Politique

Indemnisations : Lurel tente de rassurer les agriculteurs sinistrés


Indemnisations : Lurel tente de rassurer les agriculteurs sinistrés
La visite du ministre des Outre-mer s'est poursuivie samedi après-midi par une rencontre avec les agriculteurs sinistrés par le passage du cyclone Bejisa.

Victorin Lurel s'est ainsi rendu, accompagné notamment du préfet de La Réunion et du député socialiste Jean-Jacques Vlody, à Piton Hyacinthe, au Tampon, afin de constater l'étendue des dégâts dans une exploitation agricole gérée par M. Smith, dont les hectares de fraises n'ont pas résisté à la force de Bejisa.

L'inquiétude majeure des agriculteurs concerne les indemnisations. Certains n'auraient d'ailleurs pas encore reçu leurs indemnisations par rapport à l'épisode cyclonique de Dumile et à la sécheresse de 2012.

Le ministre des Outre-mer a tenté de rassurer les agriculteurs en leur soulignant qu'il bénéficieraient rapidement d'un fonds d'urgence du ministère des Outre-mer "d'ici trois semaines", et en les encourageant à monter des dossiers pour bénéficier le plus tôt possible des fonds liés à la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle.

"Le préfet aura très vite l'argent (des fonds d'urgence du ministère, ndlrà. En revanche, l'état de catastrophe naturelle est une procédure plus longue, qui n'est pas spécifique à La Réunion. En principe cela dure six mois", a indiqué Victorin Lurel devant un Jean-Bernard Gonthier, président de la Chambre d'agriculture, dubitatif.

Les agriculteurs, eux, souhaiteraient plus de souplesse et une simplification des démarches dans la constitution des dossiers d'indemnisation, et ne semblaient pas être très convaincus d'une possibilité d'indemnisation rapide. Malgré le passage du ministre, les agriculteurs ne sont donc pas rassurés.

Samedi 4 Janvier 2014 - 16:57
Lilian Cornu sur place
Lu 1288 fois




1.Posté par africa addio le 04/01/2014 17:15
Jolie photo, on dirait Louis 14 et sa cour en promenade dans les jardins de Versailles....ou le francisqué Mitterand à son pèlerinage de Solutré.

2.Posté par cireur de pompe le 04/01/2014 17:18
marrant de voir vlody qui tente d'avoir l'air intelligent sur la photo.. ah ces cireurs de pompe !

3.Posté par Laurent le 04/01/2014 17:59 (depuis mobile)
Faire croire c'est un métier, celui qui croit c'est un couillon. Bon après n a zelections dans 3 mois...

4.Posté par africa addio le 04/01/2014 18:44
Vous inquiétez pas les gars, le changement c'est maintenant dixit Hollandréou !

Quand ce gouvernement aura fini de faire mumuse avec bananes, guenons et quenelles...après les européennes au mieux...il essaiera de trouver un ti temps et une tite monnaie pou zot !

5.Posté par MC le 05/01/2014 00:14
Vous trouvez normal que le maire ne se déplace même pas lorsque le ministre vient faire sur son territoire une visite post-cyclonique ?
Lurel s'est montré très à l'écoute, et la volonté politique pour prendre à bras le corps les conséquences de besija est forte;
Une belle réactivité de la part de notre ministre!

6.Posté par Révélation le 05/01/2014 01:32
Mais en écharpe c'est madame Nicole Perreti maire adjoint Première adjointe Deuxième adjointe troisième adjointe quatrième adjointe ... On ne sais même plus ... Tellement elle a des délégations c'est du n'importe quoi cette mascarade

7.Posté par Patrick S le 05/01/2014 07:37
Quand on sait que les dossiers de Dumile ne sont pas tous traités à ce jour!
On n'est pas prêt de voir la couleur des indemnisations Bejisa.En période électorale on est capable de tout promettre

8.Posté par giséle le 05/01/2014 22:16
ah Nicole Perretti celle la elle est partout

9.Posté par kokmagueul le 06/01/2014 00:18
i fatigue à mwen, y aide planteur pour zot vend kilo tomate biento 10 euros... allé chié donc!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales