Faits-divers

Incendie au Maïdo : La zone incendiée passe de 800 à 750 hectares

Après l'intervention concluante du Dash 8 depuis trois jours, une autre bonne nouvelle est venue en provenance du Maïdo ce matin. Dans la zone incendiée, estimée jusque-là à environ 800 hectares, quelques poches de végétation ont été repérées suite à un survol héliporté ce matin.


Incendie au Maïdo : La zone incendiée passe de 800 à 750 hectares
Ces petites zones de végétation non-incendiées (sorte de petits oasis) "permettront un redémarrage plus rapide du reboisement sur l'ensemble de la zone incendiée" dit soulagé Thomas Campeaux, sous-préfet de Saint-Paul. Le périmètre des dégâts passerait ainsi de 800 à 740-750 hectares selon ce dernier.

Par ailleurs, le Sous-préfet de Saint-Paul nous a confié que la situation était sous contrôle et encore plus depuis ce matin suite aux nombreux passages du bombardier.

La progression de l'incendie a été stoppée et subsiste seulement la persistance de points chauds, notamment le long de la lisière Ouest (du Nord au Sud) au niveau de la ligne des 1.800 mètres.

En conséquence, le sous-préfet envisage, en concertation avec le Préfet de la Réunion Michel Lalande, de passer dès ce soir d'une opération d'intervention à une situation de veille opérationnelle pour le week-end.

Ainsi, le relâchement se fait déjà sentir au niveau de l'effectif des hommes mobilisés. 20 militaires ont quitté le site dès aujourd'hui, le relèvement entier de tous les militaires est envisagée pour le week-end.

Cependant, 460 hommes, toutes unités et corps confondus sont sur site aujourd'hui vendredi.

Il est à noter que pour la première fois a été utilisé ce matin une caméra thermique embarquée d'un hélicoptère. Le repérage des points chauds dans la couche d'humus n'a cependant pas été concluante car "la technologie de repérage thermique est plutôt utilisée dans des endroits clos de type incendie de bâtiments. Nous avons quand même tenté l'expérience ce matin pour en avoir le coeur net" souligne le Sous-préfet.

Ce matin, le Dash a poursuivi ses allers-retours sur zone avec pas moins de 11 rotations et 13 largages. Ayant commencé à 5h40 précise, il a terminé ses opérations à 10h, gêné par le brouillard. "Mais son intervention est envisageable dans l'après-midi si les conditions météorologiques deviendrait à nouveau favorables" soutient Thomas Campeaux.

crédit photo : Thomas Campeaux (Sous-préfecture de Saint-Paul)
crédit photo : Thomas Campeaux (Sous-préfecture de Saint-Paul)
Vendredi 22 Octobre 2010 - 12:33
Lu 1990 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 08:38 La comptable escroc détourne plus de 700.000 euros

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales