Politique

J. Farreyrol défend à Paris le "potentiel touristique" de la Réunion

Jacqueline Farreyrol, sénatrice et présidente de l’Ile de La Réunion Tourisme (IRT) poursuit ses démarches auprès du gouvernement et au cabinet du Président de La République. Dans un communiqué, elle explique avoir rencontré le conseiller pour les outremers du président de la République, François Hollande.

Voici son communiqué:


J. Farreyrol défend à Paris le "potentiel touristique" de la Réunion
"Jacqueline Farreyrol avait inscrit au programme de cette semaine de rendez-vous à Paris la défense du potentiel touristique de La Réunion.
Après une rencontre sur ce sujet avec le Ministre des Outremers, la Sénatrice a rencontré ce mardi M. Marc Vizy, Conseiller pour les outremers du Président de la République.

Au cours de ces entretiens, Jacqueline Farreyrol éclaire notamment ses interlocuteurs sur les points suivants :

    •    la problématique de l’accessibilité au territoire Réunionnais pour les touristes des marchés émergents (Chine et Inde), en raison de la politique des visas de l’Etat

    •    la question de l’ouverture du ciel aérien pour permettre à la fois une diversification des clientèles et une baisse des tarifs aériens,  qui dépendent du bon vouloir de l’Etat

    •    la question enfin de l’organisation territoriale et réglementaire dont découle la structuration de l’offre : Le COST (Comité d’orientation stratégique touristique) qui réunit le Président du Conseil Régional, la Présidente du Conseil Général, la Présidente de  l’IRT et le Préfet de La Réunion, prend des décisions concertées et consensuelles pour l’avenir du tourisme à La Réunion, des décisions validées par le Préfet. Pourtant ces mêmes décisions sont bloquées par les services de l’Etat.

    ◦    Les bassins de Baignade sont refusés par la DEAL

    ◦    Sur le littoral, de nombreux terrains, propriété de l'État, sont  à l’abandon. Il serait bon qu’ils soient confiés à la Région, chef de file du développement économique et du tourisme, pour une valorisation responsable.

J’attends de l’Etat des réponses dans les meilleurs délais car il y va du développement du tourisme et donc de l’économie de notre île.

A force de persévérance, nous avons déjà obtenu la suppression des visas pour les touristes sud-africains dont le nombre a augmenté de 33 %. Cela donne raison à notre mobilisation sur ce sujet.

Il nous faut continuer avec une même énergie à promouvoir une meilleure accessibilité au territoire à travers les procédures visa notamment pour l’Inde et la Chine avec une expérimentation d’une année comme cela a été fait pour l’Afrique du Sud.

Marc Vizy nous a indiqué être favorable à cette expérimentation et doit en discuter avec ses collègues des ministères concernés."

J. Farreyrol défend à Paris le "potentiel touristique" de la Réunion
Mercredi 5 Mars 2014 - 14:23
Lu 1803 fois




1.Posté par chikun le 05/03/2014 14:30
vive la vraie musique réunionnaise
et à bas la muzik kulturel que des des ânes bâtés gauchistes KWZ veulent nous imposer.

2.Posté par Municipal le 05/03/2014 14:34
Tiens !!! Elle "existe" encore celle là ce dinosaure... Son mentor l'a réveillée...

Ces revendications sont exactement ceux de son mentor...

Pas une de plus ni une de moins...

Mais pas une seule fois elle a demandé à son père spirituel en politique de revoir et corriger sa copie.

En plus il me parait certain qu'elle a pris connaissance de ce papier juste avant de se rendre au ministère concernée...

Quelle représentativité pour notre département...

Avec de moun comme ca nous lé sauvé

3.Posté par CONSTAT D''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''ECHEC..!! le 05/03/2014 14:36
tous ces millions dépensés aux frais des contribuables pour nous parler de la DEAL..,???.

4.Posté par Timale le 05/03/2014 14:47
"C'est pas ma faute, c'est l'État". Mais l'État, c'est nous.

5.Posté par aïe , aïe! le 05/03/2014 14:50
j'aime beaucoup le "ciel aérien"...ouf , on a failli avoir un ciel sous marin!

Qu'elle se taise!

6.Posté par HONTEAVOUS le 05/03/2014 15:58
A Post 2 : Qui ose s'appeller "Municipal", Je ne suis pas d'accord que vous traitez les gens de dinausore. Elle est ce qu'elle est, elle a ses défauts, mais un peu de respect vous formerez bien. Ils ne s'agit pas d'attaquer la personne physique ou quoique ce soit, mais juste de juger ses capacités sur son poste un point c'est tout, alors s'il vous plait faites preuve de civisme!!! Merci beaucoup.

Je ne suis pas pour ou contre elle, mais je parle d'un être humain, comme vous.

Bonne soirée

7.Posté par Dimitri ALAIN le 05/03/2014 16:25
défendre le tourisme a la réunion ou ses convictions personnels mde vous devriez très vite reprendre votre guitare pour voir se que vous ne voyez plus la réalité et comme le touriste un grand désert

8.Posté par noe le 05/03/2014 17:10
ça sent la banane ..... et ça sent bien !
Elle travaille bien pour la Réunion !
Félicitation pour votre engagement , chère madame !

9.Posté par kult le 05/03/2014 19:03
Faut il en rire ou en pleurer ?
Voilà la réussite de Didier Robert en terme de renouvellement de la classe politique !!!!!!!

10.Posté par Dolly Prane le 05/03/2014 20:07
"J. Farreyrol défend à Paris le "potentiel touristique" de la Réunion"

- Billet aller-retour vol sec Paris/Réunion 1000/1200 euros environ
- Billet aller-retour paris-Maurice pension complète 15 jours 1200 euros !

Cherchez l'erreur ! Mais de qui se moque t-on ?

11.Posté par loyada le 05/03/2014 20:55
tiens elle existe encore !!! le potentiel touristique de la Réunion, peut être existe t il, mais il faudrait qu il soit au moins exploité ce qui n est pas le cas depuis des années et qui le restera encore longtemps , il n y a qu à regarder l aéroport et tout est là

12.Posté par quisyfrottesypique le 05/03/2014 21:14
Pourquoi bercer la population d'autant d'illusions, " le potentiel touristique"?
Le tourisme à la Réunion n'existe pas. Un seychellois à besoin des touristes pour vivre. Un mauricien a besoin du touriste pour vivre. Un réunionnais n'a besoin que de l'Etat pour remplir ses poches, même sans avoir travaillé!

13.Posté par Mdr le 05/03/2014 22:00
Zot la pas trouv personne d autres ??

14.Posté par jo le 06/03/2014 00:53
C’est une très bonne chose de vouloir diversifier les touristes, et par la même, attirer des touristes d’origines étrangère. La promotion de notre destination est importante, certes, mais quant on voit l’état lamentable des lieux touristiques comme l’anse des cascade à sainte-rose (quasi à l’abandon), le colosse à saint- André (totalement délabré), … et j’en passe, je pense qu’avant toute chose, l’IRT devrait se focaliser sur la réhabilitation de ces lieux. Faire, par exemple, signer une charte engageant les collectivités responsables des endroits à vocation touristiques et patrimoniales, à les améliorer et à les entretenir régulièrement sous peine de fortes amendes (espaces vert, voiries, mobiliers, équipements …). Autre remarque, j’entends souvent des touristes métropolitains faire part d’une certaine déception au sujet de notre destination. En effet, après avoir déboursé une coquette somme et effectuer des milliers de kilomètres pour venir en vacance à la réunion, ils sont en droit d’attendre un certain dépaysement. Certes, on a ici de très beaux paysages, mais un des reproches qui est souvent formulé, se situe principalement au niveau de l’accueil des différentes structures touristiques (hébergement, loisirs, boutiques touristiques, artisanat, guides, etc. …) effectué en grande majorité par des métropolitains installé sur l’île, et du coup, à leur grand désarroi, par très peu de personnes autochtones. Si ils décident de venir passer quelques jours dans l’hémisphère sud, c’est aussi pour rencontrer une culture différente de la leurs, des créoles et par la même, être en immersion dans la société réunionnaise, ceci afin de vivre à fond leur désirs d’exotisme.

15.Posté par Gout a nous le 06/03/2014 06:36 (depuis mobile)
Bravo post 12

16.Posté par Corpus kristi le 06/03/2014 06:59
Elle ferait mieux de démissionner et de reprendre sa guitare. Elle chante faux à ce poste.

17.Posté par le réunionnais le 06/03/2014 07:56
elle ne correspond pas à l'image du tourisme, c'est l'inverse!
le constat est là.

18.Posté par toto le 06/03/2014 08:05
Regardez le lien qui suit, tout est dit , c'est vraiment scandaleux :

https://www.youtube.com/watch?v=D9bq6l5IBmg

19.Posté par Anne le 06/03/2014 10:59
Madame Farreyrol est une digne ambassadrice. Nous les Réunionnais aimons critiquer. On critique quand les gens font, on critique quand les gens ne font pas. Travailler pour le tourisme et sur le tourisme n'est pas chose aisée par conséquent vraiment pas facile. La Présidente de l'IRT travaille dure pour que le tourisme se développe et "décolle" vraiment à La Réunion. En tant que que sénatrice ses missions sont multiples. A La Réunion, les médias n'aident pas les politiques. En effet, quand les médias diffusent en boucle la crise requin, le chikungunia, les violences intra-familiales sur les chaînes métropolitaines et du monde entier, pensez-vous que cela n'affecte pas et n'oriente pas le choix des touristes? Quand les médias comprendront que ce sont eux qui ont ce pouvoir de faire avancer la politique de communication positive sur l'île de La Réunion, quand ils auront compris que ce sont avec les politiciens qu'ils devront travailler: quand ils comprendront qu'il faut privilégier une politique d'images sur : le métissage, le vivre-ensemble, la diversité des paysages, les habitants des Hauts, les habitants du littoral, sur les cirques, la cuisine réunionnaise, l'art de vivre créole, la tradition, la modernité, l'architecture créole, l'architecture moderne, la faune et la flore, les métiers lontan, les pêcheurs, les agriculteurs, les éleveurs, le volcan, la mer et j'en passe. Quand les médias mettront en avant ces images qui donneront aux gens l'envie de venir davantage à La Réunion, nous aurons gagner ce pari. La Réunion n'est pas suffisamment connue en Métropole et dans le monde alors que c'est une destination paradisiaque.
Ceux qui aiment voyager vous le diront, ils aiment partir pour découvrir mais ils aiment retourner sur leur île. Vous savez pourquoi car malgré les malaises qui existent, la Réunion est une terre d'asile, et une terre où il fait bon vivre, un carrefour de civilisations. Oui notre rougail saucisse, notre carri au de poulet au feu de bois, notre bouchon, notre samoussa donnent envie, et le ti punch qui est bon aussi, le Réunionnais lé accueillant. Otez marmay, le soleil nou nana, les 5 éléments se retrouvent à La Réunion: l'eau, le feu, l'air, la terre. Cependant, nous n'avons pas de lagons à La Réunion contrairement à beaucoup de mauvaises connaissances. La communication positive sera un des élément qui fera décoller le tourisme à La Réunion.

20.Posté par arret ek ça le 06/03/2014 11:09
Il y ça aussi https://www.youtube.com/watch?v=v3MCezmfgZE

21.Posté par Lala Nadira le 06/03/2014 12:37
Je suis d'accord avec le poste 19. Les média doivent aider à véhiculer davantage une image positive mais si l'Etat n'aide pas la politique régionale à se mettre en place notamment en accompagnant les décisions locales, ou en permettant aux décideurs de prendre des décisions au niveau local, Madame FARREYROL ne pourra rien faire d'autre. Chers messieurs les socialistes, vous savez ce qu'ils vous restent à faire. Dîtes à vos ministres qui viennent pour votre campagne d'aller travailler avec la Présidente de l'IRT pour trouver des solutions qui soient pour et dans l'intérêts des Réunionnais, au lieu de tergiverser dans un micro. Le travail commun pour un meilleur résultat.

22.Posté par Sabine le 06/03/2014 15:37
Continuez Madame Farreyrol à travailler dans ce sens. Les Réunionnais ont besoin de gens comme vous pour se battre afin que le tourisme de développe réellement. En effet, la délivrance de visas est un frein bien réel à La Réunion. Alors que les visas ne sont qu'une simple formalité dans la majorité les pays du monde entier qui ont fait du tourisme une de leur priorité. Ici, à La Réunion cela est très compliqué. Il n'y a que regarder: Maurice, l'Afrique du Sud, Rodrigue, les Seychelles, même Madagascar et l'Australie et Dubai.Dans ces pays cela relève d' une simple formalité. A La Réunion, les étrangers sont fouillés et souvent dénigrés par les douaniers dès leur arrivée à l'aéroport, il y a un vrai travail à faire sur cela.
Des bureaux de change sont à développer sur tout le territoire. Comment veut-on faire du tourisme et attirer les touristes s'il n'y a qu'un seul bureau de change à l'Ile de La Réunion? C'est impossible. Alors que fait l'Etat et les élus du parti socialiste pour que ces freins n'en soient plus et deviennent des leviers pour passer à la vitesse supérieure. 1) Apprenons le Français aux Réunionnais, 2) Apprenons l'Anglais aux Réunionnais 3) Valorisons la langue créole qui est notre langue maternelle pour qu'il n'y ait pas d'interlangue. Quand la langue créole et le Français seront toutes deux valorisées de la même façon. Vous verrez les Réunionnais auront envie d'être trilingue. L'anglais est nécessaire mais il faut absolument que les Réunionnais puissent maîtriser correctement le français. Les classes bilingues sont une des solutions dès la maternelle. Madame Farreyrol, battez-vous pour que ces strictes minimums deviennent effectifs à La Réunion. Et c'est la politique régionale qui y gagnera.

23.Posté par Dolly Prane le 06/03/2014 17:31
@ post 12 "quisyfrottesypique"

Vous avez tout dit, rien à rajouter !

Cependant, l'Etat est responsable de cette mentalité (qui ne concerne pas uniquement la Réunion) qu'il a encouragé de tout temps pour des raisons purement électorales !

24.Posté par Joëlle le 06/03/2014 22:29 (depuis mobile)
100% d''ac avec le post 14! Aucun dépaysement dans nos structures d''accueil et dans les activités proposées! L''homme réunionnais, le créole, sa culture semblent ne pas être un atout pour le tourisme! 1 rougail lo guêpe, 1 kabar, touriste i koné !?!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales