Faits-divers

Intervention au Maïdo: Les pompiers vont être entendus

Les quelques dizaines de sapeurs-pompiers qui ont bloqué, hier et lundi dernier, la rue Désirée Barquisseau à Saint-Pierre ont obtenu une rencontre avec la direction du Sdis ce matin à la caserne de la capitale du Sud. Ils veulent le paiement des heures supplémentaires suite à leurs interventions sur l'incendie du Maïdo.


Intervention au Maïdo: Les pompiers vont être entendus

Le blocage de la rue Désirée Barquisseau ces deux derniers jours aura porté ses fruits. Les pompiers qui ont combattu les flammes du Maïdo ont obtenu une rencontre avec deux personnes mandatées. La rencontre aura lieu ce jeudi matin à la caserne de Saint-Pierre. Ce premier pas a été favorisé par l'intervention du conseiller général André Thien-Ah-Koon, intervenu deux fois pendant leur mobilisation. Et c'est hier à 16h indique le Jir, qu'il est venu annoncer la nouvelle.

 

Un mois après que l'incendie ait été maîtrisé, les sapeurs pompiers de l'île n'ont pas encore été rémunérés pour les heures supplémentaires alors que les sapeurs pompiers métropolitains n'ont pas rencontré ce problème.


Etre payé, oui mais à quel taux horaire ? Il y a un mois, l'intersyndicale composé du SNSPP, de la CFDT et de Sud Pompiers a mis en demeure la décision qualifiée d'unilatérale du directeur du Sdis, Jacques Vandebeulque. Ce dernier veut appliquer un texte de loi datant d'août 2006 pour calculer les indemnités dues aux sapeurs-pompiers. Un texte de loi qui concernait la région PACA et qui s'appliquait pour une période dite préventive. Pour les forces vives, ce texte est "illégal" et moins avantageux financièrement.

 

Hier, le blocage de la circulation de la rue Barquisseau à Saint-Pierre par les pompiers a été suffisamment contraignant pour interpeller autant les élus que les responsables du Sdis. Le commandant Henri-Claude Pothin a d'abord tenté de convaincre les manifestants du bien-fondé de la position de la direction du Sdis, sans que cela ne les fasse reculer.  

 

C'est aussi le maire, Michel Fontaine, ainsi que la conseillère générale, Béatrice Sigismeau, qui ont fait le déplacement pour entendre les revendications des pompiers. Ils mettront fin à leur mobilisation qu'à l'annonce de médiation qui a été ensuite faite par le conseiller général André Thien-Ah-Koon.

 

Le texte de loi que prévoit d'appliquer le directeur du Sids Jacques Vandebeulque sera certainement au coeur des débats ce matin à la caserne de Saint-Pierre. Si les deux parties ne trouvent pas d'issue favorable, "le mouvement reprendra et pourrait même se durcir", mettent en garde les soldats du feu.

Jeudi 22 Décembre 2011 - 08:21
Lu 1165 fois




1.Posté par jacky le 22/12/2011 08:31
a chaque fois , ses la même rengaine
il fait que les pompiers se manifestent pour un résultat
n'est il pas plus simple d'appliquer les règlements ????
Il semble que nos chefs aiment qu'on parlent d'eux (ils sont masos )
Pourquoi , ne pas régler tout de suite des choses simples :l'application des notes opérationnelles , les conflits naissant , les droits des agents ect ect ect )
Dans les autres services de l'état, on ne déballe pas facilement ces conflits
on essaie de les gérer avant que sa pète
A la plaine ; par exemple , n'est il pas judiciable que notre chef aille au devant pour voir ce qui ce passe???????
Non , il attends et attends et attends

2.Posté par Chik974 le 22/12/2011 11:05
Je ne suis pas d'accord avec les écrits de zinfos974.
Je cite " Il y a un mois, l'intersyndicale composé du SNSPP, de la CFDT et de Sud Pompiers a mis en demeure la décision qualifiée d'unilatérale du directeur du Sdis, Jacques Vandebeulque ".

Cette intersyndicale SNSPP - CFDT - Sud Pompiers, le 23 novembre 2011, revendiquait elle aussi un arrèté qui n'était en aucun cas, applicable à la majorité des pompiers concernés par ces feux du MAIDO.
Cette intersyndicale demandait des IFTS, hors les IFTS sont applicables seulement pour les catégories A(officier supérieur) et B(officicier inférieur) et avec un indice brut supérieur à 380.

Je cite les propos tenus par cette intersyndicale SNSPP - CFDT - Sud Pompiers, le 23 novembre 2011 : " Le manque à gagner est significatif. Il est évidemment fonction des indices de traitement et du grade du pompier concerné. Le texte à appliquer devrait être celui des "indemnités forfaitaires pour travaux supplémentaires ".
Voici le lien : http://www.zinfos974.com/Les-pompiers-du-Maido-debrayent-pour-demander-leur-du_a34518.html
Le 23 novembre 2011, cette intersyndicale disait des bétises !!! point final.

Je cite les écrits de zinfos974 : " Pour les forces vives, ce texte est "illégal" et moins avantageux financièrement ".
aucun texte n'est "illégal" puisque c'est un texte. Il est seulement non applicable.
La différence juridique entre "illégal" et "non applicable" est énorme.


Je l'ai dit et re re re dit, le seul texte applicable pour les catégories B et C (de sapeur à lieutenant), donc pour la majorité des pompiers présents sur les feux du MAIDO, est l'application des IHTS.

Maintenant si les IHTS sont aplliquées par le Conseil Général pour payer les pompiers professionnels Réunionnais en heures supplémentaires.
Cela va etre un braquage, un hold up légal du Conseil Général par les pompiers professionnels Réunionnais. Cette enveloppe pour les pompiers professionnels Réunionnais ne va etre à moins de 2 500 000 euros avec une moyenne de 7000 euros par agent pour 250 heures sur le terrain comme ils le revendiquent (entre 200 heures et 300 heures par agent).
Je ne pense pas que madame DINDAR va valider ce budget astronomique de 2 500 000 euros. Comme je l'annonçais depuis le 20 décembre sur zinfos974. Les casernes Réunionnaises vont s'enflammer.
Ce n'est pas un petit forfait minable de 40 heures par agent payées 7 euros de l'heure qui vont calmer les pompiers professionnels Réunionnais.
40 X 7 = 280 euros
280 euros, c'est déjà 3 fois moins que les 25 premières heures d'IHTS payées

42 000 euros salaire annuel brut / 1820 = 23,08 euros
23,08 euros X 1,25 = 28,85 euros X 14 heures = 403,90 euros
23,08 euros X 1,27 = 29,31 euros X 11 heures = 322,41 euros
Pour ses 25 premières heures sur l'incendie du MAIDO, ce caporal X devrait toucher environ 726,31 euros en IHTS. Il en reste 225 à payer !!!



Dans cette enveloppe, je n'englobe pas la somme pour payer les pompiers volontaires Réunionnais.

C'est certain que cela va etre le jackpot pour les pompiers professionnels Réunionnais.
Les feux du MAIDO, c'est le super loto de fin d'année !!!

Alors, c'est vrai, à qui profiterait les incendies du MAIDO ?
La haine des élus et des pompiers Réunionnais envers le Colonel VANDEBEULQUE deviendrait trop rapidement écartée lorqu'elle est belle et bien présente depuis juillet 2010 .......................................................... et si les deux étaient liés, la haine et le profit.

3.Posté par manu415 le 22/12/2011 16:08
Je cite les propos tenus par cette intersyndicale SNSPP - CFDT - Sud Pompiers, le 23 novembre 2011 : " Le manque à gagner est significatif. Il est évidemment fonction des indices de traitement et du grade du pompier concerné. Le texte à appliquer devrait être celui des "indemnités forfaitaires pour travaux supplémentaires ".
Voici le lien : http://www.zinfos974.com/Les-pompiers-du-Maido-debrayent-pour-demander-leur-du_a34518.html
Le 23 novembre 2011, cette intersyndicale disait des bétises !!! point final.

Une erreur manifestement et tout simplement, d'où qu'elle vienne, elle n'est pas à prendre en compte, les IHTS restent le seul moyen légal pour payer les heures supp de ces pompiers, enfin sauf coup de théâtre magistral du double statut lol !

Après tu entres encore dans tes calculs complètement bidons et imaginaires, tu vas finir pas faire croire à ces pompiers qu'ils vont gagner au loto : arrête de fabuler !!

4.Posté par Chik974 le 22/12/2011 20:09
Ecoutes manu415, je laisse ce lien à qui voudra le lire pour comprendre que tous mes calculs sont exacts.
Tu n'es qu'un détracteur au solde du Conseil Général ou d'un élu quelconque mais t'es pas clair et cela depuis le début. Tu soutiens cette intersyndicale donc encore très facile de voir de quel coté tu penches !!!

Voici le lien concernant comment calculer les IHTS : http://www.cdg82.fr/fr/remuneration/elements-de-salaire/regime-indemnitaire/indemnites-horaires-pour-travaux-supplementaires/impression.pdf

après lecture de ce lien, les lecteurs verront qui est dit la vérité et qui tente absolument de la discréditer.

Chik974 ou manu415

5.Posté par Chik974 le 22/12/2011 21:08
a manu415,

On sait maintenant pour qui vous roulez !!!
Dans tous vos posts, vous défendez cette intersyndicale SNSPP - CFDT - SUD.

Je cite encore vos propos pour défendre cette intersyndicale : " Une erreur manifestement et tout simplement, d'où qu'elle vienne, elle n'est pas à prendre en compte ".
Et pourtant lecteurs et lectrices, relisez bien l'article et les propos de cette intersyndicale dans ce sujet : Les pompiers du Maïdo débrayent pour demander leur dû.
Le lien : http://www.zinfos974.com/Les-pompiers-du-Maido-debrayent-pour-demander-leur-du_a34518.html

Ba oui, maintenant, on essaie comme on peut de rattraper la boulette du 23 novembre 2011 et l'ignardise de son intersyndicale pompiers Réunionnais SNSPP - CFDT - SUD.
Mais, tout le monde a lu comme moi, ce que revendiquait cette intersyndicale !!! Accusez maintenant zinfos974 d'avoir fait une erreur de frappe !!! zinfos974 a du confondre le F avec le H. bande de rigolo

C'est certain que c'est pas dans votre intéret que je rentre au SDIS974 mais j'y rentrerai, que vous le vouliez ou non.

6.Posté par manu415 le 23/12/2011 06:23
bon je vais arrêter là car tu interprètes tout à ta convenance et déformes tous les textes que tu lis !!! ta place est plus chez le psy que dans le sdis, crois moi !!

Pour le calcul d'IHTS je te l'ai dit et je le répète, le texte est bon c'est ton interprétation qui est fausse et donc tous les calculs que tu peux en tirer !! le jour où tu auras une fiche de paie d'un pompier de la réunion qui a touché des IHTS, tu comprendras, enfin ce serait bien pour tout le monde car tu racontes beaucoup de conneries quand même !

Pour le Directeur, tu vois de la haine dans cette phrase "
Tant qu'au directeur, il s'est lui même attiré les foudres de tous, il récolte ce qu'il a semé depuis son arrivée !!
" et dans tous les propos tenus ici alors que c'est toi qui en a depuis le début contre cette intersyndicale et tous les pompiers de l'île, sauf le directeur et quelques uns de ses adeptes (nombreux, pffff laisse moi rire !!!) fais toi soigner mon gars !! .

Pour le IFTS, je n'accuse personne, l'erreur est humaine, c'est une erreur et puis c'est tout, mais si tu aimes délirer et à penser que zinfo974 est à l'origine de l'erreur libre à toi, mais ne déformes pas les propos de tout le monde à tout bout de champ pour servir tes idéaux névrotiques.

Une chose est sûre, c'est que je roule pour la Réunion !!! cette intersyndicale a une ligne de défense qui prend en compte les intérêts des pompiers réunionnais, quelques qu'ils soient, tout à l'inverse de tes propos depuis le commencement des ces posts, ou tout n'est que haine discréditation, mensonges, interprétations personnelles infondées, etc ....


Tu n'es qu'un détracteur au solde du Conseil Général ou d'un élu quelconque mais t'es pas clair et cela depuis le début. Tu soutiens cette intersyndicale donc encore très facile de voir de quel coté tu penches !!!

hahahahahahahahahaha arrête la drogue gars, douce ou dure elle te rend complètement parano, incroyable quand même ce que tu débites comme conneries !!

Il ne me reste plus qu'à attendre la brigade d'enquête de la gendarmerie sagement chez moi alors hahahahaha t'es grave comme gars toi .....

7.Posté par Clio le 23/12/2011 07:03
Messieurs les Pompiers, je ne veux pas intervenir dans vos propos, mais voyez vous même et soyez réaliste, la seule personne qui est la cause de vos problème et ceux de l'Arast c'est la Présidente du Conseil Général, Mme Nasimah Dindar
Voyez tout cela avec elle et elle seule, comme elle ne peu régler aucuns problèmes seule, elle envoit ses pions( Tak)
Alors cessez de vous critiquer l'un envers l'autres, vous tous être courageux, aussi sans y mettre le feu, faut savoir que les syndicats sont des semeurs d'embrouilles et ne pense qu'a eux et eux seul
Donc cessez tout ce remue ménage, allez voir Nassimah Dindar et demander des explications à cette femme hautaine qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez

8.Posté par Chik974 le 23/12/2011 10:43
a manu415,

Je ne réponds plus à vos méthodes de toujours créer des polémiques. Vous avez l'art et la manière de toujours court-circuiter des débats intéressants. Vous finissez toujours par insulter mais vous savez toujours inverser les roles.
Vous etes toujours plus forts que les explications claires présentes dans les textes dont comment calculer les IHTS.
Stop, je ne discute plus avec des personnes comme vous.

Par contre, je le répète, votre phrase : "Tant qu'au directeur, il s'est lui même attiré les foudres de tous, il récolte ce qu'il a semé depuis son arrivée !!" est chargée de haine.
Vous confirmez que le Colonel VANDEBEULQUE est depuis son arrivée en juillet 2010, un mal venu par conséquent les feux du MAIDO ne pourrait pas etre l'œuvre du hasard.
Vous avez donné un possible mobile pour les feux du MAIDO.

Vous pouvez déblatérer à profusion. Je redonne le lien internet "comment calculer les IHTS" pour que les intéressés voient qui à raison et qui à tord :
http://www.cdg82.fr/fr/remuneration/elements-de-salaire/regime-indemnitaire/indemnites-horaires-pour-travaux-supplementaires/impression.pdf



A qui profiterait les incendies du MAIDO ?
La haine des élus et des pompiers Réunionnais envers le Colonel VANDEBEULQUE deviendrait trop rapidement écartée lorqu'elle est belle et bien présente depuis juillet 2010 .......................................................... et si les deux étaient liés, la haine et le profit.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales