Société

Incendie du Maïdo : La Région débloque 12,5 millions d'euros

Alors que le Dash 8 effectuait ce jeudi matin plusieurs largages au-dessus de la zone incendiée, le président de la Région Réunion, Didier Robert, tenait une conférence de presse pour présenter les mesures d'urgence, et d'après-crise.


Incendie du Maïdo : La Région débloque 12,5 millions d'euros
 
12,5 millions d'euros. C'est le total du montant débloqué par la Région Réunion pour aider à la reconstruction du Maïdo et des forêts environnantes. Parmi les mesures d'urgence, la collectivité avait déjà annoncé 300.000 euros pour indemniser les agriculteurs et éleveurs victimes de l'incendie, la mise à disposition de 200 emplois verts ainsi que 500.000 euros pour le soutien aux entreprises du tourisme.

Voilà pour les mesures d'urgence. Question "après-crise", la Région Réunion entend participer au programme de surveillance et de protection des forêts. Pour un million d'euros, les retenues collinaires des éleveurs seront restaurées, et pour deux millions d'euros, des nouvelles retenues à grande dimension vont être construites. Enfin, la réhabilitation et la création de pistes forestières coûtera 4 millions d'euros.

Côté surveillance et entretien, Didier Robert a présenté les modalités d'une future opération de reboisement : "A l'époque, ce type d'opération avait consisté à planter beaucoup de conifères, pourquoi ne pas réfléchir à privilégier la plantation de plantes endémiques cette fois?"

Si aujourd'hui une quarantaine d'agents est opérationnelle, la Région Réunion a décidé de débloquer 700.000 euros par an pour l'embauche de 20 éco-gardes. S'ajoute le financement de 400 emplois verts supplémentaires attachés aux missions d'entretien des forêts et des sentiers touristiques.

Une "incohérence d'expression" entre Guéant et Lalande

A la question, "Que pensez-vous de la façon dont la crise a été gérée par l'Etat?", Didier Robert ne souhaite pas s'étaler sur une polémique "qui ne change rien au fond", indique-t-il. Selon lui, "les hommes de la sécurité civile ont fait le choix d'une stratégie avec les moyens humains les plus opérants. Les Réunionnais sont meurtris, ils sont pris par l'émotion. C'est normal. Mais qu'un certain nombre d'acteurs politiques le soient aussi, c'est embêtant. Mme Bello, pour ne pas la citer, est sans doute candidate l'année prochaine, je ne le suis pas", a lancé le président de la pyramide inversée.

Un peu poussé dans ses retranchements par les journalistes, Didier Robert a fini par parler "d'incohérence d'expression" entre le ministre de l'Intérieur et le préfet de la Réunion, qui à quelques heures d'intervalle, se contredisaient à propos de la venue du Dash 8 à la Réunion. "Nous aurons de toute façon des éléments d'appréciation sur la façon dont cette crise a été gérée, à travers sans doute un rapport ou autre. On pourra alors, au-delà des émotions, mieux comprendre et se positionner", a conclu Didier Robert.

Consciente de se trouver loin de ses compétences traditionnelles, la Région Réunion souhaite un partenariat élargi, "une mobilisation de tous et une union sacrée des Réunionnais", a avancé son président, Didier Robert. Il compte également solliciter la COI (Commission de l'Océan Indien) car "personne n'est à l'abri de tels incidents. On va proposer aux pays membres l'acquisition de matériels complémentaires, à l'échelle de la zone".
Jeudi 3 Novembre 2011 - 11:05
Lu 2091 fois




1.Posté par palaxsa le 03/11/2011 13:33 (depuis mobile)
20 eco garde reunionais?? ou metro comme le parc national??

2.Posté par Trop tard ! le 03/11/2011 13:43
Pourquoi n'a-t-il pas pris ces mesures il y a un an, après le 1er incendie ?

3.Posté par Les carabiniers d''Offenbach le 03/11/2011 13:44
Monsieur Didier Robert a sans doute fait son service militaire chez les carabiniers d'Offenbach, il arrive toujours après la bataille.

4.Posté par Le chef a toujours raison, même quand il a tort le 03/11/2011 13:47
Faire reconnaître à Monsieur Didier Robert que le pouvoir central UMP a géré la catastrophe de façon complètement irresponsable, c'est mission impossible !

5.Posté par ZembroKaf le 03/11/2011 14:14
Voilà un "président" qui agit(e)....sa langue...qui gesticule...qui dépense....dans la com !!! et toujours rien !!! si un investissement au barachois pour présenter ses "grands projets" !!!

6.Posté par anonymousw le 03/11/2011 14:20
Super 12millions si il y avait pas eu ce sinistres y parait qu'il y a la crise et donc restriction oblige pas d'emploi. L'argent il y en a mais pas facile de donner tu boulot pour nourrir ces enfants. L'etat est bizard faux une crise ou un drame et hop des sous

7.Posté par Jean Michel le 03/11/2011 14:49
C'est exactement ce qu'il faut faire, anticiper sur les actions à mener sans perdre de temps!
Didier Robert a raison de ne pas s'attarder sur la polémique stérile dans laquelle s'enferme quelques élus bornés.

8.Posté par job le 03/11/2011 14:55
En tous les cas la Région gére mieux ce sinistre que l'hurleuse de Saint-Paul et sa gestion des requins.

9.Posté par TIC TAC!!!.. le 03/11/2011 15:35
le poisson pilote jean michel est de retour! anticiper c'était avant apocalypse votre Didier robert va laisser des plumes???

10.Posté par ndldlp le 03/11/2011 15:53
candidat ? super cumulard manie l'art de la plaisanterie glauque, vu le contexte.

les dash auraient dû être envoyés avant, quitte à ne servir qu'en début de semaine.

l'évidence est parfois difficile à admettre ,surtout quand on sert l'ump

7.
"anticiper sur les actions à mener sans perdre de temps"
voilà bien ce qu'il a manqué à la chaîne de responsabilité, dans le blocage des dash.

11.Posté par jipi974 le 03/11/2011 16:21
Il y en a au moins qui travaillent et prennent des décisions.
Cela fera peut-être avancer les autres institutions concernées pour faire de même.
Je ne pense pas que pour Huguette BELLO, ce soit un problème de campagne électorale, car c'est une personne qui aboie tout le temps pour faire oublier ses piteuses réalisations à elle, et non celles qu'elle récupère en son nom....

12.Posté par blackpearl le 03/11/2011 16:39
Mais comment il se fout du peuple ce D.R!!!!
"Didier Robert ne souhaite pas s'étaler sur une polémique "qui ne change rien au fond", indique-t-il"..."Mme Bello, pour ne pas la citer, est sans doute candidate l'année prochaine, je ne le suis pas", a lancé le président de la pyramide inversée."
Dire tout et son contraire: ce n'est pas polémiquer ça Mr D.R?
Il serait temps que les réunionnais qui ont encore un peu de bon sens se décident à mettre sur la touche ce genre de politiciens à la botte de l'ump qui se moquent ouvertement des réunionnais !
"Un peu poussé dans ses retranchements par les journalistes, Didier Robert a fini par parler "d'incohérence d'expression" entre le ministre de l'Intérieur et le préfet de la Réunion" : où l'art de ne pas reconnaître que lui et ses collègues umpéistes se sont royalement foutus du peuple réunionnais!!!

Jusqu'à quand allons nous supporter ça?

13.Posté par noe le 03/11/2011 16:42
Ce Président est vraiment le meilleur Président que la Réunion ait connu depuis la nuit des temps !!!

Il sait anticiper sur les catastrophes ...
Il met les moyens malgré la crise ...
Il aide ceux qui sont malheureux ...
Il donne les moyens pour aller de l'avant vers l'excellence !

Bravo !

14.Posté par NEMO le 03/11/2011 16:52
Pour une parfaite réalisation de ces excellentes mesures annoncées par le Président Didier Robert,il me semble impératif que la Région garde le contrôle des opérations de A jusqu'à Z, en mettant des équipes dirigées par elle sur le terrain pour exécuter ces travaux, sous peine de voir certains élus Saint-Paulois, bouffons d'Huguette Bello, qui ont montrer leur niveau d'incompétence dans la gestion de la crise due aux requins, SABOTER ce plan ambitieux pour mieux se l'accaparer en prévision des prochaines échéances électorales !!!

15.Posté par palaxsa le 03/11/2011 18:42 (depuis mobile)
j''ai envi dire noe=didier robert

16.Posté par Une tisane, et au lit le 03/11/2011 19:01
Oh ! Monsieur Robert, excusez-nous de vous avoir réveillé pendant la sieste.

17.Posté par mazenbron le 03/11/2011 19:28
On ne pourra plus dire que seuls le préfet et la ministre débloquent....

18.Posté par Le Taliban. le 03/11/2011 19:29
Une bonne sauce sardine Robert avec piment Martin,arrosé par un Dash,c'est bon pour le moral.

19.Posté par ti colon le 03/11/2011 19:47
Ça se précise encore un peu plus…

Je ne suis pas un expert... mais le bon sens m'autorise:
La venue d'un bombardier d'eau coûte 500.000 euros
Le déploiement des hommes et des hélicoptères depuis le début de l'incendie a coûté 2,6 millions d'euros".
La venue du ministre reste à chiffrer
Logistique reste à chiffrer
Les imprévus restent à chiffrer
La Région Réunion = 12,5 millions d'euros (nouvelle précision)

Total: 500000 x 2= 1000000 euros (2 Dashs)
1000000 + 2600000 = 3600000
3600000 + voyages + logistique + les imprévus = ???
Près de 4 millions d'euros + un gâchis inestimable = ? (au bas mot...)

Point d’étape :
4 millions + 12millions500 = 16 millions 500 d’euros et ce n’est pas fini …

Question: Et si ces 16 millions 500 d’euros avaient été investit dans la prévention... compte tenu de tous les bénéfices évidents sur toute la ligne (développement durable, bilan carbone, économique, ou encore au non des bénéfices éducatives...)
On parle aujourd’hui de coopération régionale, je m’en réjouis…. Mais que de temps perdu…
En 2010 encore sur les cendres encore chaudes je proposais cette piste de coopération. Je dois vous l’avouer que j’avais l’impression de prêcher dans un désert… mais que voulez-vous…
Cela me fait penser à un homme politique (que je respecte) qui me disait y-a pas longtemps « Il faut avoir les moyens de sa politique »…
C’est vrai mais que dire quand le pouvoir est chasse gardée ???

Je rappelle ici ce que j’écrivais en 2010 sur les cendres encore chaudes de mon île :

Un Dash-8 pour la zone !!! (nous sommes en ... 2010 !!!

Nos PCR, classés patrimoine mondial, ne mériteraient-ils pas un tel outil ?
La fragilité de ce patrimoine ainsi que sa vulnérabilité, devraient nous amener à nous poser la question de la mise à disposition de la zone océan indien d'un tel avion.
Si nous voulons atteindre tous les objectifs de ce patrimoine classé ; et espérer pouvoir garder ce titre, qui sera remis en cause, autorisons nous une étude de faisabilité pour un tel projet d'acquisition. Les enjeux en valent la peine croyez-moi...

En effet, il me semble utile d'interdire tout départ de feu dans notre parc pour des raisons écologiques et économiques évidentes; mais au delà de ces incendies dans le parc , cet outil pourrait être efficace sur toute la Réunion et pourquoi pas sur toute la zone océan indien...
Parler de coopération c'est bien mais être en mesure de le faire ce serait mieux...
Le rang que doit tenir la Réunion patrimoine mondial, vitrine de la France et de l'Europe dans l'océan indien a un coût qui devrait être supporté par tous...
Il faut donner du sens à cette posture voulue et réclamée...
Une étude s'impose...

Quoiqu'il en soit si nous ne voulons pas compromettre ce titre durement acquis, donnons-nous les moyens d'actions pour ne jamais revivre pareils crimes...

Mais bon ...

20.Posté par COK'A PATTES le 04/11/2011 12:37
La nature nous a fait de telle sorte que nous sommes en contradiction permanente avec nous même.
La gestion de la crise de l'incendie du Maido nous éclaire un peu davantage sur la nature humaine.
Le président de Région propose de mettre en oeuvre un plan financier et humain pour faire en sorte d'éviter une nouvelle catastrophe sur ce site ainsi que dans d'autres coins de l'Ile.
Immédiatemetn, nous avons des individus qui critiquent cette action future.
Devant cette attitude responsable d'un élu de la république, nous devrions tous nous en réjouir. Car, enfin, voilà un responsable politique avec une vision réaliste de la situation.
Nous jugerons l'action du président de région le moment venu, c'est à dire lorsque les moyens proposés seront en pleine action.

Ce qui est gênant pour les opposants du Président de Région, c'est que la politique voulue et mise en place par ce dernier est en train de porter ses fruits, et que les solutions qu'il propose une fois de plus vont dans le sens de l'intérêt général.
Ce sont des atouts qui vont compter dans le futur, c'est cela qui inquiète d'ores et déjà ses détracteurs.

21.Posté par ti colon le 10/11/2011 18:25
Ça se précise encore un peu plus....

Total: 500000 x 2= 1000000 euros (2 Dashs)
1000000 + 2600000 = 3600000
3600000 + voyages + logistique + les imprévus = ???
Plus de 7 millions d'euros + un gâchis inestimable = ? (au bas mot...)

Point d’étape :
7 millions + 15 millions = 22 millions d’euros et ce n’est pas fini …

La question ? Toujours la même (lire plus haut)

Entendre aujourd'hui la proposition de coopération régionale de ti colon (faite sur les cendres encore chaudes en 2010...) posée au Sénat par un sénateur de la Réunion, me fait dire "Qu'il est difficile de se faire entendre quand on est un petit colon..."
Merci Sénateur !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 10:02 Cap requin: Trois requins prélevés

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales