Economie

J-B Caroupaye au ministère du Transport à Paris au nom de la CCIR

Le président de la commission Transport, Jean Bernard Caroupaye et le président de la commission Formation, Pierrick Robert, accompagnés d’une délégation de transporteurs, ont été reçus ce lundi, pendant 2 heures, dans le cadre d’une réunion de travail avec le cabinet du Ministre délégué au Transport, Frédéric Cuvillier. Voici le point à l'issue :


J-B Caroupaye au ministère du Transport à Paris au nom de la CCIR
"Pour les Commissions Transport et Formation de la CCIR, l’objectif premier de cette rencontre était de discuter du temps règlementaire de conduite inadapté au territoire. A ce sujet, la Commission Transport a sollicité l’aide du Ministre des transports pour faire bénéficier aux transporteurs réunionnais d’une dérogation communautaire sur le temps de conduite qui permettrait d’optimiser la rentabilité de leurs camions et d’avantage en phase avec les horaires normales des autres secteurs d’activités auxquels le transport est dépendant.

En effet, même si la Réunion fait 2502 km2 de superficie, il n’est en réalité exploitable que sur 1448 km2 en raison de sa topographie. Il serait donc légitime qu’elle puisse également être éligible à ce dispositif. Par ailleurs, l’inexistence d’aires de repos homologuées, permettant aux conducteurs d’effectuer son temps de pause obligatoire, justifierait à elle seule la remise en cause de la règlementation du temps de conduite à la Réunion qui prévoit qu’au terme 4h30 de conduite continues, un chauffeur de camion doit opérer 45 minutes de pause. Or, à la Réunion aucune prestation de transport nécessite des conditions demandant une conduite effective de plus de 4h30 d’affilé.

Sur ce point, Florence Berthelot, déléguée générale adjointe de la FNTR Nationale, qui accompagnait la délégation, s’est engagée à faire le relai sur toutes les demandes portées par la délégation réunionnaise. A ce sujet, une réunion de travail est prévue ce jour au siège de la FNTR, à Paris, en présence de Jean Paul Deneuville, délégué général de la FNTR et de Nicolas Paulissen, délégué général adjoint.

La Commission Transport a également pu aborder des sujets plus sensibles comme les difficultés que rencontrent actuellement les entreprises du secteur pour honorer leurs charges sociales et fiscales, ou encore l’application d’un juste prix des prestations de transport à travers la grille de référence des coûts certifié par le Comité National Routier.

Le ministère, très attentif aux doléances des transporteurs réunionnais, a promis d’en faire rapidement l’analyse avant d’y apporter une réponse concrète. L’échange, qui a duré pratiquement 2 heures, a été selon les participants, très positif et constructif, et devrait permettre au cabinet du ministère du transport d’avoir une meilleure visibilité sur les problématiques propres du transport public routier de marchandises à la Réunion."

Jean-Bernard Caroupaye
Président de la Commission transport de la CCI Réunion
Mardi 26 Mars 2013 - 07:00
Lu 1627 fois




1.Posté par pour le plaisir le 26/03/2013 08:23
"Tirer Monsieur le préfet! tirer!
Mi veux mourir pour lo transport!"

Avec des acteurs pareils, ont est pas sortir d'affaire...

2.Posté par Tom le 26/03/2013 08:46
Cet illéttré a t il réussi à s'exprimer correctement?! Encore un moyen de montrer à quel point nous sommes encadrés par des incompétants! Marquons la présence du frère Robert toujours là pour les buffets... Sortira t il cette phrase qui l'a fait connaitre en métropole? "Tuez moi monsieur le Préfet" !

3.Posté par Julie le 26/03/2013 09:32
Pourquoi c critique au moin c 2 monsieur ont lecourage d'aller défendre leur profession au lieu de critiquer poser vous la question de savoir si déjà vs avez le courage d'affronter c que c personne doivent subir pour leur profession de plus ils n'ont même pa besoin de cela pour vivre c monsieurs
Continuez de vs battre contre ttes c injustices et monsieur Robert gesper que vs défendrez les St. Louisiens comme vs le faites pour le transport et comme votre frère Thierry le fait pour les réunionnais
BRAVO

4.Posté par même pas peur! le 26/03/2013 09:43
eh bé il n'y a plus de plan vigipirate ou quoi, pou boug là tout i devrait être à l'écarlate ...non bé du coup si li pourrait mettre a lu devant un train pour défendre les droits des cheminots à coup de "mi mort pou les cheminots aussi" looool

5.Posté par Ptipiment974 le 26/03/2013 09:48
D'accord pour revoir la réglementation du temps de conduite a la Réunion. Mais qui dit plus de rotation dit plus de profit..... Mais ont ils pensė aux chauffeur? Aura t'il une augmentation de salaire avec plus de rotation? Alors Mr CAROUPAYE vous qui voulez défendre la veuve et l'orphelin on verra bien ce que vous allez faire. Enfin peut être qu'on (enfin tous les Réunionnais) verra votre vrai visage..... L'avenir nous le dira

6.Posté par mwano le 26/03/2013 10:40
C'est pierre Perret qui doit être heureux... la cage aux zwazo est maintenant grande ouverte... pffffff... pauvre pays

7.Posté par michel ravine blanche saint pierre le 26/03/2013 11:10
Dommage il ne c'est pas "congelé" pour La Réunion.

8.Posté par Pat le 26/03/2013 11:23
apparemment ça sert d'avoir un frère député!

9.Posté par Larousse le 26/03/2013 13:44
Vouloir défendre un secteur, un métier, une corporation, une île, c'est très bien. Mais pour bien défendre, il faut se faire comprendre. J'espère qu'à l'oral ce monsieur fait moins de fautes qu'à l'écrit. C'est lamentable d'oser transmettre un communiqué rempli de fautes.

10.Posté par Kamarades ! le 27/03/2013 04:06
Il va se rouler par terre ?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales