Social

Incendie du Maïdo : Les pompiers réclament toujours leurs indemnités


Incendie du Maïdo : Les pompiers réclament toujours leurs indemnités
Après Saint-Pierre, d'autres casernes de pompiers pourraient bien s'associer au mouvement social lancé hier.

A l'instar de décembre dernier, les pompiers réclament toujours le paiement de l'intégralité des heures effectuées lors de l'incendie du Maïdo au mois d'octobre 2011. Selon le personnel en débrayage, seule la moitié des indemnités a été perçue, la direction envisageant de restituer l'autre moitié sous forme de jours de récupération.

Ce mouvement est également l'occasion d'interpeller sur le manque d'effectif dans les casernes.
Mardi 9 Octobre 2012 - 07:57
.
Lu 801 fois




1.Posté par noe le 09/10/2012 08:15
A combien se montent ces indemnités ?
Les pompiers ont besoin de ce fric pour payer les impôts locaux qui plombent le porte-monnaie en ce moment ..
Les fêtes de fin d'année arrivent au galop !

Ne pas oublier de réclamer les "intérêts" pour le retard !

2.Posté par laluno le 09/10/2012 10:50 (depuis mobile)
Ah!ah ! Pourquoi des primes ? il. faudrait que les pompiers soient assimiler à des militaires service 24 h sur 24 h avec des salaires convenables des primes de nuits ..etc.l'erreur c'est qu'ils attendent des incendies pour améliorer leur salaire...

3.Posté par y gagne pu le 09/10/2012 15:58
a trois bassins effectif trois personnel par jour et encore on colmat les manques avec les shr de tant a autre pitie faut aussi des suicides pour qu on reagisse pauvre administration on fait travailler le betail et ensuite on voit s il faut leur donner du foin qu on vire les incappables non de dieu

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales