Social

Il parcourt le monde à vélo pour sensibiliser à la lutte contre le Sida...


Un intriguant personnage fait escale à La Réunion depuis quelques jours. Somen Debnath, zoologiste indien, fait le tour du monde en vélo - un voyage qui a commencé le 27 mai 2004 - pour sensibiliser l'humanité au virus du Sida. Après avoir sillonné l'île et rencontré les Réunionnais, il a participé à une table ronde avec le public hier soir, organisé par l'association Tamij Sangam à Saint-Denis en son honneur.

Accompagné de Catherine Gaud, présidente de l'association RIVE, le Swami Advayanandra de l'ashram du Port et George Raju, consul général d'Inde de La Réunion, Somen a raconté quelques expériences et partagé un message fort: "La diversité et le bonheur est à l'intérieur de chacun de nous et nous pouvons les partager. Je ne voyage pas seul, tout le monde voyage avec moi". Un bonheur contagieux en sa présence car se ne sont pas les sourires qui manquent.

C'est à l'âge de 14 ans qu'il a lu, dans le journal de son quartier de Calcutta, qu'un homme atteint du Sida avait été déposé devant une école sur la voie publique où il est mort, seul. Choqué, il a voulu comprendre ce qu'était cette maladie et c'est à l'âge de 16 ans qu'il a commencé un travail de sensibilisation autour de lui.

"Le plus triste c'est qu'elle ne savait pas pourquoi elle était malade"

Ayant parcouru 96 pays en 10 ans, il raconte avoir fait de très belles rencontres, et d'autres moins bonnes, comme le rappelle George Raju qui raconte la capture de Somen Debnath pendant 24 jours par les Talibans en Afghanistan.

Des rencontres avec des malades aussi, qui selon lui, peuvent bénéficier au monde entier. "Il y a trois mots simples que j'ai appris qui peuvent sauver le monde de ce fléau. Les préservatifs, le sang et la mère à l'enfant". Éviter les moyens de transmission du Sida éradiquerait cette maladie, qui touche aussi, malheureusement, les enfants.

"Au Tadjikistan, j'ai rencontré une fille de 10 ans dans un établissement pour enfants atteints du VIH. Elle tenait toujours mon doigt, pendant toute la semaine de mon séjour là-bas. Trois mois plus tard, j'ai appris qu'elle était décédée. Le plus triste c'est qu'elle ne savait pas pourquoi elle était malade et ne voulait qu'une seule chose, vivre", se souvient-il.

Somen Debnath reste à La Réunion jusqu'au 8 janvier avant de reprendre sa route vers l'Afrique.

Somen Debnath montre les nombreuses photos de son voyage
Somen Debnath montre les nombreuses photos de son voyage


Mardi 6 Janvier 2015 - 08:08
SH
Lu 1795 fois




1.Posté par Môvélang le 06/01/2015 11:15
Lina son cul pour gratter, li batte son carré aux frais des ânes qui le soutiennent, et nana des couillons pour croire que sans lui, on n'aurait jamais su ce que c'est le sida et comment s'en préserver!
nul n'est prophète dans son pays, c'est bien que des Réunionnais découvrent que le sida existe, demain, un autre nous viendra nous apprendre que la vitesse au volant tue ou une autre connerie du même genre
Vive freedom!!!!!!!!!!! ek estel

2.Posté par Maurice BONNET PIRON le 06/01/2015 11:44
il a dut en chier pour venir a la reunion en velo

3.Posté par PAYASON le 06/01/2015 12:43
Ou ésèy fé in zès , mais po fé lo tour du monde i fo avoir de l'argent normalment , mais pokoué ou rouv pa in laboratoire , et oubli pa aussi que na la pauvreté en INDE , pokoué ou okip pa ou de sà , cét la aussi lé important .

4.Posté par Choupette le 06/01/2015 13:09
Il ferait mieux d'aller donner un coup de main pour nettoyer le Gange, un cloaque à ciel ouvert.

5.Posté par Choupette le 06/01/2015 13:26
2.Posté par Maurice BONNET PIRON

Et pour le retour, il sera en mode "ET téléphone maison"

6.Posté par Titang 974 le 06/01/2015 15:08
""""Éviter les moyens de transmission du Sida éradiquerait cette maladie"""""
pli koyon tu meures!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Est-ce - que l'on peut mourir si on se fait couper la tête ???????????????,

7.Posté par EKOLO le 06/01/2015 23:48
Bravo mon kaf !

Out témwanaz i tous lé kèr. Ou na rézon fé sa.
Fé pa in kont ek bann maloki tèr la : kritiké sa zot rézon de viv.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales