Blog de Pierrot

Il est très difficile d'écrire "illettrés"...

Mardi 25 Mai 2010 - 17:27

Il est très difficile d'écrire "illettrés"...
Bérengère Lefèvre, notre correspondante à Paris, a écrit aujourd'hui un article sur "Des associations de Paris se rassemblent pour les profs déportés ". En illustration de son sujet, elle a publié plusieurs photos.

Sur la première, on aperçoit des banderoles avec, sur l'une d'elles, le slogan : "130.000 illétrés à la Réunion" (voir photo ci-contre).

La preuve par l'image qu'il est très difficile de manier correctement l'orthographe, même après plusieurs années passées en Métropole...
Pierrot Dupuy
Lu 3302 fois



1.Posté par etjosedire le 25/05/2010 17:58

Pierrot en regard des chiffres annoncés, j'en conclus qu'à ceux là s'applique le dicton:
"Au pays des aveugles, les borgnes sont rois".

Nos avons "déporté" sur la métropole nos borgnes à l'alphabétisation flageolante. Il semble que leur handicap leur convienne parfaitement puisqu'ils semblent réfractaires à l'orthographe.

2.Posté par Par décence le 25/05/2010 18:05

Une fois de plus on utilise à tort et à travers le mot "déportés". Si il est toujours difficile d'être muté loin de son département d'origine lorsque l'on réussit un concours national, et même si c'est injuste d'être nommé "ailleurs", aiors qu'il semble possible que des postes se libèrent dans son département d'origine. Il faut quand même admettre que c'est la règle du jeu des emplois de fonctionnaires que d' être affecté au gré des besoins de l'état. ou bien alors il faut postuler dans le privé avec tous les risques que cela comporte pour le chômage, le plan de carrière et la dure compétition dans les entreprises ! Il ne me semble pas que les déportés de la dernière guerre mondiale, et tout ceux des conflits plus récents , comme l'ex-Yougoslavie ou en Afrique, se reconnaitront dans ce vocable, et il me semble qu'au regard du traitement inhumain qu'on subit ces gens , un peu de respect envers leur triste destinée ne serait pas superflu.

3.Posté par Choupette le 25/05/2010 19:30

Ouais, ça craint la langue française avec ces "profs".
il faut déjà savoir écrire le mot lettre et, de là, les déclinaisons suivent.

Que sont devenus nos profs d'antan ? Ceux qui nous enseignaient si bien le français SANS les 53% de sur-salaire ?

A Saint-Paul, sur la chaussée royale entre la gare routière et la pharmacie, il y a une agence d'auto-école qui enseigne même aux "illétrés". Il sait à qui il s'adresse, apparemment...


4.Posté par le congo chez tintin le 25/05/2010 19:51

Vu le niveau intellectuel de nos mao- stagiaires, l'orthographe ne doit être qu'un problème parmi tant d'autres......un passage en métropole n'a jamais métamorphosé un âne en pur sang de course !


Le pire c'est tout ce beau monde a apparemment le niveau pour enseigner....ça fait peur de confier des gamins à des médiocres, même s'ils sont certifiés par l' EN !

5.Posté par commerson le 25/05/2010 20:32


4
Comme c'est regrettable qu'en sens inverse celà ne marche pas!
Sur que celà nous aurait fait l' économie de bien de ces anes qui se vivent en pur sang par la seule magie de leur passage de la métropole à la Réunion!

6.Posté par Jeff le 25/05/2010 21:39

La vraie question est de savoir quel est le projet pédagogique de ces futurs enseignants? Apparament, ils s'e moquent, c'est leur nombril qui les fascine.

Qu'on les expulse de l'EN, c'est ce que l'on fera de mieux.

7.Posté par Charly le 25/05/2010 23:15

Eh oui... pas de commentaire sur le mot "illettré"
En revanche, le mot "déporté" me choque.
Maintenant, quand on écoute ou lit les propos de Nassimah Dindar ou ceux de René Paul Victoria (tous deux anciens de l'éducation nationnale) on a aussi quelques frissons dans le dos...

8.Posté par oki le 25/05/2010 23:21

et à contrario, pourquoi n'entend-on pas les enseignants de métropole se plaindre lorsqu'ils sont mutés à la Réunion (hors de leur département d'origine)?

9.Posté par Under Ground le 26/05/2010 01:24

1-
Au pays des Borgnes, les cyclopes sont rois !

10.Posté par PM le 26/05/2010 06:54

Je pense qu'il est temps de privatiser l'éducation nationale ils se sentiront peut être responsables ces pauvres profs!

11.Posté par polémique Victore le 26/05/2010 08:40

et en plus, ils ne savent même pas compter....ça fait 130001...
Ils sont pas un peu ridicules là???

12.Posté par Cambronne le 26/05/2010 08:56

2.Posté par Par décence le 25/05/2010 18:05

Merci Décence , je partage entièrement votre approche sur le mot "déportés".

Sens du mot Déportation : La déportation est l'action de chasser quelqu'un, plus souvent un groupe de personnes, de son territoire ou de son pays, en le maintenant en captivité ou non....
Que l'on sache ces gens sont libre il me semble? personne n'est venu au matin à l'aube faire une rafle comme dans les moments les plus sombres de l'histoire de France?
Personne n'a contraint ces gens à devenir des fonctionnaires, ils auraient pu ouvrir une boutique , ou devenir agriculteur voir des Thénardiers pour participer au dynamisme économique de la Réunion , Non au lieu de cela ,ils ont préféré le choix de la facilité pour devenir fonctionnaire, en espérant rester ici département français sans en accepter les règles de la république ...
ces gens ont ils perdu leur droits de cité et les droits de famille comme sous l'empire Romain ? Ces gens qui parlent de déportation sans en connaitre le sens , ces gens ont ils subi les pires horreurs , comme les anglais ont perpétré telles que les exactions sur les colonies anglaises de Botany Bay ? ou comme les Bretons qui furent interné par les Jacobins jusqu'en 1924 faudrait qu'ils sachent ca qu'est un camp d’internement en France que des milliers de Bretons et Vendéens eux ont connu ?
Alors qu'ils cessent leur jérémiades
Car n'oubliez pas ils seront environ 5000 bretons vendéens et Normand qui auront gagné la guerre de 14/18 tous les autres l'ont « simplement » faite, eux ils se battront jusqu'en 1924 dans les Balkans...

13.Posté par Cambronne le 26/05/2010 09:04

10.Posté par PM le 26/05/2010 06:54
Je pense qu'il est temps de privatiser l'éducation nationale ils se sentiront peut être responsables ces pauvres profs!
Ce jour ou la France fera les bonnes réformes , n'est pas encore arrivé , faudrait une bonne crise comme en Grèce, pour que les choses changent dans un pays complètement fichu par la faute des syndicats ...

14.Posté par boyer le 26/05/2010 11:13

dans le même genre on peut citer aussi la préface d' Alain Armand dans l'excellent livret sur la géologie des paysages de la Réunion et encore plus choquant, un autre livre sur la Réunion bourré d'erreurs grossières avec dans le comité de relecture: Patrick Bachelery ...celui là même qui prétendait qu'il y avait des perspective de géothermie à la Plaine des Sables (on comprend mieux pourquoi...)

15.Posté par Caton2 le 26/05/2010 11:31

Pierrot, tu es vache avec ces prisonniers... C'est parce qu'ils ont été déportés dans les camps de concentration de la banlieue parisienne qu'ils ont perdu l'usage de la langue française. Il faut vite envoyer le GIGN pour les libérer de l'emprise de la sous-culture!

16.Posté par Basile le 26/05/2010 12:00

Sleon une édtue de l'Uvinertisé de Cmabrigde, l'odrre des ltteers dans un mot n'a pas d'ipmrotncae, la suele coshe ipmrotnate est que la pmeirère et la drenèire soit à la bnnoe pclae. Le rsete peut êrte dnas un dsérorde ttoal et vuos puoevz tujoruos lrie snas porlblème. C'est prace que le creaveu hmauin ne lit pas chuaqe ltetre elle-mmêe, mias le mot cmome un tuot.

17.Posté par ilo le 26/05/2010 12:25

Et avec la généralisation du créole , nos jeunes auront de plus en plus de mal à écrire un français correct et de parler normalement la langue française ; les africains parlent mieux le francais que nous ...... congolais , sénégalais , camerounais ..... il faut le faire !

18.Posté par Choupette le 26/05/2010 13:19

@ 16.Posté par Basile

Désolée pour Cambridge mais illetrés avec un seul t, ça coince.

19.Posté par Feroz le 26/05/2010 13:38

13 faudrait une bonne crise comme en Grèce
Cambronne va peut-être pas falloir attendre longtemps après l'Espagne nouvelle cible.

20.Posté par Feroz le 26/05/2010 13:40

16 Basile votre démonstration est éloquente, vous pouvez continuer de tout écrire comme ça maintenant.

21.Posté par lautrichien le 26/05/2010 13:46

"Déportés" ? Quelle honte d'oser employer ce mot.
Si vous êtes des enseignants vous avez du apprendre ce que veux dire ce mot.
Oser comparer une affectation à une déportation dans un autre département, dans une autre région est indigne de vous et à ce titre refusez de rejoindre l'éducation nationale et démissionnez. C'est ce que vous avez de mieux à faire.

22.Posté par Jeff le 26/05/2010 14:52

Choupette tu manques d'humour parfois, la démo cambrigienne (scramble word) de Basile ne tient pas compte de l'ortaugraffe. Cela n'a pas fait de publi du Fitzwilliam, Bucksmore ou Corpus Christi College, les meilleurs collèges de linguistique.

23.Posté par bitako le 26/05/2010 16:38

Pierrot aou là ! oulé vréman cryel ! ban zétudian navé pli lank pou ecri illettré nentié !
Alon lans ban cotizassion pou ède azot !

24.Posté par Caton2 le 26/05/2010 17:52

Mai avé lank pou ecri conri!

25.Posté par Ded le 26/05/2010 20:33

Punaise , Choupette est centenaire!!
en effet le sur-salaire date de la départementalisation, lorsqu'il a fallu convaincre des profs de métropole de venir ici...pas si évident à l'époque!
Et les instits réunionnais l'ont eu en 53 si ma mémoire est bonne , après une dure lutte...il faut dire qu'à l'époque , la France qui était encore une puissance coloniale ne voyaient pas où était le mal a payer moins les enseignants autochtones!

26.Posté par chikun le 29/05/2010 10:55

Effectivement c'est très dure d'écrire "ilétré". Je m'explique en prenant un exemple concret et universel .
Illétré con
Il est très con.
Il était con

27.Posté par zébulon le 29/05/2010 16:04

ben, faut avouer que pas mal d'enseignants- moyenne d'àge la quarantaine- réunionnais n'ont pas passé le concours... petits arrangements réunionnais!
quand aux profs réunionnais de Paris, peux vous dire qu'ils se comptent sur les doigts de la main ceux qui soutiennent les " profs 974", ça nous fait plutôt râler sec leur bordel, alors arrêtez votre intox !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter