Economie

Insee: Les entreprises individuelles ont toujours la côte à la Réunion

Les créations d'entreprises ont atteint un record à la Réunion en 2010 avec 8.150 nouvelles entreprises. Un niveau historique jamais atteint avec + 22% de créations entre 2009 et 2010. Sur les dix dernières années, le nombre de sociétés a été multiplié par trois dans notre île. Mais ce boom de la création d'entreprises ne veut pas signifier que l'économie réunionnaise se porte bien. Quant aux créateurs réunionnais, ils privilégient toujours l'entreprise individuelle pour "s'insérer sur le marché du travail".


Insee: Les entreprises individuelles ont toujours la côte à la Réunion
Dans cette période de difficultés économiques liées à la crise, les citoyens sont de plus en plus poussés à créer leur entreprise pour "assurer leur propre emploi", souligne l'Insee. Et l'année 2010 a été marquée par un "record historique", souligne Edouard Fabre, chef de projet à l'Insee, en matière de création d'entreprises à la Réunion. Une progression de + 22% entre l'année 2009 et 2010 a été enregistrée, portant le nombre à 8.150 entreprises créées pour l'année 2010. La Réunion a toujours été la région française la plus productive en matière de création d'entreprises. En 2008, ce taux était de 17% contre 11% au niveau national. Et pour cette année 2010, notre région enregistre une nouvelle fois un taux de création supérieur à l'Hexagone : 19,7% contre 18,1%. Pour rappel, le taux de création se calcul en fonction du nombre d'entreprises créées sur l'année, rapporté au stock d'entreprises au 1er janvier de l'année.

Sur les 8.150 créations d'entreprises en 2010, 63% sont des entreprises individuelles contre 38% sur l'ensemble de la France. "Les créateurs d'entreprises privilégient le statut d'entreprise individuelle contre celui du régime auto-entrepreneur", précise Edouard Fabre. Alors que le régime d'auto-entrepreneur a été un succès en métropole (58% sur l'ensemble des créations), à la Réunion le statut n'a pas provoqué le même engouement (32% soit 2.600 créations d'entreprises). Une situation qui peut s'expliquer par plus de "difficultés" dans le parcours de la création d'entreprise. "Les créateurs suivent moins de formations et sont moins aidés par des spécialistes", explique-t-on à l'Insee. Mais l'entreprise individuelle a toujours la côte à la Réunion et est privilégiée pour "s'insérer sur le marché du travail", souligne l'Insee.

Cinq profils de créateurs d'entreprises se dégagent en 2010, dont deux forment le "socle" : les entrepreneurs qui créent une entreprise individuelle et ceux, plus expérimentés, qui créent une société pour générer de l'activité et de l'emploi. A ces deux profils, trois autres groupes s'ajoutent : les entrepreneurs "solo", les professions libérales et les artisans. Mais la motivation principale qui poussent les personnes à sauter dans le grand bain de la création d'entreprise reste le motif "d'indépendance" pour 61% d'entre eux.

En 2010, les secteurs du commerce et de la réparation automobile, de la construction et de l'hébergement-restauration ont profité du boom de la création avec 70% des 8.150 entreprises qui ont vu le jour. Après cette parution, l'Insee a prévu de réinterroger les entreprises dans trois et cinq ans afin d'avoir une "vision à long terme" de ces entreprises, notamment sur leur survie.
Mercredi 5 Septembre 2012 - 16:07
Lu 1685 fois




1.Posté par noe le 05/09/2012 17:14
Beaucoup préfèrent être leur propre patron :
-camion-bar
-élagages
-poulets grillés
-brochettes
-pizzarolo
-et même la presse ...

On n'aime pas être tj dirigé souvent par plus "con" que soi !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales