Outremer

Internet et les Etats généraux : Une contribution à ne pas négliger

Le site Internet des États généraux de l'Outre-mer a permis de jouer un rôle d'information et de dialogue pendant toute la phase participative. Un élément qui aujourd'hui fait l'objet d'un bilan. A titre d'exemple, le nombre de commentaires sur la gouvernance est particulièrement important.


Internet et les Etats généraux : Une contribution à ne pas négliger
10.713 contributions et commentaires postés, 2.976 utilisateurs enregistrés et 124.751 visiteurs uniques... Les États généraux sur la toile ont bien fonctionné au regard des ces chiffres du site du ministère de l'Outre-mer, récupérés au 31 juillet 2009, date de fermeture de la participation.

Durant la phase de participation du 22 avril au 31 juillet 2009, le site Internet des États généraux de l’Outre-Mer a joué un rôle d’information et de dialogue. Chacun a pu contribuer, commenter mais aussi consulter les documents mis à disposition tels que des vidéos, témoignages, documents institutionnels, d'associations, de syndicats...


Internet et les Etats généraux : Une contribution à ne pas négliger
Vendredi 2 Octobre 2009 - 08:36
Melanie Roddier
Lu 932 fois



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 9 Novembre 2016 - 16:57 Guyane : Un cadre du parti Walwari tué par balle