Politique

J-J.Vlody dénonce la "trahison des maires du Tampon" dans "la déroute" de l'AGCME

Le Conseiller Régional et Vice-Président du Conseil Général Jean-Jacques Vlody s'exprime par voie de presse sur la fermeture de 2 crèches et le licenciement de 15 salariés de l'AGCME au Tampon. Voici l'intégralité de son communiqué :


J-J.Vlody dénonce la "trahison des maires du Tampon" dans "la déroute" de l'AGCME
"Je dénonce la trahison de la municipalité vis-à-vis des parents et des personnels des crèches Nid joli 1 et 2.

Je m'indigne que la mairie du Tampon n'ait ni proposé ni travaillé à une solution de reprise des crèches Nid Joli 1 et 2 pour l'audience du tribunal de ce jour. La municipalité est pleinement responsable des 15 licenciements prononcés ce jour qui plongent dans le désarroi les familles qui se retrouvent sans solution de garde pour les 34 enfants.

Je rappelle que les maires du Tampon sont pleinement responsables de la déroute de cette structure. L'AGCME est une association para-communale qui gère plusieurs crèches du Tampon. Créée en 1989 cette structure a été présidée successivement par des élus communaux et le directeur actuel dont la gestion semble peu convaincante a été nommé par l'ancien maire André Thien Ah Koon qui a présidé l'association de 1989 à 2008. Paulet Payet et Didier Robert y ont siégé comme vice-président de 1997 à 2007.

Je dénonce le double jeu de la mairie. Celle-ci a hébergé les enfants et le personnel de la crèche Nid Joli géré par l'AGCME dans des structures provisoires sur deux sites pendant la durée des travaux de réhabilitation de cette crèche. Mais à la fin de ces travaux le mairie a ouvert une nouvelle crèche  gérée par le CCAS en lieu et place sans reprendre les enfants et le personnel et en la rebaptisant « Ptits Marmailles ».  

Je demande que la municipalité assume complètement ses responsabilités en proposant immédiatement la reprise de la crèche sur le site des Araucarias (Nid Joli) d'autant plus que cette structure accueille déjà des enfants, un personnel qualifié et compétent et que cette structure bénéficie d'un agrément permettant son fonctionnement."


Jean-Jacques Vlody
le 30 /04/2012
Mardi 1 Mai 2012 - 09:18
.
Lu 1512 fois




1.Posté par Maman en colère le 01/05/2012 10:02
Les parents de l'ensemble des crèches vous remercie pour votre soutien dans notre combat; Vous avez prouvé par vos prises de positions claires depuis le début du dossier que vous êtes capables de gérer des crises. Vous avez suivi chaque promesse par des actes concrets et nous sommes conscients que si vous aviez été maire au moment de cette crise, vous auriez donné l'impulsion pour que la mairie reprenne la totalité de cette structure et les emplois des salariés comme des parents n'auraient pas été perdus pour les premiers et menacés pour les seconds. Avec quel argent diront certains? et bien avec les 245 000 qui ont été alloués par Paulet Payet à la Croix Rouge... Nous avons entendu Maître BELOT se rejouir avec M. Le directeur de la communication du Tampon (un homme ignoble depuis le début du dossier qui ne pouvait pas plus mal choisir que le créneau Communication puisqu'il ne sait pas aligner 2 mots sans s'enerver et agresser les gens... M. le maire avec des personnes pareils dans votre équipe, vous ne pourrez que perdre des voix et vous faire haïr des tamponnais...), à la sortie du tribunal, ces 2 personnes se sont taper dans les mains pour se féliciter de l'issu du dossier. En effet, quelle plus belle réussite pour Me Belot que d'avoir éviter à son client de ne pas payer la prime de départ du directeur de l'AGCME. Alors pendant que le personnel et les mamans se seraient dans les bras en pleurant, eux se réjouissaient en se disant que c'étaient une réussite, hormis la présence de quelques emmerdeuses... Messieurs, il n'y avait pas de quoi se rejouir: 15 vies sont brisées et sombre dans la précarité suite à ce jugement. Un peu d'humanité!, c'est dont il vous a manqué depuis le début du dossier!

Aujourd'hui, je supplie le conseil municipal de démissionner car, nous tamponnais, nous ne pouvons plus subir l'incompétence de M. Le Maire. Vous avez la responsabilité et le devoir de démissionner en tant que conseillers municipaux sinon vous aurez votre part de responsabilité dans l'aggravation de la situation au Tampon! Mesdames, Messieurs si vous êtes devenus conseillers municipaux par conviction et non par convoitise: DEMISSIONNEZ et provoquez des élections municipales anticipées! Redonnez au Tamponnais foi dans leur municipalité!

2.Posté par non tamponé le 01/05/2012 10:51
A maman en colère , vous rendez hommage à quel politicien là? aptitude à gérer des crises??il a plutôt des crises de fuite en avant. Maire de votre ville? vos oeillères gauchistes vous empèchent de saisir la réalité d'un politicien kréol de cette espèce. L'arsouille siègeant dans la collectivité a liquidé et licencié 1500 salariés dans le social. Faites la difference avec votre association; en ce moment il n'a fait qu'exploiter politiquement votre désarroi mais il n'appartient pas à la race des bâtisseurs, il n'a jamais eu l'étoffe , il s'accroche à ses mandats particulièrement en rapport des indemnités qui sont octroyées. Ils sont tous à chasser sans modération.

3.Posté par enfoutant le 01/05/2012 11:13
merci a Voldy d'avoir mis 1200 salarier au chômage ( arst)
http://www.zinfos974.com/La-verite-sur-les-raisons-de-la-disparition-de-l-ARAST_a13708.html

ainsi qu'une trentaine de salarier de redetar
http://www.zinfos974.com/Safptr-Apres-l-Arast-la-Redetar_a14376.html

bon il lui reste a fermé la SAPHIR ( il est le président)



mr voldy vous êtes ridicule.

tamponnais

4.Posté par ***** le 01/05/2012 11:29
Mr vlody je ne juge que ce que je vois et vue le commentaire en post 1 il me semble que vous avez agi sur ce dossier aussi je me permets de vous demander ce que vous avez fait si ce n'est les encourager de pointer du doigt le maire! Mr vlody vous êtes conseiller général, et régional si je ne me trompe pas vous pouvez alors intervenir sur ce dossier en tant que tel! l'avez vous fait! ou avez vous fait comme pour l'ARAST, et la REDETAR à l'époque! Il est bien de dénoncer et de dénigrer encore faut-il pouvoir mieux faire ou fait tout court!

Il est facile aussi de laisser faire les choses, se taire jusqu'à ce qu'un jugement soit rendu et après bouger le petit doigt et proposer telle ou telle chose. Ce qui signifie pour moi mépriser la population et ne pas travailler dans ce sens.

Vous ainsi que les 28 utilisez ce sujet pour manipuler la population au lieu de vous réunir et trouver des solutions peu importe vos opinions politique, je trouve déplorable cette attitude qui n'est pas digne d'une personne voulant représenter les tamponnais.

5.Posté par Camarade Vlody, regarde un peu aussi à Saint Denis le 01/05/2012 11:34
Cher Camarade,
tourne ton regard vers sin di, et parle moi de l'anettitude ....

6.Posté par MDR !!! le 01/05/2012 11:41
HA !!! Vlody le sauveur...

Le donneur de leçon est de retour, il a toute les solutions aux problèmes Tamponnais, mais comment sa se fait qu'il n'a pas trouvé de solution pour sauver la REDETAR et ses employés et j'oublie il y a aussi le personnel de l'ARAST... Mais j'y pense les éducateurs du foyers de terre rouge que deviennent t'ils....

Mr Vlody je crois que vous avez de leçon à donner à personne.

7.Posté par Tamponnais le 01/05/2012 11:42
Monsieur Vlody à la mémoire courte. Se rapelle til de la Redetar et de L'ARAST ? Je ne me souviens pas qu'il ai fait un communiqué pour dénoncer la fermeture des ces deux associations qui a eu également des conséquences sur les familles tamponnaises du fait des licenciements !!! a h ou c'est vrai il était président de la REDETAR et membre de la majorité qui a liquidé l'ARAST. Il est tellement plus facile de reprocher aux autres ce que l'on a pas su gérer dans le même cas
Il était également plus rémunérateur de laisser son mandat de conseillé municipal du Tampon pour un poste de vice président du département


Ca se voit que des échéances électorales approches à grand pas.

8.Posté par Thierry le 01/05/2012 12:35
MOI, je dirai aussi à sieur VLODY qu'il lui faudra réouvrir l'ARAST ...hein ??? l'ARAST n'est-il pas au CG ????? Conseil Général ...et à un poste stratégique .....

La poutre dans l'oeil GAUCHE ... tant en quantité de personnes âgées que d'aides à domicile au chômage .....laissés pour compte ....eux aussi comme ces quelques marmailles et les AM...

J'entends bien, l'un n'excuse pas l'autre .... mais il faut arrêter avec la démagogie ... et les faux discours à la ZORRoooo

9.Posté par paulet arrette roule a nous le 01/05/2012 13:51
j ai plus confiance au maire depuis le début lu roule a nous avec des promesses dans
le dosssier la creche
le seul capable de reprendre les choses en main c est jean jacques vlody

10.Posté par FLORENT le 01/05/2012 14:13
Mr VLODY vous faites de la récupération politique là.... Je crois que vous oubliez avoir quand même liquidé il y a un peu de temps de cela la REDETAR sans réfléchir aux conséquence. Vous faites partis aussi de la majorité des élus du CG qui ont laissé mourir l'arast sans levé le petit doigt. Aujourd'hui ce que vous faites a mon sens ce n'est que pour avoir une petite chance d’être élu maire de cette commune.

11.Posté par Citoyen le 01/05/2012 14:16
si le sort des tamponnais vous intéresse, pourquoi avez-vous démissionné de votre poste de conseillé municipal,il fallait dénoncer cette situation avant et porter plainte. tout comme pour les employés de l'ARAST vous n'avez pas hésité pour les licencier.

12.Posté par Tortue ne voit pas sa queue !!! le 01/05/2012 14:52
Et il dit leur quoi aux salariés de l'ARAST, notre Montebourg du 974 ? Et il leur dira quoi aux futurs chômeurs de la REDETAR ? Pathétique...

13.Posté par Boudou le 01/05/2012 16:59
L'hôpital i moucate l'hospice !
Ce monsieur plante Arast, Redetar, est conseiller général, conseiller régional, président de la Saphir et il se la ramene ???
Mais ferme ta gueule (...)..... !
Continu de profiter mais ferme la grand (...).....

14.Posté par Gilbert le 01/05/2012 17:21 (depuis mobile)
Sa na point couille. Dis sa zot i veut. Donne zot nom.moin c Gilbert du 14eme. Rouvre zot yeux. Regarde quoi la droite la faitt sur le tampon. Rien. Didier Paulet la ruine. Mi étend pas plus contact a moin 0692694527

15.Posté par pseudo jetable le 01/05/2012 18:05
« Le Conseiller Régional et Vice-Président du Conseil Général Jean-Jacques Vlody s'exprime par voie de presse sur la fermeture de la redetar , de l’arast et le licenciement de 1500 salariés sur ce département. Voici l'intégralité de son communiqué :


"Je dénonce la trahison du conseil général vis-à-vis des parents, bénéficiaires et des personnels de la redetard et de l’arast.

Je m'indigne que la Présidente du conseil général n'ait ni proposé ni travaillé à une solution de reprise de la REDETAR et de l’ARAST pour l'audience du tribunal de ce jour. Le CG est pleinement responsable des 15 00 licenciements prononcés en novembre 2009 qui plongent dans le désarroi les familles qui se retrouvent sans solution.

Je rappelle que la présidente et les conseillers généraux Tampon sont pleinement responsables de la déroute de cette structure ».


J’aurai pu reprendre l’intégralité du pseudo communiqué du PS et de vlody sur l’affaire AGCME mais il ne faut pas oublier que ce monsieur dans le cadre de la loi sur le cumul des mandats à préférer démissionner de son poste de conseiller municipal de l’opposition du tampon pour profiter pleinement DES SOUS et des mandats de vice président (encore une histoire d’argent) de conseiller Général et Régional. Le plus marrant est de lire dans le post 1 que le directeur de la communication de la mairie du tampon (ancien directeur général adjoint de l’arast) félicite belot (avocat du CG dans le dossier ARAST) pour la décision prise lors de l’audience du tribunal.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales