Société

Insectes: Deux nouvelles espèces nuisibles découvertes à La Réunion

Deux nouvelles espèces d’insectes exotiques envahissants ont été découverts à La Réunion récemment par l’Insectarium de La Réunion : l’Erionata torus (plus connu sous le nom de Hespéride du Bananier ou Papillon du Bananier) et le Blatta lateralis ou Blatte du Turkestan. Outre ces deux espèces d’insectes, deux petites espèces de mantes religieuses ont également été recensées.


Le Papillon du Bananier est une espèce originaire d’Asie du sud-est et dont l’introduction dans diverses îles océaniques comme Guam et Hawaï "présente un caractère envahissant et est localement ravageur des cultures de bananes", explique l’Insectarium de La Réunion.

L’organisme ajoute que cette espèce est présente à l’île Maurice depuis la fin des années 60, "où elle aurait été introduite accidentellement par des voyages militaires". Quant à son apparition à La Réunion, "l’hypothèse la plus probable est une introduction depuis Maurice par une voie qu’il reste à déterminer", poursuit l’Insectarium, soit par des végétaux introduits illégalement ou mal contrôlés.

Une quinzaine de ces papillons du Bananier ont été recensés dans le Nord-Ouest de l’île, de La Possession à Sainte-Thérèse, en passant par Pichette et la Ravine à Malheur.

"La première observation, à la Ravine à Malheur par un entomologiste, a fait l’objet d’un signalement par courriel à la Direction régionale d’un grand organisme d’agronomie présent à La Réunion, sans réponse, ainsi qu’à l’Insectarium de La Réunion", ajoute l’Insectarium, qui a consigné "cette observation, puis toutes les suivantes, sur le site internet dédié, www.especesinvasives.re ".

La Blatte du Turkestan, une petite blatte rougeâtre mesurant entre 1 et 1,5 cm et originaire probablement d’Asie centrale, n’est pas inconnue dans notre département, où elle était vendue comme fourrage pour nourrir des reptiles.

Habilitation d'une animalerie a posteriori...

Cette blatte "était d’ailleurs vendue en 2014 par au moins deux animaleries de l’île, sans étiquetage", reprend l’Insectarium. "Or, une de ces animaleries a déposé en 2015 une demande d’autorisation pour la vente de ces blattes, preuve qu’elle n’était pas habilitée en 2014", poursuit la structure.

Cette dernière ajoute avoir constaté il y a deux mois que son composteur "était infesté de ces blattes", preuve pour elle que l’espèce est hélas "bien installée à La Réunion".

Une invasion signalée sur le site www.especesinvasives.re, mais restée "sans suite".

Autres invasions recensées, celles de la Mante miniature (Tropidomantis tenera), originaire d’Asie du sud-est et connue comme envahissante à Tahiti depuis 2005. Ce type de mante est particulièrement vorace et vole parfaitement. L’espèce a été signalée sur le site www.especesinvasives.re, mais "sans suite".

Autre mante découverte par l’Insectarium sur son site en 2015, l’Odontomantis pulchra, une des plus petites mantes du monde originaire d’Inde, avec une taille de 18 mm pour la femelle et de 13 mm pour le mâle. Extrêmement vorace comme le Tropidomantis tenera, sa principale caractéristique "est le mimétisme des juvéniles avec les fourmis : les jeunes de premier, deuxième et troisième stade ressemblent à des fourmis et se déplacent comme des fourmis" comme moyen de défense, explique l’Insectarium. "L’espèce a été signalée à trois reprises sur le site www.especesinvasives.re depuis sa découverte", écrit l’organisme, mais comme pour les autres espèces citées plus haut, n’a pas alerté les autorités.
 
Mardi 29 Mars 2016 - 15:11
Lu 5787 fois




1.Posté par Eno2016 le 29/03/2016 18:07
Ce n'est qu'un ti bébette coco sans défense !

On va encore nous pomper d'insecticides ....

2.Posté par pipo le 29/03/2016 19:15
c'est un signe de l'Asie pour nous faire comprendre qu'il va falloir bientôt manger des insectes!

3.Posté par Thierry le 29/03/2016 20:38
... finalement, le made in Asia, ça a du bon !!! ... au vu de la provenance de ce petit monde de bienfaisant.

Il va effectivement falloir se mettre à consommer des insectes, de tout ce que l'on sait des dérives de l'humain en abattoirs.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales