Social

Immeuble insalubre au Chaudron: La "verrue" Hassanaly enfin démolie

Insalubre, l'immeuble Hassanaly situé dans le quartier du Chaudron est en train d'être démoli. Une opération qui fait suite à plusieurs années de procédure. Les pouvoirs publics en font un exemple de la lutte qu'ils mènent contre les marchands de sommeil. En effet, un immeuble composé de 65 logements sociaux va le remplacer. Avec une remise des clés prévue pour 2017.


Immeuble insalubre au Chaudron: La "verrue" Hassanaly enfin démolie
"Je n'y mettrais même pas mon chien !". Voilà ce comment avait réagi Richard Daniel Boisson, le sous-préfet de l'époque, en visitant en octobre 2010, l'immeuble Hassanaly, situé dans le quartier du Chaudron, à Saint-Denis, choqué par la vétusté des lieux.

Cette visite faisait suite à une mobilisation depuis plusieurs années des locataires de l'immeuble pour faire reconnaître le délabrement du bâtiment, délaissé par le propriétaire.

Après deux ans de procédure, cet immeuble composé de 33 logements, insalubre et occupé par des squatters, est en train d'être détruit. Après l'opération de démolition, actuellement en cours, le chantier laissera place à une immeuble nommé "Amarante" qui comprendra 65 logements sociaux.

36 familles relogées

Suite à la mobilisation des locataires et des différents acteurs (préfecture, mairie...) les familles de l'immeuble Hassanaly ont toutes été relogées, jusqu'en juin 2011 et un acte de vente a été signé le 31 janvier 2012 entre le propriétaire et la SHLMR. Les travaux dureront plusieurs années. "Nous devrions pouvoir remettre les clés aux familles en 2017", indique Jean-François Moser, le directeur général de la SHLMR.

"C'est l'aboutissement d'un travail de deux ans mené en partenariat avec la préfecture puis la SHLMR. Il s'agissait de démolir une verrue qui datait de 30 ans", s'est réjouit la députée et élue de secteur à la mairie, Monique Orphé. "Cela nous a permis de reloger 36 familles qui vivaient dans des conditions indignes de notre République", a-t-elle ajouté.

Immeuble insalubre au Chaudron: La "verrue" Hassanaly enfin démolie
"Le logement insalubre est très diffus à la Réunion. Ces immeubles sont noyés au milieu de logements en bon état. C'est une particularité de notre département", a quant à lui expliqué le sous-préfet Ronan Boillot, qui a salué "le travail des différents acteurs" (ARS, CAF, mairie, préfecture, SHLMR, ndlr) concernant la gestion de ce dossier de l'immeuble Hassanaly.

Sanctionner "sans concession" les marchands de sommeil

La députée souligne par ailleurs que "notre travail ne s'arrêtera pas à cet immeuble". A Saint-Denis, 6.000 familles sont en attente de logement, 26.000 à la Réunion. Cette opération va donc permettre à quelques dizaines de familles de vivre dans des conditions plus décentes.

Selon Monique Orphé, la future loi Duflot II, qui sera examiné à l'Assemblée nationale à partir du 9 septembre prochain, devrait pouvoir sanctionner plus durement les propriétaires peu scrupuleux. "Ce sont les plus fragiles qui sont exposés à ces marchands de sommeil, des gens qui n'ont pas le choix. Notre rôle est de protéger ces personnes et de sanctionner sans concession les marchands de sommeil".
Lundi 26 Août 2013 - 15:09
Lu 9718 fois




1.Posté par SoLdAtKréoL_974[Mode-SoLdAt-SaNs-GrAde] le 26/08/2013 15:52
C une bonne chose... surtout d'avoir reloge les anciens locataires ...

MERCI pour eux

2.Posté par noe le 26/08/2013 16:43
Enfin une bonne chose de faite!
Dans toutes les communes on devrait faire de la sorte avec ces verrues qui empoisonnent le quartier ...avec ses saletés, ses rats , ses moustiques .et ses voyous ....
Bonne résolution !

3.Posté par La Possession lé pa pareil le 26/08/2013 16:46
Un bien bel exemple dont devrait s'inspirer la Commune de la Possession CAR visiblement y a des progrès à faire en la matière:

http://www.zinfos974.com/Lettre-ouverte-a-Roland-Robert-maire-de-la-Possession_a60817.html


4.Posté par josé le 26/08/2013 17:15
Il y en a un autre au 45, route du Bois de Nèfles à Ste Clotilde, à raser de toute urgence!!!

Déjections dans les parties communes, portes défoncées, carreaux cassés, bref une honte!

URGENCE!

5.Posté par anonyme le 26/08/2013 20:16
tiens tiens comme part hasard tout les projets municipaux se débloque avant les élections ... a l étude depuis 2010 et ben dit donc tous ces ingénieurs et ces employés 3ans pour démolir un immeuble...

6.Posté par polo974 le 26/08/2013 21:25
Un bâtiment de 30 ans, soit il y avait de graves mal-façons, soit il n'était pas entretenu. ou les deux...

Sinon, le genre marchand de sommeil en quartier résidentiel, ça existe aussi à St André: un terrain, à droite assez belle baraque et audi TT, à gauche, groupe de baraquements insalubres loués à quelques familles dans la dèche.

7.Posté par à anonyme le 26/08/2013 22:45 (depuis mobile)
y a des Maires qui ne sortent rien en un mandat ... alors vaut mieux tard que jamais.

8.Posté par Y a un problème? yes sir.... le 27/08/2013 00:31
Le boug les bras cartés, à droite d'Orphée c'est qui? Un boxeur?

9.Posté par babar run le 27/08/2013 06:11
arrête un peu fait l'intéressant.......
la question de cette immeuble c'est comment i laisse construire des choses pareils.....
même NEUF cette immeuble l'était insalubre....
et aujourd'hui zot i fé l'intéressant et montre de moune que zot i fait un n'affaire......
arrête......zot lé ridicule......
bande socialiste sindni (comme zot i dit) i dégoute a moins d'être socialiste ! pou dire !!
A PAR CONTRE LAISSE PROPRIETAIRE RECONSTRUIRE N'IMPORTE QUOI SUR CASE CREOLE BRULÉ CA ZOT I CONNAIS.....LAMENTABLES
Z'IMMEUBLES SANS PARKING BOULEVARD SUD (le band locataire i gare sur trottoir) SA ZOT I CONNAIS........
SUREMENT DES DALONS......DES AMIS.....

10.Posté par cimendef le 27/08/2013 09:40
Ce qui serait intéressant c'est de connaître le prix payé par la SHLMR à ce marchand de sommeil pour acquérir cette verrue. Dans l'histoire, il se frotte les mains.

11.Posté par Arrêt ek ça le 27/08/2013 20:00
"Ce sont les plus fragiles qui sont exposés à ces marchands de sommeil, des gens qui n'ont pas le choix. Notre rôle est de protéger ces personnes et de sanctionner sans concession les marchands de sommeil". dixit Monique Orphée.
Commencez déjà par lutter contre les constructions illégales de ces bâtiments et vous lutterez contre les marchands de sommeil parce que jusqu'à preuve du contraire nombreux bâtiments sont construits en toute illégalité dans cette commune et avec la complicité des élus et du service de l'urbanisme qui ne font même pas la traque aux constructions sans permis malgré les nombreux courriers de plainte des citoyens.

Vous savez ce qu'il vous reste à faire madame Orphée,alors au boulot et pour de vrai cette fois !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales