Politique

J-L Lagourgue: "C'est l'arroseur arrosé, C. Annette se retrouvera bientôt devant le tribunal"


D'ordinaire récalcitrant à s'exposer médiatiquement, Jean-Louis Lagourgue est sorti de sa discrétion… et a sorti les crocs aussi. Remonté comme une pendule contre celui qu'il nomme son "opposant favori", le maire de Sainte-Marie s'est exprimé face à la presse ce vendredi matin, en plein coeur de la Zac Beauséjour. D'humeur taquine, si l'on peut dire, Jean-Louis Lagourgue ironise: "Comme vous pouvez le voir, les travaux sont arrêtés, il n'y a plus de grue, les ouvriers ne sont plus présents", lance-t-il en préambule, discours rythmé par les bruits répétitifs de camions, marteaux-piqueurs et de cris lointains d'hommes de chantier. Le ton est donné.

Le chantier de Beauséjour fait l'objet de vives critiques de la part de Christian Annette, ce depuis de nombreuses années. On ne compte plus les plaintes déposées par le socialiste à propos de ce territoire destiné à devenir la "future ville de Sainte-Marie" comme l'a rappelé Jean-Louis Lagourgue ce matin.

Christian Annette a, fin juin 2015, remporté une bataille en obtenant de la cour administrative d'appel de Bordeaux l'annulation du contrat de concession entre la commune et l'aménageur, CBo Territoria. Le maire de Sainte-Marie souhaite visiblement lui montrer qu'il n'a toutefois pas gagné la guerre. Jean-Louis Lagourgue lit le document du Procureur de la République de Saint-Denis annonçant, en date du 1er juillet 2015, la décision de ne pas donner de suite à la plainte au pénal de Christian Annette.

"En s'acharnant sans grief valable, Christian Annette ne porte pas uniquement le discrédit sur le maire et les élus, mais sur tous les administratifs qui ont travaillé d'arrache-pied sur ce projet. Tout est calomnie et mensonge", déclare le maire de Sainte-Marie. Brandissant un tract virulent distribué sur toute la ville et estampillé PS, Jean-Louis lagourgue s'interroge: "Quelle image pour ce grand parti politique? Je ne peux plus laisser passer toutes ces attaques sans fondement".

Et d'annoncer alors: "J'ai décidé de porter plainte. Christian Annette reçoit ce jour une citation directe à une comparution immédiate devant le tribunal de Saint-Denis. C'est l'arroseur arrosé". La guérilla judiciaire continue. Jean-Louis Lagourgue veut désormais que l'opposant s'explique face au tribunal: "Quand on porte plainte, il faut amener des éléments. Christian Annette devra rendre des comptes dans les semaines à venir. C'est grave de dire que ce sont les Sainte-Mariens qui financent Beauséjour car c'est totalement faux. Il sera très certainement condamné pour dénonciation calomnieuse et caractérisée", assure le maire de la ville.

Estimant que Christian Annette n'est plus crédible ni face aux électeurs - énumérant alors ses résultats électoraux en baisse -, ni en tant qu'opposant politique, Jean-Louis Lagourgue enfonce un peu plus le clou: "Monsieur Annette est de plus un fraudeur, et je pèse mes mots", lance-t-il avant de s'aventurer sur un pan plus personnel… "Lors de contrôlés opérés par notre cellule fiscale, entérinés par le Trésor Public, nous avons constaté que Christian Annette avait déclaré une superficie minorée de sa résidence à la Rivière des Pluies. En 2014, il a ainsi fait l'objet d'un redressement fiscal", lâche-t-il avant de justifier: "Lui qui se targue d'avoir été choisi en position éligible sur la liste d'opposition pour les Régionales ne donne pas l'exemple".

Jean-Louis Lagourgue et son équipe ont 4 mois pour résilier le contrat de concession de la Zac de Beauséjour à l'amiable. "Les comptes de la Zac seront arrêtés au mois de septembre, et validés par le tribunal administratif", assure le directeur général des services, Jocelyn Trulès. Celui-ci rappelle aussi que 80% du chantier est achevé et que, comme assuré par CBo Territoria il y a quelques jours, il n'y a pas de remise en cause de l'aménagement de la Zac. Il appartient désormais aux services de la maire de décider de la procédure à mettre en oeuvre pour la poursuite de l'opération.


En bref:

Le centre médical, la pharmacie et d'autres commerces seront livrés courant 2016.
La moyenne surface commerciale, environ 1.500 m2 et le marché forain seront livrés fin 2016.
Les projets de nouvelle mairie et d'une école à Beauséjour sont toujours évoqués, ainsi que la construction d'un lycée.
Vendredi 10 Juillet 2015 - 12:57
Lu 3651 fois




1.Posté par maçonnerie le 10/07/2015 14:23
bon sinon, le DGS à la nomination illégale, a t il remboursé la commune??

2.Posté par GIRONDIN le 10/07/2015 14:31 (depuis mobile)
Très intéressant article.Je porte plainte.Voilà l''info

C''est bien lui qui avait dit au tribunal et en temps directeur de la Caisse d''épargne?"je ne connais rien au monde de la banque,c''est papa qui m''a mis là.A 25 000 francs/mois à répondu le juge

3.Posté par République le 10/07/2015 15:05
Dans la bataille politique qui oppose J-L.Lagourgue et C.Annette, sur le plan judiciaire, il est clair que le premier est mené au score, et qu'il importe pour lui d'essayer de refaire sur ce terrain-là son retard dans l'opinion à l'approche des régionales de décembre prochain – même si les dernières municipales l'ont quelque peu ragaillardi. Pour ce qui est du second, dans sa bataille contre CBO Territoria, une société protégée (le terme est peut-être faible) selon lui par le premier, la démonstration n'a pas été claire quant à l'utilisation de l'argent public pour favoriser les opérations immobilières à Sainte-Marie : Utilisation de l'espace public pour faire des profits ? Assujettir des services publics à des locations ? Profiter des dispositions fiscales pour se constituer un patrimoine immobilier en s'appuyant sur l'argent des citoyens ? Etc. C'est un grand dossier à suivre, parce que d'autres bourgeons de ce genre sortiront peut-être sur le territoire de bien d'autres commune

4.Posté par DOM le 10/07/2015 15:17
Petit rappel au donneur de leçons.JLL.
Le 25 mai 2000, Jean-Louis Lagourgue est condamné par la cour d’appel à 9 mois de prison avec sursis et 50.000 francs d’amende pour complicité de banqueroute dans l’affaire de la Caisse d’Epargne.Le scandale de la Caisse d’épargne avait commencé en 1991. À l'époque, Jean-Louis Lagourgue avait été contraint à démissionner de son poste de directeur suite à un contrôle qui avait révélé un trou de 280 millions de francs. On lui reprochait également des présentations de faux bilan et des accords de prêts sans garantit.

5.Posté par Bla Bla Bla le 10/07/2015 15:24
z'ont que ça à foutre ces 2 tordus??? z'ont pas encore assimilés dans leur p'tit tête que le peuple en a marre de leur guéguère de cour d'école! OUV ZOT YEUX , S'PES D'INCAPABLE!!!!!!!

6.Posté par CITOYEN MAMDA le 10/07/2015 15:43
MAIS.......LA JUSTICE N'A PAS ENCORE RENDU SON VERDICT !!CE N'EST PAS ENCORE "L'ARROSEUR ARROSÉ" !

7.Posté par R I P O S T E le 10/07/2015 15:54
Vite un charette pou l "opposant favori"

8.Posté par Ange le 10/07/2015 16:45
Pas de commentaires......? oula . J'ai peur de la suite

9.Posté par Frigidaire le 10/07/2015 17:27
comme maçonnerie le rappelle et Trules il est où ? A il a toujours un poste à la Mairie de Sainte-Marie et il fait toujours la pluie et le beau temps auprès des agents communaux ?? Le Tribunal Administratif l'a bien déchu de ses fonctions de DGS ? Si oui il ne doit plus intervenir dans la Mairie et n'a plus son mot à dire. Mais semble t-il il intervient en "misouk".

Monsieur le Maire, si cette personne est vraiment coupable dégager le s'il vous plaît afin de faire taire les bruits de couloir. Comme vous souhaitez faire des annonce par presse interposée, faite un communiqué officiel de la Mairie précisant que Monsieur TRULES ne fait plus partie de la Mairie de Sainte-Marie comme cela le citoyen lambda et contribuable de Sainte-Marie arrête de "causer" sur son cas. Est-ce si difficile d'annoncer le départ de Monsieur TRULES ?

10.Posté par KLD le 10/07/2015 17:41
ha y fé ri la politique à la rénion . NRL

11.Posté par chikun le 10/07/2015 18:37
Un légionnaire socialiste ? Il n'y a que la réunion pour engendrer un tel phénomène.
Les pauvres ploucs sont prêts à suivre aveuglément le colonel pour une tite place à la mairie.
Quel niveau !!!

12.Posté par Tagaltamouss le 10/07/2015 22:47 (depuis mobile)
diffuser cette info, peu de temps après l''annonce des grandes fortunes françaises, dont fait partie de Chateauvieux est bien choisi... JLL se mettrait à la Com !

13.Posté par Moin la di le 11/07/2015 08:46
Oui Post 12 Monsieur JL L est à la com en plus à Beauséjour ville nouvelle construite sans sous dessus avec que deux sorties pour le nombre d'âmes futur et en melangeant "ses" électeurs bruyants avec des bons travailleurs venus soit loués ou achetés dans ce secteur qui se voulait résidentiel avec un cadre de vie +++ pas plus tard hier soir après une longue et laborieuse semaine a Beausejour les travailleurs avaient droit à de la dance floor jusqu'à minuit trente ville la vie a BEAUSEJOUR bien entendu pour le plaisir des GRATEURS cul

14.Posté par ALEXANDRA le 11/07/2015 10:36
Les appartements devaient être vendus avec un vélo électrique....En avez vous vu ?
Les taxes ne rentreront dans la poche de la MAIRIE que dans ....25 ANS !!!

15.Posté par noe le 11/07/2015 15:26
Les politiciens adorent engorger les tribunaux par des plaintes à la con ...
Bien sûr c'est les contribuables qui paient les frais de justice ....

16.Posté par zarboutan le 12/07/2015 14:06
eh oui donneur de leçon combien de noisettes avez vous cassé? croqué?
280millions? et quelle sanction ? rappelez nous la sentence.
tortue i voit pas queuequeue!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales