Société

J-F Fraumens interpelle l'Etat sur l'application de la "Garantie jeune" à la Réunion


J-F Fraumens interpelle l'Etat sur l'application de la "Garantie jeune" à la Réunion
A en croire Jean-François Fraumens, président de l'association départementale contre l'exclusion et la précarité, la "Garantie Jeunes" a dû mal à être mise en place à la Réunion.

Pour lui, beaucoup de jeunes se retrouvent sur la touche. "On a interpellé la préfecture pour la garantie jeunes. La Réunion entre difficilement dans ce dispositif, car on privilégie les jeunes désœuvrés, délinquants et pas inscrits au Pôle Emploi. La Réunion est quand même un département pilote. Or il y a beaucoup de laissés pour compte", regrettait-il avant son entrevue avec le sous-préfet chargé de la cohésion sociale, Ronan Boillot.

Après plus d'une heure d'échange, le président de l'association départementale contre l'exclusion et la précarité est ressorti satisfait de l'écoute attentive du sous-préfet et des annonces faites.

"Ce dispositif a été mis en place pour 1.839 jeunes. Il est là pour servir ces jeunes en grand difficulté. Pour les autres, il existe des dispositifs spécifiques", explique-t-il. Principal point abordé, la position de l'ARML (Association régionale des missions locales de la Réunion) qui pouvait, selon lui, refuser des dossiers. "Le sous-préfet m'a bien dit qu'il n'était pas possible qu'il refuse des dossiers. C'est une commission indépendante (On retrouve au sein de cette commission l'Etat, la Région, le Département…) qui est chargée de statuer pour choisir les jeunes et en aucun cas l'ARML. Car beaucoup de jeunes se retrouvaient désœuvrés après avoir vu leur dossier refusé", poursuit-il.

"Aujourd'hui nous avons eu la garantie que les dossiers seraient bien traités", se félicite-t-il.

Pour rappel, notre île a été choisie par le gouvernement pour être territoire pilote de ce "RSA jeune" pour les moins de 25 ans. Un dispositif censé sortir cette frange de la population particulièrement concernée par le chômage - près de 60% des moins de 25 ans sont au chômage à la Réunion, un record en Europe - et leur permettre de toucher une allocation mensuelle de 450 euros en contrepartie d'engagement précis. A la clé, une perspective de réinsertion dans le monde du travail grâce à diverses formations professionnalisantes.
Mardi 25 Février 2014 - 16:21
JD
Lu 882 fois




1.Posté par Raleur le 25/02/2014 19:32
Don a mwin...

2.Posté par Marius le 26/02/2014 07:54
le problème ne vient pas de l'ARML mais des critères trop rigides posés en commission , lesquels permettent à des jeunes en très grandes difficultés d’intégrer le dispositif, ce qui est une bonne chose.. Mais que fait on des ayant droit RSA motivés qui devaient être pris en charge aussi par ce dispositif ?

3.Posté par jayce le 26/02/2014 09:05
Un exemple de plus d'une prestation qui à une bonne philosophie, mais dont on sait très bien, qu'elle pervertira les gens dans l'oisiveté de l'attente de la retraite à 25 ans (ou dés le premier moutard pour les marie sainte mère de dieu tombant en sainte par la volonté du st esprit ).

Comme un jeune, déjà désœuvré, sans repère, qui du jour au lendemain gagnera peu, mais gagnera un pécule, pourra avoir conscience et désir de s'améliorer personnellement. Il se contentera de cette manne financière, fera pas plus de formations ou d'études (pourquoi faire...tout est bouché ou pistonné), fera un peu de black à droite à gauche avec un prix identique à ceux qui bossent déclaré avec charges en sus; Puis, à 25 piges, n'ayant pas fait de formations, n'ayant pas eu l'habitude ni l'utilité d'aller apprendre qqch de plus poussé...ben c'est bon, on prend sa retraite jusqu'au minimum vieillesse.

Une vie d'oisiveté, de tarvail au black, de p'tits boulots underground, de plans biznesse, de femmes ou hommes à droite à gauche et un tas de moutards éparpillés sans éducation,dont c'est la mamie qui va s'en occuper, car Mr ou Mme est trop occupé à aller écumer les boîtes de jour du dimanche après midi ou se prendre le dernier aîe foune....

Superbe modèle sociétal.

Alors qu'à côté de ça, il y a des étudiants qui vraiment veulent faire qqch de leur vie, mais n'ont les moyens d'étudier sereinement, car leur parents sont trop "riches" pour bénéficier de ce genre d'aide. A côté de ça, les séniors ne vivent plus, car leur retraite est trop ridicule....mais non, nous, on va donner du fric à des gens pour les inciter à se conforter encore plus dans l'assistanat. Chapeau.

Belle philosophie. Mais concret, pitoyable !

4.Posté par fred le 26/02/2014 09:14
qui va payer pour ce dispositif ? tous les contribuables ????

5.Posté par Vatenguerre le 26/02/2014 10:21
A Jayce: votre naivete fait mal au coeur: ceci n'est rien d'autre qu'un achat de votes dans la plus pure tradition des coco et socialo. Il est evident que s' ils avaient relement voulu encourager la jeunesse a se former ou travailler, ce sont les bourses et aide a la formation pro qui auraient ete soutenus...

6.Posté par jayce le 26/02/2014 10:56
@ Vatenguerre

Yo !

Faut que je répète mon ironie alors, ou c''est parce que j'ai mis de smiley (=^.^=) :

"Alors qu'à côté de ça, il y a des étudiants qui vraiment veulent faire qqch de leur vie, mais n'ont les moyens d'étudier sereinement, car leur parents sont trop "riches" pour bénéficier de ce genre d'aide. A côté de ça, les séniors ne vivent plus, car leur retraite est trop ridicule....mais non, nous, on va donner du fric à des gens pour les inciter à se conforter encore plus dans l'assistanat. Chapeau."

Bien sur que c'est de l'achat de voie et de voix électoraliste; On endort les gens. Et les gens sont contents. On leur distribue des cacahuètes, comme à des singes, pour calmer la grogne social et les gens clament "encore plus au fond et sans vaseline svp". On prépare des générations d'assistés oisif, dépendant de la bonne grâce des revenus de transfert par le traitement social du chômage.

Bref, suis on comprend toujours pas, suis contre. Car la philosophie est louable, mais on sait pertinemment que c'est biaisé. Mais les gens sont contents.

Au fond, tant qu'il n 'y aura pas de révolte et de soulèvements populaire, dans le sang et avec la complicité des forces de l'ordre...les choses continueront ainsi :(

7.Posté par Vatenguerre le 26/02/2014 11:51
@ Jayce: Autant pour moi, sommes bien d'accord!
L'enfer est pave de bonnes intentions parait-il...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales