Social

Insee: la croissance de la population reste forte

L’Insee Réunion a convié ce matin la presse pour présenter l’enquête annuelle de recensement ainsi que la diffusion des résultats issus des enquêtes de 2004 à 2008. La conférence de presse a pu commencer suite à l’intervention du personnel de l’Insee Réunion et des organisations syndicales qui dénoncent "un démantèlement de la statistique publique".


A peine commencée, la conférence de presse a été perturbée par une vingtaine de salariés de l’Insee Réunion. "Je m’adresse à vous au nom du personnel de la direction régionale de l’Insee Réunion.  Cette intervention a pour but de vous alerter sur les conséquences de la décision gouvernementale de délocaliser une part importante des services statistiques publics à Metz (…) Le personnel de l’Insee Réunion s’associe à la grève générale pour la défense du service public".
Sans commentaire du directeur régional, Pascal Chevalier, le personnel a quitté les lieux et la conférence de presse a pu commencer.
Le 29 janvier 2009 débute l’enquête annuelle de recensement auprès d’une partie de la population vivant à la Réunion. Les agents recenseurs visiteront environ 75.000 personnes.
Cette année, les habitants des communes de Salazie et l’Entre-Deux seront recensés, aux côtés des 15 communes de 10 000 habitants ou plus. Les habitants des autres communes de moins de 10 000 habitants ne sont pas concernés en 2009.
Le recensement permet ainsi de fournir des statistiques sur le nombre de logements, d’habitants et sur leurs caractéristiques.
Ainsi, il est possible grâce aux résultats issus des enquêtes de 2004 à 2008, de montrer que la Réunion a une croissance de sa population qui reste forte, 1,5% par an. Sur la France entière, la croissance est d’une moyenne de 0,7% par an.
La Réunion se situe, derrière la Guyane et la Corse, en troisième position. Sa variation de la population se repose beaucoup sur le solde naturel.
En 2006, la ville de Saint-Paul rejoint Saint-Denis (25ème commune française en population totale) en dépassant le seuil des 100 000 habitants.
Le solde naturel à la Réunion ralentit toutefois du fait d’une natalité plus faible qu’avant 1999 et d’une population vieillissante. Concernant les phénomènes migratoires, ils s’amplifient majoritairement sur le littoral avec le développement du réseau routier.

Mercredi 28 Janvier 2009 - 11:23
Melanie Roddier
Lu 1173 fois




1.Posté par papapio le 28/01/2009 13:38
"Concernant les phénomènes migratoires, ils s’amplifient majoritairement sur le littoral avec le développement du réseau routier. "
Et SURTOUT avec les Lois sur la défiscalisation ...
Le même INSEE qui refuse de tirer des conclusions de relation de cause à effet, entre le Taux de Natalité (dont les députés se félicitent tant en métropole tellement il contrevient au peuplement des départements Français), les indemnités perçues par le 1/4 des foyers Mono-parentaux (essentiellement Féminin) sous forme de prestations sociales "Salariées", et le massacre judiciaire des Enfants et leurs Pères qui en découle... La Parité Votée, c'est pas pou demain tant que les chiffres seront VOLONTAIREMENT maintenus sous silence COMPLICE...

L'INSEE, habitué à faire l'éloge plaintif des femmes qui gèrent seules l'éducation des Enfants, avec le soutien intéressé du rectorat et du département, souhaiterait-elle faire un démenti officiel ? Bien sur que NON, voyons ! ...chut...y faut pas le dire...chut.....

2.Posté par nicolas de launay de la perriere le 28/01/2009 17:01
ils ont compté les morts en corse ..??

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales