Culture

"In mové rèv" : Un conte bilingue contre les violences faites aux femmes

La Préfecture a organisé une conférence de presse et publié un communiqué pour annoncer le lancement d'un conte bilingue français/créole, "In mové rèv", pour lutter contre la violence faites aux femmes grâce à de la prévention. Voici le communiqué de présentation de cette initiative.


"In mové rèv" : Un conte bilingue contre les violences faites aux femmes

L’Etat a fait de la lutte contre les violences faites aux femmes un axe prioritaire de sa politique sur le territoire réunionnais. L’enquête ENVEFF menée en 2.000 en France sur les violences faites aux femmes, a aussi été menée sur le département de la Réunion en 2002.

La Réunion compte 700.000 habitant/es. Chaque année 10.000 femmes seraient en danger grave ou extrêmement grave, c’est-à-dire avec un risque d’atteinte à leur vie et à leur intégrité physique. Les violences faites aux femmes peuvent être de différentes formes : verbales, sexuelles, physiques, etc.

L’IREPS Réunion, en partenariat avec des conteurs locaux, le collège de Plateau Goyaves et huit partenaires réunionnais, a réalisé un outil sur la prévention des violences faites aux femmes. L’objectif est de sensibiliser les enfants à cette problématique au travers d’un conte.

"In mové rèv" est un outil de prévention des violences faites aux femmes composé d’un cédérom audio et d’un livret d’accompagnement. L’histoire a été écrite par les conteurs Anny Grondin et Sully Andoche. Les dessins ont été réalisés par des élèves du collège de plateau Goyaves à Saint-Louis. Ce livret est diffusé aux professionnels des lieux d’accueils collectifs.
Mercredi 24 Novembre 2010 - 15:41
Lu 1801 fois




1.Posté par noe974 le 24/11/2010 16:04
Femmes du Monde , levez-vous ! C'est votre lutte finale !

Battez ces machos avec votre raquette "lave-linge" ou votre rouleau de pâtisserie !

Entraînez-vous aux différents sports de combat : judo , kung fu , boxe ... !

Sachez dire "NON" aux plaisanteries de mauvais goût !

Soyez vous-mêmes !

2.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 24/11/2010 19:25
"L’Etat a fait de la lutte contre les violences faites aux femmes un axe prioritaire de sa politique sur le territoire réunionnais"..... ce qui, traduit en mode rentabilité réaliste, donne:$€

"L’Etat a fait de la lutte contre les violences faites aux femmes un axe prioritaire de sa politique de Natalité dans ses pouponnières". ... car c'est bien de violences intra-conjugales dont parlaient les Français comme les députés, mais ça ne correspondait pas suffisamment a l'orientation DISCRIMINATOIRE souhaitée pour hyper favoriser l'électorat et la rentabilité infantile espérée...

http://www.zinfos974.com/Les-chiffres-des-violences-subies-par-les-hommes_a22800.html://
http://www.lespapas.com/Violence%20enceintement.htm://
http://laviedeperes.over-blog.com/pages/La_verite_sur_les_violences_conjugales_par_Elisabeth_Badinter-86784.html ://
*http://lapetition.be/list_signs.php?petid=7733&page=3#signs://

Ces violences qu'elles proviennent d'Hommes ou de Femmes, ne sont pas plus acceptables (sauf pour les idiots profonds ou ceux qui vivent de ce conflit fabriqué).
Elles méritent bien d'être traitées globalement, s'adressant aux Citoyens, non plus aux seules Femmes... C'EST LE SENS DE LA CONSTITUTION FRANÇAISE hors intérêts financiers...

C'est le combat contre les Violences qu'il faut gagner, pas contre les GENRES: HALDE ???
La préfecture et sa seule "délégation aux droits des seules Femmes", éta,nt mal placée pour donner des leçons de respect et d'intégrité morale Libre, ÉGALITAIRE et FRATERNELLE...

POUR UNE VRAIE PARITÉ FEMMES HOMMES Y/C EDUCATIVE DE NOS ENFANTS OTAGES,
DANS LA PAIX ET LE RESPECT MUTUEL DU A UNE VRAIE COHÉSION SOCIALE
...

3.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 24/11/2010 19:48
Maintenir les Sanctions lourdes de Nature, GENRE MASCULIN, aux TGI, JAFs, Correctionnelle, GUT, PMI, ...etc... contre les Pères, c'est favoriser les VIOLENCES D'INJUSTICES QUI EN RESULTENT...
pas la peine de sortir de Saint Cyr, ou de la cuisse a Jupiter, pour comprendre,
sauf s'il l'on ne doit SURTOUT PAS pour cause de politique € infantile !...


N'est ce pas M. Le Préfet, Mme Dindar, Mme Taillé, Mme Elizéon, Mme Tia Song Fat, ?
ou M; le Sous Préfet a la "Cohésion Sociale mais Féminine seulement"
ou "Chance Egales", mais pour les Femmes seulement
ou la HALDE sauf pour les Enfants et Pères
ou la Ligue des Droits de l'Homme, sauf pour les Pères et Enfants

Des Plaintes Pénales ont été déposées en Gendarmerie pour dénoncer ces campagnes abjectes et largement orientées en unique faveur des Femmes pour ce qu'on attend d'elles....
Reste que les difficultés d'avortement volontaires actuelles, ne sont pas vôtre meilleur argument...

4.Posté par kriké kraké le 24/11/2010 21:58
je préfère ce genre de contes pour endormir les jeunes le soir que le genre de contes que l'on peut entendre sur nrj

5.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 25/11/2010 07:21
Il reste LÉGITIME de dénoncer les Violences faites aux Femmes, comme aux Hommes et aux Enfants, aux Citoyens donc... mais ça ne peut plus avoir lieu sans dénoncer le Massacre sociale, Éducatif et Judiciaire des 90% d'Enfants et Pères qui engendre une grande partie de cette Violence, sans dénoncer le REFUS CARACTÉRISÉ du parquet de donner suite LÉGITIME aux Plaintes des Hommes et Pères... Mais il a des ORDRES DE L'ÉLYSÉE et de la Chancellerie...

Il faut être butés comme des Ânes ou/et très intéressés en € pour refuser de comprendre ça...
"Ni Pute Ni Soumise" un commentaire ? en faveur des Enfants a défaut des Pères massacrés ?...

6.Posté par tiptop le 25/11/2010 21:34
Papapio, ni macro ni géniteur payeur

Va prendre un peu d'air. Cela te fera du bien!!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales