Politique

Il n'y aura pas d'augmentation des impôts locaux à La Possession

Satisfaite, la première magistrate a annoncé que "grâce à des efforts réalisés dans tous les services", les taxes locales n'augmenteront pas cette année.


Vanessa Miranville et Gilles Hubert (1er adjoint), lors d'une conférence de presse donnée ce lundi
Vanessa Miranville et Gilles Hubert (1er adjoint), lors d'une conférence de presse donnée ce lundi
Contrairement à de nombreuses communes de l'île, à la Possession, les impôts locaux n'augmenteront pas cette année. C'est ce qu'a annoncé Vanessa Miranville ce lundi, à l'occasion d'une conférence de presse donnée à la veille du conseil municipal qui votera le budget 2016.
 
"Si ce choix est possible, c'est parce qu'il y a eu de l'anticipation", se félicite le maire de la ville, affirmant que "le calendrier fiscal et budgétaire  de  [sa] municipalité n'est pas calé sur le calendrier électoral".
 
Pour la première magistrate, cette préservation du pouvoir d'achat des Possessionnais est le résultat d'une constante vigilance exercée sur la gestion de la collectivité. "L'accent a été mis sur les efforts qui doivent être faits dans tous les services pour contenir les dépenses de fonctionnement", assure-t-elle.
 
"Optimisation, rationalisation et mutualisation"

Au niveau des charges à caractère général, 565 000 euros d'économie ont ainsi été réalisés depuis 2014. Ces charges seront de 5,51 millions d'euros en 2016 contre 5,7 millions en 2015. De manière globale, les recettes de fonctionnement augmentent de 8,8% (3,3 millions d'euros) tandis que les dépenses réelles de fonctionnement ne sont en hausse que de 2,8% (1 million d'euros).

"Les recettes augmentent plus que les dépenses et c'est tout un art d'y arriver au vu de la situation actuelle", se réjouit l'élue, précisant que les frais de personnel connaissent une augmentation de 700 000 euros, due pour l'essentiel au protocole de sortie de grève, à la revalorisation du point de la fonction publique et aux avancements de carrière. 
 
Sur la consommation électrique, 120 000 euros d'économie peuvent être réalisés. Les frais de télécommunication, de location de voitures, de transport collectif et de prestations de services sont également concernés par cette volonté de réduction des coûts, dans une optique "d'optimisation, de rationalisation et de mutualisation".
 
"Tout le monde joue le jeu"

Pour les réceptions, le budget alloué est passé de 65 000 euros en 2015 à 38 000 pour 2016. Un diagnostic sera également établi pour déterminer les économies réalisables en matière de consommation d'eau et d'éclairage public. La première magistrate envisage d'ailleurs une plage horaire nocturne sans lumière. 
 
D'autre part, Vanessa Miranville tient à souligner que si le budget principal était déficitaire de 2,2 millions d'euros en 2014, le résultat 2015 est cette fois excédentaire de 1,3 million d'euros. "Deux chiffres qui montrent la rigueur et le sérieux entrepris par l'ensemble des services", juge Gilles Hubert. "Tout le monde a compris la nécessité de la chose et tout le monde joue le jeu, la clé de la réussite est là", estime, satisfait, le premier adjoint. 

Pour le reste de la mandature, Vanessa Miranville concède ne pas pouvoir affirmer qu'il n'y aura aucune augmentation des taxes locales pour les années à venir, notamment en raison de l'incertitude liée à l'indemnité due aux Souprayenmestry.
Lundi 11 Avril 2016 - 17:37
marine.abat@zinfos974.com
Lu 2110 fois




1.Posté par ca va surement degenerer.??? le 11/04/2016 18:10
on voit bien que les maires de droite pour la plupart après avoir bernes leurs administres une fois les élections passées vont les depouilles !!.

2.Posté par possessionnais le 11/04/2016 18:52
lé gayar, Vanessa :-)
mersi !

3.Posté par Panama papers le 11/04/2016 19:17 (depuis mobile)
On voit bien que le prétexte de la baisse des dotations de l''État aux communes n''est que foutaise ! Ceux qui annonce l''augmentation des taxes locales, raquette leurs administrés pour combler leur mauvaise gestion et clientélisme...

4.Posté par GIRONDIN le 11/04/2016 20:18 (depuis mobile)
Les maires de droite préparent les présidentielles. Ils augmentent les impôts en faisant le maximum de bruit (nananana, ...baisse de dotation) en cassant du socialiste en oubliant de dire que le Sarko prévoit au minimum 2 fois d'économie!!!!

5.Posté par cololo le 11/04/2016 20:44
tou sak lé annoncé lé pou la conférence de presse ! rogarde bien sak l'anné passé et zordi zot va war néna zoli surprise !!!!

6.Posté par rene le 11/04/2016 21:25
qui ça la vote avec sinimalé l'augmentation de la taxe enlévement des ordures ménagéres ? a moin ?

7.Posté par JO le 11/04/2016 21:57
C'est pas sympa pour les opposants, Vanessa leur retire le pain de la bouche, le truc qui leur permettait d'exister c'était l'augmentation des taxes. Roro avait un spécialiste de la contestation des taxes c'était Momo (le capitaine du Titanic - JY Morel). Pour une fois, notre commune est enfin gérée.

8.Posté par Ben voyons le 11/04/2016 22:11
Et le défilé des DGS et autres cadres qui valsent tous les cinq mois c'est de la bonne gestion ? Les protocoles d'accords transactionnels avec les fournisseurs et prestataires à qui ont à retirés des attributions de marchés et qui demande à être indemnisés c'est de la bonnes gestion? Des dizaines de milliers d'euros vont leur être versés pour éviter les contentieux en justice. C'est dans le prochain conseil municipal. Encore une jolie com bien orchestré, les impôts ont déjà été augmentés l'année dernière. L'année prochaine mystère!!

9.Posté par Panama papers le 12/04/2016 00:04 (depuis mobile)
Contribuables vous devez agir ! Pourquoi les administrés doivent payer pour le désordre consécutif à une mauvaise gestion, au gaspillage, clientélisme... des élus. Ne soyez pas trop sage ! Il en va de votre pouvoir d''achat.

10.Posté par Jean Rigaule le 12/04/2016 06:41
La meilleure solution de ne pas augmenter les impôts et faire des économies comme Miranville, rien de plus simple ! Il suffit de ne pas faire de travaux et gérer la commune en l'état sans autre ambition. Pas de travaux sur les routes ni dans les écoles...voilà un projet de développement en décroissance pour l'avenir de nos enfants...

11.Posté par Possessionnais le 12/04/2016 06:51
grace aux efforts des services, mais lol comme dirait la jeunesse
c'est normal que rien n'augmente, elle fait rien, à part les 2 banc de "sport" derrière la caserne des pompiers...


ils ont diminués la fréquence de ramassage des ordures, mais augmente la taxe

va avoir l'affaire hoareau après celle de soupraymestry


elle fout rien comme maire, elle est nulle, elle fait même rien
faudrait qu'elle ai le courage de "démissionner"

12.Posté par Marion le 12/04/2016 07:01
Pas d'augmentation des impôts c'est bien. On ne va pas se plaindre.
Mais peut on se réjouir en contrepartie des conséquences : plus aucun projet en cours ? Aucun développement pour la Possession ! Un budget d'investissement en baisse !
Madame la Maire oublie ce pourquoi elle est élue : la notion de service public, elle ne connait pas.
Aucun, je dis bien AUCUN projet d'école en cours ni à avenir pour la ZAC Moulin Joli, alors que de multiples immeubles sont en cours de finition et seront livrés cette année. Madame la Maire s'en fiche.
Ce qui compte c'est encore une fois l'affichage. C'est cela l'anticipation à la mode Hubert et Miranville.

13.Posté par Pascal le 12/04/2016 07:06
Euh, sauf si je me trompe, une commune ne se gère pas comme une entreprise privée : l'objectif n'est pas de faire des excédents, autrement dit des bénéfices sur les dos des possessionnais, mais bien d'équilibrer le budget et de dépenser ce dernier en vue du développement des projets.
Où sont ces derniers ?
Et peut-on nous expliquer pourquoi on verse des indemnités à des entreprises pour des marchés annulés : encore un exemple de votre bonne gestion ?
Ah, vraiment, on nous prend vraiment pour des C….

14.Posté par mensonge quand tu nous rattrappes le 12/04/2016 07:30
Pourquoi nous mentir Madame le Maire puisque nous allons pouvoir vérifier sur notre avis d'imposition en octobre . l'augmentation sera de 7 % supplémentaire bien enrobé , madame le Maire joue avec les chiffres pour gagner quelques mois de bénédictions .
Mais qu'elle sera grande notre déception à nouveau . Ca va être le choc ,mais là ,on se rappellera de ce jour .

15.Posté par un pantin le 12/04/2016 07:39
Tuco ou voit bien la mairie i fonctionne sans ou ,comme quoi ou servé à rien . (modération)

16.Posté par JH Savigny le 12/04/2016 07:41
Quel toupet ! Le compte 012 (personnel) : +8% (après +2,5% en 2015 et surtout +8% en 2014). Le compte 011 (charge à caractère général) baisse effectivement mais reste en dessus de la moyenne de 2010 à 2015. On pourrait rentrer dans le détail des articles pour contredire ce discours ... mais quel intérêt puisque l'ordonnateur peut de lui-même les faire varier. Au compte 65 (subventions versées aux Associations et établissements publics), Associations, CCAS et CdE prennent 1 million de plus par rapport à 2013. Pas difficile de savoir pourquoi !!! La rigidité des charges de fonctionnement est à 69% malgré, effectivement, une amélioration des recettes grâce au 70 (produit des services) qui compense les perte de DSC et de DGF. Du coup, une fois défalqués les 882 000 € aux consorts, l'épargne brute est annoncée à 1,3 million. Soit exactement le même niveau qu'en 2011 et 2015 avant les grandes hausses fiscales de 2012 et 2015. D'autant que, la majorité s' engouffre dans près de 7 millions d'emprunt. Du JAMAIS vu. L'équivalent de ce qui se faisait entre 2010 et 2015 sur DEUX exercices. Aindi les charges financières de 2017, vont exploser et obérer les équilibres. L'augmentation des impôts est inéluctable. Et même celle des taxes (eau et assainissement) puisqu'en 2 exercices, Madame a consommé tous les excédents. Voilà donc la vérité sur la communication de ce couple ! N'étant pas élus, nous communiquerons plus en detail sur notre facebook après le conseil (La Possession de Demain).

17.Posté par Curiosus le 12/04/2016 08:44
@8.Posté par Ben voyons

"Et le défilé des DGS et autres cadres qui valsent tous les cinq mois c'est de la bonne gestion ?"

Elle aura essayé la pauvre ! mais à force d'essais non transformés elle a fini par mettre la main sur le convenant. C'est un peu comme au foutiébol, lorsqu'un joueur ne donne pas satisfaction, il est tout simplement écarté du groupe. C'est pas plus compliqué !

18.Posté par Cirque le 12/04/2016 10:33 (depuis mobile)
Une belle communication pour masquer que c''est la dette de la ville qui augmente et dire que les charges de fonctionnement augmentent à causes des grèves c''est ne pas respecter les agents qui travaillent ts les jours sans reconnaissance. Tout Sauf M

19.Posté par électrice lucide le 12/04/2016 10:39
Madame la maire Vanessa Miranville est dans la démagogie politicienne en déclarant que les impôts n'augmenteront pas cette année....

Reculer pour mieux sauter .... Son manque de courage venant après les frasques dont elle est coutumière, nous conduiront, inévitablement, à une forte augmentation l'année prochaine pour éviter à notre commune de passer sous l'autorité de Monsieur Le Préfet !!!

20.Posté par y a marre bordel le 12/04/2016 11:06
facile de dire que ça n'augmentera pas cette année quand ça fait 2 ans que ça augmente. Et là on ne parle que des impôts locaux, quid des impôts fonciers ???

21.Posté par Le fond est atteint pour madame le Maire le 12/04/2016 11:07
Elle est habillée en noir, parce qu'elle sait que Noir c'est Noir il n 'y a plus d'espoirs

22.Posté par dans le mile le 12/04/2016 13:37
Bonne reponse au 18,13,12,11,10,8, et pour le plaisir 16 mais ne pas oublier son passif...........
Gestion en deficit malgre un travail exeptionnel du personnel communal les chiffres avances sont un deficit uniquement sur le fonctionnement , obliger de faire des emprunts pour equilibrer ce budget
" donc gestion deficitaire " et pour cause aucun projet d'investissement et ca va empirer ,
suite au prochain episode......................

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales