Social

Ivan Hoareau veut un 1er mai sous le signe de l'union contre "la politique d'austérité"

Dans un communiqué de presse intitulé "La politique d'austérité continue", le secrétaire général de la CGTR, Ivan Hoareau dénonce la politique du gouvernement et souhaite que le jour de la Fête du travail soit un moment privilégié pour faire valoir les revendications des travailleurs:


Ivan Hoareau veut un 1er mai sous le signe de l'union contre "la politique d'austérité"
"Le nouveau gouvernement Valls prend la même route que le précédent. Il veut aller plus vite et plus loin ….dans la même direction ! Pas celle que lui ont signifié les électeurs !
 
Loin de sortir du carcan européen fait d’austérité et d’agression contre les peuples, la réduction  de 50 md€ des dépenses publiques touchera en priorité les classes et couches sociales défavorisées. Les couches moyennes ne seront pas épargnées.
 
La protection sociale sera touchée dans son fondement même par le transfert des charges des entreprises vers les ménages.
L’Assurance Maladie est aux avants fronts de cette quête guerrière d’économies nourrie de la règle d’or et du Traité de Lisbonne.
 
Les collectivités déjà exsangues se verront privées de 10 md€ alors qu’elles sont pour 70% de l’investissement global du pays.
 
Le postulat exclusif de départ d’un coût du travail trop important est discutable quand on sait que le cout du travail n’entre que pour 20/25 % dans le coût de production. Comment passer sous silence le coût du capital devant l’évolution vertigineuse des dividendes distribués ?
De ce postulât découlent l’ANI pour casser les « rigidités du code du travail » et le pacte de responsabilité pour « baisser le coût du travail ».
 
Qu’en est il du cadeau de 500 € fait au travailleur ? Et bien c’est un subterfuge pour tromper celui ci !
Hormis les 4,5 md€ « pour » les travailleurs qui ne font pas le poids face aux 50 md€ (a minima) donnés aux patrons sans contreparties (c’est là oû le bat blesse - c’est ce qu’exprime le pacte de solidarité censé compenser celui de responsabilité !) ; ces 50€ sont payés par le salarié lui même sur son salaire différé. Que je sache un cadeau que l’on s’offre à soi même n’en est pas vraiment un !
Tenir le discours d’un geste du gouvernement envers les salariés n’est pas digne surtout quand on se prévaut du qualificatif de socialiste.
 
Hollande n’a pas tenu sa parole de réorienter l’Union Européenne vers plus de croissance et d’emploi, il a renié son fameux : « mon seul adversaire c’est la finance ». Ces renoncements ont un coût. Et ils sont supportés par les travailleurs qui ont en majorité voté pour lui.
 
Les travailleurs doivent se mobiliser massivement et faire irruption sur la scène sociale pour créer un rapport de forces qui leur soit favorable. Plus que jamais, leur sort est entre leurs mains et les organisations qu’ils se donnent.
 
Ils doivent dénoncer fermement en particulier la loi dite de sécurisation de l’emploi et le pacte de responsabilité qui sont au cœur des batailles politiques et sociales d’aujourd’hui. Ceux sont des marqueurs de la contradiction entre un syndicalisme de conquêtes de droits sociaux et de transformation sociale progressiste ou d’accompagnement d’un système mortifère surfant sur la fumeuse théorie de la fin de l’histoire.
 
Le 1er Mai doit être l’occasion de nous retrouver pour faire valoir nos revendications : salaires, emploi, respect.
 
Saint Denis le 10 avril 2014
Le secrétaire général de la CGTR
Ivan Hoareau"
Jeudi 10 Avril 2014 - 16:17
Lu 799 fois




1.Posté par noe le 10/04/2014 17:33
Je ne comprends pas ce monsieur qui parle d'austérité alors que lui touche un bon salaire en lançant des blagues nauséabondes dans les médias !

Le 1er mai , je reste chez moi au lieu de gagner un coup de soleil en faisant "l'intéressant" dans une manifestation sur la route !

2.Posté par Le Justicier le 10/04/2014 18:04
Ivan le terrible est de retour, tremblez braves gens! Au fait, vous l'avez toujours votre belle Citroën?

3.Posté par Thierry le 10/04/2014 18:55
Je ne savais pas qu'Hollande faisait de l'austérité ?

4.Posté par Mwa la pa di le 10/04/2014 19:37
Quel CON ! il voudrait que nous faisions comme si.... Nous ne sommes plus dans la période des vaches grasses, mais dans celle des vaches maigres ! Yvan soit réaliste et pas stupidement comme un membre aveugle du PC....

5.Posté par Toujours le même son de cloche le 10/04/2014 19:53
1er mai , les syndicalistes rouges se mettent au muguet , la seule tige capable de supporter autant de cloches. Des cloches qui ont des revendications toutes aussi cloches qu'eux , des trucs du genre c'est nous qu'ont comende le pattron, une bonne entreprise est une entreprise coulée, il faut plus de fonctionnaires dans la fonction publique etc......
georges marchais n'est pas mort Nous entendons les mêmes homélies éculées apprises une fois pour toute et servies chaudes ou froides dans une boulette empoisonnée de bolchémisme des années 60 (1960). C'est terrible de ne pas évoluer en prenant de l'âge.
De pauvres marionnettes manipulées grossièrement par des syndicalistes grassement payés et protégés vont encore faire la claque dans la rue de Paris ce 1er mai 2014,
C'est vraiment dégueulasse de se servir des malheureux et des naïfs pour faire son beurre.

6.Posté par DAN RUN le 10/04/2014 20:04
Ivan Hoareau continue à parler la bouche pleine .
Il a voté HOLLANDE , me semble t-il ?

7.Posté par zelecteur le 10/04/2014 20:52
qu'en est il de ses ABS ?


8.Posté par mi arvient le 10/04/2014 21:02
ce Mr ne voit pas que son syndict prends de l"aile depuis quelques temps les adherents commence à vouloir le dégager*

9.Posté par oui le 10/04/2014 21:16
bla, bla, bla les syndicalistes ? des bousilleurs d'emploi !!!!

10.Posté par Esme le 10/04/2014 21:16
Les syndicalistes se gavent sur le dos des travailleurs, dont ils contribuent à faire perdre les emplois par leur attitude irréaliste et intransigeante. Honte à eux !
Mettons fin à la tyrannie syndicale, et au chantage permanent, qui entraine ruine et destruction des emplois pour le confort de ces nouveaux mandarins.

11.Posté par titi le 10/04/2014 21:22
Adhérez à la CGTR, ils rasent gratis
pouahhhhhhhh

12.Posté par David Asmodee le 10/04/2014 21:52
ces 50€ sont payés par le salarié lui même sur son salaire différé.


Si un mec cotise 20 ans, il aura au maximum deux ans de chômage comme celui qui aura cotisé 2 ans. Où sont passés ses 18 ans de "salaire différé" ? Pourquoi il n'arrête pas de cotiser après deux ans pour l'assurance chômage ?

Jusqu'à quand va continuer cette arnaque ?


13.Posté par SEVERIN le 10/04/2014 22:41
Camarade,Compagnon créole,le syndicat est a la société c'est que le mercurochrome est a la jambe de bois,c'est a dire rien.( blague de M. COLUCCHE ) in yab des Yvelines

14.Posté par L’INDÉPENDANT le 10/04/2014 23:16
Après avoir voté et fait voter HOLLANDE, il cherche à se dédouaner .
Son choix a précipité notre pays dans une mer.. plus noire qu'avant...
Ce "cher" Mr Y. HOAREAU, essaye de se refaire une virginité.
Il veut que les travailleurs se rassemblent en masse pour le 1er Mai pour faire quoi ?
Appeler a voter encore socialo aux Européennes ? Ou alors, voter à droite ???
Entre ses choix très malheureux pour les présidentielles, ses "libertés" prises avec l'argent des travailleurs pour ses vacances et SA célèbre Citroën, ferait mieux d'aller se faire oublier loin, très loin, longtemps, très longtemps......

15.Posté par Pat 974 le 10/04/2014 23:58
pat974
Ceux que veut le peuple??????
1/ 34% d'abstentioniste au municipale record battu
2/ 66% ont votés dont les 3/4 ( 44%) ont voté du centre UDI à l’extrême droite)
3/ 22% ont voté pour la gauche du PS à l'extreme gauche.

Alors, le jour de la Fête du travail soit un moment privilégié pour faire valoir les revendications des travailleurs.

4/ D'abord, celle des travailleurs aujourd'hui est de maintenir son emploi et ensuite aux entreprises de créer du travail pour les millions de chômeurs.

Et quand j'entand Valls je vois Rocard.
Et cela passera par des reformes comme celle de supprimer les charges sociale et ainsi créer de la valeur. On doit maintenant regarder l'avenir et ne pas se contenter du rasage gratis d'y hier qui ne fonctionné pas. La preuve aujourd'hui dans laquelle notre pays s'est mis.

Et s'est à cause de gens comme vous que je ne suis plus syndiqué et que je ne vais plus voter. Les politiques toujours a devoir brosser les syndicats dans le sens du poil.

L a loi dite de sécurisation de l’emploi et le pacte de responsabilité est un bon projet. Notre main d’œuvre coute trop cher. Il est impératif de reformer notre système et rentrer en concurrence avec les tous les travailleurs européens

16.Posté par Likemike le 11/04/2014 08:49
Moi, le 1er Mai je vais faire une grasse mat !

17.Posté par eli974 le 11/04/2014 10:13
Ivan HOAREAU va t-il réussir à faire l'union déjà dans son propre syndicat
pas sur !!!

18.Posté par pascal de St Joseph le 11/04/2014 10:23
les socialos sont comme le muguet :
c'est la seule tige capable de porter autant de cloche disait coluche !!!

19.Posté par TI ROUZ le 11/04/2014 12:44
15 COMMENTAIRES POUR LA POLITIQUE PRO PATRONALE DE HOLLANDE !

A lire les 15 premiers commentaires, je vois que les partisans de droite, du plus de gâteau pour le patronat et de plus d'austérité pour les travailleurs sortent les crocs. Ils se sentent le vent en poupe avec ce gouvernement qui fait la part belle aux exploiteurs de tout poil. 50 milliards supplémentaires de tirer dans les caisses de l'Etat, des communes et de la Sécurité sociale, et ça n'en a pas encore assez ! Le Médef applaudit à cette politique, mais ajoute-t-il "elle ne va pas assez loin ! Ce n'est pas 50, mais 100 milliards qu'il faut tirer sur la "bête" (entendez les salariés, les retraités et les chômeurs) !
Il faut que le Travail sue de la plus-value et la ferme pour que le Capital s'engraisse ! Voilà en bref la teneur du discours de nos 15 premiers commentateurs !
L'argument qui consiste à dire que Yvan Hoarau ne peut s'en prendre qu'à lui-même, lui qui a appelé à voter Hollande au 2ème tour des présidentielles, serait recevable de la part d'un syndicaliste défendant les intérêts des travailleurs, mais de partisans ouverts du système capitaliste, certainement pas !
Et s'imaginer que les travailleurs vont baisser la tête face au front uni de la droite, du "centre", de l'extrême-droite et du PS, vous pouvez toujours rêver !

20.Posté par francette le 11/04/2014 13:36
@Post1 noe
Si on doit attendre que celles et ceux qui n'ont plus rien et uniquement se battent, le patronat a de beaux jours devant lui et les politiques aussi.
Pour ma part je trouve très bien que tout le monde s'y mette et ne pas regarder si un syndicaliste ou un salarié qui touche 2 ou trois milles euros/mois est un privilégié.
Par contre sur l'unoté, avec QUI? La CFDT ou les autres (FO dans une moindre mesure) sont des traitres.

21.Posté par Thucydide le 11/04/2014 14:39
"Il faut choisir, se reposer ou être libre" Thucydide

La CGT se repose depuis que hollande est au pouvoir et s'est attelé au démantèlement du pays.
Ils n'ont été présents dans aucun des combats majeurs récents.
Pas étonnant d'en voir de nombreux militants quitter ce mouvement et rejoindre la Résistance.

22.Posté par anonyme le 11/04/2014 18:26
J'irai défiler le 1er mai et je serai fière de le faire. Dormez bien pendant qu'ils vous tondent.

23.Posté par blacko le 12/04/2014 06:24
Quand se met il à bosser celui la ?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales