Faits-divers

Incendie du Maïdo : 43 personnes évacuées, plus de 2.677 ha parcourus par les flammes

Dernier point de la préfecture sur l'incendie du Maïdo.


Incendie du Maïdo : 43 personnes évacuées, plus de 2.677 ha parcourus par les flammes
La nuit a été agitée. Hier soir, après les séances de brûlages tactiques, le nord, le sud et l’est étaient contenus. Les efforts étaient alors concentrés sur la zone sud-ouest. A ce jour plus de 2.677 hectares ont été parcourus par le feu.

En début de soirée, un vent tourbillonnant s’est levé avec des rafales à 60 km/h : le feu a alors franchi la route forestière des tamarins à 7 endroits. Par ailleurs, cette évolution défavorable a nécessité le déménagement du poste de commandement qui a été réinstallé à Petite France.

En début de nuit, les flammes ont atteint le chemin de Vaudeville. Une exploitation agricole a été touchée et une maison brûlée.
43 personnes ont dû être évacuées : 1 centre équestre, 3 fermes et 1 gîte (dont la ferme en partie brûlée) dans le secteur du chemin des cryptomérias et chemin de vaudeville.

Des équipes de sapeurs-pompiers se sont alors mises en protection des habitations qui ont été évacuées. Les personnes évacuées ont été hébergées au gymnase de Saint-Leu. Aucune victime n’est à déplorer. A partir de 1h du matin le vent a cessé et la situation s’est calmée; demeuraient de flammèches et des points chauds, mais pas de feu virulent.

Le front sud et le front est n’ont pas évolué. En revanche le feu au piton des orangers, qui avait été traité hier toute la journée par hélicoptère bombardier d’eau et groupement d’intervention feu de forêt, ce qui avait permis de le contenir en fin d’après-midi, à repris sous l’effet du vent. Hier soir un front de flammes de 2500 m était observé. Ce matin la situation s’était stabilisée sur cette zone.

Moyens engagés :

Face à la situation, de nouveaux moyens ont été dépêchés sur place : 6 fourgons pompe tonne légers (FPTL), véhicules adaptés aux feux d’habitations, sont répartis sur Vaudeville.

Personnel engagé :

Suite à l’arrivée des 172 personnels métropolitains supplémentaires, plus de 600 personnels seront engagés face au feu, quand 350 personnels (FAZSOI, ONF, SDIS, agents de communes et employés d’associations soutenues par le conseil régional) seront eux engagés en soutien opérationnel. Environ 50 gendarmes assurent par ailleurs le contrôle de la zone et l’enquête judiciaire.
Dimanche 30 Octobre 2011 - 10:55
.
Lu 3329 fois




1.Posté par Payet le 30/10/2011 11:25 (depuis mobile)
Pfffffff c'est vraiment du grand n'importe quoi il attende des mort pour fair venir le bombardier pfffff vraiment fo sauve noute patrimoine

2.Posté par yaban le 30/10/2011 11:33
sa me fais marrer y'a quelques jours ces mêmes gens disaient que l'incendie étais sous contrôle.. le dash 8 sert a rien.....ouaip ouaip... merci de nous prendre pour des abrutis...

3.Posté par titi de Paris le 30/10/2011 12:22 (depuis mobile)
Courage tienbo ensemm larg'pa'
PATRIMOINE DE L UNESCO PART EN FUMEE
PAS JUSTE

4.Posté par philippe le 30/10/2011 12:44
OUI PAYET C EST UN VERITABLE SCANDAL UNE HONTE ET DU GRAND N IMPORTE QUOI!
LE PREFET ET TOUTE SA CLIQUE SE FOU DE NOUS IL FAUT LE VIRER AINSI QUE TOUS LES SOUS PREFETS QUI NE SONT QUE DES GUIGNOLS DE SARKO ET QUI NOUS MEPRISENT
REUNIONNAIS PREND LA PLACE DE BANDELA CA SERA MIEUX

5.Posté par noe le 30/10/2011 14:24
Cela fait mal au coeur de voir ce triste spectacle ...
Le monde est devenu fou ...
Une bande de criminels sévit en ce moment à la Réunion ....

Ceux et celles qui savent quelque chose doivent aider les forces de l'ordre à les attrapper pour les empêcher de nuire , SVP !
Notre belle île se meurt et bientôt , nous avec ....
Des gros moyens doivent être envoyés dans l'île le plus vite possible ... On ne va pas continuer comme ça ...Bientôt il y aura des morts ....

Cette fin de mois d'octobre est triste ... Et le mois de novembre commence , mois des drames , mois des décès , mois des accidents ....Mois des Morts !

6.Posté par Association Citoyenne de Saint-Pierre le 30/10/2011 18:00
Les 2 Dash 8 sont ce dimanche 30 octobre sur le tarmac de Marignane pendant que notre patrimoine brûle !

Comment accepter que pour une raison financière, on sacrifie le patrimoine naturel de la Réunion en ne lui donnant pas tous les moyens utiles dont le Dash 8 ?

7.Posté par ndldlp le 30/10/2011 20:12
collons tous demain sur nos auto, un papier A4 avec ces mots :"préfet mutation"...

8.Posté par Association Citoyenne de Saint-Pierre le 30/10/2011 21:11
Nous signons la pétition qui existe en ligne, déjà plus de 4000 signataires pour demander l'envoi urgent d'un bombardier d'eau à la Réunion, en soutien à nos pompiers et pour sauvegarder ce qui reste.
Nous pouvons prouver (rapport de la Cour des Comptes + syndicat des pilotes + communiqué préfecture 2010) que le Dash 8 est utile, et tout le monde le sait.

Pétition sur http://www.petitionduweb.com//voirpetition.php?petition=10149 (et lien dans notre article)
Signons, vu la lâcheté de la plupart des élus qui ne bougent pas, à nous citoyennes et citoyens de cette île d'exiger tous les moyens.

9.Posté par Créole en larmes le 30/10/2011 22:26
Il faut faire venir le Dash 8. Signer la pétition.

http://www.petitionduweb.com/Petition_urgence_demandons_bombardier_d_eau-10149.html

10.Posté par Cambronne le 31/10/2011 06:04
6.Posté par Association Citoyenne de Saint-Pierre le 30/10/2011 18:00

moi ce qui me fait sourire et même plus trop étonné de voir un nombre incalculable d’incertitudes de ces vermines alterboboaltermondialistes de association saint pierroise les pignoufs contre tout , surtout lorsque ces pignoufs parlent au nom des saint pierrois, je voudrais juste connaitre leur légitimité, pour déverser leur conneries ...ils ne sont pas crédible parce qu'ils se sont des ignorants comme si un avion pourrait jouer les sauveur lorsque la maison a fini de bruler , les spécialistes le disent il faudrait une noria de Canadairs pour éradiquer ce genre d'incendie ce n'est pas un avion à lui seul pourra y parvenir ils me font marrer avec leur pétition, chez Bombardier il en vendent pour 25 millions d'euros soit 5 années du budget cocktails du département , l'on pourrait réduire à une année en divisant par deux les indemnités des élus ...mais encore une fois l'on perçoit l'incompétence notoire de nos élus locaux pour prévoir une crise , et oui gérer c'est prévoir ...

11.Posté par ndldlp le 31/10/2011 06:20
pétition "automobile" : "préfet mutation"

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales