Politique

Il s'ouvre les veines dans l'Hôtel de Ville: "Un accident", pour la mairie


Il s'ouvre les veines dans l'Hôtel de Ville: "Un accident", pour la mairie
Ce matin, un employé de Saint-Denis s'est ouvert les veines dans les locaux dans la mairie  pour "dénoncer" les méthodes de titularisation des agents (lire ici ). Si le syndicat Unsa parle d'une tentative de suicide, la mairie évoque un "accident" tout en se justifiant sur son plan de titularisation. Voici son communiqué:

Lors d'une Commission Administrative Paritaire (CAP) à laquelle assistaient les syndicats, des directeurs de service, notamment de la Direction des Ressources Humaines, ainsi que des élus de la Ville, un agent communal  a tenu à prendre la parole pour exprimer son mécontentement sur la titularisation.

Pour information, dès 2008, le Maire et l'équipe municipale, se sont engagés à mettre en place un plan de titularisation. Ce dernier est né d'une volonté d'harmoniser un système totalement flou depuis longtemps et surtout de se baser sur des critères administratifs précis (ancienneté, valeur professionnelle, implication dans l'entreprise municipale...). Ce plan a été fastidieux à mettre en place mais cette année les premières titularisations ont été annoncées: 52 agents ont été nommés suite à la réussite d'un concours et 32 l'ont été sur choix de l'autorité. Ces titularisations interviennent à la suite d'une concertation entre les directeurs de service, les directeurs généraux et le Maire. Il s'agit d'un système où c'est l'administration qui "porte" les titularisations et non plus de la seule autorité du Maire comme c'était le cas avant 2008.
Jusqu'en 2014 et en fonction bien sûr du contexte de crise budgétaire, ce seront donc au minimum une trentaine d'agents qui obtiendront ainsi leur titularisation.

C'est dans ce contexte que l'incident de ce matin a eu lieu. Lors de la CAP, l'agent communal s'est donc levé et a sorti de son sac un canif. Il souhaitait par ce geste attirer l'attention. Il a ainsi dénoncé les titularisations tout en reconnaissant que ce plan était une bonne chose pour les agents communaux de même que le versement d'un 13ème mois (pour l'ensemble du personnel non-titulaire), autre engagement tenu par le Maire dès 2008.
Cependant, la situation a pris une tout autre tournure lorsque l'agent a passé le couteau sur son avant-bras. Choqué et blessé, l'agent a de lui même quitté la salle de réunion puis a été emmené à l'hôpital pour des soins. Il s'agit donc plus d'un accident que d'une réelle volonté de se blesser.

La Ville de Saint-Denis regrette bien évidement qu'un tel incident ait pu se produire et tient à apporter son soutien à l'agent communal en question. Malgré la violence de son intervention, l'agent n'a, à aucun moment, été agressif envers les personnes présentes.
Lundi 1 Octobre 2012 - 16:51
Lu 2254 fois




1.Posté par noe le 01/10/2012 17:41
On fait tout pour se faire remarquer ...même en mettant sa vie en danger !
S'ouvrir les veines avec un canif , ça doit faire très mal ...
Rien ne peut justifier qu'on mette sa vie en danger !

2.Posté par Bertrand le 01/10/2012 18:49
Une tentative de solution au problème de financement des retraites ?

3.Posté par kada le 01/10/2012 20:27

4.Posté par karie le 01/10/2012 20:38
Quand c'était france télécom s'était normal pour vous!!!!!!

5.Posté par Anonyme le 02/10/2012 03:31
Ce geste n'est que le reflet de ce qui ce passe à la mairie de saint-dénis : copinage et compagnie ... Il faut être dedans pour comprendre

6.Posté par Manie le 02/10/2012 07:47
Thierry ROBERT donne de bonnes idées

7.Posté par Manie le 02/10/2012 07:49
Thierry ROBERT n'était pas là ?

8.Posté par ZembroKaf le 02/10/2012 11:36
Qui croire ???
la mairie : un accident
les syndicats : un suicide
quel version va nous donner l'agent ???

9.Posté par ASSOCIATION STOP INJUSTICE le 02/10/2012 13:14
Dénoncez ce qui ne va pas ;.............on est à votre écoute

10.Posté par Mea culpa le 02/10/2012 14:07
Un homme qui se donne en spectacle ,ne s'excuse pas du choque qu'il a du provoquer auprès de ses collègues , pour un syndicat c'est une honte de pousser son collègue à de telle extrémité, cela dessert votre cause certainement juste ...et personne n'en sort grandit ... Dommage et triste

11.Posté par non rien de rien ! le 09/10/2012 23:21
association stop injustice !!!!

T'as trouvé un autre moyen de faire rire ton banquier avec l'argent des gens meurtris cette fois ci ?
Les commerçants sont trop en graine ek ou ?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales