Santé

Infections nosocomiales : Les hôpitaux réunionnais bons élèves


Infections nosocomiales : Les hôpitaux réunionnais bons élèves
L'Agence régionale d'hospitalisation (ARH) a publié hier ses conclusions sur la lutte contre les infections nosocomiales menée par les hôpitaux réunionnais en 2008. Bonne nouvelle, nos établissements de santé sont de bons élèves dans ce domaine, révèle la presse du jour. Tous ont hérité d'une note "agrégé" les classant parmi les structures les "plus en avance", explique le Quotidien et aucun n'a été exclu du classement.

Quatre critères sont pris en compte dans l'étude: l'indice Icalin, le bon usage des antibiotiques, la surveillance des infections du site opératoire et la consommation de savons médicaux. C'est sur ce dernier point que la Réunion a des efforts à faire, efforts non négligeables puisque les mains sont le premier vecteur de contamination. Autre lacune, seule la moitié des spécialités chirurgicales sont surveillées sur l'île. Enfin, les difficultés de recrutement d'hygiénistes et un déficit de formation des professionnels de santé sont deux autres points noirs, assure le Journal de l'île. 

Malgré tout, la Réunion est la quatrième région française la plus performante dans la lutte contre les infections nosocomiales. Quatre établissements locaux ont été particulièrement primés : le groupe hospitalier Sud-Réunion, le centre hospitalier Gabriel-Martin (Saint-Paul), la clinique Saint-Vincent (Saint-Denis) et la clinique Sainte-Clotilde (Saint-Denis).
Vendredi 11 Décembre 2009 - 10:24
Benjamin Postaire
Lu 1314 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales