Faits-divers

Incendie au Maïdo : Le Préfet envisage de faire venir du renfort de métropole


Le Préfet, Michel Lalande, souhaite renforcer les effectifs des sapeurs-pompiers qui luttent contre l'incendie au Maïdo.
Le Préfet, Michel Lalande, souhaite renforcer les effectifs des sapeurs-pompiers qui luttent contre l'incendie au Maïdo.
La Préfecture annonce dans un communiqué que le Préfet de la Réunion, Michel Lalande, et son équipe, envisagent de faire venir des renforts afin de soutenir les sapeurs-pompiers qui luttent depuis déjà lundi midi contre les flammes, au Maïdo à Saint-Paul.

Déjà plus de 200 hectares de végétation sont partis en fumée. Deux foyers d’incendie sévissent à proximité du point de vue touristique et de la route forestière des Tamarins. Toutes les casernes de l'île sont mobilisées sur cet incident et plusieurs dizaines de pompiers sont sur les lieux.

Selon la Préfecture, les moyens humains qui pourraient venir en renfort proviendraient de Mayotte et/ou de métropole. La décision sera prise selon la capacité de réactivité de ces renforts.

Il est demandé à la population de limiter les déplacements dans ce secteur. La Préfecture souligne qu'en raison des incendies qui se sont déclarés en forêt des Hauts Sous le Vent sur les territoires communaux de Saint-Paul, Trois Bassins, Saint-leu et les Avirons, l’arrêté préfectoral n°2374 du 13 octobre 2010 interdit au public et jusqu’à nouvel ordre l’accès à la forêt des Hauts Sous le Vent depuis les routes forestières suivantes :
•    RF 6 – route forestière du Tévelave
•    RF 7 – route forestière Timour
•    RF 8 – route forestière du Maïdo
•    RF 9 – route forestière des Tamarins
•    RF 68 – route forestière des Cryptomérias
•    RF 76 – route forestière de Grande Terre
•    RF 58 – route forestière de la Scierie
ainsi que par tout autre sentier permettant d’y accéder.

Voici l'intégralité du communiqué :

"Un incendie s’est déclaré ce lundi 11 octobre en forêt primaire, sur le sentier du Grand Bord et le sentier du Benare, entre le Maïdo et la caverne de la Glacière. Compte tenu de la situation, l’ensemble des services d’intervention se sont immédiatement mobilisés (sapeurs pompiers, gendarmerie, Office national des forêts, Parc national, Préfecture...) Il s’agit d’un feu en "progression libre", actif depuis maintenant 3 jours et s’étendant sur 250 Ha. Le site est difficile d’accès en raison de la densité de la végétation et des dénivellations du terrain. Par ailleurs l’absence de point d’eau à proximité est une difficulté supplémentaire. Quarante personnes de l’Office national des forêts et cent sapeurs pompiers sont mobilisés pour tenter de circonscrire le feu. Ils ont à leur disposition 20 camions citerne feux et forêt (CCF) et trois hélicoptères bombardier d’eau. L’hélicoptère de la gendarmerie est également engagé dans ce dispositif pour des reconnaissances. Des renforts zonaux (Mayotte) et nationaux seront prochainement acheminés sur l’île. Un nouveau point de situation sera fait ce jour à 16h."
Mercredi 13 Octobre 2010 - 11:17
Melanie Roddier
Lu 2659 fois




1.Posté par saturn974 le 13/10/2010 13:00
Demander de l'aide à la métropole c'est une évidence et une urgence les services locaux ne pas habitués à affronter des sinistres d'une telle ampleur qui plus est difficilement accessible, ce qui est courant dans le sud de la France. Une autre évidence ; mettre en place la surveillance de ce patrimoine, car les actes criminels risquent de se multiplier

2.Posté par Cambronne le 13/10/2010 13:24
C'est qu'ici nous disposons de multiples colonels mais peu de courageux ?

n'importe quoi le temps qu'ils arrivent combien hectares de forêts qui seront partis en fumée. il y'a t'il pas suffisamment de main d'œuvre au pôle emploi pouvant participé à élan collectif , plutôt que de choisir des solutions couteuses en fret aérien ferait bien mieux de demander 3 canadairs sur ces endroits difficiles d'accès ...

J'adore la gestion des Jacobins elle me fera toujours sourire , c'est bien connu les riches se font la guerre, ce sont les pauvres qui envoient pour défendre leur vertu .

3.Posté par va s'y le parc le 13/10/2010 15:50
Que fait le parc national?

4.Posté par vipère le 13/10/2010 19:01

n'importe quoi le temps qu'ils arrivent combien hectares de forêts qui seront partis en fumée. il y'a t'il pas suffisamment de main d'œuvre au pôle emploi pouvant participé à élan collectif , plutôt que de choisir des solutions couteuses en fret aérien ferait bien mieux de demander 3 canadairs sur ces endroits difficiles d'accès ..
.

vous formez les pompiers en quelques minutes et les canadairs d'un chapeau sans doute?
faut arrêter mon vieux

5.Posté par Choupette le 13/10/2010 19:05
Une photo de la préfecture, de grâce ...

6.Posté par nicolas de launay de la perriere le 13/10/2010 21:23
"envisage"....il réagit quand? une fois l'incendie terminée? à partir de quelle superficie il se bouge ??
la comm' de ces gens fait peine à voir !!

7.Posté par Cambronne le 14/10/2010 06:08
4.Posté par vipère le 13/10/2010 19:01

Pour étteindre un feu de broussaille il n'y pas besoin d'avoir fait math sup ni l'ENA (Promotion "Solidarité") comme le Préfet , toujours est il pour l'heure plus de 350 hectares sont déjà partis en fumée, et l'on fait quoi l'on envoie en renfort des militaires dites que je sache les militaires n'ont pas plus de formation non plus ?

Vous voyez Vipère vous n'êtes qu'une assisté en d'autre lieux et une autre époque l'on aurait déjà réglé le problème , faut dire que nos politiques si avenant voulait un parc des hauts avec un aréopage de crétins , à présent ils ont réussi leur coup , avec un directeur incapable de gérer et de prévoir , hier soir ce dernier parlait de prévention alors que les écuries ont déjà brulé madame la marquise , serais je donc le seul à demander la démission du Robinet pour son arrogance sa suffisance et surtout son incompétence , faut dire que ce n'est pas de sa faute , le département ayant coupé la part du gâteau pour faire des transferts d'attribution , lorsque les remarquables agents de l'ONF entretenaient les sentiers ainsi que la gestion de la forêt Réunionnaise, l'on a ponctionné une partie pour alimenter ce machin que représente le Parc avec une bande de parasites et d' incapables, d'ailleurs que font ils de bien mis à part interdire et leur prévention que nous savions déjà par l'ONF ? l'on a l'impression que l'on a voulu faire un doublon... en créant des éco garde pour surveiller les agents de l'ONF
Robinnet doit rendre son tablier , il y a manifestement une négligence de sa part impardonnable il doit rendre des comptes et formuler des excuses à la Réunion pour avoir failli à sa mission ...

regardez don les analyses des commentaires de nos élites devant les médias ils prennent vraiment les gens pour des idiots ...

allez donc faire un tour sur le site Parc national des Hauts

http://www.reunion-parcnational.fr/Actualites.html

même pas une ligne dans l'actualité , ils sont trop préoccupé par d'autres taches pour emmerder le monde au développement , et à se masturber le cerveau avec le Label Unesco qui reste à l'allure ou les choses vont être destitué d'ici peu vu qu'il n'y aura plus de végétation remarquable ...

le Jacobinisme est un fléau pour l'humanité





8.Posté par Cambronne le 14/10/2010 06:29
4.Posté par vipère le 13/10/2010 19:01

vous formez les pompiers en quelques minutes oui et mieux encore

surtout lorsque la volonté et le bénévolat c'est pas fait pour les chiens vu que la main d'œuvre ne manque pas au pôle emploi avec un peu d'action cela porte un nom élan de solidarité collectif , bon il faudra fournir l'équipement et c'est peut être la que les choses vont se gâter ,tenez lorsqu'un Amoco Cadiz supertanker qui fera naufrage, au large des côtes bretonnes, en 1978, provoquant une marée noire considérée, encore aujourd'hui, comme l'une des pires catastrophes écologiques de l'histoire.

se sont des milliers de Bretons qui sont venus ramasser le goudron à la main et à la pelle souvent dans des conditions périlleuses .
pourquoi lorsqu'il s'agit d'un incendie l'on ne forme pas des pompiers volontaires comme d'autres pays libéraux le font comme en Australie par exemple

pour vous répondre à votre connerie il est véridique que faire déplacer une flotte aérienne de canadairs de Salon de Provence via la Réunion serait emmerdant surtout pour le transfert aérien en 24 h00 depuis Marignane

lorsque l'on veut on peu .. faut il encore s'en donner les moyens , regardez donc les Chiliens relevant un défis, en France l'on aurait déjà fait les condoléances aux familles...




et les canadairs d'un chapeau sans doute?
faut arrêter mon vieux

9.Posté par fiuman le 14/10/2010 18:46
C'est une fumisterie! Il n'y a pas assez de gratteurs de ki à la réunion capable de tenir une pelle ou un tuyau?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Décembre 2016 - 08:15 Saint-Paul: Un scootériste décède

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales