Faits-divers

Intervention au Maïdo: Les pompiers entendus sur la question des heures supplémentaires


Intervention au Maïdo: Les pompiers entendus sur la question des heures supplémentaires
Les pompiers semblent avoir été entendus par les "instances" du SDIS. Hier à Saint-Pierre, le colonel Félix Anthénor-Habazac est venu "calmer" les esprits et mettre en place auprès des pompiers une partie du paiement des heures supplémentaires effectuées pendant l'incendie du Maïdo.

Une contestation qui était partie après la réception, par les soldats du feu, de leur dernière fiche de paie qui ne mentionnait pas la moindre heure supplémentaire. La grogne des sapeurs s'était concrétisée par le blocage de la circulation de la rue Barquisseau à Saint-Pierre, ce qui avait eu le mérite de faire "bouger les lignes".

Abordé lors de la visite du colonel Félix Anthénor-Habazac, le taux horaire des pompiers, qui est actuellement de 6,88 euros, devrait être "augmenté" précise le Jir dans sont édition de ce matin. En attendant le paiement des 500 heures supplémentaires demandées par chaque pompier, une première partie, 40 heures, va être payée au mois de décembre et 60 heures en janvier.

En plus de cette nouvelle, un comité technique va être créé dès le début de l'année prochaine, regroupant syndicats, élus et médiateur pour "trouver des solutions pour tout le monde", souligne le colonel dans le Jir.
Samedi 24 Décembre 2011 - 08:00
.
Lu 1372 fois




1.Posté par GOLDORAK le 24/12/2011 11:17
Je ne suis pas pompier mais je suis de très près ce dossier. Je travaille au SDIS974.
Là, je suis MORT DE RIRE !!!!

" le taux horaire des pompiers, qui est actuellement de 6,88 euros, devrait être "augmenté "
Et après ça, les pompiers Réunionnais se plaignent de s'etre fait avoir l'année dernière, ils recommencent à accepter l'inacceptable. Lollllllllllllllllllllllllllllllllllll
Vraiment, ils sont champion du monde les pompiers Réunionnais.

L'intersyndicale SNSPP - CFDT - SUD criait à tue-tête : les arrêtés du 24 décembre 2009 et du 18 août 2006 ne sont pas applicables aux pompiers professionnels Réunionnais. Mais uniquement "les IFTS" au lieu de dire "les IHTS" preuve encore une fois de leur ignardise concernant les textes qui régissent la fonction publique territoriale !!!

A savoir que le montant de 6,88 euros correspondant exactement au texte du 18 aout 2006.
sapeurs : 6,88 € MORT DE RIRE !!!

Mais attention, si petite rallonge à ces 6,88 euros. Si 500 heures comptées par pompier. Vous remarquez déjà que le quotat a augmenté de 200 heures par pompier. Les pompiers de Saint Pierre revendiquaient entre 200 et 300 heures.
Donc, par logique, on reste dans l'arrêté du 18 aout 2006. On fait une moyenne des 4 taux horaires par grade mentionnés dans cet arrêté, on tombe à 8,25 euros de l'heure environ.

500 heures X 8,25 euros = 4 125 euros par pompier professionnel Réunionnais environ
mais de toute façon, pas moins de 3 440 euros puisque 500 heures X 6,88 euros = 3 440 euros

Enveloppe mini = 1 970 000 EUROS pour payer environ entre 550 et 600 pompiers professionnels.
Enveloppe maxi = 2 340 000 EUROS pour payer environ entre 550 et 600 pompiers professionnels.

Bien entendu, dans cette enveloppe, les pompiers volontaires ne sont pas inclus. Il faudra une seconde enveloppe du CG.

Comme le dit si bien Chik974, les feux du MAIDO sont effectivement le super loto de fin d'année pour les pompiers Réunionnais !!!! Attention, ils vont y prendre gout.
Certains s'amusent à fustiger ce Chik974, mais pour l'instant, c'est lui qui écrit les vérités.

Je dis " dans l'intéret des pompiers Réunionnais, ce Chik974 devrait etre embauché rapidement au SDIS974 et tant pis pour ces détracteurs "



GOLDORAK et joyeux Noël à tous.

2.Posté par Chik974 le 24/12/2011 12:21
Ba c'est bien, je n'ai plus rien à écrire, tout est dit dans le post de "GOLDORAK".

Joyeux noel aussi à tous.

Chik974

3.Posté par jacky le 24/12/2011 17:44
eh messieurs
vous croyez que les extérieurs (venus pour les incendies) sont venu pour " la peau patates ???"
té les gars, en tant que spv ( bientot proff ) tant pis pour ceux qui sont pas retenus arrette déconner don
au lieu de faire des compte et recompte pour les autres , vous feriez mieux d'aller chercher l'argent empocher par tout ce qui a gravité autour de ces feux a cause d d'un connard incendiaire
Au fait , ce soir je vais bosser, donc je dois bosser pour Joyeux Noel ???
Goldorak et chick accupez vous de vos f.... avant
merci et je ne vous souhaite rien

4.Posté par LE REQUIN BOULEDOGUE le 24/12/2011 20:06
monsieur jacky, et si " le connard d'incendiaire " comme vous dites, se gavera lui aussi dans l'une des deux enveloppes du CG !!!
l'enveloppe SPP ou SPV ?

Comme GOLDORAK le calcule très bien, sur des sources clairement écrites dans le sujet zinfos974. Ce sera entre 3 440 euros (avec certitude) et 4 125 euros ( fourchette haute) par pompier professionnel Réunionnais.

Désolé mon cher monsieur mais certaines questions vont alimentées des suspicions !!!
En pleine période de crise, les incendies du MAIDO sont rentables pour une certaine profession bien décidée, apparemment après lectures des divers sujets, à ne pas laisser le gateau leur filer sous le nez !!! C'est une simple constatation qui devrait le devenir pour beaucoup de réunionnais(es).

Rajouté à cela, une hostilité de ces memes pompiers et élus politiques envers leur commandant, arrivé sur l'ile, étrangement 4 mois avant le premier incendie d'octobre 2010. Moi, personnellement, cela m'interpelle très sérieusement !!!

Comme il est dit dans plusieurs posts : A qui profiterait les feux du MAIDO ? Pour l'instant, 3 440 euros minimum dans les poches de chaque pompier professionnel Réunionnais engagé sur les incendies. Certes versés en plusieurs fois mais la somme finale restera la meme !!!

Joyeux noel !!!

5.Posté par manu415 le 25/12/2011 09:42
Pour l'iFTS, c'est déjà dit et redit, c'est une erreur, pas la peine d'en faire des lignes et lignes sur cette intersyndicale que vous avez pris en grippe.

Pour vos calculs, ils sont un peu plus censés que ceux que j'ai pu lire depuis le début, bien qu'ils soient BRUT il faut quand même le souligner !

Les 500 heures concernent une petite quantité de pompiers, la majorité tournant entre 200 et 300 heures comme l'ont précisé les pompiers de st pierre. Ceux qui ont pu faire 500 heures étaient en congé à ce moment là et donc n'étaient pas obligés de jongler entre leurs gardes en caserne et le feu de forêt , ils ne faisaient donc que des heures supp, pendant leurs congés.

Mais, qu'en avez vous à faire des sommes perçues par ces pompiers ? ils ont travaillés plus de 200 heures que ce soit en caserne ou sur le feu de forêt, plus de 200 heures !!!! Un mois de travail habituel c'est 159 heures, là ils en ont fait plus de 200 heures, en plus de leur garde en caserne, ou pendant leurs congés, c'est pas rien quand même !!

Comparé à un pompier volontaire qui touche en moyenne 8.92€ (je reprend le même calcul de goldorak) net de charge et d'impôts, le pompier professionnel a de quoi se sentir léser !!

Qu'ils soient sur un même pied d'égalité et tout ira pour le mieux !!!

Mais voilà, le double statut n'étant pas validé par les autorités et le texte du du 18 aout 2006 pas adapté aux pompiers de la réunion, il ne reste que les IHTS pour rester dans la légalité. Une dépense conséquente qui sera déterminante pour l'avenir des pompiers pro : soit le double statut sera enfin accordé aux pro, soit un texte qui met sur un même pied d'égalité les pro comme les volontaires verra enfin le jour pour ces fameuses heures supplémentaires.

Les pompiers pro comme volontaires d'ici sont loin de se vanter de pouvoir profiter de ces feux de forêt, cherchez encore et vous trouverez d'autres personnes à qui pourrait profiter cette catastrophe tragique, mais les pompiers je n'y crois pas un seul instant !!!!!!

Joyeux Noël à tous et toutes

6.Posté par Chik974 le 25/12/2011 11:30
Manu415, c'est pour pourtant clairement écrit dans l'article zinfos974 : " En attendant le paiement des 500 heures supplémentaires demandées par chaque pompier "

Demandées par chaque pompier, cela veut dire ce que cela veut dire !!! ou comme pour IFTS au lieu des IHTS, c'est encore zinfos974 qui ferait des erreurs de compréhention ou frappe (sur un clavier, seul le G sépare le F du H) !?

Sinon, dans cet article, la programmation d'un CTP n'est pas un scoop, c'est obligatoire pour avis dans ce cadre !!!


Depuis la loi Tepa d’août 2008, les heures supplémentaires effectuées par tous les salariés sont exonérées d’impôt sur le revenu, dans la limite de certains plafonds.
D’une manière générale, l’exonération d’impôt sur le revenu s’applique à la rémunération des heures supplémentaires (salariés à temps plein) qui sont définies comme telles par le code du travail.

Les heures supplémentaires :

Il s’agit :
• des heures effectuées au-delà de la durée légale du travail (35 heures par semaine) ou de la durée équivalente dans certains secteurs d’activité ;
• des « heures choisies », c’est-à-dire les heures effectuées, à la demande d’un salarié, au-delà du contingent d’heures supplémentaires applicable dans l’établissement lorsqu’un accord collectif prévoit cette possibilité
• lorsque la durée de travail est organisée sous forme de cycle, des heures effectuées au-delà de la durée moyenne de 35 heures calculée sur la durée du cycle ;
• en cas de modulation du temps de travail, des heures accomplies au-delà de la durée maximale hebdomadaire fixée par l’accord collectif de modulation, ainsi que, en fin de période de modulation, les heures effectuées au-delà de 1 607 heures mais non déjà rémunérées en cours d’année ;
• dans les entreprises ayant opté pour la réduction du temps de travail en deçà de 39 heures par l’octroi de « jours RTT », les heures effectuées hebdomadairement au-delà de 39 heures et celles, autres que les précédentes, effectuées, selon l’organisation retenue par l’entreprise, au-delà d’une durée moyenne de 35 heures appréciée sur une période de quatre semaines ou au-delà d’une durée annuelle de 1 607 heures ;
• pour les salariés au « forfait annuel », les heures effectuées au-delà de 1 607 heures (convention de forfait annuel en heures) ou les jours de repos auxquels le salarié a renoncé au-delà de 218 jours par an (convention de forfait annuel en jours).

La rémunération totale des heures supplémentaires, y compris la majoration de salaire correspondante, est exonérée d’impôt sur le revenu.
Cependant, pour la majoration, l’exonération s’applique dans la limite des taux de majoration prévus par la convention collective ou l’accord professionnel ou interprofessionnel ou, à défaut, par exemple en présence d’un simple accord d’établissement, dans la limite des taux de :
- 25 % pour les heures complémentaires et pour les huit premières heures supplémentaires ;
- 50 % pour les heures supplémentaires au-delà de la huitième.
La partie de la rémunération qui excède cette limite n’est pas exonérée.

L’employeur doit avoir fait figurer distinctement sur les fiches de paye la rémunération des heures supplémentaires exonérées. La déclaration de revenus préremplie (DPR) distingue de la même façon le montant des salaires imposables et celui des salaires exonérés au titre des heures supplémentaires de travail.
Comme d’habitude, il appartient au contribuable de vérifier et, le cas échéant, de compléter ou de corriger ces informations.


7.Posté par pompier de lo le 25/12/2011 20:44
moin di , néna rien que cel la monte su le feu , la tire tuyau , la mange ration combat , la respire la fumée , la vue la mort de trés prés , néna le droit exprime à zot , réclame zot' du , que ou lé spv ou spp , zot néna le droit de gagne zot' l'argent . néna un zaffair que mi comprend pas : comment y peu demande un pompier d'etre à la fois en caserne et sur le feu en meme temps . si certain y connait pas , un pompier y doit faire un certain nombre de garde à l'année , lé respecté , mais comme l'avé le feu maido , bonne pompier lété obligé par rapport zot travail monte su le feu et aujourdui néna certain lé obligé rendre des gardes non effectués parce que zot lété pas présent en caserne alors que ces memes pompiers té travaille dans des conditions lamentables su de feu , ou ça nou ça va , lé normal que c pompier y demande zot du

8.Posté par manu415 le 26/12/2011 06:15
salut post 7

C'est vrai si les heures passées sur le feu du Maido ne sont pas décomptés des heures que les pompiers auraient du faire en caserne en temps normal et, si ils ne faisaient pas parti du fantôme GIFF. (le DIH étant bien "réglé" cette année).

C'est tout simple en fait, il suffit de totaliser les heures travaillées réellement ce dernier trimestre (heures feu de forêt + heures caserne donc) et de déduire de ce total les heures (gardes) déjà programmé pour ce même trimestre.

le résultat sera ces fameuses heures supplémentaires dont on parle depuis le début. il n'est en aucun cas question de devoir des gardes en 2012, puisque vous avez travaillé en plus ! si c'est le cas, rapprochez vous de votre chef de caserne, voire des ressources humaines du SDIS.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales