Politique

Investissements en baisse et opposition réactive

Hier, se déroulait le premier conseil municipal du Tampon depuis le scrutin régional. Si Paulet Payet en assurait la présidence, c'est le budget primitif qui était au coeur de la séance et qui a été examiné. Un budget que l'opposition n'a pas manqué de critiquer devant une assemblée importante.


Investissements en baisse et opposition réactive
D'un montant total de 124.563.272 euros, le budget 2010 du Tampon s'équilibre en mouvements réels mais présente des investissements en baisse par rapport à 2009. Résultat, des investissements à hauteur de 58.251.967 euros en 2010 contre 82.670.510 euros en 2009. De son côté, la section de fonctionnement présente l'effet inverse puisqu'elle passe de 61.697.000 euros en 2009 à 66.311.305 euros en 2010, soit près de 7,42% d'augmentation.

Si le budget 2010 s'inscrit directement dans une période de crise économique, il est également marqué par la réforme de la Taxe professionnelle et le transfert des compétences en matière d'eau potable, d'assainissement collectif et non-collectif et de transports à la Communauté d'agglomération Sud, selon les membres de la majorité.

Près de 42,140 millions d'euros relatifs aux dépenses de fonctionnement seront également consacrés aux charges de personnel. Par ailleurs, 178 personnes seront recrutées. Un recrutement défendu par le président de la séance Paulet Payet soucieux de participer à "l'intégration sociale et à la titularisation des employés communaux qui auront été diplômés de la fonction publique" mais vivement critiqué par Jean-Jacques Vlody, évoquant les résultats de "promesses électorales".

Régulièrement ponctués par les interventions de Jean-Jacques Vlody, Paul Cazal et d'Urlin Lebon, les débats n'ont pas manqué de dynamisme. Preuve en est des explications de Jean-Jacques Vlody sur le budget et la fixation des taux des différentes taxes locales pour 2010, en audio.

jean_jacques_vlody_1.mp3 Jean-Jacques Vlody.mp3  (1.92 Mo)


Mardi 30 Mars 2010 - 13:00
Ludovic Robert
Lu 1839 fois




1.Posté par Mehdi le 30/03/2010 21:31
Une trés bonne analyse de Mr Vlody. Les chiffres illustrent la réalité. Les masques tombent.

2.Posté par suzanne le 30/03/2010 21:54
Tres bonne analyse de mr Voldy
le ps est en perte de vitesse lors des régionales au Tampon
et aussi a la reunion st Denis Petite Ile pl des plamistes

3.Posté par A JJV le 02/04/2010 20:11
Sans aucune démagogie (MDR) JJV devrait exiger une ligne budgétaire à la commune du Tampon pour payer les 1200 salariés de l'ex ARAST qu'il a foutu à la porte en sa qualité de vice président complice au conseil général !!!!
Exiger aussi une ligne budgétaire pour aider ces 9000 personnes âgées qu'il a abandonné dans la nature...

JJV dans les traces de PV ???

4.Posté par bouboul974 le 05/04/2010 09:04
a Poste 3
Démontrer nous que c'est de la Responsabilité de Jean-Jacques VLODY le désastre de l'ARAST , mettez en ligne comment a été gérer cette association depuis des décennies et qui on été les responsables avant Mr VLODY et quel ont été leurs RESPONSABILITES à EUX ceux là on entend pas parlé bizzard

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales