Faits-divers

Il conteste le jugement : mal lui en a pris

Tribunal correctionnel de Saint-Pierre, 14 août 2014.


Il conteste le jugement : mal lui en a pris
Multirécidiviste, hargneux, de mauvaise foi… Ce jeudi 14 août, Jean A. a dû se dire qu’il y a des jours où on ferait mieux de rester coucher… même sur un bas-flanc de Domenjod ! Car bonhomme a été, très tôt ce matin, extrait de la cellule où il purgeait une énième peine, 18 mois ce coup-ci, pour venir s’entendre dire que sa peine était alourdie.
 
C’est pourtant un vieux cheval de retour, notre Jean A.. Les cours et tribunaux, il connaît, lui qui a un CV judiciaire chargé comme autobus malgache. Pas moins de 13 condamnations à 26 ans : vols, vols aggravés, agressions sexuelles, conduite sans permis mais avec alcool… Il n’y est pas allé de main morte, le petit rasta de Bras-Creux (un rasta qui boit, c’est rare).
 
Le contexte est simple. Le 4 décembre 2011 au Tampon, il taxe un vélo de luxe, un GSM, 80 euros et quelques farines de moindre importance chez un particulier du Tampon. Il s’est fait enchrister parce qu’un réparateur, chez qui il voulait faire réparer une roue, avait reconnu l’engin.
 
Avec une mauvaise foi désarmante, il assure, hargneux à la barre : "Moin la rende le vélo !"
 
Oui !... Il l’a déposé en douce contre le mur de la maison où il l’avait volé. Ce qui fait que ce vélo baladeur a été immédiatement taxé par un passant et n’a jamais été retrouvé. Il coûte quand même 1850 euros, oups !
 
Notre monte-en-l’air malchanceux avait été condamné une première fois à deux mois et demi de prison. Ferme, car on ne prête qu’aux riches. Mais il contestait le jugement, ce qui lui valait donc de re-comparaître ce matin.

"Mais pourquoi cette contestation ?", demande la présidente Tomasini. Et là, comprenne qui pourra : "A cause mi veut pas faire in travaux forcés (sic !) de 148 heures par jour !"
 
Il a sans doute voulu dire "148 heures de travail d’intérêt général" mais malgré la demande de précisions de la présidente, n’en a pas démordu : "in travaux forcés de 148 heures par jour".
 
Insister eût été lourd. Total des courses, on lui a mis un petit rab de 15 jours (fermes) sur sa condamnation initiale.
 
Jeudi 14 Août 2014 - 15:33
Lu 1419 fois




1.Posté par noe le 14/08/2014 16:44
Pourquoi puni-ton aussi sévèrement de monte en l'air qui n'a fait que voler alors que les tabasseurs-cogneurs-harceleurs-puis-violenteurs de femmes sont remis en liberté ? ou bien leur affaire est souvent "reportée" avec la complicité de leur avocat ?
Justice à 2 poids , 2 mesures !

2.Posté par Nounou le 15/08/2014 11:13
Quand on lit Bénard, c'est vrai que rien n'est clair. On se demandera la raison de l'allusion à l'autobus malgache qui parait mal placée dans ce contexte. Néanmoins, il semblerait qu'il y ait eu des actes d'agressions sexuelles si bien que 3 mois sans pouvoir commettre d'actes répréhensibles, ça ne me semble pas long.

3.Posté par bhl le 15/08/2014 14:39
"un rasta qui boit, c'est rare!" Ah on reconnait bien la notre Jules B. qui connait la vie (il a expliqué dans un article précédent avoir eu l'habitude de vivre avec 30€/mois en "prenant le temps de choisir les marques de pates et sardines dans les stations services")

4.Posté par Jules Bénard le 16/08/2014 08:49
A ceux qui me font l'honneur de me critiquer pour le plaisir, je dirai ceci :
-prenez des oeufs, le nombre que vous voudrez ; faites-les bouillir lentement,
-méditez pendant le temps de cuisson sur cette maxime chinoise : "Reste assis assez longtemps sur le bord du fleuve et tu verras flotter le corps de ton ennemi !"
-et sur ceci également : je vous enquiquine !

5.Posté par ti baba le 19/08/2014 16:53
Et bien moi j'aime bien le style de Monsieur Benard (que je ne connais pas) les articles de sa plume me font bien sourire ! Continuez avec votre style bien à vous ! Je ne sais pas si les personnes qui commentent sont habilités pour juger le travail d'un journaliste ? Il me semble que ce forum est là pour commenter le fond bref enfin je pense ....

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales