre le contrôle", explique-t-il à la lumière de cet article qu'aucun acteur du dossier carburants -semble-t-il- n'a jusqu'alors évoqué.

Le maire du Port dissocie les deux branches du secteur. L'aspect commercialisation ne "doit pas être remis en cause. Il y a environ 150 stations dans l'île. Cette partie de la filière ne doit pas être menacée", une manière de rassurer de façon indirecte les 1.500 emplois de ce secteur dont un bon nombre de pompistes qui amènent un plus à la clientèle.

Les candidats à la présidentielle seront informés

Toujours dans cette logique de fin de monopole, il évoque le fait que l"approvisionnement en carburants puisse faire l'objet d'un marché public afin d'avoir les meilleurs coûts possibles". En ligne de mire évidemment se trouve la SRPP, incriminée de se satisfaire de coller au prix "administré", en réalité "un prix plafond" estimé par le représentant de l'Etat.

En revanche, s'agissant de l'implantation d'une société concurrente à la société historique (implantée depuis 1955 tout de même), Jean-Yves Langenier n'y est pas favorable pour des raisons évidentes de "surcoûts". Il faut savoir que la SRPP bénéficie d'une autorisation d'occupation temporaire (AOT) du domaine public sur sa vaste parcelle située à la Pointe des Galets et que l'Etat, toujours, est en charge de la sécurisation dudit site, s'agissant notamment de lutter contre les effets de la houle.

Campagne électorale oblige, Jean-Yves Langenier souhaite faire circuler cette trouvaille dont l'avenir nous dira si elle aura été "la" solution miracle dans ce dossier qui passionne la Réunion. "Je vais écrire à tous les candidats à la présidentielle ainsi qu'à la présidente de l'observatoire des prix, madame Tizon", conclut-il.
Lundi 26 Mars 2012 - 14:06
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1794 fois




1.Posté par fabiho le 26/03/2012 15:18
Belle au Bois dormant
Bénies soient les élections qui sortent les élus de leur sarcophage ! M. Langenier (qui représente la puissance publique en tant que maire, isnt'it ?) se rend compte le 25 mars 2012 que le monopole de la SRPP "n'est pas acceptable". Waouh ! En tant que maire du Port, il ne voyait pas les réservoirs de la SRPP depuis toutes ces années ??? Inquiétant... Et que compte faire concrètement notre Belle au Bois dormant (à part écrire des lettres) ? C'est vrai qu'Huguette va bientôt le renvoyer dans un profond sommeil...

2.Posté par Jean AIMART le 26/03/2012 15:24
Bravo. Mais pourquoi avoir attendu autant de temps. An attendant cabri i manz salad. Sof ke cabris bien gras i manz salad et i vé aval a nou té. Arret siouplé. Com di Mélenchon fou déor...tout so bann profiteurs.

3.Posté par larivière97421 le 26/03/2012 15:25
coucou!!! hibernatus a bien dormi???

4.Posté par William le 26/03/2012 15:46
L'impuissance publique ne pourra rien...

5.Posté par http://www.facebook.com/DissolutionSRPP le 26/03/2012 15:54
certaines paroles de certains poly tiques ne valent plus un kopek...

6.Posté par TANGO le 26/03/2012 16:00
Monsieur le candidat aux législatives, l'approche imminente des élections semble être pour certains un moyen de sortir de leur hybernation.

Je pense que si le PCR souhaite casser ce monopole de la SRPP il est le mieux placer pour le faire et je m'en explique :

1) vous detenez le foncier donc pouvez aisémment influencer sur une baisse du carburant ;
2) l'implantation de la SRPP sur votre commune génère un risque conséquent et important sur la population du Port qui eux n'ont même pas une "ristourne" ou une "réduction" du tarif du carburant du fait du risque qu'ils encourent ;
3) Si la SRPP n'a plus de monopole, cela sous entend une baisse considérable de sa production et par conséquence une baisse significative de son chiffre d'affaire et de fait un risque non négligeable sur l'employabilité des portois ;
4) Les municipalités de l'île, les habitants de ces communes ne veulent certainement pas avoir à proximité une zone dite SEVESO avec toutes les contraintes et risques potentielles sur la sécurité des habitants et de l'environnement.

Vous êtes malhonnête de vouloir encore une fois endoctriner la population dans une réflexion imaginaire et ponctuelle car après les élections vos propositions seront vites rangées aux oubliettes alors que dès maintenant vous avez la possibilité de contribuer à une baisse du carburant par une baisse de l'octroi de mer mais là aussi aucune réactivité de la part du PCR.

MENTEUR Y RESTE MENTEUR

7.Posté par Lilian H le 26/03/2012 16:01
Excellente proposition de Jean-Yves LANGENIER. Un élu qui ne parle pas pour ne rien dire, argumente avec des dossiers et du droit. Pas comme certains qui arrachent leur chemise et se roulent par terre, disent n'importe quoi et déclenchent des émeutes.

8.Posté par le sud le 26/03/2012 16:15
comme par hasard après 12 ans pouvoir "ah je vois les élection législatif approche" pk n'est c t-il pas accolé a T ROBERT fouteuse communiste encore P verges derrière tous sa VIVE HUGUETTE BELL O

9.Posté par Coz sérieuuu! le 26/03/2012 16:16
AHAHAHA! Heureusement Thierry Robert la v'nu réveil a zot pars kon diré zot té pou dormi sérieuuu au PCR! krkrkrkrkrkr!

10.Posté par Le Taliban. le 26/03/2012 16:48
Mais c'est un Aveugle qui voit claire;
Comme par hasard c'est de Lazar.
Un communiste qui est plus capitaliste.
Surtout lorsque la commune encaisse les Impôts de la SRPP.
Faudrait enlever le fameux R!!!!!!!

11.Posté par AVATAR le 26/03/2012 17:12
le poete cé comme ça qu on l appelle au pc. IL va aimé mon poeme; L ANGE YVES . un beau jour de printemps un ange es apparue au port pour porté secours au saint caroupaye allongé sur la route pour protesté son manque de carburant.. LANGENIER ( il s appelle comme ça depuis qu il a renier huguette) je reprend l angenier trouva l idée ( super et pas sans plomd) pour partagé avec la presse pour marqué des points sur huguette et pour reveillé saint caroupaye, yves de sagesse l ange na pas nié qu il va ecrire a melanchon,sarko,hollande,marine,et bayrou les futurs dieux de la france pour recupéré ces cuves du port. Le patron de rhum charrete a du souci a ce faire pour cé cuve si il fait la meme chose j ai peur de voir L ANGE NIER YVES pour les lesgislatives que dirais bell o bois de saint paul, lo rom lé pa bon

12.Posté par jean jouhis le 26/03/2012 17:34
Mort de Rire
langenier ! té un comic né toi

tu seras bien a l assemblée tu va faire rire tes dalons

13.Posté par pere Plexe le 26/03/2012 17:40
Cette partie de la filière ne doit pas être menacée", une manière de rassurer de façon indirecte les 1.500 emplois de ce secteur dont un bon nombre de pompistes qui amènent un plus à la clientèle.

un plus ???
ah oui le plus de 5 centimes par litre que coute leur salaire.
en france on se sert soi même, on gagne du temps et c est ouvert jour et nuit
pas besoin d un pompiste.
au lieu de les payer par notre argent sur l essence, ca ne me gene pas qu ils soient indemnisés par Pole Emploi, et payés par les cotisations de l ensemble des travailleurs et employeurs français.

un sou est un sou . 40 litres = 2 euro d'économie

PTDR il va ecrire a sarko et holllande pour leur dire ca ? et a melanchon ! MDR
ils vont s eclater labas

14.Posté par malbar mafate le 26/03/2012 17:55
Voilà enfin du concret, cela va efin nous permettre de sortir de la crise.
C bizarre, pourquoi aucun autre élu à fais ce genre de proposition, ils devraient prendre exemple sur lui.C'est rare qu'on l'entends, mais il intervient, c'est pour proposer quelque chose de cohérent.
Pas du bla bla...

15.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 26/03/2012 18:03
Possible que ça marche mais outre la législation européenne, il y a aussi le problème que le marché pourrait être considéré comme contestable et que par conséquent le conseil refuse la nationalisation. En plus, la Constitution ne remplace pas une loi et du coup je doute que cet article ait une valeur juridique opposable.

16.Posté par boer le 26/03/2012 18:03
voilà un maire qui fouille dans les textes et qui propose un nafer pour améliore nout porte monaie...

17.Posté par boer le 26/03/2012 18:06
La SRPP est sur sa commune ; il prend part au débat. Rien de plus logique. Je n'y connais rien mais si la proposition de Jean-Yves Langenier peut faire baisser le prix de l'essence ou empêcher qu'il augmente, tant mieux. Tant mieux pour tout le monde. En plus, je ne vois pas ce que H bello a fait pour le prix de l'essence. Absente !

18.Posté par alix le 26/03/2012 18:12
C'est fou,comme les candidats aux législatives présentes des programmes qui n'ont rien à voir avec les
compétences d'un député: soit ils sont mal conseillés, ou alors ils se foutent royalement des électeurs.

Un député lorsqu'il est élut,il a un mandat nationnal,pour voter les lois,le reste c'est du cinéma.

Mesieurs les candidats il serait opportun d'avoir un langage de vérité si se n'ait pas de trop vous demandez pour une fois.

19.Posté par boer le 26/03/2012 18:20
Bravo a Mr LANGENIER pour cette proposition innovante, une solution pour élever le pouvoir d'achat des réunionnais
volià un élu qui connait ses dossiers, il n'est pas du genre à enfoncer des portes ouvertes, il connait et maitrise ses dossiers, une question me vient à l'esprit : pourquoi Mme BELLO n'a rien proposé à ce sujet,

20.Posté par J. PERMAL le 26/03/2012 18:40
C'est intéressant, au moins ça pose une réflexion.
Avec les c...s de Thierry Robert et Caroupaye, on a eu les émeutes et le problème de l'essence est passé au second plan.
Ce que j'aime chez Langenier c'est qu'il est posé, il réfléchit et il est calme. Et il propose. Ca change de tous ces excités qui gueulent, cassent, critiquent. Et des hystériques aussi ;-)

21.Posté par ZOT FIN le 26/03/2012 20:17
L'endormi se réveille mais il ne vaut pas ROBERT ! Robert lé plus fort que ou, déjà le physique....

22.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 26/03/2012 21:25
C'est fou le nombre d'idée a l'heure que peuvent avoir les prétendants politiques a quelques coudées de la ligne.... C'est de "La Palissade" grandeur nature, qui n'aurait pas fait mieux....

23.Posté par Vérité le 26/03/2012 21:25
@ zot fin
C'est vrai que Thierry Robert est plutôt un excité, comme vous le suggérez. Moi je préfère largement Jean-Yves Langenier, qui sait garder la mesure en toute circonstance. Langenier ne confond pas gesticulation et ténacité. Comprenne qui pourra...

24.Posté par arrete zean yves le 26/03/2012 21:50
a la possession on a zean claude, au port c'est zean ive.

n'importe quoi, la population la zamé entendne a ou, et la ou sorte comme un bebete la nuite pou di nimporte quoé

25.Posté par audace le 26/03/2012 21:56
Enfin une proposition DE GAUCHE dans tout ce fouillis !
Nationaliser la SRPP, ce ne serait que justice, on a bien nationalisé les banques.
Il ne cause pas souvent mais il ne dit pas n'importe quoi...ET je viens de le voir à la télé, un sage!

26.Posté par nicolas de launay de la perriere le 26/03/2012 22:04
éclairons différemment ce qui est ici énoncé :

1/ une entreprise sur un territoire géographique donné, contraint par son caractère insulaire, exerce une situation de monopole.

2/ l'Etat dans lequel s'exerce ce monopole, accorde à cet opérateur, une mission de service publique de stockage de produits pétroliers.

3/ cet opérateur est également l'acheteur de la matière à stocker, et ses actionnaires en sont les distributeurs localement

4/ afin de s'assurer du maintien de cet opérateur localement, l'Etat lui consent de réviser à échéance régulière, le niveau du prix maximum de vente sur le marché que l'ensemble des distributeurs, au sein de leur enseigne respective, est susceptible de pratiquer.

5/ le principe de révision permet à cet opérateur et aussi aux distributeurs, de répercuter intégralement les hausses de coût de quelqu'origine qu'ils soient, à la hausse ou à la baisse..Ce qui revient à figer la structure de coût pour que la marge dégagée demeure garantie par l'arbitre du marché..l'Etat.

Dès lors, que peut on en dire ...?

1/ l'Etat n'a pas les compétences en interne pour organiser le marché local, car il maintient depuis plusieurs décennies, un prestataire qui a la charge de le faire en lieu et place de l'Etat.

=> qu'attends la grande distrib' pour intervenir ...?ou tout nouvel opérateur dans la distribution.
réponse : pouvoir stocker ailleurs que chez l'opérateur historique, afin de pouvoir distribuer sous son enseigne. ce qui est valable pour la téléphonie mobile et l'interne au regard de France Telcom, l'est aussi pour la SRPP en partie (tu veux venir sur le marché, viens stocker chez moi, et accepte mon prix).

2/ l'Etat peut il s'inviter au tour de table, et piloter la gestion au profit des consommateurs ?
=> oui sous conditions. Les exonérations diverses et variées dont bénéficient les entreprises locales, si elles étaient mieux tracées dans la comptabilité des entreprises commerciales, permet à l'Etat de s'inviter au tour de table des actionnaires de l'ensemble de ses structures. il se verrait alors appliquer quasiment les mêmes droits et obligations que n'importe quel actionnaire, notamment pour ce qui concerne le pilotage.

quelles sont donc les conditions pour y parvenir ? légiférer, ni plus ni moins, ce qui est la prérogative du parlement sous réserve qu'une proposition de loi en ce sens, soit formulée et intégrée au processus de gestation des lois...le gouvernement peut aussi proposer une loi en ce sens.. ou procéder par décret comme il le fait pour fixer le prix de vente maximum pratiquable sur le marché. Il suffit donc d'une loi qui oblige les entreprises à reconstituer selon un principe simple, tout ou partie des subventions d'exploitation


3/que représente la marge de manoeuvre sur les profits dégagés par l'opérateur à ce jour ?
si l'on considère que son dernier chiffre d'affaires connus (compte 2007), qu'on le transforme en équivalent litre d'essence à la pompe pour faire simple, que l'on rapporte au nombre de ménage réunionnais, cela représente un combat pour 5 euros mensuel à peu de chose près. tout au plus donc 10 euros par mois.

à rapporter bien évidemment, au revenu moyen des ménages réunionnais par catégorie de revenus.

Dès lors, quel serait le gain pour un nouvel opérateur, fût il public, de venir concurrencer la SRPP et la distribution actuel ? tout au plus, permettre à cet opérateur de ponctionner une partie de ce que la SRPP gagne, qui n'aura qu'une très faible influence sur les prix pratiqués à la pompe, et qui fera dire plus tard, que les collectivités locales récupèrent par cet outil, ce que la SRPP prend aux consommateurs d'autre part ....Alors que ces mêmes collectiivtés perçoivent elles aussi les fruits de ce que la SRPP pour l'heure actuel, achemine à la Réunion..

c'est créer un merdier de plus non ?

L'autre solution, celle exposée par JYL, et qui a été déjà bien exposée ici bien avant cette prise de position par un élu que l'on sent inspirer par quelques uns du cercle fermés des penseurs du PCR, consiste à "nationaliser" la SRPP..pour la partie acheminement, mais que la distribution demeure privée, permettant ainsi l'exercice de la concurrence, toutefois à la condition que le décret de fixation des prix soit supprimé.

Or la SRPP compte dans ses actionnaires une entreprise dont l'Etat est déjà actionnaire. Pourquoi l'Etat n'agit il donc pas directement sur la maison mère, pour que les résultats se fassent sentir localement...? cela serait plus simple, et permettrait de constater une gestion effective des problématiques de la Réunion par le pouvoir central, ce qui n'est, nous le savons bien, pas le cas.

Cela justifie donc doublement que l'on salue l'initiative de ceux qui ont eu le courage de souffler la chose à JYL, de ceux qui l'écrivent et ils sont quelques uns, sur ce site ou ailleurs, et de donner également raison à ceux qui fustigent vertement l'absence de sens de responsabilité de nos hommes politiques depuis quelques années... mais avec l'âge, que voulez vous ..!

Je repense encore à Jean Saint Marc, qui sur KOI, entre 2000 et 2004, énonçait à l'intervenant auditeur perspicace et pertinent, que la Région n'avait aucun moyen d'action sur les taux d'octroi de mer et qu'il ne pouvait en outre, dépasser ses nombreuses prérogatives de droit ou décidées par l'exécutif régional de l'époque.

Il serait donc plus intelligent à JYL de rejoindre la dissidence que représente certains ex PCR.

27.Posté par Arrêtez de faire les kons !!! le 26/03/2012 23:34
Connerie !
La SRPP est capable de satisfaire les besoins de l'île avec ses moyens. Mettre en place une seconde entreprise pour faire la même chose reviendrait à lui faire acheter les mêmes moyens. C'est de la dépense inutile (considérant en plus que l'entreprise-bis sera subventionnée).
Il faut contrôler efficacement les prix de la SRPP, c'est tout. Jusqu'à présent, c'est l'efficacité qui manque, il est évident que le préfet se fait berner. Cette boite doit connaitre toutes les ficelles pourmaquiller les chiffres. Si le préfet et son administration ne sont pas capables de décortiquer le mécanisme des prix de cette entreprise, il faut qu'ils s'en donnent les moyens, si nécessaire en changeant la loi pour avoir le droit de fouiller dans ses comptes.

28.Posté par Arrêtez de faire les kons !!! le 26/03/2012 23:41
Quand on est seul : c'est un monopole.
Quand on est 2, c'est un oligopole c'est à dire presque la même chose.
Regardez comment les opérateurs téléphoniques s'entendent comme larrons en foire !!! Pourtant ils sont plus de 2.
Alors combien de SRPP faut-il mettre en place pour qu'il n'y ait plus de possibilité d'entente ? 3 ?; 4 ? 5 ?
Même avec 2 seulement, ils vont tous les deux crier à l'assassin et au crève la faim en disant que le marché est trop étroit pour rentabiliser leurs investissements !!!

29.Posté par jean jouhis le 27/03/2012 08:17
j avais pas encore trop entendu parler de ce "coco" là
c est un comic !!
mieux que georges marchais
et ptet du niveau de gogolité du fiston qui ressemble tant à GW Bush Junior
celui qui voulait faire la gueguerre en irak
ptet un jour il arrivera kalif à l a place du kalik (si Huguette le bouffe pas tout cru)

et comme dirait un VRAI COMIC " UN POUR TOUS TOUS POURRIS"
surtout les cocos

30.Posté par Melenchon viens le 27/03/2012 08:20
Rappelons que:
- la SRPP est installée sur des terrains appartenant à l'etat et la CCIR.

- Lorsque Patel est arrivé à la CCIR il a parlé d'un scandale de terrain dans cette zone attribué a de grosse entreprise pour rien et qui faisait illegalement de gros profit en sous louant.

on sait pas si la deuxieme affaire a fait pshiit mais quoiqu'il en soit il y a moyen de mettre le SRPP dehors. Et s'il faut ecrire une lettre en rcomommandé avec AR, la CCIR peut fournir le timbre. Meme s'il y a eut un "bail a construction", il y a moyen de revenir dessus et si ca se trouve des conditions restrictive qu'on ignore.

Dernierement le forum mondial de l'eau a Marseille a montré que partout les collectivités reprennent la main sur le privé. Il faut dissoudre la srpp

31.Posté par NA PWIN RIEN le 27/03/2012 09:59
Un peu de poil à gratter voilà tout !
Cette proposition ne sera dépasser les frontières de naivité ambiante du parti ! Si les politiques voulaient vraiment que cela change, il n'y aurait pas besoin de cet étalage de réflexion ou de textes ! C'est un projet pour une mandature ! mais où est l'action ?
Na pwin rien ! discours lé kré !

32.Posté par Une idée de gauche le 28/03/2012 00:30
Très bien.
Le contrôle des prix, les nationalisations sont des idées de GAUCHE.
On allonge des milliards aux banques, on les nationalise, on peut bien prendre en main les exploiteurs de la SRPP.

33.Posté par Débat le 28/03/2012 01:06
Je vois que Langenier entre dans le débat en apportant un point de vue jusque là semble-t-il inexploré. Cette contribution va dans le sens de la défense des intérêts des consommateurs. Voilà tout. Le reste, c'est du blablabla. Qu'il continue de potasser le dossier et de soutenir cette idée. On le suit.

34.Posté par LES EXPERTS le 28/03/2012 01:14
@ Arrêtez de faire les kons !!!

Il n'a jamais été question de mettre en place une "seconde entreprise" comme la SRPP ! Où avez-vous lu ou entendu cela ? Il est question que l'Etat contrôle la filière pour réguler les prix. Ce n'est quand même pas la même chose !

35.Posté par 2ème circonscription le 28/03/2012 10:04
Qui a une meilleur idée ? Qu'il parle ! ou se taise à jamais. En attendant cabri i mangent salades et les Réunionnais sont tappés au portefeuille. J'espère que cette idée de Langenier sera prise en compte sinon cela veut dire que c'est le capital qui gouverne.

36.Posté par Zbob le 28/03/2012 10:44
Tiens ,le ravi de la crèche vient de découvrir ça, après toutes ces années passées à la tête de la commune...enfin , comme homme de paille ( d'où la crèche)
Enfin,mieux vaut tard que jamais , il découvre des trucs comme ça, petit à petit...ça doit lui faire un choc ( et qu'est-ce que ce sera quand il va apprendre que Staline est mort!)

37.Posté par Valentin le 28/03/2012 11:48
Tiens ,le zbob !

A part la critique gratuite, le dénigrement, le moucatage facile, quelle est votre contribution au débat sur le prix des carburants? .

Un minimum de respect ne ferait pas de mal mais il est vrai qu'il est toujours confortable de balancer des moucatages bien installé derrière son écran d'ordinateur.

Quand vous passez à la pompe, vous tournez la tête pour ne pas voir le prix qui s'affiche ? Les consommateurs réunionnais apprécieront, eux qui peinent à s'en sortir avec un pouvoir d'achat qui se réduit de jour en jour.

Venez faire un tour au Port, sans aprioris. Regardez les aménagements, les logements, la transformation de cette ville. C'est le résultat du travail de M. Langenier. Certes, tout n'est pas parfait mais quelle ville l'est ? Il a prouvé son efficacité, son engagement, sa probité. Il s'est par ailleurs aussi engagé depuis de nombreuses années dans le débat sur les prix des carburants en participant à des ateliers, lorsqu'il était conseiller général. La SRPP se trouve sur le territoire de sa commune. Il est candidat à la députation. Que vous faut-il de plus pour légitimer son action ?

Langenier n'est pas un homme qui court devant les caméras pour briller au soleil médiatique ; la discrétion est son fort. Il connaît ses dossiers et travaille sans relâche et sans gesticuler. Je ne connais pas beaucoup d'élus comme lui. Et je pense d'ailleurs que beaucoup devraient prendre exemple sur lui.

Il serait souhaitable de contribuer au débat de manière plus constructive sinon cela signifie que vous n'avez aucun argument valable à lui opposer.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales