Social

Intersyndicale de la Région: "84 euros pour tous !"

Le 18 novembre dernier, et pour la première fois, le personnel du Conseil régional descendait dans la rue. Objet de la manifestation : demander une équité de traitement pour tous les personnels de la collectivité et un alignement du régime indemnitaire sur celui de Métropole. "Les écarts sont inacceptables" affirme l'intersyndicale.


"Des propositions très loin des attentes"

L'intersyndicale du Conseil régional, composée de la CGTR Réunion, SGPEN CGTR, UNATOS-FSU, SDU-CLIAS-FSU,INTERCO-CFDT et SAFPTR, a fait le point en début d'après-midi suite la manifestation du 18 novembre devant la pyramide inversée et aux réunions de travail ayant eu lieu depuis avec la Région.

L'intersyndicale avait pour mot d'ordre : 100 euros de hausse des indemnités pour tous les personnels applicable au 1er janvier. La Région Réunion a proposé des hausses allant de 14 à 84 euros.
Cette proposition de la collectivité "ne convient pas à nos attentes et provoque la division entre les personnels", explique Patrick Corré. Il salue toutefois "l'instauration d'un dialogue social et la prise de conscience du mauvais régime d'indemnités" rappelant tout de même que cela se fait "sous la pression et en traînant des pieds".

La Région propose 18 euros pour les personnels TOS (Techniciens et Ouvriers de Service) ayant été transférés aux collectivités locales, 33 euros aux catégories B, 56 euros aux catégories C, et 84 euros aux cadres. "Totalement incompréhensible ! Une catégorie moins diplômée a une augmentation plus importante qu'un personnel plus qualifié", affirme le syndicaliste.
Face à ce constat, l'intersyndicale demande une extension de 84 euros pour tous les agents.

"Des différences inacceptables de traitement"

L'incompréhension est grande devant les écarts de régime indemnitaire entre la Métropole et la Réunion. "Les catégories C de la Réunion touchent une indemnité de 110 euros contre une moyenne nationale de 414 euros, c'est une question d'égalité" revendique le syndicaliste.

Des différences de traitement à l'échelle nationale mais aussi locale. Les agents TOS (Techniciens et Ouvriers de Service) exerçant en collège et sous la responsabilité du Conseil général bénéficient d'une indemnité mensuelle de 242 euros en moyenne, contre 110 euros pour ceux du Conseil Régional exerçant en lycées. "Ces agents effectuent le même travail, pourquoi ceux sous responsabilité de la Région sont traités ainsi ?" s'interroge l'intersyndicale.

Dans le même ordre d'idées, l'intersyndicale pointe du doigt la prime semestrielle octroyée par le président de Région. Tous les agents de la pyramide inversée en sont bénéficiaires à l'exception des TOS. Là aussi, l'intersyndicale demande plus qu'un "effet d'annonce comme ce fut le cas récemment mais un réel équilibrage, qui ne soit pas considéré comme un cadeau". Ainsi, deux fois par an, les agents percevraient environ 390 euros.

"Y'a de l'argent à la Région"

Ces augmentations peuvent être votées dès maintenant et actées début janvier affirment les différents représentants syndicaux. Les orientations budgétaires devront, pour eux, tenir compte de leurs revendications et ils mettent en exergue "le budget de fonctionnement qui doit être revu". "Y'a de l'argent à la Région, si on diminue les pleines pages de publicités dans la presse, les pots et autres cocktails", remarque l'un des représentants syndicaux.

Tous espèrent une réponse positive lors de leur réunion de travail du 28 décembre. Ils préviennent dès maintenant : "en cas de non satisfaction, si nous ne trouvons pas d'accord sur les montants des indemnités, on repartira dans la rue ! On sera au moins deux fois plus nombreux que le 18 novembre!" Au programme également, l'occupation de la session plénière de janvier 2010 : "il faut prévoir au moins 750 places dans l'hémicycle, on sera nombreux !".

Le personnel de la pyramide inversée attend désormais la réponse qui devrait leur parvenir après le 20 décembre.
Lundi 14 Décembre 2009 - 18:26
C. L
Lu 1446 fois




1.Posté par Jouvre le 14/12/2009 21:12
Allez cfdt interco - Mr pepin

2.Posté par solidarité syndicale le 14/12/2009 21:20
alors qu'on demande aux petits de se serrer la ceinture, Polpot et sa bande sont à copenhague aux frais de la princesse et avec bien entendu madame gaud qui s'imagine déjà ministre. Pendant des années on s'est rien refusé,le fils est bien plus dans l'avion qu'à la réunion, sans compter tous ces caprices. Je n'ai rien bien entendu sur l'objectif de ce grand rassemblement, indispensable pour un monde meilleur. Ce dont je vise ces les frais de déplacement de voyage ,les frais d'hôtel et repas sans compter les accompagnateurs,il doit y avoir quelques pique assiettes; ce sont tous ces frais afférents qui sont depuis plusieurs décennies qui sont scandaleux,insupportable ,inadmissible. Pendant ce temps on refuse des primes aux agents de la région qui y ont droit , pire on va chercher à diminuer la somme par catégorie administrative. Des chiens comme disait Mitterand.La cerise sur le gâteau comme on dit,pour des cocos ,on menace à présent la CGTR .le 1er cercle n'a vraiment pas encaissé cette grève.Pour eux,notre chèr Ivan hoareau n'aurait jamais autorisé cette grève mais n'ont ils pas compris qu'il y avait bien un fossé avec nous les syndicalistes et eux ,A bon entendeur ,chers coco de la région ,je m'adresse à quelqu'un bien primaires , Nous aussi nous sommes solidaires et si vous vous amuser à defaire notre solidarité syndicale et intersyndicale, nous vous en réserverons une bonne surprise.nous syndicaliste ,nous savons faire aussi.......

3.Posté par Nija le 14/12/2009 22:51
Pourquoi ne pas réclamer les frais de voyage de Paul Pierre et Catherine (au moins deux par mois en classe affaire et dans des hôtels 4 étoiles) et voir s'ils ne couvrent pas la totalité des primes réclamées?

4.Posté par piment vert le 15/12/2009 00:21
La Région dilapide l'argent en voyages, en dépenses somptuaires et se moque du personnel.

5.Posté par anonyme le 15/12/2009 05:43
"84 euros pour tous" : Ça ne fait pas beaucoup pour chacun.

6.Posté par jamais assez le 15/12/2009 08:15
quand 52% de la population vit sous le seuil de pauvreté les fonctionnaires avec securité de l'emploi a vie, surrémuneration ... sans aucune reserve en pleine crise économique restriction budgetaire: font la grève pour doubler leur indemnité? alors là ! il faut se rappeler que certains se battent en ce moment tout simplement pour conserver leur emploi

7.Posté par calimero le 15/12/2009 08:25
réponse à anonyme n°5
premier geste demandé à la Région 100 € d'augmentation en attendant les négociations.
mais la Région propose toujours plus pour les plus gros et moins pour les plus petits :
18 € d'augmentation pour les TOS et 84 € d'augmentation pour les cadres A.
cherchez l'erreur, c'est ça l'équité à la mode régionale.
c'est trop injuste !
alors l'intersyndicale a demandé 84 € d'augmentation pour tous pour un premier geste.

8.Posté par calimero le 15/12/2009 08:33
l'argent y manque a nous la Région !
je croyais que la Région y surfait sur la vague internet et pour faire des économies on pouvait utiliser la vidéo ou visio conférence.
Combien de personnes la parti à Copenhague ?
Combien de primes y gagne avec ça ?

9.Posté par anonyme le 15/12/2009 09:17
7.Posté par calimero le 15/12/2009 08:25

C'était de l'humour : la formulation adéquate, ce serait plutôt "84 euros pour chacun", mais précisément, à force de penser en terme de groupe, on finit par oublier qu'il est composé de personnes humaines vivant des situations différentes . C'était suffisamment significatif pour être relevé.

Dans ce type de négociation, laissez tomber les sur-salaires : les moins privilégiés en bénéficieront, et ce n'est que justice.


10.Posté par cfdt interco le 15/12/2009 09:18
oyé oyé, agents de la région, on peut avoir 100 euros grâce aux moustaches de l'unsa. Alors koifé!!!

11.Posté par calimero le 15/12/2009 13:15
voir dans le blog : les retraites du Président

c'est pour cette raison que le Président va annoncer lors du repas offert aux agents de la Région le 23 que le nouveau régime indemnitaire va être appliqué à tous les agents conformément aux lois votées par les élus de la République y compris les communistes,
et que la Région va cesser d'être hors la loi.
c'est trop injuste !
Joyeux Noel et bonne année

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales