Politique

Images cocasses de l'assemblée plénière régionale


Images cocasses de l'assemblée plénière régionale
Drôle d'ambiance aujourd'hui à la Région, à l'occasion de la session plénière. Les élus de l'opposition sont longuement intervenus, et à plusieurs reprises, sur chaque dossier, souvent pour répéter les mêmes choses, au point que pour la première fois depuis très longtemps, les conseillers régionaux ont sauté le déjeuner et ont travaillé sans interruption jusqu'à 18 heures.

A l'occasion du vote pour la désignation de Didier Robert à la présidence de la SPLA, ils se sont montrés particulièrement insistants sur le nombre de mandats occupés par le président, et accessoirement sur les salaires qui vont avec. Laissant entendre, comme l'a fait André Thien-Ah-Koon, que l'ensemble de ses émoluments pourraient dépasser les 20.000 euros! L'occasion pour Jean-Louis Lagourgue de rappeler une règle que certains avaient oubliée : quelque soit le nombre de mandats, les indemnités globales sont plafonnées à un maximum d'un peu plus de 8.000 euros. Ce qui signifie que Didier Robert, qui est déjà au plafond, ne touchera pas le nouveau salaire prévu pour la SPLA.

Autre sujet qui a longuement occupé les élus régionaux : les voyages qui se multiplieraient selon l'opposition. Et de citer un déplacement à Montélimar, un autre à Adélaïde, et surtout selon Catherine Gaud et André Thien-Ah-Koon, une délégation de 70 personnes à Shanghai. Après de très longs échanges, Didier Robert a clos les débats en révélant que seules 3 personnes de la Région s'étaient déplacées à Shangaï, et que le reste de la délégation était composée d'invités du Conseil général et d'autres organismes et collectivités, dont un important groupe de la mairie de Saint-André. Ce qui a entrainé un certain malaise dans les rangs des élus de l'Alliance...

Visiblement agacé, le président de la Région a rappelé à Catherine Gaud un déplacement d'une délégation de la Région à Bruxelles, à l'époque où elle siégeait comme vice-présidente de Paul Vergès, qui avait plus de 585.000 euros à la collectivité !

Images cocasses de l'assemblée plénière régionale
Camille Sudre, la mouche du coche

Camille Sudre est intervenu sur tous les dossiers, à de nombreuses reprises et souvent pour répéter la même chose. Parfois avec des remarques pertinentes, mais souvent à tort et à travers dans un rôle provocateur qu'il affectionne, n'hésitant pas à jouer à l'idiot. Au point d'exaspérer même ses amis du groupe Alliance, qui n'ont pas manqué de le rappeler à l'ordre à plusieurs reprises.

Dans l'après-midi, il a même brandi un doigt vengeur en direction de Jean-Louis Lagourgue en le menaçant des tribunaux pour l'affaire des délégués de la liste Robert aux dernières Régionales qui auraient été payés par la mairie de Sainte-Marie. Ce qui lui a valu cette réponse cinglante de la part du 1er-vice président de la Région : "Il est vrai qu'en matière de moyens illégaux lors de campagnes électorales, vous vous y connaissez", faisant allusion à son élection à la présidence de la Région qui avait à l'époque été cassée par le Conseil d'État.

Visiblement agacé, Didier Robert lui a pour sa part rétorqué : "Quel donneur de leçons, quel homme de théâtre, Vos interventions ont au moins l'avantage de faire sourire les uns et les autres". Avant de lui demander de "raison garder dans vos propos, afin de donner à ces débats un caractère sérieux".

Camille Sudre, dans une de ses envolées, a lancé au président : "Je ne suis pas là pour vous plaire". Ce qui lui a valu la réplique immédiate de Didier Robert, sous les rires de l'assemblée : "N'essayez surtout pas de me plaire, ce n'est pas la peine"..

Images cocasses de l'assemblée plénière régionale
Jean-Paul Virapoullé présent

Signe d'une volonté de rapprochement avec Didier Robert? Le sénateur Virapoullé était présent pour la première fois aux débats de la session plénière. Ça a eu l'air de lui plaire puisqu'il est quasiment resté jusqu'à la fin... Sagement assis au banc des invités, il était juste derrière Camille Sudre.

Dans le courant de l'après-midi, le patron de Freedom qui s'apprêtait à sortir un moment, a longuement conversé avec le sénateur de l'Est.

Images cocasses de l'assemblée plénière régionale
Les siestes de Paul Vergès...

Comme à son habitude, Paul Vergès a alterné les siestes et les périodes d'éveil.

Étrangement, il n'est pas du tout intervenu dans les débats et n'a qu'à de très rares reprises échangé avec sa voisine de travée, Catherine Gaud. Le reste du temps, il paraissait étrangement absent, perdu dans ses pensées...

Images cocasses de l'assemblée plénière régionale
Quand un Omarjee rencontre un autre Omarjee...

Le hasard a fait qu'Idriss Omarjee, l'ancien directeur de Cabinet de Paul Vergès aujourd'hui reconverti en attaché du groupe Alliance, était assis aux côtés de Younouss Omarjee, le trésorier de l'UMP qui vient de se voir reconduire à son poste de Conseiller économique et social à Paris.

Quand deux Omarjee se rencontrent, ils parlent de quoi ?

Images cocasses de l'assemblée plénière régionale
Les débats s'étant achevés à 18 heures, les élus se sont retrouvés se sont retrouvés sous une tente, sur le parking de la Région, pour apprécier le repas qui était prévu pour le... déjeuner !

Le chapeau d'Elie Hoarau a connu un franc succès...
Jeudi 4 Novembre 2010 - 18:52
Pierrot Dupuy
Lu 3843 fois




1.Posté par Jeff le 05/11/2010 07:01
Les siestes de Paul Vergès me rappelle mon ancien Président Olivier Guichard, lui aussi dormait pendant les séances plénières, c'est pour cela qu'il a sagement quitté la Région se sentant trop vieux, lui n'était pas aussi mégalo que notre vieux, il est sorti la tête haute.

2.Posté par kersauson de (P.) le 05/11/2010 08:49
qd les papys font de la résistance
ou font leur sieste (il ronfle PV ? )

mais restés jusqu'a 18h !!!
(...)

et le clown blanc de radio corbeau noir !! MA GNI FI QUE dans ses envolées incompréhensibles

manquait plus que LEILA-VINCENT et ses envolées ! (loôl "ille" était o ccu pé à la CCI de St Pierre j'ai vu sa voiture ), et madame AUDE pour envoyer des lettres recommandées
"AVEC accusé de reception mon enfant"


3.Posté par j.luc le 05/11/2010 09:29
On attend toujours de savoir combien d'élus de st andré, la plus forte délégation, sont longuement partis en chine, on attend toujours un bilan de ce déplacement en nombre ( et chiffres) pour st andré.....Curieusement un seul vague article de quelques lignes est apparu dans les journaux locaux mais sans plus...... Pouvez vous nous apporter ces éléments ?

4.Posté par JHB de Saint-Pierre le 05/11/2010 09:49
On délecte ces moments de pouvoir, vainqueurs contre vaincus. Où bien entendu les perdants sont les plus ridicules, même les petits détails sont repris pour accentuer ce misérabilisme. A mon avis ça doit procurer au narrateur, une grande satisfaction, pour ne pas dire une érection intellectuelle. Quel site instructif !!! Et pourtant le peuple, est avide de connaissances, il en redemande... Mais, là c'est du jacassement littérale... J'ose même, il fallait combler le vide...

5.Posté par noe974 le 05/11/2010 10:13
Dire qu'on a voté pour ces gens-là !

L'opposition ne sait que faire durer les débats par des questions souvent sans queue ni tête , rien à voir avec l'ordre du jour (juste pour dire qu'ils ont participé) .

Il y en a même qui roupillent pendant les séances .
Et ils touchent la paye pour ça !
Les sujets sérieux qui intéressent la vie des réunionnais sont abordés à petite cuillère .

Les perdants ne savent qu'embêter , dommage !!!!!!!!

6.Posté par Royal Bourbon le 05/11/2010 10:22
Catherine Gaud, sa voisine de travée ??? Je dirais plutot sa voisine de TRAVERSE tant elle a effectué de déplacements entre 2004 et 2010 pour accompagner le vieux....
La honte cette femme là. Pas génée de représenter les Réunionnais , elle qui lors de sa propre élection en 2004 n'a meme pas pu voter pour elle meme car électrice à Veillens dans le Loir et Cher...
Avec cette énergumène et Camille Sudre la Réunion lé en ler!!!
Allez occupe zot malades et arrete cause pou nou.....BRAVO DIDIER shoota à zot meme !

7.Posté par felatoi le 05/11/2010 10:32
Du grand reportage finement pensé avec des photos d'amateur heureusement que l'opposition existe mais pas de photo du président de la réunion?

8.Posté par gunoet974 le 05/11/2010 10:59
pour les réveiller et animer un peu le débat , faudrait leur jouer un air sur un.....orgue à tuyaux !

9.Posté par andremctp le 05/11/2010 11:32
J.L.Lagourgue oublie une chose c'est que même si les indemnités sont plafonnées, le titulaire peut reverser ce qui est en trop à qui bon lui semble..et pourquoi pas à J.L. Lagourgue.

Ensuite en plus du plafond de 8100 euros,, chacun peut recevoir , par mois, 949 euros de frais d'emploi ainsi que 6123 euros de frais de mandat . Rassurez vous, le surplus "légal" reste parfois en grande partie dans les poches de l'élu.

Alors question : quel est le revenu mensuel de Didier Robert , classé ,dans le journal Les Infos , 498ème député sur 575 quant à son activité à l'Assemblée Nationale?

10.Posté par JUBILATION le 05/11/2010 12:33
En métropole ça fait longtemps que l'on dit , que l'on à faire à des roupilleurs ou des clowns,
ça même à l'Ile Intense.

11.Posté par MS le 05/11/2010 13:58
Il ne se trouve personne pour remarquer que cet article complaisant pour la nouvelle majorité et qui se veut amusant occulte un point essentiel : Didier Robert se fait voter un salaire de 8000 euros. Bien sût, il se défend via Lagourgue en disant qu'il doit écrêter, c'est à dire reverser le montant des indemnités qui dépassent le plafond autorisé.
D'une part si c'est le cas, ça veut quand même dire qu'un (ou une) autre élu(e) bénéficiera de ce reversement, le vrai scandale c'est donc d'autoriser à verser un salaire d 8000 euros au Président alors qu'il était prévu que cette Présidence serait bénévole!
Deuxième point, l'écrêtement s'applique aux indemnités pas aux rémunérations telles qu'un salaire versé par une SEM.
Alors ? Lagourgue nous raconte-t-il des craques ?

12.Posté par toto le 05/11/2010 14:27
Président de Région
Adjoint au maire du Tampon
Président de la SPLA
Président de la SEMATRA
Député
Peut être autre chose encore que nous ignorons

C'est super Didier

13.Posté par Ded le 05/11/2010 14:34
Amusant cet article, il montre bien qu'une grande partie de l'activité de tout ce joli monde c'est de se jalouser (" pourquoi tu as voyagé et pas moi?"), d'essayer de se faire remettre toujours un peu plus de fric d'une manière ou d'une autre, de roupiller au frais ( pas vrai Paulo? on copie Raymond Barre , grand spécialiste en la matière ) mais il semble que pour le reste-c'est-à-dire l'avenir de la Réunion, de ses jeunes, de ses entreprises,de son développement ,il n'y ait pas grand monde qui soit motivé.

14.Posté par mwa la pa di le 06/11/2010 06:48
Comme tout le monde a pu le constater, Camille SUDRE, (doc l'eau sucrée), ne se réveille que dans l'opposition. Après un long sommeil et un certain embonpoint , dus sûrement à la tutelle de son Kamarde Paul, le voici qui vocifère et refait à lui tout seul sa révolution dans l'hémicycle du CR. Que dire, que penser d'un tel pantin? Le bouffon de Paul est il en service commandé? est il lui même, est ce un round d'honneur avant une nouvelle léthargie? Ce pantin ne m'inspire plus que de la pitié. Cette agitation soudaine contraste avec son état de vassal. Va t il reprendre sa fougue sur les onde de Freedom? ou bien est ce seulement un rôle de composition ( ou de décomposition) ? bref, nous le saurons dans les prochains épisodes. Le feuilleton local continu....

15.Posté par annick le 06/11/2010 22:09
arrêt moucater, laisse a li faire son travaille, après nou va juger aujourdhui, quoi nou fé, nou perturbe et pendant ce temps, la population les oubliées comme d'habitude.
allé didier montre à nou quoi ou vaut. et fait pas incompte avec ban na

16.Posté par nicolas de launay de la perriere le 06/11/2010 22:28
J2L fait encore démonstration de son incompétence..mauvais gestionnaire et mauvais juriste...trop fort !

indiquons ce lien intéressant pour les béotiens et journalistes, qui manquent visiblement de capacité de critique :

http://www.politiquemania.com/salaire-elus.html

Les indemnités des élus sont encadrées par le principe de l'écrêtement depuis 1992. Ce principe définit les limites de rémunération que peut recevoir un élu.

La loi plafonne le montant des indemnités des élus et des membres du gouvernement lors de cumul de mandats. Ce plafond est établi à 1,5 fois le montant des indemnités de base, soit :

* 16 331 euros brut par mois pour les membres du gouvernement
* 8 272 euros brut par mois pour les sénateurs
* 8 231 euros brut par mois pour les députés et les autres élus

Toutefois, seule l'indemnité de base est utilisée pour ces plafonds ; l'indemnité de résidence (3% de l'indemnité de base), l'indemnité de fonction (25%) et l'indemnité représentative de frais de mandat n'entrent pas dans le calcul.

D'autre part, les revenus versés aux élus par les communautés territoriales et les syndicats intercommunaux n'entrent pas dans le calcul de ces plafonds.

Enfin, un élu cumulant des mandats peut reverser le montant au dessus du plafond à un autre élu de son choix au titre de l'écrêtement, mais aucun contrôle à notre connaissance n'est réalisé pour surveiller l'application de cette règle.

17.Posté par nicolas de launay de la perriere le 06/11/2010 22:46
Allon nou :
sans tenir compte des indemnités de 1er adjoint du tampon, des indemnités de la CA Sud :

député : 5487 euros brut d'indemnité de base
président du CR : 5485 euros brut
total : 10972 euros pour un maximum de 8231 euros => 2741 euros sont donc reversés à un autre élu (si zinfos974 peut nous dire qui bénéficie de l'obole de didier robert). Par ailleurs, rien n'empêche cet élu de tout refiler de la main à la main à qui il souhaite !

par ailleurs, en tant que député certes très peu actif comme andremctp l'a rappelé, didier robert a droit à : 165 euros d'indemnité de résidence, 1413 euros d'indemnité de fonction, 5885 euros de frais de représentation soit en plus des 8231 euros, 7463 euros.

total pour didier robert (à minima) : 8231 brut + 7463 = 15 694 euros (en brut).

Pour ce qui concerne les rétributions liés à des mandats sociaux lié à un mandat électif, je laisse les journalistes s'assurer du cumul ou non et de l'écrêtage

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales