Société

J-B Caroupaye attaque l'IPR en justice


J-B Caroupaye attaque l'IPR en justice
Jean-Bernard Caroupaye, président de la FNTR, a mis sa menace à exécution en déposant un référé devant le tribunal de grande instance de Saint-Denis contre l'IPR (Intersyndicale des professionnels de la route) pour faire annuler les élections du 6 mars dernier. Une élection contestée depuis le début par la FNTR pour différent vice de forme  et qui avait vu Michel Allamèle propulsé président de l'IPR.

Après l'élection du 6 mars, Jean-Bernard Caroupaye avait contesté la présence au sein du bureau de l'IPR de Louis Carpaye, représentant la FNTV. "Il n'a jamais été le représentant de la FNTV au niveau local. J'ai les documents qui attestent ce que j'avance", explique Jean-Bernard Caroupaye après avoir pris contact avec la FNTV au niveau national. Avec ces éléments, le président de la FNTR demande l'annulation de l'élection du 6 mars dernier. Louis Carpaye n'ayant aucune représentativité au sein de l'IPR.

Mais Jean-Bernard Caroupaye va plus loin et demande à l'IPR, Hugues Atchy (ancien président de l'IPR), Louis Carpaye et l'actuel président Michel Allamèle 5.000 euros de dommages et intérêts.

Avec cette procédure, le président de la FNTR espère organiser une nouvelle élection et pouvoir présenter Georges Séry, président d'honneur du CSADR (Syndicat des ambulanciers).
Lundi 22 Avril 2013 - 09:32
Julien Delarue
Lu 1031 fois




1.Posté par Quel voyou le 22/04/2013 10:19
Les élections ne lui sont pas favorables
Qu'il fasse comme d'habitude, des barrages de route

2.Posté par mazenbron le 22/04/2013 11:15
"Je mort" est devenu "je mords" . MDR !

3.Posté par AAA le 22/04/2013 21:59
Quelle triple andouille

4.Posté par a li meme le 25/04/2013 07:47
oté, fé kom ou na l'abitude de faire, "tape a zot"!!!!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Décembre 2016 - 09:00 Les Avirons: Le noël magique des micro-crèches

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales