Economie

Il est impossible de quitter la Sécurité sociale, rappelle la CGSS

Suite aux affirmations de Claude Reichman, président du MLPS (Mouvement pour la liberté de la protection sociale) le week end dernier lors de sa réunion d'information "Comment quitter la Sécurité sociale et le RSI?", la CGSS a souhaité rappeler qu'il n'est pas possible de quitter la Sécurité sociale tout en rassurant les entrepreneurs et chefs d'entreprises remontés.


Il est impossible de quitter la Sécurité sociale, rappelle la CGSS
"Notre mission est de communiquer des informations justes", ont affirmé Christophe Madika, directeur général de la CGSS, et Nicole Ethève, présidente du conseil d'administration. Ils répondent à la question posée par Claude Reichman, président du MLPS, posée le week-end dernier, sur les possibilités de quitter la Sécurité Sociale pour se rapprocher des assurances privées, le tout devant une salle remplie d'entrepreneurs, auto-entrepreneurs et chefs d'entreprise ressentant un certain "ras le bol".

"Il n'est pas possible de quitter la Sécu, a répondu Nicole Ethève, la législation française ne le permet pas." Chercher des solutions, communiquer et sortir les personnes en difficultés de situations difficiles, c'est ce que cherche à faire la CGSS avant tout, rappelle-t-elle, précisant que "ces affirmations sont regrettables". Il y a d'importants risques, comme des sanctions allant jusqu'à six mois de prison, pour ceux qui refusent de payer leurs dettes, rappelle-t-elle. "Les personnes déstabilisées par ces affirmations sont invitées à prendre rendez-vous avec nos services", annonce-t-elle.

"Nous mettons en place une nouvelle organisation"

Christophe Madika a tenu à rappeler le rôle important de la CGSS dans la solidarité nationale française que "nous envient d'autres pays": "La Sécu finance les CHU, les évacuations de personnes malades, les aides aux familles avec 300.000 personnes bénéficiaires de la CMU et 1.300 dossiers CMU sont traités par jour...", argumente-t-il.  

Il ne cache pas que la crise a entraîné d'importantes économies, la perte de 16.000 postes en huit ans et qu'il y a des "améliorations à faire", notamment au sein du RSI, qui "peut frustrer certaines personnes". Les erreurs et retards sont les principales raisons des questionnements des entrepreneurs autour de leur affiliation et le directeur général explique: "Le RSI est une fusion de trois organismes et donc de bons nombres de fichiers. Il est vrai que nous avons eu quelques difficultés quant aux logiciels informatiques mais nous allons les régler et nous mettons en place une nouvelle organisation qui devrait être opérationnelle d'ici six mois".

Le système "compliqué" de la Sécurité sociale, dont la dette sociale est d'environ 600 millions d'euros et dont les prestations s'élèvent à 5 milliards d'euros par an, "apporte beaucoup au quotidien, et s'il en manquait, on verrait que c'est indispensable", termine Christophe Madika.

La CGSS déclare n'avoir reçu aucune notification d'entreprises souhaitant officiellement quitter la Sécurité sociale, même si elles sont plus de 6.000 à avoir des retards de paiements de leurs cotisations.

"Les personnes en difficulté doivent se manifester le plus vite possible car un contact précoce est le meilleur moyen de les aider", termine Nicole Ethève.
Mercredi 11 Juin 2014 - 14:18
SH
Lu 3070 fois




1.Posté par dada le 11/06/2014 15:38
De toutes façon l'Etat top ou tard a prévu de privatiser la sécu.

2.Posté par noe le 11/06/2014 15:58
Vive la Sécu !
C'est le meilleur système de protection au monde !
On peut se faire soigner même si on ne peut payer ...
Aucun pays au monde ne peut la rivaliser ... Il faut tout faire pour la sauver ...

3.Posté par chikon du FN974 le 11/06/2014 16:07
c'est trop pinjuste alors qu'on fait faire plein d’économie dans la privation des cancer colorectal et prostate. hein! hein? (rire)

4.Posté par daoud zitouni le 11/06/2014 16:13
On peut accepter de payer beaucoup au bénéfice de la solidarité nationale...On ne peut pas accepter une telle gabegie au RSI de La Réunion ! Incompétent, il sape les fondements qui motive la redistribution et entraîne des réactions du type de celles qui voudraient la quitter.
Un exemple parmi des dizaines que l'on entend sur notre île : depuis deux ans, le RSI doit demander le transfert de mon dossier de la CGSSM, un simple mail suffit...j'attends et je cotise. Je ne peux avoir de carte vitale et je paye toutes mes prestations médicales. J'espère ne jamais avoir de maladie ou d'opération grave. Les salariés du RSI sont gentils et abattus. Lors de ma dernière visite, l'employé qui m'a reçu ne croyais pas que ma demande pouvait aboutir. Il ne m'a rien dit, cela se lisait sur son visage. Il y a des problèmes concrets de fichiers informatiques et surtout une non volonté de mettre les mains dedans. Chefs du RSI ! Au boulot pour sauver, non pas tant le traitement des dossiers que l'idée même de solidarité !
p.s. : le budget de fonctionnement représente quelle part de nos cotisations ? C'est un signe très fort de l'efficacité d'n service....

5.Posté par JD974 le 11/06/2014 16:14
M MADIKA

Est-il exact que :

Dès la publication en France de l’ordonnance du 19 avril 2001 édictant un nouveau code de la mutualité – et il convient ici de rappeler que toutes les caisses de sécurité sociale françaises sont des mutuelles – les tribunaux français ont donné raison à ceux qui quittaient la Sécurité sociale pour s’assurer librement ?

Est-il exact que :

Les travailleurs transfrontaliers ont pu adhérer à une mutuelle dans le pays où ils travaillent ?

Est-il exact que :

Les citoyens des pays de l'UE ont le libre choix de s'assurer dans un autre pays que le leur et se faire soigner là où il veulent urgences ou pas ?

Est-il exact que :

L’avis motivé de la Commission européenne est un document décisif parce qu’il révèle que le gouvernement français accepte le fait que les organismes de retraite complémentaire obligatoires à savoir toutes les caisses de retraite des professions indépendantes, libérales, agricoles, et celles des salariés, AGIRC et ARRCO, dont il affirmait jusqu’alors qu’elles bénéficiaient d’un monopole, sont en réalité en concurrence avec des sociétés d’assurance et des institutions financières européennes et que les cotisations versées à ces dernières peuvent bénéficier de la même déductibilité fiscale que si elles étaient versées à des institutions de retraite françaises.
En 1999, survient le fait essentiel : la Cour européenne de justice condamne la France pour n’avoir pas transposé complètement ni appliqué les directives de 1992 ?

Est-il exact que :

L’arrêt Garcia est de 1996. Puis en 2000, la Cour européenne, à l’occasion de son arrêt Podesta, pour vaincre définitivement la résistance abusive de la France à se plier à son arrêt de 1999, précise avec un luxe d’explications, la nature des régimes français de sécurité sociale, indiquant qu’ils ne sont pas des régimes dits légaux, c’est-à-dire regroupant l’ensemble de la population, mais des régimes professionnels, c’est-à-dire regroupant les personnes selon leur activité professionnelle, et donc soumis à concurrence?

Puis en 2000, la Cour européenne, à l’occasion de son arrêt Podesta, pour vaincre définitivement la résistance abusive de la France à se plier à son arrêt de 1999, précise avec un luxe d’explications, la nature des régimes français de sécurité sociale, indiquant qu’ils ne sont pas des régimes dits légaux, c’est-à-dire regroupant l’ensemble de la population, mais des régimes professionnels, c’est-à-dire regroupant les personnes selon leur activité professionnelle, et donc soumis à concurrence ?

Nous attendons avec intérêt vos réponses.

6.Posté par 10euro le 11/06/2014 16:16
Les travailleur smic paye plein pot leur mutuel+essence+logement+tout le reste serait il pas normal de prélever les personne ayant droit a la cmu 10euro/mois 10euro pour la santé ce n'est rien ceci allégera les taxe sur les salaire et relancera l'embauche nous rapprochant nous travailleur d'un salaire convenable.personnellement je paye 35euro/mois mutuel pour une utilisation d'une a deux fois par an pour le médecin.Il serait temps aussi que les bénéficiaire de la cmu arrête de pompé le fric de la secu pour chaque mal de tête ou rhume!(parce qu c'est gratuit on en abuse?)

7.Posté par JD974 le 11/06/2014 16:26
M MADIKA

M MADIKA

Oui ou non l’avis motivé de la Commission Européenne établi, sans nul doute possible, la nature des régimes français de sécurité sociale comme étant des régimes professionnels et non légaux. Or, depuis 1992, plusieurs directives ont été instaurées et transposées en Europe et en France, la 92/49/CEE, la 92/50/CEE et la 92/96/CEE notamment ; ces directives expliquent à la fois pourquoi et comment le marché de l’assurance maladie, de la retraite et de l’assurance chômage sont libéralisés, c’est-à-dire que la concurrence peut maintenant s’exercer de façon transfrontalière ?

Nous attendons votre réponse..

8.Posté par Terence H le 11/06/2014 16:53
""""Christophe Madika a tenu à rappeler le rôle important de la CGSS dans la solidarité nationale française que "nous envient d'autres pays": "La Sécu finance les CHU, les évacuations de personnes malades, les aides aux familles avec 300.000 personnes bénéficiaires de la CMU et 1.300 dossiers CMU sont traités par jour...", argumente-t-il. """"

ces gens là qui veulent aller payer leurs cotisations ailleurs, seront-ils prêt à aller se faire soigner dans ces pays vu qu'ils ne veulent pas financer les hôpitaux et autres service publiques bénéficiant des choux des cotisants???????????????,
ceci dit, il est aussi anormal que des gens ne cotisants pas ou n'ayant jamais cotisé bénéficient des largesses et autres gaspillage de ces contributions, ex, étrangers faisant du tourisme médicale venant se faire soigner gratuitement des maladies graves ou coûteuses en france

9.Posté par "...sont invitées à prendre rendez-vous avec nos services" le 11/06/2014 17:44
Impossible de vous avoir au téléphone.

Vous ne répondez jamais aux courriers, et encore moins aux mails.

Pire, vous ne répondez même pas aux courriers recommandés !!!

Pour vos manquements aux services publics obligatoires, vous ne risquez pas la prison, vous aussi ?

10.Posté par @5 le 11/06/2014 17:55
Monsieur Madika ne répondra jamais.

Lui, et ses services, et les autres services du même acabit (RSI, etc...) ne répondent JAMAIS, vous le savez bien !

11.Posté par David Asmodee le 11/06/2014 18:14
"nous envient d'autres pays"


Tout le monde nous envie cette m.., mais personne ne la copie. Un peu comme les 35 heures.

le rôle important de la CGSS dans la solidarité nationale française

Solidarité mon c...
Les payeurs n'ont droit à rien. Les branleurs ont droit à tout.
Il faut mettre cette m... en faillite. C'est facile de payer moins de charges sociales : il suffit d'avoir moins d'employés. Basta.

12.Posté par Fabiho le 11/06/2014 18:37
c'est comme l'hotel California : You can checkout any time you like,
But you can never leave !

13.Posté par Bernie le 11/06/2014 18:41
Il est dommage que beaucoup de gens voient la sécurité sociale comme une contrainte liée aux cotisations. Son système de retraite par répartition permet à bon nombre de personnes de percevoir une retraite, certes minimes parfois, mais une retraite quand même.
Même si les dépenses de l' assurance sont de plus en plus soumises à des contraintes budgétaires, les dépenses de santé restent prises en charge par l'assurance maladie.
Aujourd'hui ,personne n'est laissé sur le bord de la route et tout le monde à accès aux soins...
Mon seul message : ne tirons pas sur l' ambulance.Ne critiquons pas notre système qui avec les moyens mis à sa disposition essaie du mieux que possible rendre un service à l'ensemble de la population.
Préservons nos acquis,luttons tous ensemble pour que ce système perdure.

14.Posté par Bernie le 11/06/2014 19:19
C'est marrant: quand on demande aux gens de payer une assurance voiture, maison ou autre , il n'y a pas autant de ferveur autour de la discussion .Pourtant le problème est le même :on paye et on ne sait pas si on va rentrer dans nos fonds.
Le principe de la la solidarité joue pleinement et très peu s' en plaigne.
Il est dommage que pour nos personnes âgées nous soyons aussi près de nos sous .
N'oublions pas que ce que nous essayons de préserver aujourd'hui pour nos aînés c' est ce qui nous attend demain,et que ce que nous avons aujourd'hui se sont nos aînés qui nous ont laissés.
Une grande leçon de solidarité bien avant nous

Loi d'arbitre

15.Posté par David Asmodee le 11/06/2014 19:43
Les mecs de la Sécu commencent à faire sous eux. Même si personne ne quitte la Sécu, ce bordel n'a plus trop d'avenir. Il y a de moins en moins de cotisants et de plus en plus de demandeurs. Ca ne peut pas tenir. Seul un socialiste débile (pléonasme) peut penser le contraire.

Il est dommage que beaucoup de gens voient la sécurité sociale comme une contrainte liée aux cotisations.

Le résultat de la sécu, c'est surtout ça.

16.Posté par Titi or not Titi le 11/06/2014 19:57
Si C'est Possible !!!

il faut justement se Barrer !!!

Quand il vous restera que des Ponctionnaires
et des RSA , vous ferez comment ??

17.Posté par David Asmodee le 11/06/2014 19:58
Tiens...1516 postes supprimés chez Bouygues.
Une journée ordinaire en France.

Mauvaise nouvelle d'une part. Mais d'autre part, tout ce qui peut mettre en faillite ce système est bon à prendre.

18.Posté par Pierre le 11/06/2014 20:26
@ Bernie
On doit pas payer la même chose...
Il n'y a pas de repas gratuit, si tu manges gratos c'est que quelqu'un paye la note.
Le principe ici n'est pas de finir avec la sécu, mais d'avoir le choix de mettre ses sous ailleurs dans un autre système de mutualisation du risque (assurance) comme pour les voitures. Il ne faut pas confondre assurance et solidarité. Les investissements dans la Santé ne viennent pas des charges sociales mais de l'impôt. Il faut se renseigner avant de raconter des inepties.

19.Posté par jean-jacques le 11/06/2014 21:18
Le problème de la sécu c'est le gaspillage monumental qu'elle laisse faire , abus de médicaments , cures de complaisance , arrêts-maladie de complaisance , soins infirmiers injustifiés , soins de kiné pour des malades imaginaires , transports en ambulance injustifiés , actes médicaux non-nécessaires
multiplication d'examens inutiles ou exagérés etc...etc...des milliards partent en fumée et au lieu de
mettre de l'ordre on augmente les prélèvements , c'est tellement plus simple !

20.Posté par Sécucu la praline le 12/06/2014 06:34
"Il n'est pas possible de quitter la Sécu, a répondu Nicole Ethève, la législation française ne le permet pas.


Le droit français ne s’efface t'il pas devant le droit européen qui lui le permet ?

21.Posté par JD974 le 12/06/2014 16:41
Vous dîtes, au vu de votre expérience sans doute, que : " Le problème de la sécu c'est le gaspillage monumental qu'elle laisse faire, abus de médicaments, cures de complaisance, arrêts-maladie de complaisance, soins infirmiers injustifiés, soins de kiné pour des malades imaginaires, transports en ambulance injustifiés, actes médicaux non-nécessaires, multiplication d'examens inutiles ou exagérés etc...etc. Des milliards partent en fumée et au lieu de mettre de l'ordre on augmente les prélèvements, c'est tellement plus simple ! "

Vous ne parlez là que de l'Assurance Maladie la Sécu étant bien plus que la seule AM. D'abord les prélèvements AM n'augmentent que fort peu. Pour contrôler ces dépenses que vous dites inutiles, il faudrait bien plus de personnel médical que les 3500 médecins contrôleurs (au moins 10.000 pour 400.000) pour trouver sur 100 vérifiés, les fraudeurs qui ne sont peut-être 5 ou 10 sur 100. Il faudra payer de très nombreux fonctionnaires qui coûteront bien plus cher que la collecte des fraudes qu'ils vont, peut-être, démontrer.

Vous oubliez le plus grave : la retraite par répartition va devenir invivable quand il y aura un cotisant pour un retraité.

22.Posté par kako le 12/06/2014 20:18
ce qui est étonnant c'est que pour garder leur assurés ils nous disent que le droit français ne permet pas de quitter la sécu mais dans d'autres cas, " ce n'est pas notre faute mais l’Europe impose cela", c'est à rien n'y comprendre

23.Posté par polo974 le 14/06/2014 16:32
11.Posté par David Asmodee le 11/06/2014 18:14 |
"""...
Tout le monde nous envie cette m.., mais personne ne la copie. Un peu comme les 35 heures.
"""

C'est sûr que les allemands n'ont pas envie de passer aux 35h, vu qu'ils sont aux 32h (et ce ne sont pas les seuls européens qui bossent moins de 35h par semaine)...

24.Posté par JD974 le 14/06/2014 20:21
Le débat sur REUNION PREMIERE n'a pas eu lieu car la CGSS et le RSI ont décliné l'invitation le jeudi soir avant la rencontre prévue le vendredi midi avec le syndicat des professionnels motivés par l'exposé de CLAUDE REICHMANN.

Que veut dire cette fuite ? Est-ce un sentiment d'inutilité et de victoire acquise sans difficulté, sachant que les TASS vont toujours donner raison à la RSI, les juges administratifs défendant bec et ongles les administrations ?

Est-ce la certitude que le droit français leur donne raison quand tant de victoires obtenues grâce aux tribunaux européens devraient les rendre méfiants ?

25.Posté par NONO le 20/09/2014 18:06
J'étais Artisan plein de jus, de verve, d'énergie,... rien ne pouvait me résister
Je suis aujourd’hui handicapé sans travail... trop vieux et Je touche de l'argent de la sécu (snif)

Ceux qui ne trouve pas cela normal devraient s'imaginer à ma place car je n'ai surement pas choisi et je trouve que les idiots semblent légions ici.
Et si je regarde les chiffres ce ne sont pas ceux qui perçoivent qui creusent la sécu mais surtout ceux qui ne payent pas.

Et je hais la sécu : pas les travailleurs mais la lourdeur de son système du à ses pauvretés financières et celles intellectuelles de ses technocrates.

26.Posté par Del le 06/10/2014 06:22
On sait déjà que les réponses de ces deux braves personnes ne sont que pure idiotie. Prendre l'exemple de la CMU u[PAYÉE PAR LES IMPÔTS]u pour défendre la sécu suffit déjà à discréditer l'ensemble du discours.

27.Posté par Robert Raidefort le 06/01/2016 10:16
Bonjour Noé; post n°2.

Vive le roi, le roi est mort : pour répondre au vive la sécu.
Je pense que pour dire cela il faut juste écouter les politiques français qui vendent leur système et ne surtout pas regarder ce qui se fait ailleurs.
Hélas pour nous (français), il existe de nombreuses sécurités sociales qui protègent beaucoup mieux leur population que la notre.
En fait il faut comparer ce qui est comparable.
C'est à dire, à l'Euro investi quel est le bénéfice pour la population?
Et là!!!!!
Nous nous gargarisons d'un système qui coûte le plus cher au monde avec les résultats les plus médiocres.
C'est une triste réalité.
La règle pour toute personne sensée est bien de comparer ce qui est comparable et non de regarder le résultat d'une action sans prendre en compte ce qu'il peut coûter.
A titre d'information, je me suis fais soigner ailleurs et je dispose d'une sécurité sociale pour 1 Sol par an, soit 25 centimes d'euro.
J'y trouve les spécialistes et médecins bien meilleurs qu'en France.
Donc la réponse concernant le meilleur système du monde est claire; c'est le meilleur système au monde pour les lobbyings pharmaceutiques (c'est certain) et copinages politiques.
Par expérience, une personne soignée en France ne dispose plus des médicaments essentiels (interdits car soit disant placebo alors qu'ils sont utilisés partout dans le monde!!!). En fait il coûtent juste trop cher en France alors qu'a l'étranger on les administre.
Notre système, sous la communication de l'excellence, ne soigne maintenant plus optimalement les personnes. Ce dernier point consiste en une expérience personnelle, une personne proche pour laquelle on lui a dit qu'elle était trop vieille "il y a 11 ans" et qu'il n'y avait plus rien à faire. Heureusement pour elle, elle est retournée dans son pays d'adoption ou leur Sécu a pu la soigner correctement (avec des médicaments interdits chez nous). Voila notre réalité. Ne plus réellement disposer d'un vrai système performant alors qu'il a un coût exorbitant.
Au fait, la personne dont je parle se porte toujours merveilleusement bien......

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales