Société

Il y a 60 ans, l'un des plus dramatiques accidents que La Réunion ait connu

Vendredi 10 Novembre 2017 - 10:23

Il y a tout juste 60 ans survenait l'un des plus dramatiques accidents de la route que La Réunion ait connu. 27 personnes ont péri dans la chute d'un autocar des rampes de Plateau-Caillou.

Les faits remontent en effet au dimanche 10 novembre 1957, à 7h30. Un bus de la Régie des transports conduit un groupe de paroissiens sur un chantier de Saint-Anne lorsque les freins du véhicule lâchent soudainement alors que le chauffeur était en train d'aborder un virage en seconde. 

Il y a 60 ans, l'un des plus dramatiques accidents que La Réunion ait connu
​L'autocar fait une chute de 25 mètres avant de finir sa course écrasé au pied d'une falaise. 

Des croix ont été implantées sur le lieu de l'accident, en hommage aux victimes. 

Dix ans plus tard, le 28 mars 1967, un accident terriblement similaire survenait et devenait le plus tragique que La Réunion ait connu.

Un car est tombé dans la ravine des Poux, faisant 31 blessés et 29 morts, dont 8 collégiens
N.P
Lu 37051 fois



1.Posté par kersauson de (P.) le 10/11/2017 12:34

par contre
la route litoral actuelle
moins de 60 morts en 60 70 ans
c tres peu
et ne necessitait pas cette nrl
a 4 mds dont 3 pour les renyoannais ( en fin les rares ki payent des impots)

2.Posté par John le 10/11/2017 15:16 (depuis mobile)

Route du Littoral, c'est 19 morts liés aux chutes de pierres depuis l'ouverture de cet axe routier

3.Posté par Post 1: oui, mais... le 10/11/2017 16:27

1.Posté par kersauson de (P.) le 10/11/2017 12:34

D'un strict point de vue statistique, entièrement d'accord. Mais la population faisant une "fixette" sur les chutes de pierre, et les coupures ou restrictions de circulation après chutes de pierre coûtant cher, ceci explique cela.....

J'ai lu votre commentaire copié collé plusieurs fois durant des mois sous divers articles. Il ne manque pas de bon sens. Mais c'est trop tard, la NRL est à déjà en grande partie construite...

4.Posté par Sandy le 10/11/2017 13:47

La stèle en mémoire de ces personnes mériterait un rafraîchissement d'urgence...

5.Posté par Grangaga le 10/11/2017 19:43

Zot' finn' warr' bé-bètt' zot' ???????????

Dann' tan lavé ankorr' 4 vwa. (té lavé in ta l'ak'sidan mortèl' ossi dann' fon lé ranpp').
In 14 zilié, mwin la pèrdd'......la bann'.......
A forss' rodé, y trouvv' pi per'sonn'....
Mwin lé ankorr' marmay', mé lé pa ènn' ti ...fy.
Koué y lé montt' lé ranpp' a pié, y fé pa pèrr' a mwin sa..........
Mon gran sèrr' y abitt' ziss' an l'èrr' la krwa, ma lé son kaz'...........
Mi arivv' la otèrr' lo 4 vwa, in l'oto y pass'............
Ek' son gro farr' kitt' sa mèrr' là.......
Y arètt' mèm' pa po ramass' a mwin...........
Konm' sikk' li la pa vi ènn' ti marmay' y fé pitié......dann' fénwarr' là......
Mi zirr' pa tro son monon........
Pars'ké la pèr'mètt' a mwin gardd' dér'yièrr', konm' lwin dovan mwin........
A mwin té y panss' trouvv' in mounn' po akonpann' a mwin........
In mèrdd' ou, ni dovan ni dèr'yièrr', la pwin in paill' y bouz'......
Mi pass' lo krwaz'man, la pi la limyièrr' lo l'oto, ni sakk' an vill' in merdd'......

Mé mwin finn' arivv' là, mwin lé pa fou, ou lé pa in fy, mi sarr' pi fé marss' ar'yièrr'......
A pènn' mi fé.........2 pa oté, kan mi kitt' lo krwaz'man.........
La pwin pli kontan k'mwin..........
Na ènn' ti bougu' kaff' a.......koté d'mwin........
A mwin mi sèrr' lo bordaz' somin a drwatt', a li déssi somin a mon goss'.........
Tro kontan, oté.......
Ni komanss' kozé.........oussa ou sa va..la Rénéssanss'.....anon pass' santié koté la krwa.......
Non, li y èmm' pa pass'là, pars'ké son pié y fé mal'........
Bé anon fé lo gran tourr' alorr'......mi propoz' a li........
Zis'ka avan y arivv'..........ti ........ès'tèll' là,....déssi zot' foto là...........
Lo bougu' lé fatigué.......y assiz' si lo borr' lo mirr' dovan mwin doboutt' an fass' de li.........
A mwin y attann'.....y flatt' a li......repoz' a ou....aprè sa na kontinié........
Nonnnnnnnn.....alé a ou......atann' pa mwin.......mon zanm' y fé tro mal'....
Mi flatt', mi reflatt'........in mèrdd' ou, li vé pa mèm'....
Bon, bé mi sa va mwin.......bon kouraz' a ou.............
Mi sott'........lo p'ti ès'tèll' mounwarr'........(zot' ti foto là).............................
Mi koné pa si lété la modd' sové......popp'................
Mé lé myiènn' tou d'in kou..........la d'ni drwatt' si mon tètt'............
Ou fé krwarr' a mwin tou l'tan mwin té èk' bougu' là.............
Mwin la vi ryinkk' son ba d'vantt'............
La pa in sèl' fwa, mwin la vi son zanm', son pantalon, son pié, son soulié.........
Alors'ké, li té partou dovan mwin èk' mon gran zié déssi toutt' son korr'....
Ke li té y arètt' pa di a mwin.....son pié té y fé mal'.......
Y falé mwin té y sott' lo p'ti ès'tèll' po .....réaliz' tou sa là..............
Mi di pa zot koman mwin la arivv' la kaz' mon gran....sèrr'........
Azarr' ou pa.........
Té pa bézwin mwin té y tapp' déssi la portt'...ou mwin té y tonm' dovan.........
- Sa a ou sa.....la di mon gran sèrr'............ke té ankorr' dann' son somèy', té po rouvv' la portt' po mwin rantt' vit'man, san ke li la antandi a mwin batt' déssi..............

6.Posté par Doudou le 10/11/2017 21:18 (depuis mobile)

Té la commune i pourrais au moins refait la plaque pour rendre un hommage à ces personnes là.
À saint leu l ancien maire l avais fait le nécessaire...

7.Posté par klod le 10/11/2017 22:54

"............ke té ankorr' dann' son somèy', té po rouvv' la portt' po mwin rantt' vit'man, san ke li la antandi a mwin batt' déssi"

merci grangaga , mangé pou le keur , pou le kor, nout kosé ............


merci pou nout l'imaginaire kréol .................. quand mi pense na deux trois y veut pa "nou écrit kréol "............. merci le fra, merci "mon ti péi kréol "ou" mon ti pays créole" , lé pa grave, en kwz ou en "phonétique" sa nout " l'imaginaire "! ! sa nout zarlor.

8.Posté par Kayam le 10/11/2017 22:58

Léfé paranormal, Grangaga !

9.Posté par Aidi le 11/11/2017 18:55 (depuis mobile)

60 ans jour pour jour nou rappelons l'accident de ce lundi sur la route des tamarin bienvenue au mois des morts courage a tts

10.Posté par Serguei NOMADE le 12/11/2017 15:52

Hélas, une catastrophe collective marque toujours les esprits; il y a eu à LAFFREY, en Isère, des catastrophes similaires (de personnes qui revenaient de Notre Dame de la Salette)

sinon, pour sourire un peu, il y en a qui arrive à relire l'écriture phonétique du poste 4, même les créoles me disent que c'est illisible et indigeste!!!

11.Posté par Grangaga le 12/11/2017 21:39

Post 9......Alé pi lwin, nou la konpri kissa ou lé.......
Ou,....ou vé.......n'ètt'........
Nou wa ou là.....èk' outt' l'àk'zanpp' l'Isère........
Ou la pwin in ott', an ........Ukraine, dan lo dézèrr' de Goby.......
Arr'!!!!!!!! In biss' Poloné ........
Afrété, koué......parr' pirr' azarr' mi di sa.........

"Pa kapabb' lé morr' san ésséyié ".....Domann' outt' konéssanss' .....Kréol' son gramounn' si lété ankorr' kossa té y di a li.
Sinon...."sa y kass' pa d'dan".......satt' là lo tonton va di a li..........

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 19 Novembre 2017 - 13:37 La route du littoral ouverte à la circulation