Société

Immersion de la Jeanne D'Arc : Un mécène prêt à mettre la main à la poche


La Jeanne du temps de ses escales au Port Réunion
La Jeanne du temps de ses escales au Port Réunion
L'immersion de l'ancien navire école de la Marine nationale la Jeanne D'Arc en baie de Saint-Paul se précise si l'on en croit son initiateur Guy Marcoz. A terme, c'est un immense récif artificiel qui est attendu. Il abriterait une vie poissonneuse et serait un paradis pour les plongeurs du monde entier.

La dernière bonne nouvelle en date marquerait la levée de gros doutes quant à l'impact financier de l'opération.

Un mécène accepte d'y contribuer révèle le président de l'association Nautilus. "Nous avons le plaisir de vous annoncer qu'au terme de discussions menées la semaine dernière avec le président d'un groupe français qui emploie plus de 50 000 salariés dans le monde et qui réalise 4 milliards d'euros de CA, que celui-ci a décidé de prendre en charge l'intégralité des travaux de dépollution et d'aménagement de la coque. Ces travaux seraient réalisés en France suivant la réglementation en vigueur et selon les règles de l'art par du personnel français" ajoute l'ancien ingénieur. Pas un mot de plus cependant sur l'identité de ce "grand groupe français".

Le 9 novembre dernier, avant la venue du ministre des Outre-mer, l'association avait déjà fait part de sa satisfaction à l'issue d'une réunion de travail avec le cabinet de la présidence de la Région Réunion. Cette dernière se disait favorable, toujours selon Guy Marcoz, à la réalisation d'un projet à fort potentiel touristique. Pour l'heure, aucun élu ou parlementaire n'a pris le risque de dévoiler publiquement son soutien à ce projet. C'est d'ailleurs ce que regrette le président de Nautilus.

La Région s'est engagée à demander aux plus hautes autorités de l'Etat la cession pour 1 euro symbolique de la coque dépolluée de la Jeanne d'Arc pour laquelle un appel d'offres en vue d'un démantèlement a été lancé.

L'association veut agir vite. Le timing est serré. Elle espère "qu'un moratoire soit appliqué sans tarder sur l'appel d'offres afin que nous puissions lancer les études de faisabilité, suivant les textes en vigueur  en vue de la prévention de la pollution des mers résultant de l'immersion de déchets". Guy Marcoz sait en effet que le projet sera particulièrement observé sur son impact environnemental.
Lundi 24 Décembre 2012 - 09:28
.
Lu 2521 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

76.Posté par nicolas de launay de la perriere le 30/12/2012 12:56
75.

je retiens la traduction latine de ton pseudo : "personne, nul, pas une personne, sans valeur, méprisable.. " qui te sied parfaitement..



75.Posté par NEMO le 30/12/2012 06:03
@74.ndlp (...)

Enfiler un habit qui n'est pas le vôtre peut parfois vous jouer des tours,.... si vous n'êtes ni pêcheur, ni plongeur, ni scientifique, ni usager de la mer, ni "touriste" susceptible de "survoler" le site dans les bateaux à fond de verre et que vous êtes bon à rien et nul en tout comme vous le démontrez à longueur de "posts" sur tous les sujets évoqués par Zinfos alors,.... CASSE TOI PAUV' CON ... comme aurait dit un certain Nicolas S...... !!!

74.Posté par ndldlp le 29/12/2012 19:16
73.
il sagit des propos repris du lien que je cite...allez..encore un effort...vous y etes presque...

73.Posté par lectrice attentive le 29/12/2012 11:15
@72.Posté par nicolas de launay de la perriere

DEMONSTRATION PARFAITE DU PARASITE MENTEUR QUE VOUS ÊTES ...

Relisez donc ce que vous avez écrit dans le post n° 60.Posté par ndldlp:
------------------------------------------
on comprend l'appât du gain pour les clubs et les fédérations... la manne céleste est là !

----------------------------------
En tant que plongeur et écologiste, je porte un avis mitigé sur l'opportunité de créer des récifs artificiels. Ces objets représentent des éléments artificiels qui n'ont pas leur place dans un environnement naturel que, de surcroît, nous cherchons à protéger de toute influence humaine, généralement destructrice.


72.Posté par nicolas de launay de la perriere le 29/12/2012 10:34
70.
où ai je écrit que j'étais plongeur écolo????

71.Posté par NEPTUNE le 29/12/2012 09:50
@70. La mer tu chériras...

PROJET: CAP LA HOUSSAYE - pour info.

Bonjour les zami(e)s

Connaissant votre intérêt pour la mer et ce qu'il y a dedans, je porte à votre connaissance
le projet de nettoyage et sensibilisation au Cap la Houssaye.
Veuillez m'indiquez si je vous mets destinataire dans la liste de diffusion
qui vous tiendra au courant de l'avancée de ce projet programmé pour début avril ...

nartrouve

th > ♫♫

Association : « Apnée Réunion Loisir » Saint Paul
Président  : Alexandre LEBON apneereunionloisir@gmail.com
Porteurs du projet  : Franck  FARIA fariafranck@yahoo.fr
Thierry PERES t.peres@wanadoo.fr

70.Posté par La mer tu chériras... le 28/12/2012 19:15
@69.ndld pd soi-disant plongeur écolo ...

PASSEZ MOINS DE TEMPS SUR VOTRE CLAVIER A DIRE DES CONNERIES ET VENEZ DONNER DE VOTRE TEMPS LE W.E ... GRATUITEMENT POUR PRESERVER VOTRE ÎLE QUE VOUS PRETENDEZ AIMER !!!

Bonjour zot toute,

Nettoyage des fonds CAP La Houssaye et ses abords organisé par le « CSAL- Cachalot Sub AUSTRAL » (club plongée associatif) en collaboration avec la Réserve Naturelle Marine, l'association Apnée Réunion Loisir et l'association « Grand Air » de l'université de La Réunion.
Une trentaine de plongeurs en bouteille et apneistes passionnés et amoureux de la mer ont donné de leur temps et de leur énergie pour assainir un tant soit peu ce site. Ce « spot » est exceptionnel il héberge une faune très riche en biodiversité mais hélas subit une pression de plus en plus importante.
Merci à tous les participants
Thierry PERES
Cliquez ou recopier ce lien dans votre explorateur . BON DIAPORAMA
https://picasaweb.google.com/Thierry97434/20110612NettoyageCapLaHoussaye?feat=directlink

69.Posté par nicolas de launay de la perriere le 28/12/2012 18:31
66.
quel bel exemple de démocratie que de nier les voix qui sont contre ce projet, ou de dénigrer son contradicteur.

j'ai cité comme vous des liens de blog, site, pris mes sources dans les rapports de doctorant ou de l'assemblée nationale.

si ce projet ne se fait pas, on pourra alors dire que "marcoz lé amer".. et tout bon réunionnais qui se respecte, sait comment tirer l'amertume .. bien le tremper dans l'eau..

68.
tu es bon client on dirait... on tend la perche et tu la saisis.. c'est bien.. tu commences à comprendre comment fonctionne les échanges sur ce site.. ;-)

64.
il ne faut pas déconsidérer ce que vous ne comprenez pas..bel exemple d'incapacité que vous démontrez. je comprends mieux l'anonymat derrière lequel vous vous réfugiez..

Ensuite "tout le monde est favorable"... encore faudrait il ôter les multiples pseudos des quelques uniques posteurs "pro" nautilus, plongeurs confirmés pour la plupart, mais en aucune manière des écolos..tout juste des fonx zoreils ou des créoles attirés par l'appât du gain qui leur est proposé..

Les questions de fonds demeurent pourtant.



68.Posté par Réunionnaise curieuse le 28/12/2012 14:27
@65 ndld pd

Tiens vous avez retrouvé la mémoire ? êtes-vous certain du nombre de lettres 5 ou 6 ??

67.Posté par participante à ce colloque le 28/12/2012 13:38
@52.plongeur Réunionnais curieux

Pour avoir vu et écouter le Président de Nautilus présenter et défendre avec talent et nombre d'arguments son projet récemment au MOCA où se tenaient les Assises des Sports de plein air et de pleine nature organisées par l'Université de la Réunion ;... j'invite l'IRT à embarquer Monsieur Marcoz à ce Salon de la Plongée à Paris où il sera le meilleur ambassadeur pour présenter son projet.

66.Posté par Happy Diver le 28/12/2012 13:30
Dans le langage geek, ça s'appelle un troll !!! En fait, il faut l'ignorer et surtout ne pas lui répondre, c'est ce qu'il attend, et puis vu ce qu'il raconte, aucun intérêt.

Ce qui est encourageant, c'est de voir que tout le monde sur ce forum est pour ce projet. C'était dommage d'avoir raté le coche avec le Clem, j'espère que tout sera fait pour la Jeanne.

J'ai hâte d'y mettre mes palmes.

Et pour commencer, le moment de l'immersion sera déjà un grand événement ! rien que ça, je vous dis pas la pub pour la Réunion !!!



65.Posté par nicolas de launay de la perriere le 28/12/2012 13:11
63.
ndldlp

et non autre chose...ou nicolas de launay de la perrière..mais bon..là, vous risquez d'atteindre votre seuil de Peters.. sinon ctrl+C et ctrl+V..

si vous n'êtes pas foutu de recopier correctement 5 lettres..à quoi bon continuez à vous enfoncer, sinon pour atteindre les bas fonds vers lesquels ce projet semble destiner la Jeanne..

64.Posté par lectrice attentive le 28/12/2012 10:57
@56 et 63.lectrice compatissante

Vous avez prouver le mot juste PARASITE !!!

il suffit de voir le nombre de "posts" envoyés par ce pseudo - ndpl pd - qui se prend pour le nombril de la Réunion, nous laissant croire qu'il a été vacciné avec une aiguille de microsillon à force de répéter inlassablement les mêmes stupidités sans tenir compte des réponses apportées par ses contradicteurs...

il se prend pour le nombril de la Réunion voir du monde

63.Posté par lectrice compatissante le 28/12/2012 07:22
@53 ndld pd

Vos états de service ne m'impressionnent pas... Votre égo est tellement hypertrophié que je ne peux que confirmer mes "posts" précédents: FAITES VOUS SOIGNER !!!

62.Posté par ndldlp le 28/12/2012 01:12
47.
la biodiversité? tu en as un exemple concret relativement à la question de ce post..

61.Posté par ndldlp le 28/12/2012 01:09
50.
il est plus facile d'impressionner des esprits faibles..que des esprits avertis..

60.Posté par ndldlp le 28/12/2012 01:07
http://www.astrosurf.com/luxorion/mer-depotoir-refuge4.htm


L'USS Oriskany est un porte-avion de 27100 tonnes mesurant 273 mètres de longueur et 40 mètres de hauteur. Il fut déployé en Méditerranée en 1951 et participa ensuite à la guerre de Corée (1953) avant de servir dans la Flotte du Pacifique et la guerre du Vietnam (1966) durant laquelle il fut touché, attaque qui fera 44 victimes parmi les membres d'équipage. Le navire sera déclassé en 1976 et vendu à la ferraille en 1994.

Ce n'est qu'en 2004 que les autorités américaines décidèrent d'en faire un récif artificiel. Pour éviter de polluer l'environnement, il leur fallut tout d'abord identifier les matériaux dangereux et les retirer du navire. Il s'agissait notamment de divers combustibles dont du kérozène, du mazout et des déchets. Il fallut ensuite retirer l'amiante, le papier-peint et diverses substances polluantes allant de l'antigel au mercure en passant par du liquide de refroidissement, des batteries et des extincteurs.

Enfin, il fallut retirer tous les appareils contenant du PCB : les transformateurs, les condensateurs, l'équipement électronique, etc. Tout ce travail fut réalisé en 2004. Enfin presque tout car selon l'inventaire de l'US Navy il restait à bord 317 kg d'équipement contenant du PCB qu'il était impossible de retirer sans démanteler complètement le navire. Il s'agissait notamment de tout le cablage, les peintures, les matériaux isolants et les feutrage de joints. Mais nous verrons que des études indépendantes révélèrent qu'il existait encore des centaines de tonnes de matière toxique à bord du porte-avion.

La toxicité potentielle du PCB restait dans le collimateur de Greenpeace. L'association écologique rappela à l'US Navy que l'intoxication de la faune marine par les PCB peut se réaliser de deux manières : soit la substance est présente dans l'eau et les sédiments soit elle a été absorbée par les plus petits organismes dont le plancton situé au bas de la chaîne alimentaire. Et comme les gros poissons mangent les petits... en fin de compte ce PCB se concentrera dans la macrofaune : maquereaux, plie, calmar, thon, dauphin, etc, et finalement il intoxiquera l'homme !

Mais le combat des écologistes semblait vain. En effet, en 2001 sachant que l'US Navy avait de plus en plus de bâtiments à couler par le fond, l'EPA augmenta la quantité maximale de PCB tolérée dans les matériaux solides des futures épaves de 2 ppm à 50 ppm. Cette gifle à l'écologie permis de saborder l'USS Spiegle Grove en 2002.

L'US Navy ne pouvant pas garantir à l'EPA que ces éléments ne poseraient pas de problèmes sanitaires ni environnementaux, une étude a donc été réalisée en situation réelle en 2004 et 2005. Des échantillons de différents types de matériaux contenant des PCB solides ont été placés dans de l'eau de mer et soumis à des condition similaires à celles rencontrées à la profondeur de l'épave (qui giserait entre environ 20 et 70 mètres de profondeur). Cette eau a ensuite été analysée.

Les résultats de cette étude ont été encodés dans un modèle informatique d'évaluation des risques baptisé PRAM (Prospective Risk Assessment Model). Ce programme devait déterminer la quantité de PCB à laquelle seraient exposés la faune et la flore marines ainsi que les plongeurs visitant le récif artificiel. L'évaluation du risque fut calculée à partir de plusieurs sources de données : les résultats du modèle PRAM, ceux provenant d'études effectuées sur des plongeurs et sur des échantillons de pêches obtenus avant l'immersion de l'Oriskany. Ces résultats furent ensuite comparés aux résultats d'études sanitaires publiés dans la littérature scientifique.

L'EPA reçut les résultats de cette analyse en octobre 2005. Les experts concluaient que ni les plongeurs ni la consommation de poissons prélevés dans les parages par les pêcheurs amateurs ne devraient être menacés par les quantités de PCB restants dans le porte-avion.

A l'aide du programme PRAM, l'US Navy estima également que les concentrations de PCB présentes dans l'eau, les sédiments et la faune marine ne devraient pas gravement perturber le milieu.

Toutefois certains scientifiques ainsi que Greenpeace ne furent pas du même avis. Ils estimèrent que l'USS Oriskany contenait encore 890 tonnes de produits toxiques ! Ils s'inquiétèrent auprès des autorités de savoir comment allaient réagir ces substances aux cyclones à répétition qui s'abattent en été dans cette région de Floride (rappelez-vous Katrina qui s'abattit à 100 km de là sur New Orleans) et quel sera l'état de l'épave d'ici 50 ou 100 ans ? L'EPA se voulut rassurante en rappelant que l'US Navy avait dépensé 13.29 millions de dollars pour dépolluer le porte-avion. L'affaire était entendue et le navire serait coulé au printemps 2006, juste avant la saison des ouragans.
--------------------------------

Ce genre d'opération est tout bénéfice, à la fois pour l'Etat qui fait l'économie du démantelement, pour le commerce local car lorsque l'épave est coulée à faible profondeur (moins de 50 mètres) les clubs de plongée attirent de nouveaux vacanciers des quatre coins de la planète et enfin pour l'environnement car l'épave va attirer des poissons, des crustacés, des algues ou toute une faune de petite et de grande taille qui jusqu'alors avait déserté la zone faute d'y trouver sa pitance et des abris ou se cacher.

C'est ainsi que le 17 mai 2006 l'US Navy coula l'USS Oriskany et sa charge de produits toxiques au large de Pensacola (100 km à l'Est de New Orleans), à exactement 30°02'38" N et 87°00'25" O. En 37 minutes, le porte-avion gisait dans le golfe du Mexique par 63m de fond.

Des experts ont estimé que la préparation et le sabordage de l'épave de l'USS Oriskany coûta au total 19 millions de dollars et devrait rapporter environ 92 millions de dollars par an au comté d'Escambia !

Généralement il faut attendre quelques mois après l'immersion d'une épave pour voir les premières créatures sous-marines venir s'y abriter. En quelques années c'est tout un microcosme qui peuple cette zone sous-marine auparavant déserte.

Aujourd'hui le spot appelé "the island" est une attraction touristique qui se visite pour 145$ comprenant la location de 2 bouteilles et 2 plongées organisées par le club MBT Divers de Pensacola. L'affaire est effectivement très rentable !

------------------------------------------
on comprend l'appât du gain pour les clubs et les fédérations... la manne céleste est là !

----------------------------------
En tant que plongeur et écologiste, je porte un avis mitigé sur l'opportunité de créer des récifs artificiels. Ces objets représentent des éléments artificiels qui n'ont pas leur place dans un environnement naturel que, de surcroît, nous cherchons à protéger de toute influence humaine, généralement destructrice.

L'atitude des Etats-Unis comme des autres nations qui cherchent à tout prix à transformer les fonds marins en cimetière d'épaves quitte à polluer les eaux et ses habitants est une attitude irresponsable et scandaleuse. La mer serait-elle devenue le "nouvel eldorado" de nos autorités, un no man's land où tout serait permis à l'abri des regards indiscrets ? C'est ici que la pression des ONG et du public peut inciter les ministres de l'Environnement à plus de responsabilités vis-à-vis de la protection de la nature et indirectement de notre santé.


59.Posté par ndldlp le 28/12/2012 00:52
56.
en cas de frustration dans votre métier..changez en !
franchement, un fonx planqué dans son statut qui vient me chercher sur zinfos...t'es ouf ou quoi ??!

58.Posté par ndldlp le 27/12/2012 21:45
56.
je vous laisse googler a loisir ndldlp, nicolas de launay de la perriere ou nicolas de louest.
sinon je vous fais un condense?

know your "ennemy"

57.Posté par kréol kissé le 27/12/2012 20:38
55.Posté par ndldlp

mi krô k'la mairie d'sin pôl a touprévu; dabor i va doublé l'kamping troizétoils de l'ermitaz ;;; apré iva mette dé lit pikô komme a l'armé su la plaze de sin' zilles dé brizan zuska trou d'ô ... izon mème prévu fère un zéssé au réveyon pour tou lé zalkolik kivon fère la teuf dan lagon é ki von nourir lé korô et lé poiskaye vec dé bouteye épi dé feu d'artifisse ;;; parê k'sé plusse ékologik kom i dize lévèr;;;

56.Posté par lectrice compatissante le 27/12/2012 20:13
@53 ndld pd

Je suis en effet depuis peu à La Réunion;
Vous avez beau me dire que depuis 10 ans vous vous exprimez librement sur tous les sites ou radios locales, je maintiens l'intégralité des propos de mon "post" 49 , vous parasitez pour exister, incapable que vous êtes de proposer des solutions concrètes à des problèmes ...
Faîtes-vous soigner !!!

55.Posté par ndldlp le 27/12/2012 17:06
52.
vous avez les structures hotelieres de disponible pour accuellir ce volant de "touristes supplementaires"?

54.Posté par ndldlp le 27/12/2012 17:02
on sen fout de maud fontenoy..franchement..allez chercher des pseudos credibilites scientifiques pour justifier vos positions..
c'est relativment pueril..il serait a.votre.niveau, plus intressant d'evoquer les resultats des evaluations des gamins qui passent dans votre classe..

53.Posté par ndldlp le 27/12/2012 16:57
49.
vous etes me semble t il, une.lectrice recente sur zinfos..cela fait plus de 10 ans que je mexprime publiquement...sur zinfos son ancetre et quelques radios locales.

52.Posté par plongeur Réunionnais curieux le 27/12/2012 16:38
A l'ami Pierrôt qui est souvent l'invité de l'IRT à Paris ..

- du 11 au 13 janvier 2013 se tient à la porte de Versailles à Paris le 15ème salon de la plongée qui regroupe tous les Professionnels de la plongée et les voyagistes concernés...

c'est le moment de mettre votre costume de VRP de luxe pour promouvoir le projet de Nautilus auprès de ces Professionnels,... vous verrez leurs réactions !!!








51.Posté par Lecteur attentif le 27/12/2012 14:48
@44. Nautilus

Une preuve de plus de l'intérêt pour la Réunion de réaliser votre projet !!!

Une étude faite en Floride a prouvé que la création de récifs artificiels – tels que le sabordage du vaisseau Spiegel Grove en 2005 – a créé plus de 26.000 emplois dans la région côtière du sud-est, et que celle-ci génère plus de 1,7 milliards de dollars par an de chiffre d’affaire dans le secteur de la plongée, un succès économique loin d’être négligeable. L’étude ajoute que pour chaque dollar dépensé pour la création de ces récifs en Floride, 131$ de profits ont été générés par le biais de la pêche sportive et de la plongée sous marine. Forte de ces résultats, la Floride a volontairement créé l’année passée un des plus gros récifs artificiels au monde en coulant le vaisseau USS Vandenberg (160 mètres de long) au large de Key West.

http://www.plongeur.com/magazine/2009/11/30/buccaneer-recif-artificiel-sabordage-epave-midwest/#more-3592

50.Posté par Enseignante Plongeuse Ecologiste le 27/12/2012 09:20
@47.Posté par Happy Diver et @48.Nautilus

Vous perdez votre temps à vouloir expliquer à des ignares où à des adultes ? de mauvaise foi qui croient encore que la terre n'est pas ronde ou que l'homme n'a pas marcher sur la lune ,

ce que les enfants de ma classe de CM1, qui viennent d'accueillir récemment avec beaucoup de bonheur madame Maud Fontenoy supportrice de ce projet ,... ont parfaitement compris !!!

49.Posté par lectrice compatissante le 27/12/2012 08:52
@45 ndld pd

La lecture de vos "posts" qui partent dans tous les coins ou qui n'ont ni queue ni tête;... qui parlent de tout et rien en critiquant TOUS les sujets évoqués par Zinfos sans proposer de solutions concrètes ou d'alternatives permettant de faire évoluer favorablement les choses, démontre le mal être qui est le vôtre et la nécessité de vous faire soigner ;

Vous êtes à plaindre, mais plus encore ceux qui sont dans votre entourage immédiat !

48.Posté par Nautilus le 27/12/2012 08:31
@46. Môvélang

En plus de votre pseudo bien approprié à baver n'importe quoi,...

Vous n'auriez pas le cerveau détraqué par une trop grande consommation des fameux produits bio de nout'péï rhum-dodo-zamal ???

Ou êtes-vous aller chercher de la radioactivité sur ce navire ???



47.Posté par Happy Diver le 27/12/2012 08:31
@ 45 et 46

Mais c'est dingue ça ! Les gars, je vous propose de vous initier à la Plongée et de vous emmener sur les épaves. Je suis certain que vous changerez aussitôt d'avis. On ne parlera plus alors de déchets, poubelle, acier, on parlera biodiversité (vous savez ce que c'est ?).

Au fait, vous savez ce qu'est un récif artificiel et comment ça fonctionne ?

Et dans le fond, qu'est-ce qui vous gêne dans ce projet, parce que vous êtes très vague ?

46.Posté par Môvélang le 27/12/2012 08:06
je ne comprends pas, si l'immersion de cette poubelle radioactive est tellement bénéfique pourquoi les les français ne veulent pas l'immerger chez eux, ils nous rejouent le coup des essais atomiques sans risque pour la population française, ( de france je pense, c'est parce qu'ils l'ont fait chez les tahitiens)

45.Posté par ndldlp le 27/12/2012 02:45
41.
hélas l'écolo...l'acier a de multiples utilisations possibles, autres que celles que vous évoquez.
ensuite, les protocoles de dépollution..s'il fallait en croire certains spécialistes, le nuage radioactif de tchernobyl s'est arrêté aux frontières françaises... allez donc parler cancer à certaines populations de certains territoires "directement" concernés.


40.
tu veux qu'on cause des attermoiements de l'utilisation du gazole détaxé par les "petits patrons pêcheurs"..et de certains scandales dont les édito de la place se sont fait l'écho..?

tu veux qu'on cause des déchets liés à la pêche rejetés ici ou là, notamment dans le port de st gilles? certains n'ont ils pas pointé du doigt, le comportement des pêcheurs?

me bouger le cul pour le sol réunionnais? mais c'est bien ce que je fais en dénonçant cette aberration que constitue la pollution de nos sols terrestres ou sous marins. ce que je fais à mon niveau, je n'ai pas besoin de venir l'étaler sur la place publique!

ensuite, je le redis, un nombre conséquents de bâtiments de guerre sont proposés au recyclage par différents, pourquoi se limiter à un seul navire...fût il celui qui représenta la France de par le monde comme certains promoteurs du projet le soulignent..franchement..

43.
j'ai bien autre chose à faire que d'aller perdre mon temps dans vos activités. chacun les siennes..les unes aussi louables et défendables que les autres..sauf sur les critères objectifs de lecture comme l'impact environnemental, l'impact économique, l'impact social..etc..etc..

ceci dit, on pourrait aussi parler pollution des bateaux utilisés par les clubs (huile, gazole,..), sans parler des épisodes tragiques de la plongée touristique à la Réunion...

Pour finir,
A quand la demande de récupération des navettes spatiales américaines ou autres coques d'avions, pour venir faire des petits autour de la Jeanne.. ou mieux, à entreposer à la plaine des sables..eh quoi ! une carcasse de columbia ou d'endevour, sur la plaine des sables, ça en jetterait non ?!! ça serait chié non pour paraphraser un imitateur célèbre.....

Touristiquement, je vous dis pas l'impact..faudrait juste convaincre deux ou trois gus du parc national des hauts (j'en connais au moins un, amateur de kayamb à ses heures perdus au Brésil et accessoirement maire d'une ville de l'Est) et hop là, sans dépollution, si ce n'est la surveillance de la dégradation naturelle des métaux exposés à l'air libre, il y aura de quoi proposer un projet bien plus intéressant que celui du sieur Marcoz. Avec un esprit visionnaire, certains proposeraient même de permettre la réalisation d'un studio de ciné pour les futurs films français ayant une action se déroulant dans des décors lunaires...

mais qu'est ce qu'on est con à la Réunion..heureusement que des projets comme NAUTILUS nous donne de l'espoir ... et dire qu'on a emmerdé le vieux vergès pour un mausolée dispendieux...et qu'on enquiquine notre larousse péi pour une route digue que les cyclones mettront à mal... ceci dit, la MCUR et des voitures amphibies ne seraient elles pas la solution à développer...?sous l'eau, y a que les poissons qui seraient emmerdés..vu qu'ils ne se plaignent pas..allons y franchement...

le créole ne vaudrait il pas plus qu'un poisson..?

A votre bon coeur, m'sieur dame..tant que c'est sous l'eau, de pollution visuelle, il n'y en a point !

44.Posté par Nautilus le 26/12/2012 22:56
@42.Posté par Happy Diver

Ce reportage date d'au moins 4 ans et avait été utilisé par certaines Associations pour dénoncer le scandale légitime représenté par ces chantiers Indiens et Bangladais ou théoriquement devait se faire désosser le "Clémenceau" avant qu'il n'aille se faire démanteler en Angleterre après qu'il eu subit un incendie accidentel peu après son arrivée ...

Dans le projet de la "Jeanne d'arc", il ne s'agira pas d'un démantèlement, mais d'une dépollution totale qui s'effectuera en France suivant un protocole qui obéira à des règles très strictes tant au point de vue de la protection des travailleurs Français qui sont formés à cet effet,... qu'au point de vue protection du site sur lequel se situera l'ensemble des opérations contrôlées par les services de l'Etat compétents.

L'enjeu représenté par la réalisation de ce projet qui sera hyper médiatisé nous contraindra à l'excellence pendant toute sa phase opérationnelle jusqu'à l'immersion de la coque.

Nous sommes prêts à relever ce défi pour faire gagner La Réunion !!!

43.Posté par moniteur de plongée le 26/12/2012 22:10
@39.Posté par ndldlp

Ne vous inquiétez pas de savoir quel sera le tarif qui sera pratiqué pour pouvoir plonger sur la Jeanne, je suis a peu près certain, à condition que vous ayez les compétences requises minimum niveau 2 et plus selon la profondeur + un certificat médical récent attestant que vous pouvez plonger avec des mélanges gazeux , le moment venu, un tarif spécial vous sera appliqué !!!

42.Posté par Happy Diver le 26/12/2012 21:13
ou comme ceci par exemple : http://www.dailymotion.com/video/x4ycmr_envoye-special-les-fossoyeurs-d-epa_news

Pour ceux qui connaissent les conditions de travail misérables de ces ouvriers...


41.Posté par plongeuse écologiste le 26/12/2012 20:32
39.Posté par ndldlp

Ne pensez vous pas qu'il est plus intelligent de recycler cette coque très favorablement connue en France mais aussi dans les 123 pays ou elle fît 800 escales pendant 45 ans, en la dépolluant afin d'en faire une très forte valeur ajoutée pour notre île en faisant ce récif artificiel, plutôt que de la démanteler et la recycler chez Lakmar- Mital pour en faire un autre navire de guerre ???

N'est-ce pas là un formidable symbole envers le monde entier plein d'espérance ...
Nous favorisons la vie plutôt que la mort ........

40.Posté par p'ti patron pêcheur le 26/12/2012 19:59
@37;ndl lpd

V'la qu' vous voulez donner des leçons d'écologie à nous professionnels de la mer... que nous soyons marins;plongeurs;scientifiques ou pêcheurs qui voyions toutes les saloperies de toutes sortes que vous n'avez le courage de ramasser sur cette île que vous prétendez aimer et vouloir préserver et qui aboutissent toujours dans cet océan que nous nous aimons et protégeons réellement parce que c'est notre gagne pain et que nous estimons que sommes plus qualifié que vous pour savoir ce qui est bon pour la mer et ceux qui en vivent ,...... arrêtez donc de passer votre temps à sortir les mêmes conneries et trouvez donc des solutions concrètes en ramassant les merdes qui sont sous vos pieds !!!

39.Posté par ndldlp le 26/12/2012 18:20
ensuite, les promoteurs pourraient évoquer les 90 millions dollars de retombée estimées par je ne sais plus quel comté des US au large duquel 30 000 plongées ont été enregistrées suite à l'immersion d'un navire de guerre..

ce qui pose plusieurs questions..dont celle de la propriété de la coque de la Jeanne d'Arc, de la valeur qui peut en être retirée au poids de la tonne d'acier et de ces caractéristiques..à comparer avec les clubs qui lorgnent et c'est bien normale, sur le "jackpot" que représenterait ce nouveau "spot" de plongée..

A combien serait tarifé une plongée à la Réunion...?

38.Posté par ndldlp le 26/12/2012 16:32
34.
on ne parle pas le même langage vous et moi.

37.Posté par ndldlp le 26/12/2012 16:30
je redis ce qui est choquant:

1/ immersion de navires dans l'atlantique Nord et la Méditerranée => interdiction
2/ La tendance au sein de la Convention de Londres est cependant de privilégier le recyclage des navires en tant que participation au développement durable et à l’économie des matières premières non renouvelables

pourquoi devrions nous accepter sous couvert d'un potentiel économique, ce projet ?
pourquoi ne pas à la limite, faire un appel aux nations en leur disant que la Réunion se porte acquéreuse de toutes les coques pourries ou ayant atteint la limite d'âge ?

vu que sous la mer, ça ne gêne personne.. allons y gaiement..démultiplions à loisir la proposition de ce groupe de passionnés..

ça me rappelle Gunet et son association "monstres et charades" qui militent eux aussi et ils ont raison entre eux, pour équiper d'un orgue l'une des églises réunionnaises..

notre territoire et ses fonds marins, n'ont pas vocation à accueillir une once de métal, fût elle génératrice de devises.

ensuite, désolé pour ce prof qui m'en veut (mais dont je reconnais le style..), je ne suis pas fonx. Dieu m'en préserve..comme nous nous devons préserver et nos fonds marins et nos surfaces terrestres des tentatives de pollution de quelque nature qu'elles soient.

des pays sont en capacité de démanteler ce navire, pour que le métal et ce qui en sortira une fois 'dépollué' (rigolons doucement) soient plus utiles que ce gadget pour bobo plongeurs en mal de sensation.

le développement local oui, mais pas n'importe comment.

36.Posté par Dominique le 26/12/2012 14:51
Je suis plongeur N3 et habite la Réunion depuis 30 ans.
Je ne comprend pas que vous puissiez subir des réticences localement pour faire venir la Jeanne en baie de Saint-Paul.
Je suis parti plusieurs fois au Vanuatu avec mon collègue de palanquée uniquement pour le Coolidge. Je ne sais pas si certains responsables politiques comprennent l’impact d’une telle opportunité du point de vue image touristique et apport économique.

35.Posté par un couillon couillu non stupide ! le 25/12/2012 18:55
29. nldd pd stupide

Vous devriez lire dans le détail l'article que vous affichez à l'écran avant de faire passer pour des couillons les porteurs de ce projets qui comprennent un grand nombre de Scientifiques dont certains spécialisés en biologie marine ...

A moins que votre mauvaise foi ne vous permette pas de lire :
1) que l'étude dont il est fait état concernait l'immersion clandestine de navires non dépollués et non désamiantés.
2) que dans le cas de la Jeanne d'arc, la coque serait totalement dépolluée et donc désamiantée avant son immersion.


34.Posté par Fonctionnaire et fière de l'être le 25/12/2012 18:25
@28 ndlpd qui déclare

" totalement faux, étayé par une croyance stupide à la "ya ka fo kon" que seuls certains fonctionnaires sont capables d'étaler sans coup fait rire."

A la lecture de chacun de vos "posts" transparaît votre mauvaise foi et surtout votre médiocrité !!!

33.Posté par une lectrice attentive le 25/12/2012 18:14
@26.ndldl pd

Pourquoi faites-vous preuve d'une telle mauvaise foi en disant que ce projet doit se faire avec des financements publics ???


32.Posté par durandal le 25/12/2012 17:50
l'immersion de la Jeanne serait une bonne chose dans une période au l'on créve du manque de travail.
Les plongeurs font vivre les mécanos, les réparateurs de bateaux, les hôteliers.£
Mais c'est vrai qu'il faut être snoc comme un trev pour préferer le RSA au travail

31.Posté par un supporter archi convaincu le 25/12/2012 16:56
12.Posté par plongeur biologiste marin

Lors d'un séjour linguistique à Sydney en Australie au mois d'avril, la famille d'accueil dans laquelle j'étais hébergé m'a permis d'aller passer un W.E sportif avec leur fils aîné qui est membre d'un des nombreux Clubs qui existent à Avoca beach à une cinquantaine de kms au nord de Sydney , au programme : surf - voile et surtout plongée sur la frégate Adélaïde immergée l'année dernière ... c'était super génial comme la vie a déjà colonisée cette coque très bien aménagée avec de vastes ouvertures...

Etant au courant du projet de Nautilus depuis l'année dernière grâce au club de Saint-Gilles ou j'ai passé mon niveau 2 avant mon départ à l'étranger, je suis allé visiter le site avec mes amis Australiens qui m'ont dit que c'était un super méga projet qui drainerait énormément de plongeurs Australiens ou Anglo-saxons qui vont en vacances à Maurice ou en Af/Sud ...

30.Posté par une tantine le 25/12/2012 15:42
@7. tonton

Je suis également pour ce projet !

29.Posté par ndldlp le 25/12/2012 15:28
http://www.robindesbois.org/dossiers/les_navires_fin_de_vie.pdf

La convention Ospar portant sur la prévention des pollutions dans l’Atlantique du Nord Est interdit
l’immersion des navires ou des avions ou autres véhicules volants depuis décembre 2004. La
Convention de Barcelone interdit ce genre de pratiques en Méditerranée. Ailleurs, l’immersion des
navires reste autorisée sous le contrôle de la Convention de Londres, à condition qu’il n’y ait pas de
solution alternative économiquement acceptable à terre, que l’immersion du navire fasse l’objet d’une
demande de permis et d’une extraction des polluants comme les PCB et les hydrocarbures. La
tendance au sein de la Convention de Londres est cependant de privilégier le recyclage des navires
en tant que participation au développement durable et à l’économie des matières premières non
renouvelables. Les navires immergés clandestinement ou officiellement ne sont pas désamiantés au
motif que l’amiante serait inerte, naturel et exempt de tout danger pour la flore et la faune marine. Or,
une bibliographie substantielle montre qu’à partir de 104 fibres d’amiante par litre d’eau de mer la
croissance des coquillages est réduite, qu’à partir du même seuil les branchies des poissons sont
colmatées ou déformées et qu’une mortalité anormale des larves est constatée. Les effets sur les
œufs, larves et juvéniles de poissons sont observés par des scientifiques japonais et américains sur
les saumons qui à partir de 106 fibres par litres –concentration observée dans certains endroits des
grands lacs canadiens et américains- subissent des pathologies diverses liées à la croissance, à la
dégradation des tissus et des comportements aberrants notamment dans le domaine de l’orientation.
L’impact négatif des fibres d’amiante sur le développement du plancton est lui aussi attesté. Donc,
l'utilisation des navires en tant que récifs artificiels expose les organismes marins colonisateurs aux
risques pathologiques de l'amiante libéré par la corrosion et la dislocation de l'épave.


en clair..l'atlantique et la méditerrannée..i pollu pas..l'ocean indien..allé à zot.. !

pauvres c...llons que ceux qui font la promotion de ce type de stupidité !

28.Posté par ndldlp le 25/12/2012 15:23
Contrairement à ce que vous dites, vous serez surpris de voir des dizaines de milliers de plongeurs aisés qui vont à Maurice, venir chez nous avec leur famille pour pouvoir se payer la Jeanne qui deviendra très vite une référence mondiale dans la grande famille des plongeurs et des scientifiques.


totalement faux, étayé par une croyance stupide à la "ya ka fo kon" que seuls certains fonctionnaires sont capables d'étaler sans coup fait rire.

27.Posté par Réunionnaise indignée le 25/12/2012 15:22
@9.ndl lpd

NON à l'obscurantisme qui est le votre et qui veut empêcher le développement touristique créateur d'emplois que réclament une trop grande majorité de la population Réunionnaise qui n'a pas le bonheur de faire partie des privilégiés qui comme vous qui percevez la surême ou des zélu-e-s cumulards en tous genres et qui êtes incapables de procéder au nettoyage de cette île qui meurt à cause de votre immobilisme !!!

OUI aux porteurs de projets innovants créateurs d'emplois qui permettront de mettre la Réunion sous les feux des projecteurs et de redonner aux Réunionnais leur fierté par leur travail fourni et non par l'assistanat dans lequel vous voulez le maintenir !!!

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales